Vus cette semaine #20

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de gauche et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Vendredi

How to get away with murder – S06E15 – Stay – 20/20
L’épisode n’était pas leur meilleur, la crédibilité n’est peut-être pas tout à fait au rendez-vous, mais pour une fois, je peux dire que j’ai adoré une fin de série de Shonda Rhimes. Comme toujours avec cette série, l’écriture est percutante, avec une formule qui a su faire ses preuves en six ans et qui mène à une fin écrasante tant tout s’y enchaîne et tant le poids des émotions fonctionne. Il faut dire adieu à des personnages qu’on aime, après tout. La conclusion est réussie de ce point de vue-là, et c’est tout ce que j’en attendais.
Blindspot – S05E01 – I Came To Sleigh – 17/20 – Épisode de la semaine précédente
C’est un très bon épisode de reprise, même s’il a l’inconvénient de fonder une bonne partie de son intrigue sur une scène à laquelle je refuse de croire pour le moment. La saison est en tout cas lancée sous de bons auspices, j’espère que ça durera. Pour l’instant, j’ai retrouvé ce qui me plaisait le plus dans la série avec plaisir et je mets de côté de qui a tendance à me faire lever les yeux au ciel pour apprécier pleinement ce début de saison !
Blindspot – S05E02 – We Didn’t Start the Fire – 15/20
On retombe dans un épisode beaucoup plus classique pour cette deuxième semaine de diffusion, mais l’avantage de n’avoir qu’onze épisodes est que la série semble se centrer un peu plus sur un fil rouge de dernière saison, avec cette fois-ci le retour d’un personnage secondaire apprécié des fans pour faire avancer peu à peu les choses vers ce que l’on attend tous. Clairement, je pense que la série va capitaliser sur ce genre de scènes pour fournir des épisodes sympathiques qui ne sont pas là pour combler. J’espère, en tout cas !
Council of Dads – S01E03 – Who Do You Wanna Be ? – 15/20Épisode de la semaine précédente
Si elle n’est pas du tout au niveau de This is us qu’elle aimerait bien être, cette série s’en tire plutôt bien pour l’instant : je m’attache à ses personnages et certains d’entre eux me plaisent vraiment beaucoup. Ceux que je n’aime pas ne sont pas insupportables, et à vrai dire, l’ensemble est tellement sympathique que je n’ai pas envie de me concentrer sur les quelques faiblesses de l’épisode. Bref, j’aime bien, c’est divertissant.
Council of Dads – S01E04 – The Sixth Stage – 17/20
La série marque plein de bons points auprès de moi avec cet épisode qui parle de sujets divers avec beaucoup d’humour et de justesse. En plus, il s’agit principalement d’un épisode qui se centre sur le désir sexuel, mais le fait avec des scènes qui paraissent aussi originales qu’inédites, là où beaucoup de séries s’engouffrent habituellement dans les clichés. Là, ça m’a paru à peu près mature et, à force de regarder des séries pour adolescents, je ne suis pas habitué. C’était chouette et ça m’a rappelé les bons moments de Brothers & Sisters.
In the Dark – S02E04 – Deal Me In – 18/20 – Épisode de la semaine précédente
De coups de poker en coups de poker, la série parvient à bien mener sa barque pour que l’intrigue reste passionnante à suivre sans pour autant négliger les nombreux personnages. Ces derniers ont une trajectoire individuelle vraiment intéressante et l’ensemble continue donc d’être sacrément solide. Vraiment, j’aime beaucoup cette saison qui m’apporte tout ce que j’en attends à chaque épisode. C’est chouette !
In the Dark – S02E05 – The Unusual Suspects – 16/20
Même si je suis quelque peu déçu de ne pas avoir eu la scène que j’espérais et attendais dans cet épisode, l’épisode a réussi à me convaincre en approfondissant les relations entre deux personnages qui en avaient besoin et en proposant malgré tout ses twists habituels. Ces derniers sont toutefois parfois gros pour être crédible. Une fois de temps en temps, ça passe. Deux dans le même épisode, ça m’a un peu freiné… mais en même temps, les répliques et les personnages sont géniaux, je leur pardonne tout.
Station 19 – S03E15 – Bad Guy – 15/20 – Épisode de la semaine précédente
C’est fou comme un bon nombre des intrigues de cet épisode ont eu le don de parvenir à m’énerver beaucoup plus que nécessaire et beaucoup plus que ne le justifie cette série. Et en même temps, je me dis que si ça m’énerve autant de voir les personnages prendre de mauvaises décisions et s’autodétruire pour le fun, c’est peut-être aussi parce que je suis attaché à ces personnages, donc que la série a fait un bon job ? Allez savoir…
Station 19 – S03E16 – Louder Than a Bomb – 17/20
Je me suis mis devant cet épisode en m’attendant à totalement autre chose que ce qu’il proposait. C’est un très bon épisode, mais il n’a pas du tout la carrure d’un épisode final, je trouve. En fait, il ressemble à ce que devraient être tous les épisodes de cette série, à peu de choses près. Etonnant pour une fin de saison, mais au moins, ce n’est pas mauvais et ça fait plaisir de les quitter sur une bonne note !

