Riverdale – S02E17

Épisode 17 – The Noose Tightens – 13/20
J’ai mal aux abdos tellement je ris devant cette saison, et cet épisode est de loin le plus drôle de tous, jusque-là. En plus, il prépare l’épisode suivant dans le cliffhanger le plus pété de l’histoire et je suis totalement pour. Vive Antoinette, vive les idées débiles d’Archie et merci les scénaristes d’être si mauvais. Que ferais-je sans eux ?

> Saison 2


Spoilers

You’ve suffered many traumas.

Cheryl est donc en thérapie de conversion, et les scénaristes en profitent pour nous dire que dans un monde parallèle, Kevin vit la romance qu’il mérite et qu’on ne verra clairement jamais à l’écran. Heureusement, Cheryl a Toni pour s’inquiéter pour elle et révéler aux cheerleaders sa disparition, pendant que Cheryl passe son temps à convaincre les sœurs qu’elle n’est pas si déviante étant données les conditions de son enfance misérable.

Les scènes de Cheryl sont marrantes – même si terribles parce que ce genre de conversion existe… mais pas de manière aussi caricaturales – alors que les scènes de Vero, Josie et Toni sont terribles à voir. En effet, Josie découvre que son admirateur secret au cœur de cochon était finalement Cheryl. J’avais oublié le délire du cœur de cochon, mais ça revient à point. Enfin, il était un peu cru, je dois dire.

Bref, Nana Rose finit par appeler le lycée – elle connaît le numéro par cœur ?? – en galérant énormément pour parler à Antoinette Topaz. Ouais, Toni, c’est le diminutif d’Antoinette. Ma pauvre, t’as un nom compliqué à porter… Bref. Nana Rose annonce à Toni que Cheryl n’est pas si loin, prouvant qu’elle a bien plus toute sa tête qu’en saison 1. C’est chouette.

Toni et le décolleté plongeant de Veronica font alors équipe avec Kevin pour aller fouiller le bâtiment des sœurs à proximité de Riverdale. Elles comprennent vite comment retrouver Cheryl, et ça finit par un baiser entre elle et Toni, devant tous les ados en thérapie de conversion. Le baiser ne peut pas durer trop longtemps et est interrompu par Veronica annonçant l’arrivée d’un tas de nonnes. C’était tellement drôle !

Veronica se met à courir avec ses bottines à talons, à travers les égouts alors qu’un tas de bonnes sœurs les suivent en marchant. Le ridicule ne tue pas Veronica, mais bon dieu, cette scène va rester gravée un bon moment dans ma tête ! C’était si drôle ! Fou rire du jour. Secondé de peu par le cliffhanger : Cheryl qui veut foutre le feu au lycée dans le rôle de Carrie !

Au lycée, les élections pour être président de la promo ont commencé. On y voit s’affronter trois duos : Veronica et Archie, Betty et Jug, Reggie et Josie. C’est Alice qui, pour une raison ou une autre, gère le débat, et ce n’est pas bien passionnant, même si ça permet de remettre toute la saison en perspective, avec un petit résumé des divisions opposant les adultes et pouvant possiblement diviser les adolescents. Soit.

Veronica et Archie restent dans la merde vis-à-vis des parents qui ne veulent pas trop faire la paix autour de la mairie. C’est gênant, forcément : les parents se font des coups bas de lycéens et ce sont à eux de leur faire être adultes. Ridicule. Archie reste pas mal divisé dans cette situation : il annonce son soutien à Hiram, mais il n’est pas tout à fait aidé par ses parents qui veulent le voir au premier discours de son père – écrit par Jug, tant qu’à faire. Ah la politique, c’est compliqué.

C’est compliqué, mais c’est aussi super drôle quand Archie décide de protéger la réputation d’Hiram coûte que coûte, particulièrement quand on lui dit qu’il est un adolescent boutonneux. Il fait alors un petit discours sur ses crimes et, MERCI, les personnages en face de lui se foutent de sa gueule. Il était temps d’avoir ce genre de scènes, putain.

