HTGAWM – S06E02

Épisode 2 – Vivian’s Here – 17/20
Ouf, c’est déjà beaucoup mieux cette semaine, même si j’ai l’impression d’avoir déjà percé à jour une grosse partie du fil rouge de cette première partie de saison. J’ai beaucoup aimé l’épisode qui se concentrait davantage sur mes deux personnages préférés, en même temps, donc je ne suis peut-être pas des plus objectifs quand je dis que c’était mieux. Moi, ça m’a plu, et je vais donc espérer que la série soit sur la bonne voie pour sa dernière saison.

> Saison 6


Spoilers

602

I’m just sorry you’re so dumb that you think I believe you… Bitch.

J’ai un gros coup de fatigue à l’approche des douze coups de minuit, mais il en faut plus que ça pour m’arrêter quand il y a un nouvel épisode de cette série sur mon chemin. En plus, ça reprend fort avec une confrontation Michaela/Annalise. La prof a beau assurer à son étudiante que le fait qu’elle soit interne sur l’affaire judiciaire de son père soit une pure coïncidence, Michaela refuse de la croire. Et elle le fait avec toujours autant de classe.

D’ailleurs, en parlant de classe, c’est exactement là qu’elle ne va pas, attirant aussitôt les charognards autour de sa place vide. Bon, en même temps, Asher récupère celle de Laurel, alors ce n’est pas si surprenant que ça que d’autres tentent le coup.

Bien sûr, comme on est sur le deuxième épisode de la saison, on repart là sur une intrigue plus que secondaire qui a pour but de critiquer le système américain : on a ainsi une classique histoire d’immigration qui a de triste qu’elle est si classique. Connor doit donc s’occuper, avec Asher, d’interroger un immigré mexicain, Hector Diaz. Comme il ne parle pas anglais, ils sont obligés de demander l’aide d’Annalise, aux abonnés absents pour changer, puis de Teagan, touchée par l’histoire de ce gamin.

Il accuse, à coups de dessins, le gouvernement américain d’avoir été violent avec lui, mais violent à coup de pistolets quand même. Faut qu’on m’explique quand même comment Oliver se débrouille pour venir voir le petit lui aussi, et encore plus comment il fait pour passer un portable. Grâce à ça, Connor découvre que la mère d’Hector est aux États-Unis elle aussi.

Il fait tout ce qu’il peut pour s’assurer que le petit soit placé en famille d’accueil, puis lui fait la promesse, toujours en passant par une Teagan pas si sûre d’elle, qu’il trouvera un moyen de le réunir avec sa mère. C’était une chouette intrigue, parce que ça faisait longtemps qu’on n’avait pas eu l’occasion de voir Connor dans le feu de l’action. Et tant pis si le coup de faire venir un faux témoin pour jouer un garde de l’ICE n’a absolument rien de crédible !

Bon, Annalise aux abonnés absents ? Vivian, la mère de Gabriel, débarque pile à ce moment-là et elle est déjà brillante en quelques secondes avec Annalise. Elle la confronte au beau milieu du campus, l’accusant du meurtre de Sam assez fort pour que des étudiants l’entendent. Sympathique.

Juste après sa confrontation, Annalise retourne à Caplan & Gold où elle prévient Gabriel que sa mère est là et où Teagan est ravie de la retrouver… pour mieux découvrir qu’Annalise est toujours Annalise, et qu’elle a trop de problèmes pour être son amie.

Gabriel sachant sa mère de retour, il prévient rapidement Michaela de ce qu’il en est, mais cela ne les empêche pas de tenter de s’amuser entre adultes… mais ça ne dure pas longtemps avant que Vivian ne les interrompe. La confrontation entre les deux n’est pas passionnante, mais Michaela en profite pour rentrer à la coloc où elle raconte à tout le monde que Gabriel a tué l’ex de sa mère.

C’est épuisant tout ça, surtout quand Asher se précipite auprès d’Annalise pour lui dire et quand Annalise apprend au même moment de Nate que Teagan est en contact avec Vivian. La vérité est juste que Vivian essaie de la faire parler, mais Teagan ne se laisse pas avoir si facilement, comprenant qu’il s’agit d’un énième coup bas de Telesco. Elle est tellement géniale Teagan ! Et pourtant, Annalise doute encore d’elle, n’hésitant pas à lui dire en plus.

