Ce que c’est qu’une fanfiction

Salut les sériephiles !

Je reviens ce matin avec un article à mi-chemin entre l’explication et le témoignage personnel, à la croisée du mi-chemin entre les séries et Harry Potter, rien que ça. Suggéré un peu malgré elle par Gaelle, c’est un article que j’ai choisi de diviser en deux, avec tout de suite la définition et mardi prochain mon expérience personnelle des fanfictions. Autant vous dire que j’ai pas mal hésité du côté de la forme, mais voici la première partie, j’espère que ça vous plaira !

Résultat de recherche d'images pour "fanfiction tv"

Alors c’est quoi exactement une fanfiction ? Comme son nom l’indique, c’est une fiction écrite par des fans. Merci Captain Obvious, pas vrai ? Autrement dit, c’est une continuation d’une histoire (roman, série, film, jeu…) écrite par des fans en respectant un univers ou des personnages ou une mythologie. La définition d’une fanfiction est aussi simple qu’elle est complexe : derrière ce thème se cache tout un univers de suite, de prologues, de variations, d’univers parallèles (AU) et d’abréviations ne parlant qu’aux pratiquants de cette étrange religion (vous vous souvenez des OTP ?). C’est déjà trop ? Pensez-vous ! Une fanfiction peut être anonyme ou non, écrite à plusieurs ou non être destiné à une communauté limitée ou être très publique, destinée à un public de lecteurs majeurs (ehe) ou non, être canon ou vraiment pas du tout, être bien écrite ou bourrée de fautes. Bref, la fanfiction, c’est un peu la roulette russe, mais c’est ce qui fait son charme !

Résultat de recherche d'images pour "fanfiction tv"

C’est quoi ce nom ? Ben, c’est un fan qui écrit une fiction, faut suivre un peu.

Quelle origine ? Le mot est un emprunt de langue anglaise entré officiellement dans le Petit Larousse dans l’édition 2017 (!) avec une définition contestable nous apprenant que la fanfiction se trouve sur internet. Eho, j’ai un ami qui avait imprimé mon début de tome 7 inventé d’Harry Potter, et il y avait parfois des fanfics dans le journal de mon collège !

Résultat de recherche d'images pour "chloe sullivan the torch"

Et puis, le mot est apparu en anglais dès la fin des années 1930 pour désigner la science-fiction amateure et dans une encyclopédie en 1944, la définissant une fiction sur la vie de fans, et parfois de pros, avec de temps à autres l’irruption de personnages célèbres d’histoire de science-fiction. Oui, oui : assez clairement, les premières fanfictions anglaises racontaient donc l’histoire de la vie de fans s’imaginant dans un univers différent. C’est passionnant – surtout que ça se trouve encore parfois aussi. Combien de fanfictions sur un auteur débarquant à Poudlard (ou Narnia, ou Sunnydale) ai-je lu ?

Eh bien, en fait, pas tellement, mais ça, c’est parce que ce n’est pas mon genre de fanfictions (on en reparle mardi ?). Par contre, croyez-moi, ça existe – et en masse.

Comme beaucoup d’autres choses finalement, la fanfiction s’est démocratisée dès les années 60 parmi les fans de Star Trek, notamment dans les magazines. Alors cher Petit Larousse, si tu passes par-là, revois ta définition, s’il te plaît (mais merci d’avoir reconnu l’existence des fanfictions).

Résultat de recherche d'images pour "scorbus"

Et aujourd’hui ? Avec l’essor d’internet, une somme incalculable de fanfictions existe. Vous en trouvez sur à peu près tout, même si certains univers sont plus développés que d’autres, comme Harry Potter donc, mais aussi des séries pour ados. Eh oui, il n’y a pas à dire, il y a une majorité d’ados qui prennent la plume, et aussi une majorité de filles, et aussi beaucoup d’homosexuel(le)s, avec une majorité d’entre eux souhaitant une meilleure représentation. Forcément.

En ce qui concerne Harry Potter, on a l’Enfant maudit qui possède tellement d’incohérences avec l’univers d’origine que beaucoup l’ont considéré comme une fanfiction. Il a beau être annoncé comme canon par l’auteur, il est dur de croire dix secondes à ce récit théâtral : il doit être sacrément beau en spectacle, mais le retourneur de temps n’a jamais fonctionné comme ça et l’identité du grand méchant est franchement risible. Fort heureusement, j’ai lu quelques fanfictions bien écrites pour rétablir de la cohérence dans tout ça (et mettre en couple Albus et Scorpius, parce qu’il faut arrêter de se foutre de notre gueule, ils sont faits pour être ensemble).

