Charmed (2018) – S03E14

Épisode 14 – Perfecti is the Enemy of Good – 15/20
Je misais beaucoup sur cet épisode après le précédent car il me semblait que la saison allait enfin avancer. Si c’est bien le cas en fin d’épisode, j’ai trouvé qu’une grosse partie des scènes n’étaient une nouvelle fois là que pour combler au maximum le temps, et c’est bien dommage ! Ce n’est pas exactement ce que j’en attendais, mais je ne saurais pas expliquer ce que j’en attendais pour autant, cela dit.

Spoilers

Les sœurs ne sont pas certaines d’avoir vaincu les Perfecti, et elles veulent s’en assurer.


Harry, we’re gonna have to do something that will absolutely terrify you, but may be just what you need.

Incroyable, mais vrai : je regarde une série ce soir ! Et j’ai trois épisodes à rattraper. Je ne sais pas encore si j’irai au bout de ces trois-là, mais il est temps pour moi de sortir de la panne de séries, puisque je suis en vacances, à peu près. J’ai tant à faire et rattraper, et je commence par cette série parce que j’en ai fortement envie depuis un mois. C’est fou comme le temps passe vite.

L’épisode commence au milieu de nulle part, où vit apparemment Céleste. Elle nous vaccine rapidement Harry, non pas contre le Covid19, mais contre l’immortalité. Le voilà donc prêt à redevenir mortel, malgré les avertissements de Céleste qui lui rappelle que ce sera douloureux et peu cool. Une fois que c’est fait, il veut aussitôt se rendre auprès des filles.

Céleste refuse d’abord, mais elle finit par l’accompagner au QG où les choses sont parties en vrille très rapidement. En effet, pendant ce temps, les filles cherchent un moyen de se protéger des Perfecti avec quelques objets magiques, alors que Maggie ne parvient pas à avoir la moindre prémonition pour les retrouver. Cette dernière en arrive même à espérer que les Perfecti ont disparu pour de bon suite au combat de l’épisode précédent.

Mel a malgré tout l’envie de vérifier tout ça, et pour ça, elle se rend au QG pour récupérer un objet qui les aidera. Malheureusement pour elle, la bougie qui la protège s’éteint. Les Perfecti débarquent aussitôt, et c’est pour s’acharner sur Mel pour lui demander de se rendre à la Tombe avant minuit. Soit elle mourra, soit elles seront toutes enfermées en prison magique. C’est pratique pour les scénaristes, ça : Mel se retrouve assommée au sol, puis plongée dans le coma par ses sœurs. Hop, plus besoin de voir l’actrice comme ça, ça aide bien puisqu’elle est enceinte et qu’il faut cacher sa grossesse.

Alors que Ruby reste à s’occuper d’elle, Maggie et Macy font donc appel à Harry et Céleste. Cette dernière est bien pratique pour les filles : elle a toutes les solutions en très peu de temps. Un petit flashback dans le miroir des Perfecti qu’elle débloque sans mal lui permet ainsi de révéler que d’anciennes Charmed Ones sont venus à bout des Perfecti, grâce à un Golem.

Le problème, c’est qu’un Golem, ce n’est pas évident à fabriquer. Il s’agit d’une ancienne magie compliquée à mettre en place et ça les force à mettre la main à la pâte, littéralement, dans le garage de la maison. Harry se rend compte qu’il a du mal à respirer et qu’il devient parfaitement hypocondriaque. Sa future mortalité lui monte à la tête, clairement, et il a des effets secondaires nazes.

Alors que les femmes mettent au point le Golem, Harry doit apprendre à gérer ses peurs. Et ce n’est pas gagné, surtout que Mel est toujours en train de mourir.

En parallèle, Maggie accepte de prendre l’apparence d’Abigail pour se rendre auprès de Fenric. Il est tout content de la retrouver, parce qu’il espère ainsi être vaincu une fois pour toute, persuadée qu’Abi lui en veut encore. C’était assez drôle à voir comme scène, parce que l’actrice s’amuse bien à faire comme si elle était Maggie… Par contre, vraiment, je ne vois pas pourquoi les filles ne servent pas d’Abi. Au point où elles en sont avec elle !

Bon, bien sûr, c’est ce que Maggie finit par être forcée de faire : Fenric comprend qu’elle ne va pas le détruire car elle a besoin de lui, alors il demande aussitôt de récupérer ses pouvoirs et d’être libéré de son triste sort. Maggie n’a plus le choix de faire appel à Abigail, qui se remet bien vite du choc de se voir en visio elle-même.

Après, tout ça ne fait que combler du temps de l’épisode : Maggie est une très mauvaise menteuse, alors bien rapidement Fenric comprend qu’il y a anguille sous roche. Malgré tout, Maggie obtient de sa part le mot de passe dont elle a besoin pour animer le golem, grâce à un tour de passe passe magique provoqué par son pouvoir. Pour une fois qu’elle s’en sert ! Elle oublie toutefois derrière elle le miroir magique des Perfecti, alors ça ne sent pas bon.

