Ce que c’est qu’un travelling

Salut les sériephiles !

On se retrouve aujourd’hui avec un nouvel article explicatif des termes que j’emploie parfois à tort et à travers (et peut-être que vous aussi, allons savoir !). On passe de l’autre côté de la caméra cette fois avec un rappel de ce que c’est qu’un travelling.

Image result for travelling tv show

Alors c’est quoi exactement un travelling ? Il s’agit d’un déplacement de la caméra pendant que celle-ci filme, ce qui permet tout un tas d’effets techniques. En effet, ça peut permettre de suivre un personnage/objet pendant qu’il se déplace, zoomer sur un élément essentiel, reculer au contraire pour dévoiler des choses encore hors plan quelques secondes plus tôt, contourner un obstacle, tout ça, tout ça. Une infinité d’utilisations sont donc possible et je ne prétends pas vous en faire une liste complète.

Related image

C’est quoi ce nom ? Je vous vois venir et me dire « Une fois de plus, t’as pris un truc anglais pour te la péter là », mais même pas ! Figurez-vous que le mot travelling est… français ! C’est un faux anglicisme, c’est-à-dire qu’en 1920, dans la critique cinéma, on fait semblant de parler anglais (travel = voyage) pour se la péter. Ce terme général n’est pas (ou très peu) utilisé en anglais, où l’on décompose ses différentes utilisations : caméra sur épaule, caméra sur chariot, caméra fixe mais zoom, etc. Tout ça à son propre nom. Pour une fois, on se simplifie la vie, donc. Incroyable.
Image result for buffy restless

Quelle origine ? Le premier travelling remonte à 1896 et on le doit à un français, youpi. Alexandre Promio, un opérateur des frères Lumière, est célèbre pour avoir filmé Venise depuis une gondole. C’est la « vue panoramique Lumière ». À partir de là, on a eu un peu la porte ouverte à toutes les fenêtres : la gondole est devenu bateau, voiture, avion, train… Ce dernier a inspiré la technique des rails : on place la caméra sur un chariot qui traverse le plateau de tournage. Je suis sûr que vous en avez déjà vu des rails de travelling !
Image result for blindspot

Aujourd’hui ? Toutes les séries utilisent des travellings, mais certaines sont plus notables que d’autres. NCIS et Blindspot s’en amusent énormément par exemple : presque tous les plans sont en mouvement avec des zooms (pas si) légers et des mouvements de caméra destinés à… attirer le regard du téléspectateur sur l’écran (moi, ça me donne le mal de mer à force). Les feux de l’amour ne fait pas autre chose avec ses zooms interminables, d’ailleurs.

Image result for agents of shield team fight scene

Colony ou Agents of S.H.I.E.L.D en revanche vont plutôt les utiliser astucieusement pendant les scènes de combat ou fusillade, ce qu’on retrouve aussi pour les autres séries du Marvel Universe. Ces scènes sont impressionnantes parce que tournées en une prise continue alors qu’elles sont hyper techniques.

Image result for cordelia astral

Joss Whedon était connu pour son utilisation (parfois abusive) des travellings. La première scène post-générique du premier épisode de la saison 5 d’Angel est ainsi un plan en mouvement pendant cinq minutes non-stop, où l’ensemble des personnages principaux est réintroduit dans son environnement. La dernière scène de la série, comme pour Buffy, était d’ailleurs un travelling.

 television buffy the vampire slayer faith buffy summers GIF

Enfin, How I Met your mother les utilisait pour des longues séquences au montage élaboré, avec changement de décors.

Related image

Bref, une infinité d’utilisation, vous voyez ! Autant retenir ce terme beaucoup trop pratique en critique 😉

6 commentaires sur « Ce que c’est qu’un travelling »

  1. « Moi, ça me donne le mal de mer à force »… On va finir par le savoir :p
    Sinon j’aime beaucoup les scènes où on suit un perso pendant qu’il marche moi… Je sais pas pourquoi mais j’aime ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Ah ben ça prouve que tu me lis au moins mdr
      Oui, c’est souvent sympathique mes travellings. Mes préférés restent les scènes de combat à la Colony et Marvel Universe quand même, même si celle dont je parle dans Angel m’avait beaucoup plu et marquée.

      Aimé par 1 personne

      1. JE TE LIS, presque, TOUJOURS ASSIDÛMENT !
        Oui ! J’aime bien aussi, même si ça me marque moins dans le sens « technique » puisque je suis tellement dans l’action que je fais pas gaffe que c’est un travelling ^^
        Il me semble que la dernière du genre qui m’ai marqué est dans la saison 2 de Colony quand les Bomen (Bowen ? Boman ? Bowan ?) se font attaqué chez eux !
        Et puis y’a quand ils sont dans le théâtre là… Mais pour celle là mon souvenir est trop flou pour me souvenir si c’est bien un travelling :p

        J'aime

      2. Tout est dans le presque !

        Raté : les Bowman, mais on sent l’effort. Cette scène était superbe, et si, si, le théâtre était en travelling aussi, en grande partie. Généralement, je revois les scènes plusieurs fois tellement elles sont réussies techniquement parlant ! 😊

        Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.