9-1-1 – S05E18

Épisode 18 – Starting Over – 15/20
C’est une fin de saison à bout de souffle que propose la série pour sa cinquième année, et je ne comprends pas trop pourquoi. Par moments, l’épisode a une tournure de début de saison (et son titre nous le fait bien comprendre). À d’autres, ça ressemble à un épisode classique et habituel. À aucun moment (ou presque), je n’ai eu la sensation d’une conclusion, et c’est quelque peu décevant. La qualité est pourtant toujours là et je n’ai pas trop de doute que la saison 6 sera géniale elle aussi.

Spoilers

Bobby culpabilise d’avoir laissé Jonah entrer dans sa caserne.


I can’t walk around with a shaved head. I don’t have your bone structure; I could never pull it off.

C’est parti pour l’épisode final de cette saison qui n’a pas beaucoup de promesses à respecter car les épisodes précédents ont déjà bouclé pas mal de choses. Il commence de plus par une petite intervention qui semble bien innocente avec une sorte de gourou qui drogue tous les gens venant assister à sa retraite spirituelle avant de tomber d’un ravin quand ceux-ci le pourchassent.

C’est ça d’être un connard, le karma vous rattrape. Et même quand les pompiers viennent en aide à cet Eugène coincé sur le bord de sa falaise, ça termine mal : Bobby insiste pour prendre la place de Buck dans l’intervention périlleuse, et l’intervention tourne mal quand un bout de la falaise s’effondre, entraînant avec lui camion à grande échelle. Honnêtement, je m’y attendais : c’est un épisode final, il faut des scènes à budget ; et du suspense ; et ces gros plans sur les roues du camion, eh, tout était prévisible.

Ce qui l’était moins, c’était de voir Buck énervé d’avoir raté l’action, parce qu’il était sûr d’être puni par Bobby. En effet, une partie des pompiers, surtout du côté de la hiérarchie, en veulent à Buck d’avoir Taylor pour petite-amie quand celle-ci a clairement des sources proches de Jonah pour être capable de balancer de telles infos à la télé. La vérité est toutefois ailleurs : Bobby culpabilise d’avoir laissé Jonah agir dans sa caserne – sa maison. Il ressasse donc en boucle ce qui est arrivé, il s’énerve contre Buck sans trop de raison et il s’éclate un verre dans la main avant le repas en l’honneur de May (qui va bien à la fac). Cela fait beaucoup d’un coup pour Bobby.

La deuxième intervention de l’épisode est étonnante aussi : on voit une femme débarquer dans un salon de coiffure en se plaignant de migraines depuis qu’elle a des extensions. Quand son coiffeur accepte finalement de refaire le travail et regarde à nouveau la tête de sa cliente, il s’évanouit et je me suis douté de ce qu’elle allait donner, cette intrigue. Ainsi, on découvre que la femme a des vers dans la tête… parce que les extensions venaient en fait d’un cadavre. Charmant comme tout cette intrigue.

Cela fait toutefois une intervention qui fonctionne bien. Pendant ce temps, Maddie demande à déjeuner avec Chimney pour lui faire une autre demande, plus délicate. Si Chimney envisage qu’elle souhaite se remettre à avoir des rencards, à cause de son petit frère de nouveau au chômage qui lui met cette idée en tête. Ce n’est pourtant pas du tout le cas : maintenant qu’elle a vu le centre d’appels brûler à la télévision, Maddie a envie de retourner au travail pour aider à nouveau des gens, même si ça risque de leur coûter de l’argent plus qu’autre chose parce qu’il faudra faire garder Jin-Yun. Ah, allez, remettez-vous en couple qu’on n’en parle plus !

Tous les collègues de Chimney pensent clairement la même chose, surtout que Maddie reprend le travail et envoie en premier un message à Chimney plutôt qu’à son frère. C’était plutôt drôle et j’ai aimé la scène qui voyait tous les collègues finalement déballer leur vie privée entre eux. C’est l’occasion pour eux de parler, par exemple, du mariage de Toni, la mère d’Hen. En effet, celle-ci a accepté de se marier avec Clyde, et elle souhaite le faire dans le jardin de Karen et Hen.

Au départ, Karen en fait tout un plat parce que Toni n’était pas là pour le mariage de sa fille, mais Karen organise finalement le mariage tellement elle culpabilise. Et toute la 118 le sait. Si on ne sait toujours rien des vies de Ravi ou Lucy, eux savent tout de ce qu’il se passe dans la vie de Hen, mais aussi dans celle de May par exemple. Si pour l’instant, May travaille également au centre d’appels provisoire mis en place – jusqu’à la mi-septembre pour la reprise de la saison 6, ça tombe bien ; elle s’apprête à passer l’été loin de Los Angeles avant la fac.

Allez, pourquoi pas. La conversation est fun et fluide entre les collègues, ce qui mène Chimney à révéler que Lucy et Buck se sont embrassés. On ne sait pas trop comment il l’a su, mais la certitude, c’est que Bobby ne le savait pas. Il en parle aussitôt à Athena, parce qu’il s’en veut d’avoir raté ça aussi dans sa caserne. Bref, il ressasse, encore et toujours, au point de refuser des vacances avec sa femme ; Il n’a pas tout compris lui.

