The Cleaning Lady – S01E06

Épisode 6 – Mother’s Mission – 13/20
C’est bizarre : cet épisode donne l’impression que la série commence à tourner en rond alors qu’elle avançait plus vite que prévu dans le précédent ; tout en faisant malgré tout avancer des intrigues dans cet épisode. Il y a certes un schéma qui se répète, mais les personnages en sortent différents de ce qu’ils étaient la dernière fois qu’ils suivaient un chemin similaire. On perd de vue le titre de la série, mais eh, il y a tant à faire avec cette femme de ménage.

Spoilers

Thony cherche à trouver un donneur de foie pour son fils (ça ne s’arrête plus).

It’s better to be a lion.

Pour une série se déroulant à Las Vegas et avec un club au-dessus d’un casino, on ne voit quand même pas souvent de casino. Cet épisode rattrape le tir avec Garret qui débarque au beau milieu d’un repas d’affaire d’Arman pour arrêter un de ses clients. La confrontation entre les deux mâles alpha de la série est bien ridicule, mais c’est aussi parce que Thony a prévenu son boss de ce qu’il risquait d’arriver.

Désormais, Thony décide en effet de tout partager avec Arman, afin de jouer sur les deux tableaux pour s’assurer une vie plus confortable, malgré le stress. Ainsi, elle négocie un visa provisoire avec Garret, qui durera aussi longtemps qu’elle transmettra des informations au FBI… mais elle en parle aussitôt à Garret, qui est donc bien au courant du rôle intéressant qu’elle peut jouer pour lui. Eh, ça sert de draguer un chef de la mafia quand on veut survivre finalement (non).

Entre deux épisodes, Thony a eu le temps de raconter toute sa vie récente à Fiona. Cette dernière lui en veut de lui avoir cacher plein d’informations, et franchement, j’ai du mal à la comprendre. Certes, elle a eu peur de la déportation et Gabby, leur pote, l’a été… mais bon, Thony a tout de même agi de la bonne manière pour la protéger, quoi qu’elle en dise.

L’ambiance est en tout cas tendue à la maison pour Thony, et ça explique sûrement pourquoi elle refuse que Marco, le père de son gamin, ne vienne la rejoindre quand il lui propose. Elle lui affirme qu’elle n’a pas d’argent à lui envoyer, alors qu’elle a tout un tas de billets caché dans sa salle de bain. Après le détour (et le répit) dans l’épisode précédent, il est temps pour Thony d’en revenir à prendre soin de la santé de son fils. Celui-ci a de nouveau besoin d’une greffe – il ne s’arrête pas – ce qui laisse Thony dans une position délicate.

Comme le docteur habituel d’Arman ne peut pas l’aider, Thony se tourne une fois de plus vers son boss pour avoir une solution efficace. Il a évidemment des connexions intéressantes quand on se met à chercher des organes au noir, et tant pis si ça met la vie de Luca en danger. De toute manière, il l’est déjà. La réplique est facile, c’est sûr, mais elle est bien sentie et particulièrement bien balancée par notre héroïne.

Thony se retrouve finalement embarqué en plein désert, à l’arrière d’un van avec des enfants qui seront probablement envoyés sous le bistouri de chirurgiens peu scrupuleux. Le problème, c’est que pour obtenir un foie d’enfant, il faut payer cher. L’argent, elle ne l’a pas… Par contre, elle a des compétences très pratiques : elle est chirurgienne après tout, et elle est en train de contacter un réseau de donneurs d’organes clandestins.

D’abord réticente, Thony finit par accepter de retirer trois reins de trois patients différents. En échange, ils pourront entrer aux USA, illégalement certes, avec un rein de moins, bien sûr, mais libre et dans le pays dont il rêve. Eh, c’est du trafic d’organes, mais c’est présenté avec beaucoup d’artifices.

Bien sûr, Thony culpabilise et elle cherche à en savoir plus sur ce qu’elle doit faire. Pour cela, elle se confie à Fiona. Si celle-ci lui faisait la gueule en début et en milieu d’épisode, elle finit par rétablir le dialogue avec sa colocataire préférée. Elle n’est pas d’une grande aide pour autant, lui précisant qu’elle ne pourra pas faire marcher arrière une fois qu’elle aura commencé à retirer un organe à un clandestin ; mais qu’elle, Fiona, elle serait prête à donner un rein pour sauver Chris d’ennuis judiciaires avec ICE.

Le lendemain, Thony retourne donc dans le désert pour opérer et retirer un organe, le tout en continuant de douter et d’essayer de se désister en mode « je ne suis peut-être pas assez qualifiée ». Genre. Une fois dans le bloc opératoire, Thony a toutefois une désagréable surprise : elle doit sauver son fils bien sûr, mais pas à n’importe quel prix. La veille, on lui a présenté un adulte volontaire pour donner son rein ; aujourd’hui, on lui demande d’opérer une petite fille. Ce n’est pas le deal qu’elle a accepté, alors elle décide tout simplement de ne pas opérer. Logique.

En parallèle, Arman rentre au club pour mieux se faire cuisiner par Isabel. Elle est assez insupportable à le confronter une fois de plus, cherchant à savoir ce que fait le FBI leur voulait et s’inquiétant de la suite. Evidemment que t’es trempée jusqu’au cou avec un type qui est un criminel, Isabel, ouvre les yeux, merde !

Isabel engueule donc son père après Arman, et pourtant, Arman prend les choses en main pour éviter d’autres ennuis. Il se sert en effet de Thony pour faire passer de fausses informations au FBI. Ce n’est pas excellent pour Thony, ça, surtout que ce n’est vraiment pas discret comme manière de procéder. En conséquence, Garret est très énervé de se retrouver avec une cargaison de pastèques au lieu d’une cargaison d’armes d’Hayak comme il l’espérait – qu’est-ce qu’Arman est malin. Non mais franchement, c’est abusé ça. Il détruit des pastèques qui ne lui ont rien fait et qui vont coûter cher au FBI.

Il comprend aussi au passage que Thony est de mèche avec Arman – alors qu’elle ne sait pas qu’elle est baladée, la pauvre. La réaction de Garret face à cette trahison ? Se servir de Thony pour donner de mauvaises informations à Arman. On ne s’en sort plus des doubles jeux à force.

Quant à Thony, elle rentre au club d’Arman en étant dépitée de savoir qu’elle n’a pas pu avancer dans cet épisode de manière à sauver son fils. En fait, elle est même sacrément déprimée, au point de pleurer dans les bras d’Arman, puis de l’embrasser. Elle se rend compte quand même qu’il profite de sa détresse émotionnelle et se barre avant que ça n’aille plus loin, mais le mal est fait, surtout que les scénaristes sont des sadiques.

Quand elle rentre chez elle, c’est pour mieux découvrir que Marco a pu entrer aux USA finalement, car son Visa a été approuvé. Super, un troisième homme dans la vie de Thony, il ne manquait plus que ça.

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.