NCIS Hawai’i – S02E06

Épisode 6 – Changing Tides – 14/20
Il faut bien reconnaître que c’est un peu surnoté, mais une scène de l’épisode m’a fait penser que j’étais possiblement passé à côté de quelque chose pendant l’intrigue… Alors qu’en fait non. On en parle plus longuement dans la partie avec spoilers évidemment, seulement, je considère que c’était toujours bien joué de leur part d’avoir réussi à me faire douter. Bref, c’était autrement un bon épisode, plutôt classique pour la série. C’est déjà du spoil de dire ça, je sais.

Spoilers

Un homme meurt empoisonné après avoir bu de l’eau de mer.

Je vais commencer par évacuer au plus vite l’enquête policière dans cette critique. On ne va pas se mentir, c’est rarement le point qui m’intéresse le plus dans un épisode, et dans cet épisode, ça a été particulièrement véridique : j’ai préféré me préparer à manger, désolé. En plus, je l’ai vu il y a deux jours cet épisode et j’ai oublié d’écrire la critique.

Du coup, j’en retiens trois choses principalement. 1) C’était l’occasion de nous rappeler que Lucy avait peur de l’eau. La scène était sympathique, jusqu’à ce qu’elle s’approche finalement beaucoup plus que ce qu’elle avait dit de la mer… C’est dommage, ils tenaient un bon filon. 2) Kai n’a absolument pas peur de l’eau et tous les prétextes sont bons pour nous le montrer torse nu. Cela faisait longtemps, j’imagine. 3) Ils ont réussi à me faire croire qu’on allait peut-être perdre Jesse, parce que c’était quand même bien en fin d’épisode et que je me suis dit que ça aurait été un putain de cliffhanger. M’enfin, nous sommes toujours devant une série de la franchise NCIS, et ce n’est donc pas ce qu’il se passe.

C’en était presque dommage. La série serait passée dans la cour des grands avec une telle perte inattendue comme ça. Mais justement : c’était trop inattendu ! Nous n’avions plus eu d’épisode sur lui depuis un moment ; pas de mention à sa fille récemment et finalement assez peu de scènes « perso » pour lui au cours de l’épisode.

Tout au plus, ses interactions avec Jane étaient intéressantes cette semaine. M’enfin, ils préparent mieux les sorties de personnages quand ils virent les acteurs habituellement. Il n’empêche, ça m’a attaché un peu plus que prévu à l’intrigue ; et j’ai failli faire cramer mes tacos. Ce ne fut pas le cas, et j’ai bien mangé après cet épisode.

Pour en revenir à l’épisode, je l’ai donc surtout apprécié pour l’intrigue concernant Jane et son fils. Apparemment, cette saison, les scénaristes ont totalement zappé qu’elle avait une fille aussi. J’aime beaucoup la vision de l’éducation de Jane, qui correspond bien à celle que je voudrais que tous les parents donnent aux gosses. Ne pas dire qu’elle n’aime pas sa copine, ne pas lui interdire d’aller en Europe s’il finance son voyage… Ma foi, ce sont de bonnes réactions de sa part.

Et tant pis si le karma lui envoie dans la figure que son fils est aussi débrouillard qu’elle. C’est une bonne chose qu’il se trouve un job, et on n’a pas tous besoin de l’université pour être heureux dans la vie. Il a toute une vie pour y retourner en plus. Enfin, je ne sais pas comment fonctionne le système américain exactement, mais le passage par la case fac n’est pas forcément synonyme d’un avenir brillant, alors c’est bien de le laisser faire ses propres choix.

Voilà, ce n’est jamais que mon opinion ; mais vous lisez les critiques pour ça en général. Evitez de m’insulter en commentaire en cas de désaccord, please.

Et sinon ? Je n’ai pas trop compris l’intérêt de l’intrigue autour d’Ernie. Bon, il a perdu son père avec qui il ne s’est jamais entendu, OK, bien, vu, next ? Cela n’avait pas trop d’intérêt a priori, sauf si la propriété que son père revend permettra de faire un quelconque lien lors du crossover avec les autres séries de la franchise. Cela sortait de nulle part et ça va être vite oublié par la suite, j’imagine. C’est un peu dommage.

En plus, pour une fois, je n’ai pas trop aimé les réactions de Lucy. Bon dieu, mais qu’est-ce qu’elle a forcé pour qu’il lui parle de son père ? Laisse-le respirer s’il n’a pas envie de t’en parler. Bon, c’est le problème quand tes collègues sont tes seuls amis, je pense. Bonjour l’angoisse de faire appel à Kate en tant qu’avocate pour régler le problème de la vente, d’ailleurs ! Vraiment, ils sont un petit noyau en mode seuls contre le reste du monde, non ?

Bon. Je n’aime pas Ernie, ça a dû jouer sur le fait que j’étais blasé de cette intrigue. Peut-être.

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.