HTGAWM – S06E03

Épisode 3 – Do You Think I’m a Bad Man ? – 16/20
Je vais être franc : je me suis totalement laissé balader par cet épisode qui multiplie les intrigues et les pistes à suivre. Dans l’ensemble, c’est plutôt bien foutu et il y a d’excellentes prestations d’acteurs – j’ai envie de dire que c’est ce qui sauve la série de son scénario souvent creux. Je suis curieux de voir où tout ça essaie d’aller, parce que pour l’instant, je suis un peu dans le flou sur les rebondissements à venir.

> Saison 6


Spoilers

603.jpg

I’m a damn unicorn.

J’ai décidé qu’on était vendredi ce soir, oui, et ça ne veut pas dire que je ne verrai pas la suite après-demain, qu’on soit bien d’accord. Surtout que cet épisode commence super bien avec Michaela qui prend la place d’Annalise en classe cette semaine. Ouep, c’est à son tour d’avoir un cas à gérer et elle le fait bien, ma foi. On se marre bien à la voir gérer son cas et à être sûre d’elle comme toujours. Elle refuse carrément de prendre une « seconde chaise », parce qu’elle est la seule à refuser de voir sa cliente payer les frais de restitution imposés par le système judiciaire.

Bon, tout ça n’est jamais qu’un cas de la semaine dont nous n’entendrons plus jamais parler, pas vrai ? Pas forcément, parce que celui de l’épisode précédent continue d’impacter Connor cette semaine : il s’occupe toujours d’Hector. En fait, il va jusqu’à le faire passer la frontière de l’Etat, donc il le kidnappe, tout ça pour le réunir avec sa mère… Malheureusement pour lui, il se débrouille surtout pour les faire arrêter, en fait.

Dans tout ça, Michaela est sûre d’elle, mais comme d’habitude, elle perd rapidement la face au procès quand elle se retrouve à mettre en danger sa cliente : non seulement elle ne parvient pas à faire tomber à zéro les frais de restitution, mais en plus, sa cliente doit faire face à de nouveaux chefs d’accusation.

Cette fois, professeur Pratt est forcée de demander l’aide de sa classe, mais elle est interrompue par Tegan qui n’apprécie pas de la voir se débrouiller seule, sans Annalise. Quand elle revient, c’est finalement elle qui décide de faire confiance plutôt aux idées de Gabriel.

Et oui, du côté des intrigues qui reviennent vraiment, il y a bien sûr la mère de Gabriel qui est toujours là. Etonnamment, elle continue de parler à son fils, de même que Gabriel continue de venir en cours et au procès, alors qu’il déteste désormais Michaela. Celle-ci a confié son secret à Asher qui l’a confié à Annalise, après tout. C’est un peu gros que la défense de Michaela, avocate, soit : c’est Asher qui l’a dit… quand clairement elle l’a dit elle-même à tout le groupe.

Quoiqu’il en soit, Gabriel fait du bon travail d’avocat et Michaela s’en sert pour défendre à merveille sa cliente. Cela dit, elle gère surtout grâce à Annalise qui lui rappelle sa propre situation avec Sam et les parallèles qu’elle peut faire avec sa cliente. Le seul problème, c’est que Vivian assiste au procès et voit Michaela croire beaucoup trop en ce qu’elle dit quand elle parle d’être liée à un meurtre. Gabriel finit par détourner son attention en confirmant qu’il est responsable de la mort de Paul. La scène était terrible.

En parallèle, Laurel est toujours absente, mais franchement, je trouve qu’elle ne manque pas du tout à cette saison finale. C’est ironique comme tout tourne autour de son absence, mais pour l’instant, ça fait juste du bien de ne pas avoir à supporter les Castillo à l’écran !

Frank cherche toujours Laurel, évidemment, et il le fait en passant par Oliver. Eh oui, il fallait bien que les talents de geek d’Oli finissent par entrer en ligne de compte dans cette saison, et c’est chose faite. Bizarrement, il accepte de bosser avec Frank sans en parler à personne. Certes, Connor a plein de problèmes dans l’épisode, mais c’est gros qu’il ne dise rien alors que Frank remonte tranquillement la piste de Laurel, qu’il est convaincu d’avoir retrouvé parce qu’il a une photo sur son smartphone d’une femme de dos sortant de la banque. Ils vont nous refaire le coup de la sœur cachée, ouais !

De son côté, Bonnie vient voir Tegan pour lui demander un job, mais elle se voit refuser le poste et en informe aussitôt Nate. De son côté, Tegan en informe Annalise, lui demandant de lui retirer Bonnie de ses pattes, avant de lui faire remarquer qu’elle attendait un meilleur soutien de la part de son amie. Pour l’instant, Annalise ne fait que créer des problèmes, comme d’habitude.