La troisième intervention de l’épisode n’est pas chouette du tout pour les victimes : une femme sur le point d’accoucher monte dans la voiture de son mari avec lui et ils ont un accident au moment même où ils sortent de chez eux. Bref, c’est une des angoisses de beaucoup de couples j’imagine, mais les voilà coincés dans la voiture au moment de l’accouchement. L’enfer, quoi.

Hen a du mal à accéder à la femme comme elle est sur le siège passager, mais ça se termine bien pour elle. Elle accouche et tout va bien pour elle. Ce n’est pas le cas pour son mari, Cole : il ne se souvient pas de l’année, du président et de… sa femme. C’est plutôt violent le jour où l’on s’apprête à devenir père. Et la série en rajoute une couche, en plus, en nous racontant toute cette histoire d’amour. C’est bien mignon, mais bon, pour un épisode final, c’était un peu du temps de perdu, je trouve. L’histoire est marquante, à la fois du côté amoureux (le voisin pour qui elle a un coup de foudre là, ça fait rêver j’imagine) et du côté de l’accident.

Après une telle intervention, les pompiers sont un peu choqués et c’est sans trop de surprise qu’on se retrouve avec Buck qui en parle à sa sœur. L’homme a perdu six à sept ans de sa mémoire, mais ça dévie rapidement sur une conversation où Buck insiste pour dire que ça doit être horrible de perdre la mémoire, de recommencer, de revivre toujours les mêmes choses. On sent que ça remue des choses en Maddie…

Par contre, c’est en Buck que ça remue le plus de choses : quand Taylor rentre chez eux et qu’ils arrêtent enfin de s’éviter, ils se rendent compte qu’ils en sont au point de départ à nouveau, à s’engueuler pour les mêmes raisons que la première fois qu’ils étaient sortis ensemble. J’avais oublié, ma foi. Pas eux. Taylor est prête à laisser ça de côté pour reprendre leur vie amoureuse, mais pas Buck. Il rompt donc avec elle, et c’est terrifiant.

L’autre chose un peu terrifiante dans l’épisode ? Bobby. Il a beau avoir beaucoup de monde pour s’occuper de lui et prendre soin de lui, il continue de culpabiliser énormément par rapport à Jonah. Heureusement, l’aide la plus appropriée vient finalement d’Eddie, contre toute attente. Il demande à May des demandes de son ancien capitaine et il comprend bien vite que Bobby va mal. Il se pointe donc chez lui juste à temps pour le déculpabiliser par rapport à Jonah.

Parfois, quelques mots suffisent. Bobby se retrouve à jeter sa bouteille d’alcool dans l’évier, parce que oui, il envisageait de boire à nouveau. C’est du grand n’importe quoi, mais je suis content qu’il ne craque pas grâce à Eddie. J’imagine que pour la saison prochaine, il pourra reprendre le travail à la caserne. C’est clairement la prochaine étape pour lui, et la fin de la saison nous le rappelle bien, même si on commence par totalement autre chose.

Le mariage de Toni et Clyde se transforme en quelque chose de totalement différent : Toni regrette de ne pas avoir assisté au mariage de sa fille, alors elle en recréé un deuxième auquel elle pourra être là. C’est mignon comme tout et ça conclue l’intrigue pour Hen et Karen cette année. On nous montre en parallèle Taylor qui rend la clé de Buck, Chimney et Maddie qui se croisent par hasard et passent du bon temps ensemble (MAIS REMETTEZ VOUS ENSEMBLE BORDEL), Bobby qui propose à Athena de partir en croisière, puis tous les pompiers de la série qui partent ensemble en intervention. Oui, tous.

EN BREF – Si la fin de saison semble être un peu à bout de souffle sur son dernier épisode, c’est peut-être parce que tout le reste a été de qualité cette année. Oui, je peux dire année, j’ai vraiment réparti le visionnage sur un an ; et c’est rare que je le fasse à ce point. La qualité n’a pas été constante, parce qu’il a fallu faire avec un casting franchement mouvant tout du long ; mais je trouve que ça a plutôt aidé la saison.

Parfois, les départs et arrivées d’acteurs plombent une série – on a déjà vu ça dans les séries de Shonda Rhimes par exemple. Ici, ça a juste donné des excuses aux scénaristes pour se renouveler et envisager de nouvelles intrigues, avec de nouveaux personnages. C’était franchement une bonne saison, et après cinq ans et un spin-off, on sent qu’il y a encore plein d’histoires à raconter. Les personnages restent intéressants à suivre, les situations sont toujours périlleuses et à couper le souffle ; c’est un plaisir.

Bref, vous vous doutez bien que je serai au rendez-vous pour la saison 6 (qui commence demain aux États-Unis). Je ne dis pas pour autant que je la regarderai dès demain : je me connais et ça paraît de plus en plus marqués à chaque fois, je n’arrive pas à suivre tous les épisodes en rythme hebdomadaire. Après, me faire des soirées (ou des journées) d’épisodes avec cette série n’est pas un problème non plus, parce que tout va toujours très vite. J’ai juste du mal à rester assidu quand ça traine en longueur sur plusieurs épisodes pour les intrigues que je préfère – qui sont toujours celles que la série fait durer !

> Saison 5

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.