Agents of S.H.I.E.L.D – S06E11

Épisode 11 – From the Ashes – 18/20
Je me retiens de trop monter la note, parce qu’une partie de l’épisode était moins bonne que l’autre, mais franchement, il y a des scènes dans cet épisode qui m’ont collé des frissons. Et pas qu’un peu, d’ailleurs. La fin de saison promet d’envoyer du lourd, comme d’habitude, mais pas besoin d’attendre d’en arriver là, apparemment…

Saison 6


611.jpg

Kill me, Skye !

C’est encore une semaine compliquée de mon côté pour les séries, mais il est très clair qu’Agents of S.H.I.E.L.D est une incontournable dans ma semaine, quoiqu’il arrive. Je crois que tout le monde le sait à ce stade de la saison, qui est clairement à sa fin : il ne reste que trois épisodes, avec celui-ci, et une semaine, parce que la fin de saison sera en deux épisodes diffusés la semaine prochaine.

Dur, dur, dur ! Un peu comme le réveil de Yoyo en début d’épisode : elle se rend compte qu’en protégeant Daisy d’Izel, elle s’est fait posséder. Rapidement, elle réveille Mack, à ses côtés, et comprend qu’elle a son sang sur les mains. Flippée de voir ce qu’Azel a fait, elle se laisse complétement endormir par Mack qui est clairement en train de commencer à lui soutirer des informations. Yoyo est tellement conne sur ce coup-là !

Rapidement, la méchante, qui a possédé Mack, comprend ce qu’il en est : c’est Benson qui est celui qui aura la meilleure théorie de l’endroit où emmener l’orbe pour accomplir son plan. Et en plus, Izel réussi à faire exactement ce qu’elle veut : elle fait venir Benson directement à bord du vaisseau, sans que personne ne l’arrête. Je trouve ça un peu gros que personne au S.H.I.E.L.D ne trace les mouvements de Benson, c’est quand même censé être leur plus grand scientifique après Fitzsimmons, et il est supposé être au courant de grands secrets…

Yoyo réussit heureusement à faire comprendre à Benson ce qu’il en est avant qu’il n’en dise trop à Izel. C’est excellent : elle le fait en se servant de Keller, ce qui est un joli moyen de revenir sur les épisodes précédents et la relation Benson/Yoyo. Comprenant que Mack n’est pas son boss, Benson supprime donc la localisation qu’Izel espérait récupérer en se faisant passer pour le dirigeant du S.H.I.E.L.D une nouvelle fois.

Comme cette nouvelle manière de procéder ne fonctionne pas malgré un meurtre, Izel choisit de procéder différemment. Elle se sert donc de l’arme qu’elle a récupéré dans l’épisode précédent pour faire revenir à la vie Thomas, l’ex décédé de Benson. Et oui, l’orbe est capable de faire apparaître les faiblesses des gens et de les recréer… Oh, c’est une illusion, c’est sûr, mais une illusion assez réelle pour que ce soit horrible pour Benson de voir son ex mourir une nouvelle fois, par sa faute.  Et Izel est prête à le faire autant de fois que nécessaire, alors Benson accepte de parler, malgré les appels de Yoyo et Mack à ne pas le faire.

Finalement, Izel décide de l’enfermer avec eux, mais il n’en faut pas beaucoup plus pour que le couple intervienne et se débrouille pour faire libérer Benson. J’ai trouvé ça gros : Yoyo vole l’orbe, Izel la possède aussitôt et s’en prend à Mack qui peut libérer Benson. Certes, Benson s’enfuit grâce à ça, mais le risque d’Izel tuant Yoyo et/ou Mack au passage, et d’ailleurs avant même qu’ils ne mettent leur plan à exécution, était beaucoup trop grand.

Malgré Benson en fuite avec toutes les infos nécessaires pour la retrouver, Izel décide qu’elle a de toute manière besoin d’hôtes, alors ça lui va bien d’avoir le S.H.I.E.L.D qui vient à sa rencontre. Elle met à nouveau Mack KO et lorsqu’il se réveille, il est attaché à Yoyo. Izel, elle, est en train d’essayer d’ouvrir un portail vers sa planète pour que sa famille puisse venir. Toutefois, pour que ça se fasse, elle doit recréer pour les monolithes et elle compte pour ça sur l’aide de Yoyo et Mack.