Ce sera toutefois pour plus tard. Pour l’instant, on en arrive à Harry qui s’inquiète de voir Mel sur le point de mourir et qui comprend soudainement que les Perfecti veulent probablement avoir à faire face à ce golem. Il se téléporte ainsi avec, forçant Céleste, Macy et Maggie à partir à sa recherche avec une application. Plus utile que la magie.

Par contre, Maggie garde l’apparence d’Abigail pendant tout ce temps, et je me dis qu’il aurait mieux valu confier ce rôle à Mel finalement. Cela aurait justifié de ne pas voir l’actrice pendant qu’elle était enceinte. De son côté, Mel est donc dans le coma, mais elle a tout de même quelques scènes dans l’épisode, enroulée dans un plaid, histoire de. Il fait très froid dans le monde qu’elle imagine, apparemment. Il n’en faut pas plus pour qu’elle s’imagine en train de mourir… avant d’être confrontée à elle-même dans son cauchemar.

Mel est donc confrontée à une version d’elle venant du futur et lui confirmant que si, elle pourra récupérer ses pouvoirs de sorcière manipulant le temps. C’est intéressant tout ça, parce qu’elle a ensuite un message à donner à Mel, avec un futur peu chouette à venir.

Dans la réalité, Macy retrouve le golem après avoir enfermé Harry dans un sortilège, ce qui fait que ça nous laisse Maggie seule avec Harry. Elle le rassure comme elle peut, bizarrement sans utiliser son pouvoir, mais finit par être celle qui flippe de ce qui est en train de se passer, comprenant qu’elles sont manipulées par les Perfecti.

Il est toutefois trop tard : Macy et Céleste ont déjà prononcé la formule donnant vie au Golem, et ça fait bien plaisir aux Perfecti. Maggie débarque à temps avant le réveil du golem, par contre : ça permet de nous expliquer que les Perfecti fabriquent des deepfakes avec les souvenirs dans le miroir et que le Golem est probablement ce qui a détruit les Charmed Ones.

C’est con, ça. Le Golem se réveille juste après ça – et il est contrôlé par les Perfecti ayant les colliers capables de le manipuler. C’est d’autant plus intéressant qu’on nous introduit le Golem comme une créature beaucoup trop puissante pour être vaincue, mais aussi pour être convaincue. Le Golem n’a en effet aucune conscience et aucun jugement propre.

Ce n’est pas bien grave tout ça, parce que Macy met alors au point un plan pour gagner face au Perfecti. Et c’est bien facile : elle décide de jouer sur leur certitude absolue de gagner et le fait vraiment bien. Elle envoie Harry chercher le Golem, se fait passer pour morte et utilise Maggie, toujours sous l’apparence d’Abi, pour faire croire aux Perfecti qu’ils ont gagné. Tout cela dure juste assez de temps pour les piéger dans un cercle magique.

Ainsi, le Golem peut rapidement les renvoyer dans la Tombe, mais pas avant qu’ils tentent une dernière fois de négocier leur liberté, promettant une menace plus grande encore à venir. Ben, ma foi, j’espère bien, parce que la saison n’est pas encore finie. Pour la relancer, nous voyons finalement Harry se remettre de sa mortalité nouvellement acquise alors que Mel se réveille de son coma.

C’est un peu simple qu’une fois les Perfecti (et le Golem, d’ailleurs !) dans la Tombe, la malédiction soit levée, mais admettons. Il n’empêche que Mel a encore à gérer le message venu du futur, et ce message prend la forme d’un bébé à protéger. Bref, Mel finit l’épisode enceinte. Ben ça, ça va vraiment aider l’actrice pour la suite de la saison. Difficile d’être surpris du twist que l’on voit arriver dans la scène, mais c’est cool que ce soit intégré à la série, je trouve !

Bref, j’ai aimé dans cet épisode la ruse de Macy et ce cliffhanger, mais j’ai trouvé que c’était drôlement lent d’en arriver là !

4 commentaires sur « Charmed (2018) – S03E14 »

  1. Ah yes ! Contente que tu saches enfin pour Mel ! J’ai trouvé ça cool qu’ils finissent par intégrer la grossesse à la série 😊 J’avais hâte que tu le saches, j’ai failli faire des gaffes 😬

    Aimé par 1 personne

  2. Alors je m’étais dit chouette, je vais regarder cet épisode et tranquillement valider le point grossesse cachée pour le Bingo séries et PATATRAS voilà qu’à la fin, ils décident d’intégrer la grossesse à la série ! Non mais oh, c’est pas très gentil de faire des coups comme ça ! 😀 Je me dit que je vais utiliser le bonus dans ce cas. Oui mais Jérôme n’a pas encore vu l’épisode donc je ne veux pas le spoiler ! Donc j’attends quelques jours. Il ne regarde toujours pas. je suis sympa, je ne le valide toujours pas (je l’aurais fait si j’avais été à 19/20 :p ). J’ai fini par trouver le point (et sans avoir à utiliser le bonus) ailleurs. Mais je suis un peu triste de ne pas l’avoir fait avec ce twist qui était savoureux. Bon c’est pas grave, hein 🙂

    J'aime

    1. J’avoue que c’est marrant pour le point grossesse, j’y ai pensé aussi en le voyant, je me suis douté que c’était ça 😂 vraiment désolé pour mon mois de juin chaotique 😅😅

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.