Finalement, les deux femmes se réconcilient et Annalise profite une fois de plus de l’aide de Bonnie, qui prend toujours autant de risques pour Annalise. Grâce à ça, on découvre que Vivian a été arrêtée pour trafic de drogue un an plus tôt, et Annalise espère aussitôt se servir de Frank pour mettre de la drogue sur elle. Il refuse.

De son côté, Frank décide de se rendre dans la banque correspondant à la clé qu’il a trouvé, pour découvrir ce que peut bien cacher Laurel. Bon, il est rapidement bloqué par des raisons administratives tout ce qu’il y a de plus logiques cependant. Il finit donc par se rendre à Pittsburgh où est enfermé le père Castillo en prison pour l’interroger. Il espère découvrir qu’il sait où est Laurel, mais c’est exactement le contraire qui se produit… Finalement, il finit par parler de la clé à Annalise qui lui explique calmement que c’est probablement le fameux coffre de banque dans lequel Wes avait laissé une lettre expliquant tout ses crimes et ceux de la série avant sa mort – Sam, Rebecca. Un document que la police ne doit donc surtout pas trouver. Voilà de quoi occuper Frank donc.

Alors que la fin d’épisode approche, on découvre que Bonnie se fait prendre pour avoir falsifié un document afin d’obtenir des informations sur Vivian et qu’elle est virée. Annalise, elle, obtient la preuve, grâce à Nate qui passe son épisode à suivre Vivian, que la mère de Gabriel est bien en contact avec le FBI à qui elle raconte tout. Elle décide donc d’aller la confronter et, pour vérifier si elle porte un micro ou non, lui balance que Gabriel a tué son ex. Ils me blasent dans cette série : cinq minutes plus tôt, Annalise annonçait à Asher qu’elle n’avait pas envie de faire encore du mal à quelqu’un en révélant ce genre de secret. Bien joué.

Autrement, Michaela continue de chercher des informations sur son père, demandant à Oliver de mener l’enquête, pas simplifiée par l’ouragan Katrina. Persistant comme il est, Oliver finit pourtant par trouver une piste intéressante dont il parle aussitôt à Michaela et tant pis si elle voulait juste se sécher de sa douche en paix.

Il n’en faut pas plus pour que Michaela se décide à partir en Virginie pour essayer de le rencontrer, en prison où il est. De là, elle en profite pour expliquer à Gabriel qu’elle pense qu’Annalise a raison de lui dire de repartir avec sa mère. Elle découvre surtout que son père a encore changé de prison. Elle se rend aussi vite que possible dans cette seconde prison où elle parvient à convaincre un garde de lui laisser l’accès à son père, même si elle arrive après les heures d’ouverture de la prison.

Voir aussi : Performance de la semaine – Aja Naomi King 

La fin d’épisode est comme toujours riche en révélations : Frank se fait passer pour Wes et apprend que Laurel est passée récupérer le dossier à la banque trois jours plus tôt (deux épisodes sans la voir, les choses sont claires : elle a discrètement laissé tomber son rôle de régulière dans la série), Gabriel reçoit la visite de sa mère furax d’avoir appris qu’il avait tué son ex, Paul, et Michaela débarque chez Annalise pour lui dire qu’elle la déteste et s’effondrer en larmes dans ses bras parce que son père est mort. Ce n’est que le début, Michaela, parce que Gabriel va t’en vouloir de raconter ses petits secrets aussi !

Bien. Et dans le futur ? Annalise est morte, Michaela est interrogée par le FBI parce que ses empreintes sont sur l’arme du crime. Et comme une coupable, elle demande son avocat. Alors, désolé, mais non, je n’y crois toujours pas. Ca sent l’énorme mise en scène pour se sortir de tous leurs crimes maintenant que le FBI est après eux. Et si j’ai hâte de voir ça, je trouve dommage que la série veuille nous la faire à l’envers : je suis sûr de moi à 95%, et ce n’est pas normal si tôt dans la saison par rapport à d’habitude.

> Saison 6

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.