High School Musical: The Musical: The Series – S02E10

Épisode 10 – The Transformation – 15/20
L’épisode parvient assez bien à faire le tour des relations qui devaient encore évoluer à ce stade de la saison, malgré une idée de départ qui m’inquiétait un peu du côté des clichés qui risquaient d’en sortir. La musique reste bien sympathique, avec une scène qui fait surtout date pour son originalité dans l’univers Disney – même si elle n’est pas la meilleure scène ou la meilleure chanson de la saison. Un bon moment, donc.

Spoilers

Ricky a du mal à gérer la transformation de la Bête en humain.

Breakups just suck, you know ?

Dès le résumé, on nous annonce à demi-mot que l’on va enfin se concentrer sur la relation Carlos et Sebastian, et j’avoue que je suis curieux de voir ce que ça va donner après autant de temps à nous sous-entendre qu’ils ne vont plus ensemble et qu’ils se supportent de moins en moins. La série a fait du bon travail sur les relations amoureuses pour le moment dans cette saison, surtout avec Nini et Ricky, certes, mais aussi EJ/Gina ou Ashlyn/Big Red. J’ai donc de l’espoir.

On commence toutefois par quelque chose de totalement différent : une répétition du spectacle, le fameux. Bon, ils s’en souviennent encore, c’est plutôt positif… mais Miss Jenn met une pression de dingue sur la scène de la mort de la Bête qui doit être parfaite. Inutile de dire que c’est une catastrophe : Ricky déteste son masque, avec des poils qui finissent clairement dans sa bouche, Ashlyn est à fond, mais elle ne compense pas du tout la catastrophe qu’est Ricky.

Il finit par arracher son masque car il n’arrive pas à l’enlever et détruire la moitié du décor malgré lui. C’est plutôt drôle, mais la série ne perd pas de vue la rupture avec Nini : c’est ainsi ce qui justifie que Ricky aille si mal. J’aime voir Ashlyn s’inquiéter pour lui et empirer malgré elle la situation en parlant de l’épisode précédent.

Ricky est loin d’apprécier de savoir que Nini vit suffisamment bien la rupture pour se retourner d’elle-même vers ses amis afin de s’en remettre. Il va me souler s’il est trop chiant sur le sujet, même si je comprends aussi sa difficulté de voir Nini si proche de ses amies et si heureuse d’organiser des soirées pyjama là.

Après, s’il ose être jaloux, il n’hésite pas à décrocher le téléphone quand Lily l’appelle pour le draguer et le flatter ; il est donc juste odieux. Un vrai adolescent, donc.

Pendant ce temps, Miss Jenn pète donc un câble comme à chaque épisode, cette fois-ci parce qu’elle est flippée de voir qu’ils ne vont pas gagner les Menkies. Elle s’en confie à Carlos qui rallie aussitôt les troupes pour leur expliquer que c’est la catastrophe : pour gagner les Menkies, ils doivent réussir à gagner les catégories concernant la technique, les costumes, les effets spéciaux…

Et ce n’est pas gagné : Ricky a été une catastrophe en répétition. Cela ne démotive pas pour autant Kourtney qui propose aussitôt de rivaliser avec North High. D’accord, ils ont toute la technique du show de Broadway, mais eh, ils sont les Wildcats ? Et hop, Nini propose de faire un concours filles-garçons pour rivaliser d’ingéniosité. Après, dans cette division, il y a une surprise : Sebastian préfère aller passer la nuit avec les filles chez Ashlyn plutôt qu’avec les garçons – et avec Carlos.

Tout le monde voit bien qu’il y a un souci entre eux, et ça met du temps à en arriver là pendant l’épisode, alors que bon, on est un peu là pour ça. Du côté des filles, ça finit par arriver avec Seb qui explique surtout… qu’il manque de confiance en lui ? Franchement, c’était abusé comme scène, le problème n’est pas que la confiance en lui de Sebastian.

En tout cas, je trouve. De là, on en arrive assez vite à parler de Gina et EJ, avec une Gina qui ne pense vraiment pas qu’une relation romantique soit possible entre eux. Elle s’illusionne totalement sur ce coup-là, mais bon, elle s’est déjà trompée une fois à la St Valentin et elle sait donc ce que ça fait de se tromper. Nini découvre ainsi l’histoire de la St Valentin et des chocolats que Gina pensait venir de Ricky, ce qui ne fait pas vraiment du bien pour la cohésion de groupe.

Côté garçons, Big Red n’hésite pas un instant à révéler à Carlos le problème que rencontre Sebastian avec leur couple, parce qu’Ashlyn lui donne. C’est abusé, tout simplement, mais ça inquiète plutôt Carlos sur le contenu : il ne comprend pas comment Sebastian peut penser ça de lui, et il est clairement amoureux de lui. Voilà donc Ricky qui finit par conseiller Carlos, qui n’arrive pas à parler de ses sentiments. Vous voyez venir le conseil, bien sûr : il lui propose de chanter une chanson, évidemment. Et Carlos se laisse embarquer dans l’écriture d’une chanson bien trop rapidement, je trouve.

En plus, du côté du timing, je ne vois pas bien comment ça passe : pendant qu’ils écrivent, le reste du groupe se rend au lycée pour étudier les plans de la comédie de Broadway… et se rendre compte que ce n’est pas si exceptionnel. Les plans de Broadway ? Ils viennent d’Howie, évidemment.

Avant tout ça, EJ se confie aussi sur sa peur d’un rejet de la part de Gina. Ricky semble étonnamment cool à l’idée de voir Gina et EJ ensemble, mais en même temps, il n’a vraiment pas d’alchimie avec elle donc il était temps de se faire une raison : EJ et Gina font un couple beaucoup plus sympathiques. Et ils finissent l’épisode avec un rencard à venir autour de risotto.

En parallèle, Carlos demande donc un petit moment en tête à tête avec Sebastian pour lui chanter la chanson qu’il a écrit avec Ricky. Eh, je dois bien reconnaître que je suis un peu déçu, parce que j’avais vu que Ricky et Carlos partageaient une chanson et j’espérais encore mieux. Je ne suis pas super fan des aigus de Carlos, mais la chanson est vraiment sympathique, une fois de plus. Et puis, eh, une chanson Disney avec un message gay, c’est pas mal du tout. Cela manquait quand même d’un baiser, mais bon, il ne faut pas trop en demander, je pense.

Pendant que Carlos et Seb partagent une danse, Miss Jenn se lance dans une séance de psy peu passionnante avec le coach et le reste des lycéens ressort le harnais de la saison 1 pour que Ricky puisse s’envoler et se transformer de Bête en humain. Tout semble aller pour le mieux… jusqu’à ce que la corde du harnais lâche et que Ricky tombe d’assez haut. Sympa comme cliffhanger !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.