HTGAWM – S06E05-06

Épisode 5 – We’re all gonna die – 18/20
Cet épisode met en scène beaucoup de choses que j’attendais de revoir dans la série depuis un moment ou que je sentais arriver depuis quelques épisodes. Ajoutons-y une guest-star que j’adore et de très bonnes scènes bien écrites et bien jouées, et on tombe sur un des meilleurs épisodes de cette dernière saison. En espérant que la qualité reste à ce niveau désormais !

> Saison 6


Spoilers

605

Hi friends Asher thinks are his family.

Comme prévu et comme l’an dernier, je continue mon rattrapage de la série ce soir, avec bon espoir d’être à jour avant la rentrée scolaire. À défaut d’avoir vu tout de ce que j’avais prévu, ce sera au moins ça de pris. Le résumé de cet épisode repart déjà bien loin dans la série, avec le retour de l’histoire du viol en réunion autour d’Asher et sa sœur que j’avais pour ainsi dire totalement oubliée. Je suis un mauvais fan, sur ce coup-là.

Pourtant, le passé revient toujours hanter nos personnages habituellement. La preuve en est faite dès la première scène avec une Annalise en larmes à réécouter comment elle s’est jetée sur Sam, puis une scène à l’hôpital pour Bonnie, Annalise et Nate qui voient Frank cracher du sang. Il faut alors revenir encore une fois dans le passé pour savoir ce qui est arrivé à Frank. Pour l’instant, tout ce qu’il leur dit Frank, c’est « Laurel », en boucle. Alors forcément Annalise décide d’accuser Xavier du passage à tabac de Frank.

Il faut dire que ça se tient car la dernière fois qu’on l’avait vu, il était avec le frère de Laurel. Et ben celui-ci ne sait pas où est sa sœur lui non plus, en fait. Il espérait donc que Frank en sache plus, alors il l’a pris en otage dès qu’il a eu le dos tourné. Quelle idée débile de tourner le dos à un Castillo aussi ! Alors qu’il se faisait torturer, Frank a en tout cas pu apprendre que la photo qu’il avait n’était pas une photo de Laurel. C’était tellement obligé.

Dans le présent, Annalise accuse donc Xavier auprès de la police, mais pas avant d’avoir appris que Nate s’est vu proposer un deal par le FBI et qu’il enquête sur Tegan. Eh, ça fait beaucoup. Annalise n’en est pas trop ravie, inévitablement, mais bon, il se passe trop de choses pour prendre le temps d’y penser. Elle met un bon bout de temps à parler de sa confrontation avec Gabriel à Bonnie aussi (et Gabriel, lui, galère à reprendre contact avec Michaela).

On retrouve aussi Coliver post-plan à trois, avec un type qui leur fait un petit déj de roi à moitié à poil. Il sait comment gagner des points ce monsieur. Le couple semble bien s’en sortir de ce plan à trois, mais moi, je ne suis toujours pas convaincu que tout ça sera sans conséquence. Oliver fait tellement n’importe quoi depuis quelques épisodes !

En parallèle, Asher est énervé après sa sœur qui a préféré se mettre du côté de sa mère que d’être sympathique avec lui. Or, c’est sa sœur, alors il a de quoi s’énerver. Le truc, c’est que Chloé a peur que leur mère décide de se suicider, alors elle insiste vraiment auprès de son frère pour qu’il vienne la voir et rétablisse le contact. Il finit par la virer de chez elle après une nuit, parce qu’Annalise lui demande de se pointer à la colocation pour tout révéler de la situation de Frank. C’est l’occasion pour Oliver de dire qu’il a fait avec équipe avec Frank et s’attirer les foudres de tout le monde. Dur.

De son côté, Michaela continue de parler à son père, qui lui donne un rendez-vous le lendemain, où il essaie de l’acheter avec tout le buffet de l’hôtel. C’est tellement gros : de tout ça, elle prend une pauvre tranche de bacon, sérieux. Ca ne valait pas le coup de se prendre une des cent-cinquante assiettes à disposition pour eux. En tout cas, elle pardonne vite à son père de l’avoir abandonné, parce qu’il dit que c’était la volonté de la mère, et elle se fait rapidement à l’idée de devenir partenaire dans le business de son père.