Certes, ils refusent de l’aider et ont déjà affronter leur peur de perdre quelqu’un, mais l’orbe cerne bien leur faiblesse. Si je m’attendais vraiment à voir Hope débarquer, les scénaristes ont finalement décider d’utiliser… Flint. Après tout, Mack avait accepté d’abandonner Hope en saison 4, alors que Flint a lié Mack et Yoyo dans le rôle de parents, ensemble. Et puis, Flint a aussi un pouvoir capable de recréer les monolithes, puisqu’il l’a fait en saison 5 avec le monolithe du temps !

Pendant ce temps, au S.H.I.E.L.D, c’est évidemment le bordel aussi. Piper refuse de se reposer, criant ses ordres comme elle peut, mais elle est dépitée par la situation. On en est là aussi pour Fitzsimmons qui se mettent à réfléchir à une solution au problème Izel, avec l’aide de leur petit-fils. Cette famille est géniale et c’est difficile de ne pas les adorer quand même. Daisy essaie de comprendre leurs réflexions, alors qu’ils cherchent un moyen de tuer Izel, et elle ne comprend pas trop pourquoi ils ne veulent pas se servir de Sarge. Après tout, on sait maintenant qu’il est lié à Izel, qu’ils sont le même genre d’êtres.

Jemma révèle alors à Daisy que May pense que Sarge se souvient de leur passé. C’est embêtant, parce qu’elle est en train de l’interroger et que ça va à l’encontre de ce en quoi Daisy croit, elle qui veut juste utiliser Sarge comme une arme. C’est pourtant évident que si, May a raison. Les « échos » que Sarge a sont ceux des saisons précédentes. C’est un moyen vraiment sympa de ramener Coulson à la vie, petit à petit, pour la suite.

Le truc, c’est que Sarge n’aime pas bien cette idée de May et qu’il s’énerve de plus en plus… Au point d’arriver à détruire une table en fer. May abandonne donc son interrogatoire un instant, histoire de s’engueuler avec Daisy. Wow. Ces deux-là qui s’engueulent, c’est violent pour la mythologie de la série. Même si elles ont souvent été en désaccord, je trouve que cette montée dans les tours de leurs parts à elles deux est assez nouvelle et qu’elle est terrible à voir.

Daisy s’énerve beaucoup trop dans cet épisode en tout cas : après May, c’est Sarge qui prend, puis c’est toute la team Fitzsimmons. Heureusement, Jemma est là pour s’occuper de son cas : elle lui met le nez dans ses problèmes. Chaque fois que quelque chose de violent et négatif arrive à Daisy, elle s’enfuit pour ne pas faire face à son problème. Et avec Sarge, elle est forcée de faire face au décès de Coulson. C’est une bonne analyse de la part de Jemma, forcément, parce que les scénaristes ont bien fait leur boulot.

Et forcément, Daisy se décide alors à faire son deuil : elle se retire dans sa chambre pour lire la dernière lettre de Coulson. Qu’est-ce que cette actrice est brillante : sans un mot, elle a réussi à me filer des frissons là. Une fois que c’est fait, elle retourne interroger Sarge, pour mieux le comprendre.

Celui-ci reconnaît qu’il se souvient de Daisy, vaguement, mais il confirme aussi qu’il n’est rien du tout. Ce n’est pas l’avis de Daisy : elle sait qu’il est quelque chose, quelque chose capable de détruire Izel, bien caché sous l’enveloppe de Coulson. Daisy décide donc de le tuer puisqu’il reconnaît revenir d’entre les morts avec plus de souvenirs et de pouvoirs, malgré le désaccord de tout le laboratoire. Fitzsimmons et Deke m’ont fait beaucoup trop rire dans cet épisode encore : Jemma désapprouve totalement le meurtre de Sarge, mais il va de soi qu’il survit. Et cela permet à tout le monde de se servir d’équipements pour essayer de mieux comprendre comment Sarge fait pour ressusciter.

