HTGAWM – S05E15

Épisode 15 – Please Say No One Else is Dead – 16/20
Eh bien, voilà, la prise de tête s’arrête là pour cette année – ou plutôt, elle continue en attendant d’apprendre que la série est bien renouvelée pour une saison 6 (ce n’est pas possible autrement à ce stade-là). Les réponses pleuvent dans l’épisode, les questions aussi, et finalement, on se retrouve avec un épisode qui a du mal à obtenir tout l’impact qu’il devrait avoir tant ça part dans tous les sens. J’attendais mieux, mais ça reste bon comme fin de saison.

Saison 5


Spoilers

15.jpg

I don’t want to hate anyone. I just want my life back.

Une heure d’épisode ? C’est une blague ? Nope, c’est bien la longueur de tous les liens que je trouve, parce que j’ai le droit aux pubs et, en plus, avec une qualité pas terrible. Ca promet ! Et je suis heureux de ne pas être américain quand je vois la dose de pub et l’absence de transition entre ça et l’épisode.

Allez, l’épisode reprend par un flashback nous permettant de découvrir la rencontre entre Nate Sr et le frère de Laurel, et bien évidemment ça se passe moyennement bien : Nate Sr refuse l’aide de ce nouvel avocat.

Dans le présent, Annalise s’énerve après Laurel, parce qu’elle la tient responsable de tout ce qui arrive. Faut dire que ça commence à faire beaucoup après la mort de Wes tout ça, surtout qu’on en est toujours qu’à la première année après le meurtre de Sam, donc forcément, ça craint. Laurel passe en tout cas une bien mauvaise journée, entre ça et la mort de sa mère.

Elle décide donc de préparer des documents pour laisser la garde de Christopher à Coliver au cas où quelque chose tournerait mal pour elle. Son argumentaire est plutôt logique : ils ont l’amour, qui est justement ce qui a manqué à Laurel dans son enfance.

Pendant ce temps, Telesco recontacte Gabriel qui refuse de bosser avec elle. Elle n’est pas du genre à se contenter d’un non, cependant, et elle insiste donc autant que possible en menaçant de mettre en prison la mère de Gabriel s’il ne l’aide pas à arrêter Annalise. C’est mal barré pour cette dernière face à un tel argument.

Gabriel décide donc de faire appel à Michaela, qui était en pleine conversation avec Asher. Bon, ce duo me perd de plus en plus, ils se font une confiance aveugle malgré tout, et Michaela continue d’y privilégier Gabriel, ce qui est certes une bonne chose, mais qui manque parfois de crédibilité. Michaela apprend rapidement que Laurel a envisagé un deal avec Telesco pour l’immunité, et ça part en vrille bien rapidement : elle confronte Laurel devant les autres colocataires. Malgré de bons arguments, Laurel peine à les convaincre qu’elle n’a pas l’intention de tous les trahir. Pour ce faire, elle décide même de brûler la putain de couverture avec le sang de Miller. Il était temps de la détruire !

Finalement, Asher propose d’apporter les cheveux de la mère de Laurel au FBI pour faire en sorte que Telesco soit virée et arrête de faire pression sur Gabriel et sa mère. C’est perché et Laurel n’approuve pas du tout, parce qu’elle voit les cheveux de sa mère comme un avertissement qu’il faut faire profil bas ; certainement pas comme une preuve qu’il faut passer à l’attaque.

Annalise, elle, recontacte la Gouverneur pour lui dire qu’elle a conscience que les papiers fournis lors de leur dernière entrevue sont faux. Bon, elle me soule cette Gouverneur. D’où sort-elle, concrètement ? Elle a couché avec le frère de Laurel, c’est ça ?

Pendant ce temps, évidemment, elle fait arrêter Emmett, devant une Tegan qui apprend qu’une fois de plus les Castillo sont responsables de tout ce qui arrive. Elle se retire aussitôt de l’affaire, sentant que le vent pourrait tourner pour elle. Bien sûr, Annalise devient aussitôt l’avocate d’Emmett. Elle lui explique tout concernant Xavier, le frère de Laurel. Elle en parle aussi aux autorités, mais ils ont du mal à la croire, parce qu’ils ont l’enregistrement audio de Tegan et Annalise avouant qu’il est coupable. C’est gênant, mais pas vraiment une preuve franchement.

Finalement, Tegan prend le risque de se rendre à son tour au FBI pour innocenter Emmett comme elle peut, lui révélant au passage qu’elle est Jane Doe. Franchement, ils finissent par me perdre à partir dans tous les sens comme ça, c’est terrifiant. Emmett est finalement libéré et tous les deux se rendent à la firme pour célébrer cette libération, ce qui sentait mauvais dès le départ.