C’est un grand n’importe quoi, et elle le sait bien. Elle finit par demander à son père de lui donner de l’argent… et il lui fait carrément un chèque vierge qu’elle n’a plus compléter avec la somme de son choix. Ma foi, c’est plutôt cool d’être abandonné par ses parents d’un coup (non, vraiment pas, ironie totale).

Bref, Michaela peut ainsi rentrer avec de l’argent (mais elle ne remplit pas le chèque pour autant pour l’instant) pour mieux découvrir tout le bordel qui se déroule chez elle – et en vouloir aussitôt à Oliver. Pas le temps d’en parler cela dit : Chloe débarque à la colocation pour en savoir plus sur ces amis de son frère qui prennent la place de sa famille. Bim. Heureusement, Michaela la dégage vite de chez elle, avec son sassy habituel tellement jouissif que j’étais mort de rire devant mon écran. OK, ça ne fait que trois semaines, mais Michaela me manquait. Je ne suis pas prêt pour la fin de cette série !

Bon, Asher repart avec sa sœur pour mieux découvrir qu’elle n’approuve pas du tout ses nouvelles fréquentations. Elle est assez lucide sur la vie d’Asher, n’empêche, mais je vous jure que j’ai eu envie de voir Asher la mettre à la porte, parce qu’elle abuse totalement à lui retourner le cerveau. Elle a littéralement été absente de sa vie pour plusieurs années et elle décide en redébarquant qu’elle vaut mieux que le peu qu’il a construit ? C’est abusé !

Elle réussit pourtant à le convaincre et à le ramener auprès de sa mère, ce qui fait qu’il n’est pas chez lui en fin d’épisode quand Michaela vient le voir pour du réconfort. C’est une bonne nouvelle pour Gabriel qui peut donc parler avec elle et se réconcilier.

Comme ils abusent légèrement sur le nombre d’intrigues à traiter cette saison, Tegan retrouve aussi Cora, sa femme, pour signer les papiers du divorce. C’est tellement chelou comment elles s’aiment encore en plus, ça se voit dans leur regard. Moi, en tout cas, je suis heureux de retrouver Mercedes Mason à l’écran, avec une nouvelle coupe qui fait que j’ai encore eu du mal à la reconnaître.

Tegan découvre que Cora est de nouveau célibataire, mais qu’elle ne lui a pas dit pour ne pas la voir recommencer à espérer plus pour elles. Le truc, c’est que Cora était amoureuse de son mec avant de quitter Tegan. C’est violent pour Tegan qui décide de boire et de se pointer chez Annalise, pour y trouver un bouquet de Robert qui espère un second rencard.

Complètement bourré, Tegan en profite pour dire qu’elle est heureuse d’avoir rencontré Annalise et de la connaître, parce qu’elle avoue ses imperfections. Cela sonnait comme une déclaration d’amour, mais bon, Annalise lui propose juste de la bouffe en échange. Au moins, elle ne profite pas de la situation, c’est pas mal.

Il n’empêche qu’ANnalise a toujours ses problèmes à régler : elle détruit donc la cassette de sa psychothérapie puis demande à voir Gabriel, pour mieux découvrir qu’il est au courant pour le père de Michaela. Elle lui révèle donc qu’elle a changé, qu’elle n’est plus la même et tout le blabla habituel. Ce n’était pas fou.

Mon moment préféré de l’épisode ? Connor qui vient voir Michaela pour la réconforter, parler du chèque blanc, d’Oliver, d’Asher, de leurs vies. Mon dieu, mais qu’est-ce qu’ils vont me manquer ces deux-là ! On n’avait plus assez de scènes entre eux depuis un bon moment… sauf que ces deux-là fonctionnent vraiment à merveille ensemble.