Résultat de recherche d'images pour "arielle kebbel 50 shades"

Plus populaire encore, les 50 nuances de Grey ne sont rien d’autres qu’une fanfiction de l’univers Twilight qui a connu tellement de succès qu’elle a fini par être publiée, après changement du nom des personnages. Du côté des livres, les After d’Anna Todd qui rencontrent un succès certain sont en fait une fanfiction sur les One Direction.

Et voilà pour les fanfictions… Mardi, j’entrerai un peu plus dans le vif du sujet, mais il fallait bien présenter tout ça !

Ce que c’est qu’un ship

Salut les sériephiles !

On continue avec les articles explicatifs des termes plus ou moins techniques que j’utilise dans mes articles sans toujours les expliquer. La semaine dernière, je parlais des cliffhangers, il est temps à présent de vous expliquer les ships, si vous êtes passés à côté (on m’a déjà demandé en commentaire, donc je pense que cet article ne sera pas inutile).

Résultat de recherche d'images pour "ship tvshow"

Alors c’est quoi exactement un ship ? C’est tout simple : c’est quand il y a deux personnages de séries que vous voulez voir en couple, mais qu’ils ne le sont pas encore… Souvent, les scénaristes le savent et en jouent, à vos dépends. Concrètement, c’est la formule de base de bon nombre de séries procédurales (Bones ou NCIS) et comédies familiales (Une Nounou d’Enfer, non, je n’ai pas plus récent car c’était la meilleure).

Résultat de recherche d'images pour "the nanny mr sheffield"

Par extension, certains parlent encore de ships une fois que le couple est mis en place, par habitude. Souvent, les fans s’amusent à créer des surnoms à leurs couples préférés, en utilisant les noms des personnages : Malec (Magnus/Alec de Shadowhunters, Calzona pour Callie/Arizona dans Grey’s, Finchel pour Rachel et Finn de Glee…) Les exemples pleuvent, mais le plus marquant est probablement LoVe pour Logan et Veronica Mars.

Résultat de recherche d'images pour "logan veronica"

C’est quoi ce nom ? Comme toujours, ça nous vient des anglophones qui n’ont pas inventé l’eau bouillante du thé pour ce terme : c’est une abréviation de « relationship », qui veut dire « être en relation » (sous tous les sens du terme, mais ici on parle surtout amour).

Résultat de recherche d'images pour "glee ship"
Bon, ça veut aussi dire « navire ».

Quelle origine ? Le désir de voir deux personnages ensemble ? Clairement, ça ne date pas d’hier, les romans d’apprentissage ne racontent pas autre chose. Pour le terme en lui-même, il viendrait des forums de fans d’X-Files avec Mulder & Scully, si l’on en croit le (très sérieux) Oxford English Dictionnary l’ayant relevé en 1996 sur Usenet. Ce n’est qu’en 2005 qu’il apparaît dans l’Urban Dictionary, un site relevant les mots populaires et l’argot anglophone.

Résultat de recherche d'images pour "otp"

Aujourd’hui ? Le mot est devenu monnaie courante depuis quelques années avec le développement de Twitter & l’habitude des fanfictions. Je l’ai personnellement découvert avec Glee où les gens shippaient tout le monde ensemble. Oui, « ship » est un verbe, un nom commun, voire un adjectif. Vous pouvez être des « shipper » si ça vous chante. Et vous pouvez aller jusqu’à dire que votre ship, surtout s’il finit en couple, est un OTP : un « One True Pairing », le couple ultime, des âmes sœurs en quelque sorte ; les personnages qui sont fait pour être ensemble. Meredith et Derek, par exemple (je vous parlerai bien de The 100, mais je ne voudrais pas spoiler, ni dépasser mes 500 mots).

Résultat de recherche d'images pour "meredith derek first meeting"

Voilà, vous savez les bases de ce qu’il y a à savoir sur cette expression un peu déroutante au premier abord, mais tellement pratique une fois qu’on sait ce qu’elle veut dire. J’espère que ça vous sera utile ou à défaut que vous en aurez découvert l’origine, souvent méconnue.

Résultat de recherche d'images pour "meredith derek first meeting"

Bonne journée (et tenez-vous prêt à voir enfin débarquer mon article sur Iron Fist) !