Overdose de Marvel en vue

Salut les sériephiles,

Une fois n’est pas coutume, je bouleverse un peu mon planning d’articles du jour pour vous parler des dernières annonces Disney, et plus particulièrement des annonces de Marvel Studios. Je le fais parce qu’il y a encore eu des décalages, et parce que j’ai plein de choses à en dire. Voilà donc le nouveau calendrier prévisionnel pour la Phase 4, qui n’en finit plus de tenter de voir le jour sur nos (grands) écrans !

Voir aussi : Le Marvel Cinematic Universe (MCU)

jjbittenbinders.tumblr.com - TumbexTout d’abord, et vous le savez déjà, The Falcon and the Winter Soldier est diffusé en ce moment, et là-dessus, nous n’avons pas de changement. La série ne fait que six épisodes, donc elle sera malheureusement vite terminée : le dernier épisode est prévu pour une diffusion le 23 avril. Au moins, c’est en plein dans mes vacances, c’est un point positif pour pouvoir voir l’épisode sans être spoilé… Et ça, ça me fait plaisir.

Par contre, l’attente sera longue ensuite : la série Loki n’est annoncée que pour le 11 juin. J’avais vraiment espoir que Disney nous régale toute l’année en quasi non stop comme ils avaient fait en enchaînant WandaVision et leur nouvelle série, mais ce ne sera donc pas le cas. Le mois d’attente sera long, surtout que je sens bien que mes autres hebdos du vendredi vont nous pondre une nouvelle pause pile à ce moment-là aussi…

Voir aussi : C’est si bien que ça WandaVision ?

Black Suit Loki GIFs - Get the best GIF on GIPHYPendant la diffusion de Loki, c’est le film Black Widow qui verra enfin le jour au cinéma ! Enfin, on espère et on croise les doigts très forts pour ça. En effet, le film est prévu pour une sortie le 7 juillet en France, et ce serait bien si les cinémas étaient rouverts d’ici là. Aux États-Unis et dans une grande majorité du reste du monde, le film sortira en simultané en salle (quand c’est possible) et sur Disney + (moyennant un petit supplément). C’est un bon plan qui se démocratise de plus en plus pour les studios, avec l’avantage d’assurer une date de sortie.

Le problème, c’est qu’en France, la chronologie des médias ne permet pas de sortir un film en même temps au cinéma et sur une plateforme de streaming… Très franchement, je continue d’être sceptique sur la protection des artistes comme ça, parce que ça va juste nous inviter à regarder des liens illégaux, comme pour Wonder Woman. Pour rester dans le thème Disney, c’est déjà ce qui se fait avec Raya, leur dernier film d’animation. Le film est déjà disponible sur tout un tas de site alors qu’il n’est pas sorti officiellement en France, Disney + se le gardant pour une sortie en salle. Pas sûr que ce soit un bon plan, surtout avec le confinement actuel avec plein de parents cherchant comment occuper les gamins ! La solution est simple :

Disney Movie Map GIF by Walt Disney Studios - Find & Share on GIPHY

Voir aussi : La phase 3 du MCU touche à sa fin !

Bon, après mon avis, hein… L’été sera en tout cas chargé pour les fans de Marvel : on enchaînera apparemment la série Loki avec le dessin-animé What if que j’ai hâte de voir ! En effet, ce dessin-animé proposera de suivre plein d’épisodes « one-shot » sur des personnages du MCU et la vie qu’ils auraient eu s’ils avaient fait des choix différents.

Tout ceci sent bon le multivers pour occuper tout l’été. Quand la bronzette sera terminée, nous aurons Shang Chi début septembre. Il est aussi prévu en salle, mais je sens le flop d’avance pour ce film ne proposant pas de suivre un personnage phare. Le nom ne dit rien à personne, le film sort à la rentrée, après une année et demi de situation sanitaire complexe… Je ne le sens pas trop.Meilleurs GIFs Hawkeye | Gfycat

La fin d’année reste chargée ensuite, avec Ms Marvel annoncée pour l’automne et suivie par la série Hawkeye – même si l’acteur étant dans la tourmente après des accusations de son ex-femme, je ne suis pas certain que la série soit franchement un succès. Tant pis pour lui, hein.

Début novembre, nous aurons le film Eternals et l’année se terminera pour le MCU avec Spiderman No Way Home annoncé pour le 15 décembre. Et là, vraiment, ça sent le faux pas de la part de Marvel.