De son côté, Nate s’énerve de voir qu’il s’est trompé sur toute la ligne. Miller était un innocent, le pauvre ; et il a bien sûr eu droit de rencontrer aussi le frère de Laurel il y a bien longtemps, avant de devenir DA. Pas si innocent ? Bonnie passe l’épisode à se poser la question en tout cas, en se remémorant les bons souvenirs avec lui, quand elle lui racontait son horrible quête de bébé perdu et qu’il hésitait à devenir DA, sentant bien que ça risquait de mal tourner pour lui et son portable à clapet d’une autre époque.

Bonnie a tout de même réussi à le convaincre de poursuivre sa carrière en tant que DA, et c’était une bien mauvaise idée parce que ça l’a poussé à recontacter le frère de Laurel. C’est à cause de celui-ci que Miller a voulu précipiter le transfert de Nate Sr, parce qu’il ne voulait justement pas que Nate Sr se fasse tuer, même si ça aurait sécurisé sa position de DA pour de bon, grâce à l’argent des Castillo… Franchement, ces flashbacks étaient assez inutiles et ont plombé la fin de saison, parce que j’ai trouvé ça bien peu clair quand quelques lignes de dialogues finissaient par tout éclairer.

Cela dit, en menant son enquête, Nate s’énerve une fois de plus, cette fois contre le directeur de la prison et… il se fait donc arrêter. Il contacte Bonnie comme avocate, et celle-ci continue d’avoir un milliard de doutes concernant Miller. Moi, perso, c’est Nate qui commence à me souler sérieusement, mais l’ensemble de cette intrigue part en vrille : c’est au tour de Frank de faire de la merde ensuite en s’en prenant à la gardienne de prison de Nate, qui finit par avouer qu’elle a été achetée par Xavier Castillo.

Une fois au courant de tout ça, Annalise décide de confronter directement ce dernier, avec l’aide et en présence de Laurel. On avance enfin grâce à tout ça et c’est plutôt pas mal : Laurel n’hésite pas à parler de la mort de leur mère, par exemple, et il n’a pas l’air très au courant le Xavier. La confrontation ne mène nulle part quand c’est Laurel qui la gère, mais dès qu’Annalise reprend la parole, on avance de nouveau : elle a tout compris des actions de Xavier pour faire de Miller le DA.

C’est à cause de Xavier si Nate Sr est mort, puisqu’il a payé les gardiens de prison, et Miller était un pauvre innocent qui avait voulu protéger Nate Sr. Tu parles d’une protection – il est bien indirectement responsable de ce meurtre, et Xavier lui a fait comprendre que vouloir le transférer dans son dos n’avait pas était une bonne idée. Et après la confrontation avec Annalise et Laurel (qui du coup découvre au passage l’innocence de Miller), que fait Xavier ? Il appelle la Gouverneur évidemment, pour lui dire de passer au plan B. Pff, cette prise de tête – c’était à me faire croire que ma blague, plus haut, était véridique.

En parallèle, Michaela veut aider Gabriel quand il la recontacte. Même si Laurel n’est pas d’accord, tout ça finit par convaincre Asher qu’il faut passer à l’action et apporter au FBI le « cadeau » reçu par Laurel en fin d’épisode précédent. Bon, oui, j’avoue que le passage d’un sujet à l’autre m’a laissé un peu sur les fesses moi aussi, on a connu plus fluide.

En plus, Asher se rend directement au FBI et fait du vieux suspense sur le colis, avant d’accuser directement Xavier du meurtre. Grâce à ça, Telesco est virée du FBI et Michaela est toute heureuse de se rendre auprès de Gabriel pour lui raconter tout ça. Heureux de savoir sa mère hors de problème, Gabriel embrasse aussitôt Michaela, loin de se douter que Telesco n’a pas dit son dernier mot : elle appelle la mère Maddox, évidemment, tout en faisant ses cartons.

L’absence de tous les autres étudiants permet à Coliver de jouer les baby-sitters de Christopher, et c’est plutôt mignon, même si je le sens mal. Finalement, tout ce qu’ils font, c’est découvrir l’identité du père de Michaela parce qu’ils lisent ses mails. Nous n’en saurons pas beaucoup plus, si ce n’est qu’Annalise est au courant ?? Est-ce qu’on va enfin se débarrasser des Castillo pour passer à la famille de Michaela et ses multiples secrets ? Pas si sûr. Et puis, ça commence à faire beaucoup du côté des familles de ces étudiants !

Bien sûr, la Gouverneur fait une petite allocution télévisée pour dire qu’elle n’est pas responsable de la mort de Nate Sr. Au même moment, Bonnie apprend de la gardienne de prison que Miller était bien coupable – parce que Frank et Annalise ont fait en sorte que Bonnie n’apprenne jamais la vérité. Elle ne peut savoir qu’elle a tué un innocent, alors c’est plus facile de faire croire que Miller était coupable. Sympa.