Rattrapage

9-1-1 – S03E08 – Malfunction – 15/20
L’épisode était tranquillement en train de m’endormir en ce mardi soir, quand soudain, il m’a finalement réveillé. Bref, il se passe un milliard de choses en un épisode et ce n’est pas toujours exceptionnel, mais il y a des acteurs dans cette série qui se défoncent pour donner le meilleur d’eux-mêmes à chaque fois. Quant aux scénaristes, ils prennent un vicieux plaisir à torturer les personnages, clairement.
9-1-1 – S03E09 – Fallout – 15/20
Les intrigues se suivent à toute vitesse et ne se ressemblent pas. Cet épisode part très loin dans ses délires, avec deux interventions aux probabilités d’arriver pour de vrai quasi-nulles. Tout réside dans le « quasi », j’imagine. Si j’ai toujours du mal avec la rapidité de la série – et ça ne doit pas aider que je la bingewatche – j’aime beaucoup les personnages et le traitement des situations d’urgence qu’ils traversent. J’ai juste plus de mal à digérer les conséquences quasi-inexistantes. Tout réside dans le « quasi », j’imagine.
9-1-1 – S03E10 – Christmas Spirit – 15/20
Non, vraiment, il ne faut pas trop bingewatcher cette série parce qu’on finit par voir du danger partout, même là où il n’y en a pas, et ça nous donne aussi l’impression que notre vie n’avance pas du tout assez vite quand on voit la vitesse à laquelle toutes les relations et vies des personnages se déroulent. Et en même temps, je n’ai pas du tout envie d’avoir autant de problèmes qu’eux, hein. Pour un épisode de mi-saison, je me suis retrouvé bien surpris d’avoir affaire à un épisode égal aux autres, ni pire (heureusement), ni meilleur (bizarrement).
Manifest – S02E09 – Airplane Bottles – 16/20
Il faut que j’arrête d’avoir du mépris pour cette série, parce que ça fait quelques épisodes que je pense comprendre avec un coup d’avance vers quoi se dirigent les scénaristes et qu’ils me contredisent aussitôt. Bref, l’écriture n’est pas si mauvaise, c’est tout le reste qui ne va pas et qui tangue souvent. Mais pas autant que les personnages dans cet épisode, de toute évidence. Des débuts de réponses arrivent enfin, c’est agréable.
Manifest – S02E10 – Course Deviation – 15/20
Cet épisode est tout fluide et les intrigues proposées fonctionnent bien, mais j’ai trouvé que tout était exécuté un peu trop rapidement pour que ce soit parfaitement convaincant. En plus, ils me refont changer d’avis par rapport à l’épisode précédent : finalement, ils sont bel et bien plus prévisibles qu’ils ne souhaitent l’être. Il y a trop de grosses ficelles visibles pour dire le contraire…
Manifest – S02E11 – Unaccompanied Minors – 13/20
Aïe, tout mon intérêt pour les intrigues de cet épisode se sont effondrés en cours de route, peut-être parce qu’il y a un personnage qui devrait être là et qui est absent, peut-être juste parce que la série décide de perdre du temps avec un épisode qui est clairement là pour combler et n’apporte absolument rien avant ses deux dernières scènes, à vrai dire.
The Purge – S02E06 – Happy Holidays – 14/20
J’ai bien aimé l’épisode et il y avait des scènes sympathiques, c’est vrai, alors je ne suis pas très sympathique dans la notation… Seulement voilà, j’adorais la saison 1 et j’ai désormais beaucoup plus de mal à aimer ce que la série propose. J’ai l’impression que toutes les intrigues vont trop loin dans ce qu’elles proposent, ce qui leur fait malheureusement perdre en crédibilité. C’est quand même problématique quand ma trouvaille préférée de l’épisode est celle qui n’a rien à voir avec les intrigues en cours, à savoir la scène d’introduction sur la Purge et les médias…
The Purge – S02E07 – Should I Stay or Should I Go ? – 15/20
Léger mieux dans cet épisode où deux intrigues sur trois sont prenantes et plaisantes, même si la scène finale me laisse perplexe sur la construction de la saison qui est tout de même bancale à bien des égards. Au moins, la fin de saison devrait être plus percutante après des épisodes ayant trainé en longueur pour pas grand-chose finalement.
The Purge – S02E08 – Before the Sirens – 17/20
Voilà, finalement, je reviens sur ce que j’ai dit plus tôt dans mes critiques : il est clair que la série est à son meilleur dans ce genre d’épisode et dans la fin de saison à venir. Les dernières pièces du puzzle se mettent en place avant les derniers épisodes qui promettent de très bonnes choses… mais c’est ce qui pose problème à cet épisode qui, du coup, paraît être une vaste introduction qui prend encore son temps et laisse voir de trop nombreuses failles dans le scénario !
Charmed – S02E13 – Breaking The Cycle – 18/20
Je me suis donc arrêté juste avant l’épisode de toutes les révélations, en fait. C’était drôlement intéressant de revenir dans la série par cet épisode qui fait un clin d’œil bien sympa à la série d’origine (ou pas ?) tout en faisant pleuvoir les informations sur le trio. D’ailleurs, c’est bien là la force de cet épisode : on a enfin un épisode qui se centre sur le trio, un élément que j’adore et qui est totalement négligé (volontairement) dans cette saison 2. Apparemment, il y a là volonté de peut-être changer ça. Espérons. Quant à la deuxième intrigue… Je l’ai vue, quoi.
Charmed – S02E14 – Sudden Death – 16/20
Voilà un drôle d’épisode qui me perd totalement sur le plan de la logique derrière les actions des grands méchants de cette saison, avec des révélations qui tombent à plat suite à une intrigue trop basique et plate en ce qui me concerne. C’était beaucoup mieux du côté de l’autre fil rouge, parce que l’épisode s’y concentrait beaucoup plus sur les relations humaines entre ses personnages. Au moins, ça me rappelle pourquoi je suis là… et pourquoi je ne le suis pas.
Charmed – S02E15 – Third Time’s the Charm – 18/20
J’ai toujours eu un faible pour ce genre d’intrigue et ce type d’épisode, et ce n’est pas celui-ci qui va me faire dire le contraire. C’était une bonne aventure, j’ai bien aimé ce que ça donnait et ça permet d’aboutir à ce que j’attendais depuis une quinzaine d’épisodes. Par contre, côté développement, les personnages secondaires sont sur la touche et le titre spoile beaucoup trop à mon goût.
Charmed – S02E16 – The Enemy of My Frenemy – 18/20
Les différentes intrigues en fil rouge trouvent assez naturellement une place dans cet épisode qui entremêle tout ça d’une bonne manière et qui permet d’explorer des duos ou trios de personnages plutôt inattendus. C’est le but de toute cette saison que de les tester les uns après les autres, je pense, mais il faut reconnaître que ça permet d’éviter des redondances et que ça fonctionne plutôt bien.