Du côté de la campagne de Betty et Jug, il y a un problème de taille : les serpents ne soutiennent pas Betty, donc ils ne soutiennent pas leur petit chef. C’est con. Du côté d’Archie et Vero, ça se présente mieux quand Archie récupère les votes des sportifs en gagnant un bras de fer contre Reggie. Pourtant, son nom de campagne est quand même… Team Varchie. C’est laid.

En rentrant à l’hôtel le soir, Veronica et Archie découvre qu’Andre est attaqué par un homme qu’Archie reconnaît. Il le poursuit et c’est évidemment l’agent Adams, qui n’est toujours pas agent du FBI, donc. Franchement ça commence à me lasser cet épisode qui mélange les intrigues. Je l’ai trouvé moins fluide que d’autres, et aussi moins intéressant. Déjà que la grosse révélation autour d’Hiram était naze… Là, la politique, c’est too much.

Donc, l’idée, c’est qu’on a des adversaires d’Hiram contre la création de la prison qui décident de tout faire pour en empêcher la construction, ce qui aiderait bien Fred, mais ne plaît pas à Archie. Le fiston fait donc une autre alliance avec… Reggie ! Reggie peut récupérer les votes de l’équipe sportive du lycée, en échange de son aide pour la campagne politique d’Hiram. Ben oui.

L’aide apportée ? Le Cercle rouge devient Cercle sombre, avec Archie mettant une cagoule et faisant exploser la voiture des ennemis d’Hiram. C’était si drôle. Par contre, ça veut dire qu’Archie rate le discours de Fred… Sa mère le sermonne le lendemain, mais bon, qui s’en fout ? Moi, en tout cas, vraiment. En échange de tout ça, il gagne de toute manière une décapotable, alors bon… A quoi bon avoir des principes quand on peut avoir de l’argent et des méthodes de mafieux en étant adolescent, hein. Pfiou.

Par ailleurs, Alice rentre chez elle pour mieux découvrir Chic devant la télévision et une petite cata à gérer : la voiture noyée par Betty et Jug a été retrouvée. Evidemment. C’est d’autant plus problématique que Betty ne vit plus chez sa mère, ce qui force tout ce petit monde, mais pas Chic, à se retrouver chez Pope pour parler affaires. C’est discret.

Tout aussi discret est la solution trouvée par Betty et Jug pour agir normalement : ils décident de mener l’enquête sur la voiture auprès de Kevin. C’est assez logique, parce que c’est ce qu’ils font habituellement effectivement. Kevin ne les soupçonne pas et raconte tout ce qu’il sait sur la voiture, parce que son père lui raconte toute sa journée de boulot apparemment.

Apprenant que la voiture n’était pas directement à Dwayne, le cadavre, mais qu’il l’avait volée, bien sûr, ils se pensent tirer d’affaire, mais c’est sans compter sur Chic. Ce petit vers de terre décide de recontacter Darla, la copine de Dwayne pour on ne sait trop quoi. Celle-ci comprend vite le meurtre qui a eu lieu et fait aussitôt du chantage à Alice. Elle veut récupérer de l’argent en échange de son silence.

Elle fait une petite erreur de jugement et laisse Betty partir récupérer l’argent à la banque… mais Betty revient non seulement avec l’argent, mais aussi avec tous les serpents. Elle a la classe quand elle s’y met, et elle devrait réussir à négocier un tatouage de serpent auprès de sa mère avec ce coup-là. Bien joué, Betty !

Alice décide de virer Chic de sa vie, se rend chez FP pour coucher avec vu ce qu’il fait de son chewing-gum et elle s’excuse même auprès des Serpents de les avoir tant attaqués.

Compteur d’Archie à poil : mais où sont passés ses abdos ??

> Saison 2

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.