The Cleaning Lady – S01E05

Épisode 5 – The Icebox – 15/20
L’épisode joue la carte de l’information sur la précarité de certaines situations, en jouant avec une des peurs des personnages principaux de bout en bout de son intrigue. Cela permet de débloquer bien plus rapidement que je ne l’imaginais la situation de certains personnages. Certains secrets auront du mal à tenir en place après cet épisode, et ça me rend curieux de savoir comment la saison évoluera par la suite, parce qu’elle semble griller ses cartouches beaucoup trop rapidement.

Spoilers

Thony cherche à retrouver le donneur de moelle épinière qui s’est désisté pour donner une chance à son fils.

Everyone has his problem.

OK, c’est de plus en plus n’importe quoi ? L’épisode commence par Fiona, Thony et toutes leurs copines femmes de ménage chargées de faire le ménage dans un bus ayant servi à une soirée festive avec cotillons et champagne. Plutôt que de faire le ménage, elles font donc la fête… jusqu’à ce qu’elles comprennent être en face d’un raid de la part de ICE, le service d’immigration. C’est toujours bien d’avoir des séries pour faire quelques messages de prévention.

Et cet épisode n’y manque pas, étant même assez violent : on suit donc l’arrivée des filles dans une cellule générale qui est celle où tous les migrants illégaux sont réunis et où les flics ont pour consigne de les ignorer royalement. C’est n’importe quoi, franchement : c’est un système horrible et profondément inhumain. J’imagine que la série en ajoute une petite couche, ou en tout cas je l’espère, puisque Thony passe de sa pote au doigt cassé à une femme enceinte, prodiguant les soins qu’elle peut comme elle peut.

Ce n’est pas évident quand personne ne veut l’aider à le faire et quand en plus Garret s’arrange pour l’exfiltrer de la cellule. Bien sûr, il est derrière ce raid atroce : il révèle à Thony qu’il a trouvé son collier et profite de sa nouvelle situation pour reprendre son chantage habituel. Il se fait drôlement chier quand même pour obtenir ce qu’elle ne peut de toute manière pas lui refuser, par principe. Quant à Thony, au moins, elle récupère son collier. Easy.

En parallèle, les enfants de Thony et Fiona commencent à s’inquiéter, inévitablement. C’était plutôt chouette de voir Jaz s’inquiéter légitimement de ce qu’il s’est passé. Elle est plus ou moins rassurée quand Thony débarque pour lui dire où est sa mère, parce que bon, sa mère est donc détenue par les autorités, ce n’est pas dingue. Thony en profite aussi pour passer du temps avec son fils, qui est désormais en pleine forme.

Une fois que c’est fait, Thony se rend au club d’Arman pour espionner à nouveau. Nous savons qu’elle a raté une bonne partie de sa réunion d’affaire du jour, mais elle arrive à temps malgré tout pour l’entendre se disputer avec sa copine. Cette dernière pète ensuite un câble, jetant une bouteille contre un mur, genre normal. Thony profite de sa relation avec elle pour en savoir plus, puis va boire un verre avec Arman quand elle le voit boire seul.

C’est facile pour elle d’avoir une bonne conversation avec lui, parce qu’il bave littéralement devant elle franchement. C’est dingue. Elle en profite pour finalement lui révéler toute la vérité, jetant aussi son collier qui devait permettre d’enregistrer la conversation. C’est un move étrange de sa part : je sais qu’elle est désespérée d’obtenir des infos pour sauver ses amies d’ICE, mais elle révèle quand même à Arman qu’elle bosse pour le FBI depuis l’enterrement de Theo. Ce n’est pas rien.

Pourtant, Arman ne semble pas s’inquiéter outre mesure : il se contente de chasser Thony de son club. Il sait bien qu’il peut lui faire confiance malgré tout, puisqu’elle assure n’avoir rien révélé de compromettant… mais bon, il y en a qui se font tuer pour moins que ça. En plus, Arman évolue dans un monde peu scrupuleux envers les traitres.

Il prend le temps de parler avec Thony tout de même, et il la croit quand elle lui annonce qu’elle n’a rien dit : elle a un argument de poids en vrai, puisqu’il est le seul à avoir aidé son fils jusque-là. Et juste comme ça, Arman propose à Thony de jouer encore un double jeu : il lui donnera les infos qu’il veut au FBI – et il commence par l’ordinateur de Knight pour que Fiona puisse être libérée.

C’est presque trop simple – et j’ai eu peur quand au passage Fiona est appelée par un garde. Cela sentait mauvais, parce que j’imaginais un garde violeur… quand finalement, il voulait juste lui donner l’occasion d’un coup de fil. Fiona découvre ainsi que Thony est sortie de tous problèmes, et c’est franchement abusé. La trahison est violente, surtout dans le contexte d’une déportation. Les deux collègues et amies de Thony sont séparées au moment de monter dans les bus de la déportation, justement.

Oui, oui, l’épisode va assez loin en vrai et jusque-là. Le plan infaillible de Garret avait une faille : il comptait sur un ancien collègue pour surveiller Thony et ses potes à l’ICE. Celui-ci étant malade, il ne l’a pas fait, expliquant la déportation des filles si rapide. Par chance, Thony a de quoi négocier comme elle a récupéré l’ordinateur de Knight et qu’elle ne le rendra pas tant qu’elle n’aura pas récupéré ses amies.

Malheureusement, la directrice du FBI – qui passe un savon vraiment pas bien long à Garret – n’arrive pas à accéder à la requête complète de Thony. Elle se contente donc de retrouver une seule des deux femmes, l’autre étant déjà déportée. La fin d’épisode propose un peu de suspense, j’ai cru qu’on allait avoir une mauvaise nouvelle pour de vrai, mais finalement, c’est bien Fiona que Thony parvient à récupérer en fin d’épisode. Tranquille.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.