Riverdale – S02E18

Épisode 18 – A Night to Remember – 15/20
Allez ! Petit podcast sur les épisodes musicaux prévu, évidemment que j’ai organisé un bon gros bingewatch durant mon après-midi pour réussir à en arriver à cet épisode dont j’avais entendu parler de réputation. Le cliffhanger précédent m’a même motivé à regarder bien vite cet épisode, c’est dire ! Et mon avis ? Il est cool, ça va, mais le côté documentaire… Pfiou, c’était compliqué. L’épisode tente d’en faire trop d’un coup, à faire avancer aussi bien les personnages que certaines intrigues, et ça donne une impression de chaos… Comme le reste de la saison.

> Saison 2


Spoilers

Welcome to Carrie : the musical.

Oui, j’y suis enfin ! L’épisode musical ! Ah lala ! Par où commencer la critique ? C’est toujours compliqué d’écrire une critique puisque plein de choses se passent en chanson. La première chanson est d’ailleurs vraiment cool, il faut bien dire ce qui est. En revanche, je ne comprends pas. Archie sait chanter en théorie, mais je n’étais vraiment pas fan de sa participation à la chanson. Jughead ne chante pas lui, mais il filme toutes les répétitions. Super.

Pourquoi Ethel est là ? Pourquoi CHUCK est là ? Cet épisode va chercher loin pour avoir autant de gens que possible dans cette production musicale. Ils ont besoin de bonnes voix, j’imagine, et on se retrouve même avec Alice dans la production mise en scène par les adolescents, et plus précisément par Kevin.

Ben oui, Kevin n’a servi à rien pendant toute la saison, mais c’est parce qu’il préparait ce spectacle musical apparemment. De toute manière, tous les persos ont apprisles lignes apparemment : on voit même Archie faire quelques pompes en apprenant son texte, parce que pourquoi pas. S’il n’avait pas été torse nu dans cet épisode, ça n’aurait pas été logique.

Cela dit, il se retrouve dans le rôle de Tommy et Betty dans celui de Sue, donc côté logique, c’est quand même bizarre de le voir durant la moitié de l’épisode à flirter avec Betty, tout en embrassant Veronica dans les coulisses en permanence. D’ailleurs, dans les coulisses, on a quelques problèmes qui émergent. Tout le monde n’est pas heureux de voir Cheryl dans le rôle principal – on ose la traiter de casserole alors qu’elle nous fait un solo à la Rachel Berry franchement – et elle finit par manquer de mourir lors d’un « accident » qui ressemble à un meurtre.

Et pour cause ! Kevin a reçu dans son casier une lettre de la Cagoule Noire pour menacer le spectacle. BEN VOYONS. Jug et Betty mènent aussitôt l’enquête, commençant les accusations par Ethel. Ah, c’est pour ça qu’elle est de retour, et c’est pour ça que Chuck est là aussi ! De toute manière, Cheryl a plein d’ennemis (à commencer par sa mère dont personne ne parle ?), dont Josie par exemple. Les deux filles n’ont pas encore eu le temps de s’expliquer sur le comportement cinglé de Cheryl.

Pendant les répétitions, elle prend la peine de s’excuser et ça aide bien qu’elles chantent un duo sur l’amitié et l’entraide, comme par hasard. Bien joué, Kevin, tu sais comment créer ton casting. Bon, pour un épisode musical, soulignons que les producteurs ont été malins de réunir un casting qui chante si bien. Grosso modo, il n’y a pas tellement de casseroles dans ceux qui se retrouvent à chanter dans l’épisode.

Les chansons et les répétitions servent grosso modo d’excuses pour faire avancer les relations entre les personnages. Ce n’est pas tellement une surprise de voir Veronica dans le rôle de la bitch Chris, puisqu’elle peut ainsi chanter une chanson qui paraît sacrément ironique à Betty. Oh, et notons que jamais dans la vraie vie cette choré sexuelle passerait dans un lycée. Heureusement que ces adolescents sont joués par des adultes, franchement.

