Mon premier traqueur de séries (9/16)

Salut les sériephiles,

comic-con
Certes, il y a des masques, mais c’est pas très gestes barrières.

Je sais bien que nous ne sommes pas samedi, mais je n’ai pas pu publier mon article de cette saga des premières fois le week-end dernier, alors me voici aujourd’hui avec celui-ci. Pour ne rien vous cacher, je me suis retrouvé une nouvelle fois pris au piège de mes articles passés. J’avais en effet décidé de vous parler de mon premier Comic Con et de mes premières rencontres avec des acteurs… Sauf qu’en fait, ben j’ai déjà écrit cet article en 2016. Certes, tout le monde a oublié depuis, mais à quoi bon réécrire, hein ?

Voir aussi : Mon premier Comic Con (2015)

Cette introduction est bien jolie, mais alors qu’est-ce que ça veut dire ce titre ? Mon premier traqueur de séries ? J’appelle traqueur de séries ce moyen qui nous permet de savoir à quel épisode on en est dans chaque série – et à présent les jours de diffusion aussi. C’est un outil absolument indispensable pour une grosse partie des sériephiles aujourd’hui, même si petit à petit, la tendance du bingewatching et des plateformes de streaming vient à bout de tout ça : elles retiennent pour nous où on en est, si tant est qu’on ne regarde pas tous les épisodes d’un coup. Ben oui, on ne va pas se leurrer, la majorité des gens autour de moi enchaîne tous les épisodes d’une saison un an après sa première diffusion, et basta.

Voir aussi : Ce que c’est que le binge-watching

L.A.V.E.: le site; Articles de presse de Jacques-Marie Bardintzeff
Souvenirs, souvenirs… Après, j’étais passé à TV Grandes Chaînes et aujourd’hui, je ne regarde plus la télé. (Source de la photo ici)

Cela n’a pas toujours été comme ça ! Et mon tout premier traqueur, c’est inévitablement un simple… programme télé. Ben oui, bis. Je regardais mes séries à la télévision quand j’étais enfant, donc je me contentais du programme télé familial pour savoir où j’en étais. Par contre, assez vite, cette méthode a montré ses limites. Comme beaucoup d’autres, j’ai donc commencé à entamer un classeur sur une série que j’aimais beaucoup. Ah, les années 90, où l’on dépouillait les magazines pour créer nos propres produits dérivés de fans, l’air de rien ! Une part de moi reste persuadé que ça vaut encore de l’or…

J’avais donc mon propre classeur Charmed (puis un classeur LOST !) dans lequel je conservais des articles de magazine sur la série, mais aussi les résumés du programme télé que je découpais et mettais les uns à côté des autres dans des collages approximatifs pour avoir mon guide des épisodes. C’était un peu le blog avant le blog, et ça me permettait toujours de savoir où j’en étais en cas de rewatch, parce que je notais au crayon à papier l’épisode où je m’arrêtais, mais aussi parfois des infos (retour de tel perso, épisode génial, etc.).

Malheureusement, avec le temps et les déménagements successifs, impossible de remettre la main dessus pour vous faire une photo, mais ce fut mon premier traqueur et encore aujourd’hui, je peux vous raconter un épisode des premières saisons de Charmed simplement grâce à son titre VF tellement je m’en suis servi ! Hum.

Best Charmed 4 03 GIFs | Gfycat
Et ça fonctionne souvent dans le sens inverse aussi, une scène, parfois une image, suffit à ce que je donne le titre de l’épisode. Savoirinutile.fr, c’est moi.

En grandissant, cette méthode a montré ses limites et je suis passé comme beaucoup d’autres à la méthode du post-it et du stylo. Ca aussi, ça avait ses limites, et le plus souvent, je me contentais donc de regarder une saison à la fois (en plus de ce qui passait à la télé). Les post-it se sont transformés en un bloc-note ou des feuilles glissées dans mes DVDs (j’y reviendrais dans un autre article j’espère). Par la suite, je me suis mis à tenir un tableau Excel, parce que plus je vieillissais, plus je regardais des séries et moins c’était compatible avec mes sorties d’avoir un carnet. Concrètement, c’est au lycée que j’ai commencé à partir en vrille et en suivre de plus en plus, parce qu’on arrivait à la fameuse « peak TV ».

Voir aussi : Ce que c’est que le Peak TV

marshall lily high five gif #HighFive #NailedIt #win #HIMYM ...
J’estime ça à peu près au moment où je me suis lancé dans HIMYM et que j’ai commencé à suivre les séries en direct des US.

