Ce que c’est qu’une fanfiction

Salut les sériephiles !

Je reviens ce matin avec un article à mi-chemin entre l’explication et le témoignage personnel, à la croisée du mi-chemin entre les séries et Harry Potter, rien que ça. Suggéré un peu malgré elle par Gaelle, c’est un article que j’ai choisi de diviser en deux, avec tout de suite la définition et mardi prochain mon expérience personnelle des fanfictions. Autant vous dire que j’ai pas mal hésité du côté de la forme, mais voici la première partie, j’espère que ça vous plaira !

Résultat de recherche d'images pour "fanfiction tv"

Alors c’est quoi exactement une fanfiction ? Comme son nom l’indique, c’est une fiction écrite par des fans. Merci Captain Obvious, pas vrai ? Autrement dit, c’est une continuation d’une histoire (roman, série, film, jeu…) écrite par des fans en respectant un univers ou des personnages ou une mythologie. La définition d’une fanfiction est aussi simple qu’elle est complexe : derrière ce thème se cache tout un univers de suite, de prologues, de variations, d’univers parallèles (AU) et d’abréviations ne parlant qu’aux pratiquants de cette étrange religion (vous vous souvenez des OTP ?). C’est déjà trop ? Pensez-vous ! Une fanfiction peut être anonyme ou non, écrite à plusieurs ou non être destiné à une communauté limitée ou être très publique, destinée à un public de lecteurs majeurs (ehe) ou non, être canon ou vraiment pas du tout, être bien écrite ou bourrée de fautes. Bref, la fanfiction, c’est un peu la roulette russe, mais c’est ce qui fait son charme !

Résultat de recherche d'images pour "fanfiction tv"

C’est quoi ce nom ? Ben, c’est un fan qui écrit une fiction, faut suivre un peu.

Quelle origine ? Le mot est un emprunt de langue anglaise entré officiellement dans le Petit Larousse dans l’édition 2017 (!) avec une définition contestable nous apprenant que la fanfiction se trouve sur internet. Eho, j’ai un ami qui avait imprimé mon début de tome 7 inventé d’Harry Potter, et il y avait parfois des fanfics dans le journal de mon collège !

Résultat de recherche d'images pour "chloe sullivan the torch"

Et puis, le mot est apparu en anglais dès la fin des années 1930 pour désigner la science-fiction amateure et dans une encyclopédie en 1944, la définissant une fiction sur la vie de fans, et parfois de pros, avec de temps à autres l’irruption de personnages célèbres d’histoire de science-fiction. Oui, oui : assez clairement, les premières fanfictions anglaises racontaient donc l’histoire de la vie de fans s’imaginant dans un univers différent. C’est passionnant – surtout que ça se trouve encore parfois aussi. Combien de fanfictions sur un auteur débarquant à Poudlard (ou Narnia, ou Sunnydale) ai-je lu ?

Eh bien, en fait, pas tellement, mais ça, c’est parce que ce n’est pas mon genre de fanfictions (on en reparle mardi ?). Par contre, croyez-moi, ça existe – et en masse.

Comme beaucoup d’autres choses finalement, la fanfiction s’est démocratisée dès les années 60 parmi les fans de Star Trek, notamment dans les magazines. Alors cher Petit Larousse, si tu passes par-là, revois ta définition, s’il te plaît (mais merci d’avoir reconnu l’existence des fanfictions).

Résultat de recherche d'images pour "scorbus"

Et aujourd’hui ? Avec l’essor d’internet, une somme incalculable de fanfictions existe. Vous en trouvez sur à peu près tout, même si certains univers sont plus développés que d’autres, comme Harry Potter donc, mais aussi des séries pour ados. Eh oui, il n’y a pas à dire, il y a une majorité d’ados qui prennent la plume, et aussi une majorité de filles, et aussi beaucoup d’homosexuel(le)s, avec une majorité d’entre eux souhaitant une meilleure représentation. Forcément.

En ce qui concerne Harry Potter, on a l’Enfant maudit qui possède tellement d’incohérences avec l’univers d’origine que beaucoup l’ont considéré comme une fanfiction. Il a beau être annoncé comme canon par l’auteur, il est dur de croire dix secondes à ce récit théâtral : il doit être sacrément beau en spectacle, mais le retourneur de temps n’a jamais fonctionné comme ça et l’identité du grand méchant est franchement risible. Fort heureusement, j’ai lu quelques fanfictions bien écrites pour rétablir de la cohérence dans tout ça (et mettre en couple Albus et Scorpius, parce qu’il faut arrêter de se foutre de notre gueule, ils sont faits pour être ensemble).

Résultat de recherche d'images pour "arielle kebbel 50 shades"

Plus populaire encore, les 50 nuances de Grey ne sont rien d’autres qu’une fanfiction de l’univers Twilight qui a connu tellement de succès qu’elle a fini par être publiée, après changement du nom des personnages. Du côté des livres, les After d’Anna Todd qui rencontrent un succès certain sont en fait une fanfiction sur les One Direction.