Challenge Séries 2020

Gentleman Jack – S01E02 – I Just Went There To Study Anatomy – 17/20
Quelle série, vraiment ! Je n’arrive toujours pas à comprendre comment elle se débrouille pour me plaire autant malgré ses épisodes interminables et ses intrigues qui ne devraient pourtant m’accrocher comme elles le font. La seule évidence qui s’impose, c’est que l’écriture est excellente, que les répliques sont percutantes et l’ambiance toujours aussi particulière, mais maîtrisée de bout en bout. Et puis, les personnages, à commencer par Anne Lister, évidemment, sont juste géniaux. Je ne lui reproche finalement que quelques longueurs, parce qu’un épisode de 58 minutes, c’est trop pour moi apparemment. C’est déroutant : on les voit passer, et en même temps, non.
Gentleman Jack – S01E03 – Oh Is That What You Call It? – 18/20
Le truc, c’est qu’avec un épisode qui dure une heure, il y a forcément des longueurs, beaucoup, et que ça rend compliqué de mettre la note la plus optimale à la série. Pourtant, elle est vraiment attachante et dans cet épisode, même ses intrigues moins convaincantes jusque-là ont pris une tournure inattendue les rendant plus intéressantes. Bref, j’accroche vraiment bien et j’aime la petite touche d’humour un brin méta qui ne manque jamais de surgir.

> Vus en 2020 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.