Riverdale – S04E14

Épisode 14 – How to get away with murder – 16/20
Pourquoi la série assume-t-elle dans son titre la référence à une autre série d’une chaîne concurrente sur l’épisode qui ressemble le moins à un épisode de celle-ci du côté de la structure ? Encore un mystère pour Riverdale ! Cela dit, l’épisode est plutôt du genre excellent pour cette série, avec certes des répliques soi-disant sérieuses à se tordre de rire, mais aussi avec une intrigue prenante. Tant pis si on laisse de côté des personnages, l’arc qui s’ouvre là donne envie d’en voir plus.

Spoilers


My iconic beanie up in smoke

Je suis si mort de rire par la voix off de ce début d’épisode ! Jug nous révèle donc que ça y est, c’est enfin arrivé, ce moment où ses amis sont à moitié à poil dans la forêt devant un feu et… POURQUOI ? Je veux dire, Betty, OK, mais qu’est-ce que Veronica fout avec du sang sur elle ? Et qu’est-ce qu’ils font du corps de Jug ?

Ils rentrent ensuite chez eux en voiture, ce qui me fait une deuxième scène avec Archie à moitié nu, puis chez eux (et de 3 !). Veronica n’est pas bien douée à improviser et se fait griller par ses parents. Elle improvise alors une fête finissant en strip poker. Archie aussi rentre chez sa mère en boxer à 3h du mat. Son excuse à lui, c’est un bain de minuit. Enfin, Betty improvise une bouteille de vin renversée sur elle, ce qui est encore pire. Il semblerait que les scénaristes n’avaient plus d’autres idées.

C’est plutôt drôle à voir, surtout que c’est bien la première fois que les parents ont un semblant de rôle de parents dans la série. C’est en tout cas la catastrophe pour Betty qui comprend dès le lendemain que leurs histoires ne coïncident pas du tout, puisqu’ils n’ont pas pris le temps de parler. Ils se rendent chez Pop’s et ne semblent toujours pas dévastés par la mort de leur meilleur ami (à laquelle je ne crois toujours pas d’ailleurs, même si tout est fait pour qu’on puisse y croire).

Ils comprennent rapidement qu’ils doivent se mettre d’accord sur leur histoire commune pour ne pas tomber dans le piège des étudiants de Stonewall. Ils prennent aussi le soin d’agir comme si de rien n’était, et ça nous permet de savoir qu’il y aura un nouveau musical organisé par Kevin. Le suspense reste de savoir s’il y en aura un malgré la saison raccourcie par le covid. Je vais me garder le suspense, au point où j’en suis.

Ah, j’oubliais : ils ont aussi fait appel à Charlie, le frère de Betty totalement traitre en qui ils ont confiance, pour les aider à régler cette affaire. Il est de bons conseils, en plus, vraiment, il fait rédiger à Betty le texte qu’elle récite à FP en l’appelant pour lui dire qu’elle s’inquiète de ne pas avoir de nouvelles de Jug (super, une preuve de sa culpabilité en plus) avant d’organiser une confrontation entre elle et le duo Bret/Donna. La scène était beaucoup plus prenante que prévu, parce que j’aime beaucoup le côté bitch de Donna, franchement.

De son côté, Veronica pète un câble lorsque son père veut lui faire signer son testament comme dans les familles normales, alors que plus rien n’est normal dans cette famille depuis fort longtemps. Elle finit par partir bouder, comme d’habitude, et se confier à Archie, comme d’habitude, en buvant un verre de rhum, comme d’habitude. Vraiment, c’est une série très saine. Archie peut lui faire part aussi de ses propres ennuis, avec sa mère qui veut en faire un marine désormais, histoire de s’en débarrasser.

Le truc, c’est que Veronica et Archie sont obsédés par autre chose, et c’est bien légitime : Betty a été retrouvée juste à côté du corps de Jug, avec l’arme du crime en main. Et bon, son excuse d’avoir ramassé une pierre par terre pour le principe, ce n’est pas bien crédible. Veronica n’hésite pas à annoncer à Archie qu’elle la pense coupable d’avoir eu un autre « épisode » comme lors des premiers épisodes où elle s’était prise pour une bombe sexuelle. Ah ben super.

En parallèle, Betty se rend à la prison pour voir Evelyn et l’interroger sur ce qu’elle sait, notamment concernant le fameux mot qui pourrait la faire disjoncter. Cela ne mène à rien de plus qu’à des menaces et des sous-entendus, mais ça remue Betty malgré tout. Elle se rend donc auprès de Charlie pour savoir comment se passe l’écoute du micro qu’elle a foutu dans la chambre de Bret, de manière peu discrète (et en plus le micro clignote, j’en peu plus mdr).

Betty débarque alors chez Archie, qui est dégoulinant de sueur et vient d’avoir la conversation la plus wtf de la série (enfin, peut-être pas) où sa mère lui fait son coming-out (OK ?????) parce qu’elle est désormais en couple avec sa pote Brooke (mais qui es-tu mdr ?). Le but de Betty ? Elle a envie de remuer un peu la merde à Stonewall, donc elle envoie un Archie hyper furax s’en prendre à Bret pour le faire parler. Evidemment, Bret et Donna sont loin d’être stupides et ils s’amusent du micro dans la chambre, tout en s’arrangeant pour qu’une autre de leur pote mette le portable de Jughead dan la poche du manteau de Betty.