En prépa, j’avais donc mon petit tableau Excel avec les séries que je regardais, les dates, épisodes et notes… Puis, j’ai découvert Betaséries. Aujourd’hui, on a en effet des applications qui font ça très bien pour nous de traquer les nouveaux épisodes et de nous prévenir quand ils sortent, tout en retenant là où on en est (je suis passé à TVtime bien sûr)…

Voir aussi : Ces applications utiles de sériephiles

Seulement voilà, j’ai parfois des pointes de nostalgie, parce que l’implication dans la recherche des informations est moins forte comme ça. Malgré le blog, je ne retiens pas toujours les titres d’épisode, ni même forcément leur numéro. J’étais un tel control freak avec mes listes (sur papier ou Excel), ça faisait partie de ma sériephile !

Chroniques d'un Petit Scarabée.: MA TRILOGIE DU SAMEDI.

On grandit, on vieillit et voilà, on change… mais ce blog prouve que les habitudes ont la vie dure, aussi !

8 commentaires sur « Mon premier traqueur de séries (9/16) »

  1. J’ajouterais, en plus du bon vieux magazine télé, les potes au collège et au lycée avec qui on se rassemblait en récré pour se raconter les derniers épisodes et ceux à venir (les privilégiés qui avaient canal ou le câble voyaient les épisodes avant nous)…

    J'aime

    1. Les privilégiés qui avaient des potes fans de séries, surtout, je n’ai pas fini sur Internet pour rien moi 😮 ! :’)
      Enfin, c’est sûrement mieux, parce que si c’est pour se faire spoiler les épisodes, ben… merci, non merci !

      J'aime

  2. Je ne sais pas du tout comment je me tenais au courant des séries il y a 20 ans. Avant, j’avais les magazines télé car je suivais sur M6 ou autres, après, à partir de 98, je suivais des newgroups spécifiques pour certaines séries (Friends notamment, X-Files, Buffy) mais à partir de 2002 quand j’ai commencé à télécharger mes séries, je ne sais pas du tout. Mais je trouvais bien un moyen 🙂 Bon ‘allais aussi sur les sites US sur les séries comme ceux où bossaient Kristin dos Santos ou Michael Ausiello mais je pense que c’était quelques années plus tard (2004-2005 peut-être) et, après, j’ai suivi Seriebox à partir de 2008. Maintenant, il y a des dizaines de façons de traquer les séries, on a vraiment l’embarras du choix 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Le plus déprimant dans ton com, c’est qu’il y a vingt ans, c’est 2000, et pas avant 😂 😂
      Je ne connais pas les newsgroup… C’est plutôt forum ou newsletter ? 🤔
      Pour le reste, je pense que ça explique aussi pourquoi les spoilers te dérangent pas : t’as été habituée à en voir plein 🙈
      Merci pour l’historique en tout cas, c’est super intéressant !

      J'aime

      1. Alors les newsgroups ou groupes de discussion étaient ni l’un ni l’autre. Je ne saurais pas t’expliquer vraiment ni comment on les trouvait, mais on passait par usenet je crois, on s’abonnait et ensuite ça rapatriait automatiquement les messages sur notre logiciel de messagerie comme des emails. C’est comme cela que j’ai fait connaissance de mes deux plus vieux amis internet (devenus depuis des amis IRL) en février 98, en participant à des discussions.

        J'aime

      2. C’est chouette ça ! Merci pour les infos, je vois le genre du coup. Ça me fait un peu penser à Girlboss il me semble 🤔 enfin bon, usenet ça me parle déjà plus !

        J'aime

  3. Ah oui quand même ! T’étais vachement sérieux comme sériephile toi ! Personnellement c’est vraiment au lycée que j’ai commencé à suivre plus de série, mais pas suffisamment pour ne plus savoir où j’en étais. J’ai plutôt une bonne mémoire pour ça. Mais une fois à la fac j’ai commencé à accumuler, principalement à cause du blog de Tequi lol. Et comme elle parlait de Seriebox régulièrement, je suis allée voir et depuis je m’en sers tous les jours. J’adore ! J’ai testé TV time mais ça ne me convient pas. En fait je veux pas d’une appli portable, je préfère me servir de mon ordi (oui je dois être la seule je sais). Du coup seriebox est le seul site que j’utilise et j’ai même découvert quelques temps après son pendant livresque Livraddict que j’utilise également.

    J'aime

    1. Oui, j’ai toujours été un psychopathe, ce n’est pas récent 😂
      Aha le blog de Tequi, les bonnes influences, je vois ! Et effectivement, moi je préfère suivre sur mon portable que l’ordi, d’où ma préférence pour tv time à l’époque où c’était encore une petite plate-forme. Depuis, bon… 😅

      Aimé par 1 personne

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.