La Gouverneur ? Elle accuse Emmett à la télévision des meurtres de Nate Sr et Miller. Tegan appelle aussitôt Annalise qui est dans la rue avec Laurel pour lui annoncer ce qui est en train de se passer – loin de se douter qu’à l’étage, Emmett nous fait une petite crise cardiaque (empoisonné par le Gouverneur ?). Pour ne rien arranger, Laurel se fait soudainement enlever sous le nez d’Annalise (de toute manière, je ne le sentais pas à partir du moment où elles étaient dans la rue). Pire encore : Frank découvre que Christopher aussi a été enlevé, sous les nez de Coliver et Asher, persuadés qu’il allait bien grâce à une vidéo passant en boucle et le montrant en train de dormir dans sa chambre. Oh, la prise de tête ! Voilà un cliffhanger beaucoup plus efficace que l’an dernier – et ils ont intérêt à être renouvelé maintenant…

15-2.jpg

EN BREF – La saison 4 semblait boucler beaucoup plus que ça les intrigues de la série, et finalement, il n’aura pas fallu longtemps pour que les scénaristes repartent dans tous les sens. Ainsi donc, nous n’en avons pas fini avec la famille de Laurel, et il va maintenant falloir se taper celle de Michaela ! Je trouve que plus on avance, moins ça donne envie de tout comprendre, parce qu’à chaque fois, on en revient à l’intrigue du passé familial complexe. Un peu comme avec Scandal, c’est donc la même formule qui est exploitée re-exploitée, alors que ça pourrait être intéressant de changer de temps en temps… mais bon, j’en demande peut-être trop.

En attendant, la saison 5 aura fait avancer les personnages (le mariage !) et leurs relations (Bonnie/Nate qui finissent meilleurs potes ??), donc tout n’est pas perdu. Les scénaristes ont prouvé qu’ils maîtrisaient bien tous les rebondissements de leur intrigue, avec de quoi nous prendre la tête un milliard de fois, encore et encore. Difficile d’en demander plus, je crois, le travail de divertissement est (bien) fait cette année encore !

15-3.jpg

Saison 5

 

4 commentaires sur « HTGAWM – S05E15 »

  1. Bon bah moi j’ai pas tout tout compris quand même. C’est un sacré bordel cette histoire de famille et donc encore une fois on en revient à Laurel. D’ailleurs quand elle parle de sa mère je me suis soudain rappelé que dans la saison d’avant on soupçonnait un peu Laurel de devenir zinzin et de vouloir buter sa mère non ?
    Bref, la tension à la fin était pas mal montée. Au début de l’épisode je pensais vraiment que c’était Tegan qui allait y passer. J’imagine qu’Emmett a été empoisonné vu le gros plan sur le verre.
    Et pour Laurel, dès qu’elle retourne dans la rue avec Annalise j’avais compris qu’il allait lui arriver une bricole. Par contre j’avais pas pensé au bébé.

    (Mais quelle angoisse les pubs sans transition ! C’était relou ! Par contre ça m’a permis de voir la bande annonce pour la nouvelle série avec Francie d’Alias – j’ai tenté péniblement de passer les pubs mais c’était pas facile de savoir où placer le curseur à chaque fois xD)

    J'aime

    1. Oui, Laurel était cinglée l’an dernier et cette année, elle va subitement mieux… encore que ! Garder la couverture qui pouvait finalement la faire accuser aussi pendant trois plombes, c’était pas malin. Et puis, la brûler wtf ? Y a une mini tâche de sang, ça se nettoie non ?

      Pareil, je voyais Tegan y passer, à la rigueur par accident. Je suis content que ce soit Emmett (même si je ne suis pas sûr qu’il soit mort pour autant).

      Pareil pour Laurel, ça se voit dès le début de la scène et quand la caméra commence à tourner avec Annalise au téléphone, je me suis dit « eeeeeeeeet merde » XD Bizarrement, je me demande si ce n’est pas Laurel elle-même qui a organisé un truc pour disparaître en revanche, parce que c’est gros quand même.

      (PAREIL pour The Fix ! Je pense que je vais me laisser tenter, j’aime beaucoup l’ensemble du casting – bon pas Marc Blucas, mais eh, il a progressé depuis Riley)

      J'aime

      1. En plus je suis sure que si tu fous une couverture comme ça dans une cheminée tu fous le feu ! Ça doit être grave inflammable comme truc xD
        Et j’ai oublié de dire que j’ai eu l’impression que Bonnie ne croyait pas du tout à l’histoire de la flic, elle avait l’air sceptique

        J'aime

      2. Mdrr j’avoue, c’est un coup à mal finir cette couverture dans la cheminée !

        Ah j’ai pas trouvé pour Bonnie 🤔

        J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.