A son réveil, Sarge n’est pas très heureux, évidemment, mais Daisy est claire cette fois : Coulson est mort un an plus tôt, alors elle n’en a plus rien à faire. Elle décide de le tuer, et de le tuer pour de vrai, avec le sabre qu’il comptait utiliser pour tuer Izel, afin de tester la théorie de Fitzsimmons : selon eux, le sabre peut tuer Izel, et comme Sarge lui est lié, pas de raison de ne pas d’abord tester le sabre sur lui.

Au moment de passer à l’acte, Daisy a une micro-hésitation qui devient alors une véritable scène de torture pour tous les fans quand Sarge demande le plus naturellement du monde : « Tue-moi, Skye ». SKYE. Outch. Le visage de Daisy à ce moment, mais wow, c’est presque comme si Chloe Bennet m’avait transpercé moi avec le sabre. C’était un sacré épisode.

Daisy refuse finalement de tuer Sarge avec le sabre, parce qu’il est prêt à se sacrifier, exactement comme Coulson. Ca finit donc en câlin et WOW les frissons. Cette partie de l’épisode m’a achevé. C’est peut-être parce que je n’ai pas vu assez d’épisodes ces dernières semaines, mais je suis tellement ravagé par celui-ci !

Dans tout ça, Sarge finit par donner l’indice dont l’équipe Fitzsimmons avait besoin. C’est finalement Deke qui trouve l’idée de génie pour empêcher Izel de posséder qui que ce soit : pour le faire, elle résonne de la même manière que les atomes. Il suffit donc d’utiliser cette idée de résonnance pour l’empêcher de nuire, et c’est ce que fait le sabre qui permettrait de la tuer et de tuer les Shrikes. Et comme en plus, ils ont les pouvoirs de Daisy pour ça, je suis sûr qu’ils auront un chouette plan au point pour l’épisode final.

De son côté, Benson est retrouvé à ce stade de l’épisode, alors on peut dire que les bonnes nouvelles pleuvent sur le S.H.I.E.L.D. May peut même venir se réconcilier avec Daisy qui reconnaît que Coulson est encore en Sarge. Bien qu’apeurée par les pouvoirs de celui-ci, elle pense tout de même qu’il peut être utile et qu’il acceptera de leur venir en aide. C’est une conclusion sympathique, bien qu’un peu moins puissante que les scènes précédentes… à l’inverse de Sarge, qui a dévoilé pas mal de pouvoirs quand même !

Loin de tout ça, dans l’espace, les Chronicons sont encore là. Je les avais totalement oubliés, honnêtement, mais pourtant, il faut bien que cette saison s’occupe d’eux aussi. La Chronicon qui avait pris Fitzsimmons en otage, Altea, se fait tuer par son équipe, et particulièrement Malachi, qui a décidé d’envahir une planète pour recréer la leur. Rien que ça. Quelque chose me dit que cette Chronyca-3 à envahir va être une planète que l’on connaît déjà.

Saison 6

2 commentaires sur « Agents of S.H.I.E.L.D – S06E11 »

  1. Super épisode, les scènes dans le QG du Shield étaient géniales, notamment celles avec Daisy, Sarge, May. Et le « Skye » m’a vrillé le coeur aussi. Deke me fait rire et en même temps de la peine à vouloir la reconnaissance de ses grands-parents à tout prix. C’était touchant quand il acquiesçait à tout ce qu’ils disaient dans le labo. Mais c’est très bien aussi que ce soit lui qui ait trouvé la solution, ça donne un peu plus d’épaisseur au personnage. Vivement la semaine prochaine mais en même temps non car je n’étais pas prête du tout à ce que ce soit déjà le season finale et j’ai vu ça sur mon planning avec ces deux épisodes diffusés le même jour 😦

    J'aime

    1. Oui, Deke était top dans cet épisode, et j’ai adoré son regard à la fin quand il trouve l’idée et que ses grands-parents se mettent au travail en le trouvant brillant. C’était juste top !

      Pareil, autrement… 😥

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.