Betty en profite inévitablement pour souligner à quel point Chris est un rôle parfait pour elle : une fille riche, avec relation complexe à papa et tendance à manipuler tout le monde ? Ouep. C’est vrai que c’est pas si mal pour Veronica, mais bon, dire qu’elle est méchante, ce n’est pas génial. Heureusement, Archie peut convaincre Betty que Veronica n’est pas si mauvaise, avant de recommencer à la draguer sur scène, sous l’œil de la caméra de Jug…

Bon, ça se termine par Betty qui se réconcilie avec Veronica, donc on peut passer à autre chose. Ainsi, le rôle de Carrie tenu par Cheryl ? Aussi écrit pour elle, franchement ! Pas de bol pour elle, Pénélope n’est pas d’accord de la voir participer au spectacle – tu m’étonnes. C’en est donc fini de la carrière naissante de Cheryl, surtout qu’elle était menacée de mort par une deuxième lettre. Toni la réconforte autant qu’elle peut, Kevin recaste Carrie et donne le rôle à Midge… qui gagne un prénom. Jolie promotion.

En parallèle, l’intrigue politique continue, mais je n’en ai plus rien à faire, désolé Hermione et Hiram. Vous me direz c’est toujours mieux qu’Archie qui n’assume pas sa voiture auprès de son père et qui n’ose pas avouer à Fred qu’il en possède une désormais. Dès qu’Hiram l’apprend, il décide d’aller narguer Fred et lui apprendre toute la vérité, alors qu’il bossait justement sur le spectacle musical avec Archie. Ben… Connard Hiram, franchement.

Archie finit par tenter de le remettre en place et le lui fait comprendre en lui rendant la voiture dont il ne veut plus. Tu m’étonnes. Inutile comme intrigue, mais bon, admettons. C’était un peu mignon de voir Archie rendre la voiture et en acheter une d’occasion – enfin, c’est pas une voiture, c’est un moteur et des roues, mais bon.

Tout aussi inutile était l’intrigue d’Alice dans l’épisode : elle continue de draguer le père de Jug… qui n’en a plus rien à faire d’elle. Du coup, elle se retrouve à rappeler Chic pour savoir ce qu’il devient, en vain, avant de se ridiculiser sur scène devant tous les adolescents en chantant à Betty de ne pas s’en aller. Oui, elle en oublie Carrie – désormais tenue par Midge qu’on n’entendra pas chanter ; c’est la nouvelle Val.

Betty essaie ensuite de faire plaisir à sa mère et elle le fait en… WHAT ? Elle ramène son père dans l’équation ? Franchement ? Pardon ? Et il débarque avec des fleurs auxquelles sa femme est allergique pour demander à revenir à la maison, acceptant même le fait que Chic ne soit pas de lui. Ben voui.

Tout ça finit par mener à la première du spectacle, avec une nouvelle chanson de groupe sympathique et une Cheryl qui se la joue vraiment Cheryl. Elle fait quelque peu peur, il faut bien le dire, une fois couverte de sang et avec son chandelier Sans trop de surprise, elle demande l’émancipation à sa mère qui est un peu forcée de voir que sa fille est assez dingue pour mettre à exécution ses menaces.

Le soir du spectacle, le père de Jug se rend compte qu’il a perdu Alice et Chic débarque pour soutenir sa sœur et sa mère. Ben oui, bien sûr, on y croit à fond. Dans les coulisses, Jug se persuade également qu’Ethel était la Cagoule noire de cet épisode parce qu’elle a des magazines découpés dans sa poubelle, mais… le vrai problème, c’est que… bim, Midge se fait tuer à la fin de l’épisode : elle est poignardée et exhibée à la vue de tous. Pauvre Midge, tu venais juste de gagner un nom ! Curieux de ce que donnera la suite, j’avoue.

Compteur d’Archie à poil : +1

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.