Et voilà pour les fanfictions… Mardi, j’entrerai un peu plus dans le vif du sujet, mais il fallait bien présenter tout ça !

19 commentaires sur « Ce que c’est qu’une fanfiction »

  1. Je crois qu’on a tous eu une période fan-fiction à un moment ou à un autre haha !
    J’avais commencé à en écrire sur Tomb Raider quand j’étais au collège, malheureusement je ne l’ai jamais finie. Et pourtant je me suis toujours promis de la reprendre, de la retravailler et de la continuer un jour ! Même si je risque de faire une crise cardiaque en voyant les fautes monstrueuses que je devais faire à l’époque 😂 (et je m’interroge toujours sur la raison pour laquelle j’avais opté pour la première personne d’ailleurs…)

    Aimé par 1 personne

      1. D’autant plus que mon dernier chapitre finissait sur un cliffhanger. Venant du mec qui hurle tout ce qu’il peut quand une série est annulée sur un cliffhanger c’est quand même l’hôpital qui se fout de la charité 😂

        Aimé par 1 personne

  2. Je suis le genre de personne vraiment reloue qui crie à qui veut l’entendre « Noooon, j’aime pas les fanfics, ça respecte pas bien les personnages, c’est mal écrit, gngngngngngngn » (c’est vers là qu’on me répond « tg »)
    MAIS la vérité c’est que j’ai lu du Dramione plus jeune.

    Genre.
    Beaucoup
    de
    Dramione.

    (est-il nécessaire de préciser que j’assume pas ????)
    #JeudiConfession #UnDimancheOui

    Aimé par 1 personne

    1. Haaaaaaan BOUUUUUH!! 😂😂 j’adore cette confession, parce que tu verras dans l’article de mardi que je suis PAREIL dans la critique ! (par contre Dramione n’a jamais été trop mon ship, je suis resté assez fidèle au canon concernant les couples, ça va 😂)

      J'aime

  3. Je ne sais pas si c’était une fan fiction mais plus jeune je lisais des « fictions/histoires » sur les skyblog (ouais ouais!!!) et les personnages étaient définis par des acteurs précis (genre les soeurs Olsen ou le cast de One Tree Hill) j’aimais trooooop!!!
    Sinon moi aussi je suis contre Dramione, Drago c’est un méchant gosse de riche c’est tout! Je ne pardonne pas le « Sang de Bourbe »!

    Aimé par 1 personne

    1. Aaaah les skyblogs 😂 de ce que tu en dis, ce n’étaient pas des fanfictions stricto sensu non, mais ça s’en rapproche quoi !
      Drago était juste mal éduqué voyons. Avec Hermione, il aurait pu devenir quelqu’un de bien, y a qu’à voir ce qu’est devenu son fils dans L’Enfant maudit

      Aimé par 1 personne

      1. Oui voilà c’était plutôt des fictions avec un cast déjà selectionné si jamais hollywood téléphonait pour une adapytation hahaha!!!
        Je n’ai pas encore lu l’enfant maudit, je veux d’abord tous les relire (je suis au rythme de un par an donc rendez-vous dans 5 ans pour en reparler :D)

        J'aime

      2. Aaaaaah je ne sais pas comment tu tiens ! Je l’avais pré-commande en version numérique et reçu la veille de la sortie. Normalement j’avais un anniversaire, j’ai passé la moitié de la soirée à me cacher pour lire 😂 c’est honteux, je sais

        J'aime

      3. Non t’inquiètes c’est normal comme comportement ^^ Je ne sais pas comment je tiens non plus je suis plutôt sereine d’ailleurs hahaha

        J'aime

  4. Ça ne m’a jamais intéresser… Et je n’ai jamais très bien compris le principe ^^
    Qu’en a 50 nuances et Acter j’ai toujours cherche le rapport avec les sujet dont ils sont censé découler 😓

    J'aime

    1. After = One Direction, donc les personnages masculins étaient inspirés par les membres du groupe.
      50 nuances = et si Bella était une jeune femme plutôt qu’une jeune femme et Edward un SM plutôt qu’un vampire.
      De ce que j’en sais.

      J'aime

      1. Mouai donc ca na rien a voir ^^
        Je t’ai fait un plat qui s’inspire aux boulettes sauce tomate ! Ah… Un steak béarnaise ? Ben oui et si le hache était un steak et la sauce tomate de la béarnaise… héhé fallait y penser hein
        😂😂😂

        J'aime

      2. Les noms de lieux et personnages étaient les mêmes, certaines références au passé étaient explicites aussi… Mais tout ça à été gommé quand ils ont décidé de le vendre, pour une question de droit. Bon après, ce n’est clairement pas mon genre d’histoire du tout, donc j’irai pas te faire une analyse détaillée du tout, mais ce sont des succès qui ont vu le jour en étant d’abord des fanfictions avant d’être transformés en romans indépendants 🙂

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.