Coliver aussi, en théorie, mais là, Oliver n’ayant rien dit à Connor avant de le révéler à tout le monde ou avant que Frank ne soit tabassé et risque des séquelles à vie, c’est effectivement de l’abus total. Les deux en arrivent à évoquer le divorce pendant leur dispute – même s’ils ne le considèrent pas hein – où ils sont juste interrompus par leur plan à trois qui en veut plus. Tu m’étonnes.

De son côté, Frank se réveille pour mieux balancer à Bonnie qu’il pense qu’Annalise a aidé Laurel à disparaître. Euh, c’est une jolie théorie, mais ça ne tient pas du tout vu sa réaction en fin de saison ! Le problème, c’est que Xavier a révélé à Frank qu’Annalise avait un compte secret avec 208 000$. Le fameux argent qu’elle déplaçait au début de l’épisode précédent, donc. Selon elle, il s’agit d’un bonus de Caplan & Gold, et Bonnie la croit… sauf qu’Annalise découvre en fin d’épisode que l’argent n’est plus là. En manque d’argent, elle décide d’appeler… le père de Michaela ! Et elle lui demande de l’argent. À ce rythme-là, il n’aura plus grand-chose à la fin de l’épisode, lui.

Il faut aussi en revenir au divorce de Cora et Tegan qui est bien signé. La rupture est d’autant plus difficile que Cora révèle à Tegan qu’elle ne lui manque pas et qu’elle n’était plus amoureuse sur la fin de leur mariage. J’ai eu tellement de peine pour elle ! Et la fin d’épisode qui nous tease une relation entre Nate et Cora, mais AU SECOURS ! Il lui vient en aide alors que sa moto est en panne… Riddikulus ! Quant à Frank, il déclare à Bonnie qu’il est amoureux d’elle. Ils me butent tous, là, franchement !

Ce qui fait la réussite de cet épisode, c’est aussi qu’il ne s’embarrassait pas d’un cas de la semaine, je pense. Oh, quant au futur, on n’apprend peu de choses, si ce n’est que Tegan est l’avocate de quelqu’un (Michaela ? Connor ? Quelqu’un d’autre ?) et qu’elle se pointe dans l’immeuble d’Asher et Gabriel, qui est une scène de crime avec beaucoup de sang et un cadavre dont on ne connait pas l’identité. Comme trop souvent, on n’a pas du tout assez de pièces du puzzle pour savoir ce qu’il en est ou faire des théories, je trouve. Ils sont avares en informations cette année…


Épisode 6 – Family Sucks – 16/20
On n’est pas au niveau de l’épisode précédent malheureusement, mais il se passe tout de même un sacré paquet de choses dans cet épisode et ça commence à sentir la fin quand certaines questions qui taraudaient les personnages (et nous !) depuis plusieurs années finissent par obtenir des réponses, l’air de rien, au cours de cet épisode. En même temps, ça y est, il reste moins de dix épisodes pour tout boucler désormais, ça va forcément devoir accélérer petit à petit !

> Saison 6


606

Wow this is bad, you guys really are poor, aren’t you?

Oh bah cet épisode commence bien par une scène de douche entre Michaela et Gabriel chez ce dernier. Pressée d’aller en cours, elle lui demande de sortir et s’offusque de le retrouver en train de consulter son portable qu’elle a laissé trainer dans sa chambre. Contre toute attente, elle a appris de ses erreurs et fait en sorte que le message ne s’affiche pas à l’écran directement. Alléluia ! C’est tellement rare dans une série – et tellement pas crédible.

Bon, elle a donc un message d’Annalise qui lui demande de passer la voir avant les cours. Le but ? Lui apprendre que Solomon est en ville et, mieux encore, dans sa cuisine. C’est rapide au moins, et ça surprend Michaela, inévitablement. Annalise est perspicace en tout cas, elle comprend immédiatement que Michaela a testé son père avec le chèque. Du coup, ça laisse l’opportunité à Michaela de s’énerver vraiment après son père et lui dire qu’elle le déteste, tout comme elle déteste aussi Annalise, mais surtout lui. Comme toujours avec Michaela, j’ai bien ri.