Quant à Bonnie, elle profite de la situation tendue de Connor pour se mêler de ce qui ne la regarde pas et se faire bien voir de Tegan, qui prend mal de devoir gérer la merde de Connor, encore. Pourtant, c’est elle qui est la meilleure pour le faire : le plan de Bonnie est de mentir et de faire croire qu’elle n’a pas été virée… alors que le plan de Tegan est d’appeler sa femme, Cora (WHAT ?), qui est suffisamment haut placée dans la hiérarchie américaine pour faire en sorte de libérer aussitôt Hector et Marisol, sa mère. C’est gros, mais pas autant que le fait que Tegan accepte d’embaucher Bonnie.

Oui, oui, elle la prend à l’essai alors qu’elle n’aime pas ses méthodes et qu’elle s’est plantée misérablement sur ce coup-là. Mais bon, c’est grâce à elle qu’elles ont pu entrer dans le bureau paraît-il. C’est abusé.

Bon, Cora veut divorcer mais Tegan ne signe pas les papiers, sinon, et c’est cette révélation qui nous envoie dans le dernier acte de l’épisode toujours aussi riches en révélations sur une bonne musique : Annalise confronte Bonnie qui lui explique que le FBI est la raison de son licenciement, Vivian donne à son fils les cassettes des sessions de Sam et Annalise, ce qui permet de découvrir que le père de Michaela est en fait l’avocat de sa mère (et qu’Annalise le savait bien, alors, eh, ça pourrait donner un mobile à Michaela pour la tuer… ou pas !), Frank découvre l’adresse de l’entrepôt dans lequel serait Laurel et y retrouve le frère Castillo et Nate reçoit un MMS de Bonnie fière d’être à Caplan & Gold. Bon, Nate est aussi en train de se faire manipuler par le FBI pour qu’il donne des infos sur Annalise, cela dit.

Enfin, dans un futur proche, ce n’est plus Michaela qui est accusée par le FBI, mais Connor. Le seul problème, c’est que quand on lui montre une preuve du meurtre alors que Michaela est en train de parler avec son avocat(e) ; Connor… éclate de rire. Avant de nous faire ce qui ressemble à une crise cardiaque ? Oh lala, mais non quoi. En tout cas, la scène finale était absolument brillante, comme celle de Michaela la dernière fois. Ils déchirent ces deux acteurs en psychopathes, j’aurais aimé qu’on voit plus souvent ce côté de leur personnalité !

> Saison 6

5 commentaires sur « HTGAWM – S06E03 »

  1. Bonnie, elle envoie par SMS « She knows » à Nate… Moi, j’ai compris qu’ils avaient orchestré le licenciement de Bonnie (avec un appât ridicule pour le FBI) parce qu’ils pensent que Teagan et Caplan & Gold sont impliqués depuis le départ dans beaucoup trop de choses pas nettes (et avec le bordel créé par les saisons précédentes, y’a de quoi fouiller). Du coup, leur test « réussit », puisque Bonnie comprend que Teagan sait déjà qu’elle est virée avant même que Bon-Bon puisse décrocher un mot.
    Et ça ben, à part être en biz-biz avec le FBI, techniquement, elle devrait pas trop le savoir quoi.

    Avec le selfie « I’m in », c’est pas de la fierté du coup, c’est du « Ok, les choses sérieuses commencent, je suis à C&G ». Ils fomentent un truc, c’est obligé 😀

    J’aime

    1. Sinon, Laurel ne me manque pas. Du tout.
      Et puis on est d’accord que Franck est débile et que Laurel n’est absolument pas avec son frère, qui dit probablement être aussi largué que Franck ? …
      Laurel aussi elle fomente trop un truc depuis un an. Ça sent l’entubage à coups de vengeance et de rancoeur contre Annalise (because Wes dire in this house and my Baby has no father), bien sale et bien violente.

      Et puis je vois bien la mère de Laurel se scalper elle-même pour l’aider à faire soupçonner son frère et l’envoyer en prison. La famille Castillo, elle me saoule.

      J’aime

      1. C’est fou comme on ne sent pas l’absence de Laurel – enfin, si, la série est moins reloue. J’ai un peu peur de l’épisode 4 qui va forcément se recentrer sur les Castillo zzz C’est les B613 de cette série !

        J’aime

    2. Ah pas bête. Je t’avoue que comme ce sont les deux personnages que j’aime le moins (avec Asher), j’ai un peu décroché de tout leur bordel. Ca se tient, j’aime ton éclairage, merci beaucoup !!

      J’aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.