Ainsi, celle-ci se retrouve dans la merde quand le père de Jug traque le téléphone. Elle improvise comme elle peut une excuse pas bien crédible, avant de sortir son pire jeu d’actrice sur la disparition de Jug. Au moins, ça fait un fil rouge pour l’épisode beaucoup plus intéressant, avec aussi Archie et Veronica qui doutent beaucoup. On se retrouve même avec Archie envisageant de raconter à sa mère ce qu’il sait (alors qu’il fait de la boxe et est à nouveau en sueur quand sa mère le confronte sur le fight avec Bret). Bien sûr, Betty espionne la scène et empêche Archie de parler, avant d’assurer au rouquin et à Veronica qu’elle n’avait pas le téléphone – mais que c’est encore Stonewall qui fait de la merde pour la faire tomber.

Par contre, vraiment, elle n’a pas l’air très inquiète de savoir son mec mort, hein. Le lendemain, elle apprend ainsi que l’arme du crime a été retrouvée par la police. Cela n’a aucun sens : elle a jeté la pierre parce qu’elle n’est pas complètement conne non plus. Juste beaucoup, pas complètement. Elle emprunte donc à Jellybean du faux sang – ce sera discret lors d’une enquête – et en recouvre une pierre de son jardin, avant de la faire échanger par Charlie. Rapide, efficace, calculateur. C’est trop gros, putain, elle vient de perdre son mec !

Il y a heureusement Veronica et Archie pour tenter de lui faire prendre conscience du rôle qu’elle est censée jouer dans tout ça. Ainsi, après une conversation avec Hiram particulièrement inutile où elle fait la paix avec lui, Veronica apprend que sa fac veut reconsidérer son admission après avoir appris l’existence du club secret qu’elle gère illégalement. Cela énerve Veronica car ça montre le trop plein de pouvoir des étudiants de Stonewall : elle s’en plaint à un Archie à moitié à poil sans raison cette fois et ils décident de confronter Betty.

Ils veulent la vérité sur ce qu’il s’est passé entre Betty et Donna et elle leur confie. Comme il est question des séances d’hypnose de la Ferme, Veronica suggère de demander l’aide de Charlie afin de savoir exactement ce qu’il s’est passé. Une petite séance d’hypnose plus tard, ils découvrent donc tous que Donna a juste jeté de la drogue à Betty pour qu’elle oublie momentanément ce qu’il se passe.

Betty donne alors rendez-vous à Donna dans les bois pour la confronter et en savoir plus, mais elle est débile au point d’avouer qu’elle sait que Jug est mort. Je ne le sens pas du tout. Comme Donna lui montre qu’elle a toujours un coup d’avance sur eux, Betty décide donc qu’il est temps que le corps de Jug soit retrouvé. Le trio organise alors une battue dans les bois pour retrouver Jug, et bien sûr, ça finit à nouveau sous la pluie, comme toutes les battues dans les bois.

Archie trouve donc facilement le corps, et j’ai eu un peu de peine pour FP qui est celui retrouvant le corps. On enchaîne à la morgue où Betty et le père de Jug reconnaisse le corps. Nope, je ne vous crois pas, Jughead n’est pas mort. J’ai par contre hâte d’en savoir plus sur son plan et comment il fait pour se faire passer pour mort si longtemps. C’est très clairement son plan pour faire tomber Stonewall, mais pour l’instant, à Stonewall, on stresse car ce n’était pas prévu : ils pensaient vraiment que le trio s’était débarrassé du corps et ferait tout pour qu’il ne soit jamais retrouvé.

C’est vrai que ce serait plus logique. La logique n’est pas tellement une caractéristique de ces personnages cela dit. Ainsi, Archie révèle à sa mère tout ce qu’il s’est passé après avoir vérifié que Betty ne pourrait pas les voir parler depuis sa chambre (il suffirait de changer de pièce ?) et Veronica décide de s’associer avec sa demi-sœur Hermosa pour gérer les affaires d’Hiram. HEIN ? Et en plus, Veronica balance qu’elle n’ira peut-être pas à la fac de ses rêves l’année suivante. Vraiment, rien ne va.

L’épisode se termine sur Betty restant la mastermind de pacotille assurant à Veronica et Archie qu’ils n’ont plus qu’à attendre la prochaine erreur de Stonewall qui arrivera, elle en est sûre. Après tout, elle est la fille de la Cagoule noire et est entraînée par le FBI : elle fait peur à Donna, surtout qu’elle lui dit qu’elle en fait sa cible principale désormais…

 

PS : j’oubliais un point tout de même important dans la catégorie « Les scénaristes ne sont pas au courant de ce qu’il se passe dans les épisodes de la série qui précèdent »… Betty, Archie et Veronica sont vus dans les locaux du journal du lycée. Rappelons que Betty a été virée de son poste et a retiré avec Alice tout le tableau qu’elle avait construit il n’y a même pas cinq épisodes. Tableau qui est de nouveau là, hein. C’est insupportable cette médiocrité dans le suivi de leur propre série.

 

Compteur d’Archie à poil : +4, oui, oui, oui !

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.