Pour une nana qui avait peur d’être en retard en cours et ne voulait pas coucher avec son mec, Michaela a vraiment plein de temps : après son passage chez Annalise, elle retourne chez elle pour mieux se plaindre à Coliver et boire de l’alcool.

Pendant ce temps, Bonnie demande à Oliver de surveiller Frank. Cette amitié entre les deux n’a toujours aucun sens, mais elle était sympathique et marrante, surtout quand Oliver se met à lui raconter son plan à trois. J’ai trouvé ça beaucoup moins bon quand Annalise les interrompt et n’apprécie de voir que Frank a douté d’elle alors qu’ils mentent ensemble à Bonnie depuis ce jour-là.

Le cours finit par avoir lieu, mais on ne le voit pas du tout. Tout ce qu’il faut en retenir, c’est que Michaela décide de s’embrouiller à nouveau avec Gabriel, parce qu’elle n’apprécie pas de savoir qu’il a tout raconté à Annalise pour Solomon. C’est tellement compliqué. Un speech d’Annalise plus tard, Michaela commence à regretter d’avoir repoussé son père… et pourtant Annalise le fait uniquement pour rendre service à Solomon, sur qui elle compte pour avoir un jet et se barrer ? Purée, j’ai dû rater des étapes, là.

Elle a aussi volé les antidouleurs de Frank, alors Bonnie se retrouve forcée d’en redemander au médecin… avant de soigner Frank et ses cicatrices de dingue, pour mieux se faire draguer par lui qui ne comprend pas pourquoi ils ne sont pas déjà en couple. Ben… Laurel, peut-être ?

Le pire moment de la saison ? Il est attribué à Asher dansant en famille. C’était naze, mais pas autant que la dernière saison de Scandal. Bon, et puis là, l’idée est de sortir leur mère de dépression. Finalement, Asher se barre en cours et recommence à passer tout son temps à la colocation, forçant Chloe à venir le voir et s’incruster. Aussi insupportable soit-elle depuis deux épisodes, je dois vous avouer que je l’aime bien – elle est fun, clairement alcoolique et danse bien avec Connor. Tout pour plaire à l’écran, donc.

Le lendemain, on se retrouve à Caplan & Gold avec Connor qui s’inquiète de savoir pourquoi Annalise a voulu de lui parmi ses cinq étudiants (il y a de quoi), un plan de nos héros d’accuser publiquement Xavier Castillo en lançant une procédure pour qu’il ne puisse plus s’approcher d’Annalise et Solomon qui se pointe par surprise, rencontrant Asher puis Gabriel. Pire encore, Michaela a confirmation que Solomon et Annalise ont bien couché ensemble à un moment dans leur vie. Pfiou, la vie sexuelle d’Annalise, perso, je ne la suis plus, c’est trop galère.

Celle de Michaela en revanche, elle est amusante. Bon, j’ai fait une croix sur Marcus qu’on ne reverra jamais, mais j’aime bien l’idée qu’elle soit pote avec Asher désormais et j’aime la manière dont Gabriel s’est excusé, une fois de plus. Il n’est pas rancunier, franchement.

L’air de rien, cet épisode apporte enfin des réponses sur les cinq étudiants choisis. Ainsi, Laurel l’a été par Frank (évidemment) et Connor par… Bonnie ! Connor lui demande en effet la raison pour laquelle Annalise l’a choisie, mais c’est là que Bonnie lui explique que c’est elle qui a eu le dernier mot pour lui, et qu’elle s’est simplement contentée de son devoir d’entrée dans le cours pour ça. En effet, elle a aimé la manière dont il a défendu des enfants quand il était plus jeune, et elle lui révèle elle-même qu’elle est une ancienne victime d’abus. OK… mais pourquoi Annalise n’a pas simplement dit ça ? C’est bizarre quand même.

