Riverdale – S04E15

Épisode 15 – To Die For – 13/20
Franchement, cet arc narratif pourrait être si bien que je me demande vraiment pourquoi ils ont fait le choix d’introduire dans cet épisode des absurdités et des trucs grillant tout le suspense à 1000 kilomètres. Ah oui, c’est cette série, pourquoi j’essaie encore de croire qu’elle peut être cohérente alors que je sais que non ? Je n’en peux plus, mais au moins, avec cet épisode, je gagne mon pari de base de visionnage de la série, commencée il y a un peu plus d’un an. Qu’on ne me dise pas que je ne suis pas courageux parfois !

Spoilers


And this is murder in a small town.

Mais j’en peux plus ! Ils veulent vraiment nous faire croire que Jug est mort, avec une espèce de citation toute naze en début d’épisode là ? Ridicule.

Cheryl est triste pour sa cousine, même si tout ce qu’elle pense au fond est que Betty a enfin la malédiction familiale qui s’abat sur elle. C’est vrai que tout le reste de sa vie était cool jusque-là ! J’ai bien ri devant cette scène, parce que Cheryl a ensuite peur de la voir se suicider et décide de la suivre absolument partout pour le reste de l’épisode.

Comme elle reste dans la voiture, cependant, quand Betty range les affaires de Jug à Stonewall, elle aurait tout le loisir de se suicider. Nous n’en sommes pas là pour l’instant, elle se contente d’être confrontée à Bret, puis de placer un indice compromettant dans la chambre de Donna. Ainsi, quand FP se rend dans la chambre de l’étudiante suite à un appel anonyme, il trouve l’indice et les soupçons tombent une seconde et deux centièmes à peine sur Donna. Elle ne met pas bien longtemps à sortir son meilleur jeu d’actrice et affirmer qu’elle avait trop peur de Betty pour oser parler.

C’est tellement gros et prévisible ! Je ne sais pas ce qui me fait le plus rire entre ça et Alice qui se lance dans l’idée de faire un documentaire sur la mort de Jug, qui rappelons-le est à la fois son gendre et son beau-fils, avec l’aide de Kevin. Pas une larme n’est visible et la première interview que l’on voit sur le sujet est une interview de… Betty, en larmes, venant d’apprendre qu’elle pouvait récupérer la place de Jug à Yale. Parce que bien sûr, elle est première sur la liste d’attente, c’est évident. Pardon, mais arrêtons le délire.

On retrouve Archie et Veronica au lit, avec Archie qui fait désormais mal à Veronica au lit. En bon gentleman, il arrête donc et commence une petite conversation qui n’a rien à voir sur Betty et Jug. Là encore, pardon, mais à quoi servait le début de cette scène du coup ? Ils sont interrompus par la demi-sœur de Veronica, fière d’annoncer qu’elle est au courant que la fac de Veronica examine une nouvelle fois son dossier.

Hermosa est également contente de mater les abdos d’Archie et c’est bien la première fois qu’on le voit timide de les montrer. J’ai bien ri au moins, et si mes calculs sont corrects je crois que ce moment où il cache ses abdos est le point de ma victoire au pari. Non, nous n’en sommes pas à 114 fois (mais on approche des 100 fortement !), seulement voilà, Morgane avait dit 74 fois… alors bim.

En tout cas, on retrouve ensuite Archie, Betty et Veronica en cours, où FP vient les arrêter. Et une fois menottés et accompagnés par les flics, Betty continue de parler de l’affaire comme si de rien n’était. En cellule ? Ils sont mis ensemble, histoire de parler et de mettre en commun leur histoire ?

Ils sont ensuite interrogés par le père de la famille, ce qui n’a aucun sens. C’est drôle à voir, allez, surtout que les parents de chaque enfant sont là aussi, histoire de nous rappeler qu’ils sont mineurs. Hiram pète un câble de voir sa fille interrogée, la mère d’Archie lui interdit de répondre aux questions parce qu’elle est son avocate (vraiment, aucun conflit d’intérêt) et Alice… pff. Alice interroge Betty toute seule, sans caméra, en lui annonçant qu’elle comprend pourquoi elle a tué Jug. Mais ? Super la mère, sérieux.

Tout ça pour rien, en plus, puisque FP n’a même pas d’arme du crime. Donna est dégoûtée de voir que le trio est relâché par les flics et elle en déduit la seule conclusion logique : Jughead est en vie. HEIN ? Où est la logique là-dedans ? Que Betty couche avec FP serait une conclusion plus logique pour expliquer que le shérif protège la petite-amie de son fils, sérieusement. Bret nous confirme aussi que quelqu’un a bien mis le sang de Jug sur la pierre. Super.

Le lendemain matin, Betty décide d’organiser un enterrement à son mec, Veronica voit sa demi-sœur lui remettre de faux papiers (qu’elle déchire aussitôt notre Ronnie) et Archie découvre que ses élèves à la boxe refusent désormais de le voir comme autre chose qu’un meurtrier. Et autant ils étaient prêts à bosser pour un dealer et tabasser des gens, autant s’entraîner avec un meurtrier, ce n’est pas possible ?