Evidemment, comme prévu, Nate passe du bon temps avec Cora dans cet épisode, et ça m’énerve comme pas possible. Il l’entraîne donc dans une salle de sport et se débrouille pour la ramener chez lui. Je suis content de voir que Cora n’est pas un personnage débile du tout : au contraire, elle comprend vite que Nate la manipule et elle l’enregistre quand elle le confronte.

La manipulation ? Le but est d’obtenir des informations pour faire tomber Tegan. Cora lui envoie la conversation enregistrée et aussitôt, Tegan décide de virer Bonnie. C’est beau. Elle se rend ensuite chez Nate pour le confronter, ne comprenant pas trop pourquoi ou comment Nate peut penser qu’elle a voulu faire tuer son père. Elle lui jure qu’elle est innocente sur les tombes de toute sa famille, mais il ne la croit pas du tout. Vexée, elle enchaîne donc en le menaçant.

Puis, elle voit Cora pour mieux lui reprocher d’avoir flirté avec l’ex d’Annalise, lui faisant comprendre évidemment qu’elle est en train de tomber amoureuse d’Annalise. Forcément, Tegan va donc la voir pour lui dire tout ce qu’il s’est passé et Annalise… reproche à Tegan d’être parano et de ne pas apprendre à se battre.

Se battre, c’est exactement ce qu’elle va faire ensuite au tribunal où elle accuse donc les Castillo. L’idée est bonne, par contre, que la famille Castillo fasse témoigner Solomon contre Annalise, c’est beaucoup trop gros je trouve. L’idée est de lui faire raconter qu’Annalise a choisi de quitter le pays, et de manière illégale avec de faux passeports. Finalement, Annalise arrive plutôt bien à se défendre et est convaincante quand elle se dit apeurée pour sa vie.

Faut dire, elle l’est un peu aussi, et la preuve est claire quand elle demande à Bonnie de dire à ses étudiants de détruire leurs téléphones. C’est exactement pour ça que jamais je veux être impliqué dans une série pareille au cours de ma vie, hein. Bon, pourquoi détruire téléphone et ordinateurs comme ça ? Parce que les Castillo ont une société de télécom, évidemment.

En fin d’épisode, Tegan décide de s’allier avec Nate pour lui apporter des réponses sur la mort de son père, et c’est plutôt chouette comme décision, je trouve. Je n’aime plus le personnage de Nate depuis un moment, mais si ça peut lui permettre d’arrêter de faire de la merde, ce serait pas mal. En parallèle, Annalise reçoit ses faux papiers (un bon nombre de passeports et un téléphone au nom de Justine).

Les dernières scènes voient tous les personnages détruire leurs portables, à l’exception d’Asher… qui pète un câble contre sa mère. Celle-ci lui dit en effet qu’elle lui pardonne et qu’elle espère que Dieu lui pardonnera ses péchés, parce qu’elle le considère toujours coupable du suicide de celui-ci. Il a de quoi péter un câble, franchement. Les parents dans cette série, ils font peur ! Dans le même genre, on a donc Solomon qui a peur pour Michaela et veut l’emmener avec lui pour la protéger… mais elle s’y refuse, voulant devenir la meilleure par elle-même sans l’aide de personne. Elle détruit donc le chèque vierge qu’elle avait. Je sens qu’elle va le regretter.

Asher vient en tout cas la voir après tout ça pour lui dire qu’elle est sa famille et qu’elle avait raison depuis le début : sa famille biologique est horrible avec lui et… il est toujours amoureux de Michaela ; Oh bordel. Elle était quand même mieux avec Gabriel, merde ! J’ai beaucoup aimé cette scène avec Asher, mais je ne suis toujours pas fan de ce couple… En tout cas, ça explique un peu mieux les crimes possibles dans le futur. Les scénaristes en profitent donc pour nous révéler que dans un futur proche, Asher se pointera chez Bonnie (avec une cravate Serdaigle ??? Franchement, j’ai envie de me valider le point du Bingo, là, c’est vraiment la même, le logo en moins) en étant couvert de sang. Voilà qui sent mauvais pour Gabriel.

> Saison 6

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.