Jérôme, arrête de chercher une logique à cette série. Moving on. L’enterrement commence par une petite cérémonie chez Alice et FP (dire qu’ils sont en couple eux) où Donna et Bret se pointent évidemment, ne comprenant pas trop pourquoi le cercueil est fermé. Sans la moindre surprise, ils font un scandale après s’en être pris à la petite sœur de Jug, mais ça ne mène nulle part.

Le seul problème, c’est que tout le monde se met à les croire, ce que Kevin raconte à Betty : Donna assure à tout le monde que c’est une ruse, et Alice se met aussitôt à orienter son documentaire dans cette direction. PUTAIN C’EST TON BEAU-FILS CONNASSE ? On la voit pleurer à l’enterrement, puis interroger Kevin et les autres lycéens sur la survie de Jug ? Mais ? J’en ai marre, les scénaristes n’ont même pas l’air d’être au courant des scènes qui sont dans l’épisode ?

Cheryl entend en tout cas Betty indiquer à Archie qu’elle en a marre d’entendre que Jug est en vie, parce que du coup, elle a envie de le revoir. Aussitôt, Cheryl organise une petite veillée au lycée qui a des conséquences plus qu’inattendue : Betty se retrouve dans la salle de musique à embrasser Archie. Mais ? Est-ce que les scénaristes oublieront que Veronica a rompu avec Archie une nouvelle fois ?

Oui, parce qu’évidemment Cheryl prend une photo de ce qui est en train de se passer et l’envoie à tout le lycée, avant de l’annoncer personnellement à Veronica. J’ai tellement ri, parce que ça se termine en rupture bien publique avec Veronica qui balance à tout le lycée qu’elle a couché dans la salle de musique ET qu’il a couché avec Geraldine aussi. C’est tellement drôle.

On pourrait croire à la mort de Jug si on n’avait pas le stupide documentaire d’Alice qui demande à Kevin ce qu’il pense du couple entre Betty et Archie. FRANCHEMENT BORDEL. Elle pose des questions sur la vie sentimentale de sa fille comme si elle demandait de commenter la météo, ça n’a tellement aucun sens.

Je suis mort de rire, moi, c’est tout ; surtout qu’on l’entend ensuite poser des questions à Betty sur sa vie sexuelle, devant caméra. Ben oui, Donna a surpris Archie et Betty en train de coucher ensemble dans le bunker, en la suivant au milieu de la nuit. Normal. Betty demande alors à parler à sa mère en privé…

Quand elle revient devant la caméra, Alice nous balance alors que c’est une histoire d’amitié et de conspiration. Sans la moindre surprise, l’épisode rétropédale alors : on retrouve Archie toujours torse nu, mais dans les bras de Veronica. Elle s’inquiète tout de même de savoir si Archie a eu le moindre doute une fois dans les bras de Betty, et Jughead pose exactement la même question à Betty. Ah oui, pardon, j’oubliais : Jughead est en vie. Ah ben ça alors, je ne m’y attendais pas.

J’en peux plus. L’ensemble des parents de la série semble être dans le coup, en plus, et Charles aussi (putain, mais il est censé les trahir, je ne comprends plus s’il n’est pas du côté de Stonewall ? Est-ce qu’il est lié aux VHS dont on ne parle plus ?)… FP a démissionné de son job quand Hiram lui a demandé, pour une supercherie ? Je ? Et alors le pire, c’est qu’on apprend que les membres de Stonewall ont vraiment voulu tuer Jughead, mais que ce dernier n’est pas mort parce que son putain de bonnet a atténué le coup. D’où un bonnet peut atténuer le coup d’une pierre ? C’est pas un casque bordel, c’est un bonnet ! J’en peux plus, c’est trop drôle.

Tout va donc pour le mieux… sauf que Betty et Archie continuent cependant de s’envoyer des textos pour commenter le baiser. L’idée est claire : allons bon, tout est encore possible entre eux. J’aime comment la série nous affirme par ses choix musicaux que ça arrivera et nous force à nous faire à l’idée que ça a toujours été là via l’interview de Kevin. Genre… Non ? Vite fait en saison 1, puis ensuite, ça a toujours été chelou.

Admettons, écoutez. Sinon, Alice continue son reportage et interroge ensuite les ados pour mieux comprendre pourquoi ils font en sorte de faire passer Jug pour mort. Betty insiste pour dire que les étudiants de Stonewall sont cinglés et qu’ils vont faire des erreurs maintenant qu’ils sont convaincus de la mort de son copain. Pas de bol, Donna termine l’épisode comme une cinglée : elle affirme à Bret que Jug est en vie parce qu’elle a vu trois milkshakes dans le bunker. Preuve irréfutable.

L’épisode se termine sur autre chose cependant, Hermosa, en bonne détective privée, a mené l’enquete sur Donna et a trouvé la dernière pièce manquante du puzzle pour faire tomber les étudiants de Stonewall. Par contre, on ne saura pas ce que c’est. De toute manière, ils improvisent tout au fur et à mesure, nous ne sommes plus à ça près. Il y a tellement d’incohérences… Et puis pourquoi ils ont foutu le feu au bonnet de Jug et pas au reste de ses vêtements à lui, d’ailleurs ? C’était juste pour la réplique du « iconic beanie » ?

Compteur d’Archie à poil : +3, ce que vous entendez, c’est le son de la victoire alors que nous en sommes à 97 fois où Archie s’est exhibé dans la série – en genre 70 épisodes. WOUP WOUP.

.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.