Voir aussi : Spiderman Far from Home

The Falcon And The Winter Soldier Is Here! - The Honey POPAprès plus d’un an sans rien, on va nous gaver de séries et film, particulièrement à partir de l’été. Cela me fait très plaisir, mais je ne sais pas si le grand public va réussir à tout suivre. On verra bien, mais je crains l’overdose qui ne permet plus de tout apprécier… Je chipote, je sais, je vais me taire et savourer ! Ca devrait être bien, mais il va vraiment falloir se méfier des réseaux sociaux à nouveau je sens.

PS : hors Marvel, nous avons eu la confirmation également que Cruella sortira en salle et en streaming en même temps. Cela sent très mauvais pour les cinémas à la réouverture – je vois d’ici les tarifs prohibitifs à venir pour tenter de compenser les pertes… – et je sens que Disney finira par tout mettre directement en streaming en France ; tant pis pour les salles si l’on s’en tient à la chronologie des médias. Il n’y a pas qu’en France que ça risque d’arriver : Luca, leur prochain dessin animé, ne sortira pas au cinéma du tout et ira directement sur Disney + le 18 juin. J’ai très hâte de le voir déjà !

WandaVision, et après ?

Salut les sériephiles,

Ce n’est pas tellement que je veux vous faire faire une overdose à publier encore un article sur WandaVision, c’est surtout qu’il est difficile de parler d’autre chose après un tel épisode final. La première partie de l’article est toutefois sans spoiler, évidemment.

Voir aussi : La critique de l’épisode final

Amazon.fr - house of m - COIPEL-O - LivresConcrètement, s’il est difficile de parler d’autre chose, c’est en grande partie parce que la série donne l’impression d’avoir cassé définitivement la télévision : comment voulez-vous qu’on commence une nouvelle série à présent ? WandaVision est clairement une excellente série, mais elle n’est pas que ça : elle est tout de même l’adaptation d’une suite de comics qui étaient très sympathiques (House of M), la suite d’une saga de films (le MCU), la première d’une longue suite de projets « télévisuels » qui finiront en streaming… et une œuvre méta qui n’arrêtait plus les références à la manière de produire la télévision depuis des décennies ; le tout en redémocratisant pour le grand public un mode de diffusion qui lui convenait parfaitement, celui d’un épisode à la semaine.

C’est que ça fait beaucoup pour une seule série, tout de même. J’ai du mal à envisager la suite pour l’industrie, mais là, clairement, le succès va en faire réfléchir certains sur leur stratégie. Netflix fait encore son timide sur le sujet avec ses productions originales, Prime Video joue l’entre-deux avec « trois d’épisodes d’un coup, puis à la semaine ». D’ailleurs, je déteste ça, parce que je ne commence pas la série à cause de ces trois épisodes, ça fait trop d’un coup. Deux à la rigueur, mais trois ? Oui, je sais, il faudrait que je me fasse un seul par semaine comme si de rien n’était, mais une partie de mon cerveau préfère ne rien voir. C’est comme ça.

WandaVision's weight of backstory is a problem for the show

Voir aussi : C’est si bien que ça WandaVision ?

Je me suis vite éloigné du sujet tout de même ! En ce qui concerne la télévision et les séries, je pense que WandaVision a vraiment le potentiel d’imposer un changement. Son format court n’a pas empêché le développement d’une histoire tentaculaire, spectaculaire et aux nombreuses ramifications. Sa diffusion a fait beaucoup parler, et ça a prouvé que ça permettait bien de faire de belles audiences en prolongeant la hype pendant deux mois et en permettant de proposer des objets dérivés au fur et à mesure.

Il est trop tôt pour savoir quel impact tout cela aura sur l’industrie des séries et du cinéma, mais avec le Covid qui a tout redéfini et nous dirige de plus en plus vers les plateformes de streaming, je pense qu’il y aura bien un après WandaVision, même s’il ne sera pas aussi marqué que certains fans veulent le croire. On n’est pas non plus sur un passage à la couleur après des années de noir et blanc, quoi.

Disney + – Just One More Episode

En ce qui concerne le MCU, c’est en revanche une certitude : l’air de rien, la série a commencé à toucher au multivers et a ouvert des possibilités qui seront explorées pendant l’ensemble de la phase 4. J’ai déjà plus que hâte ! Surtout, l’univers s’est étendu avec le développement de plusieurs personnages secondaires (ou tertiaires) qui sont maintenant susceptibles d’avoir leurs propres aventures. Une réplique de l’épisode final, « on vous attend au cinéma », n’en dit pas autre chose : Marvel va pouvoir explorer toutes les facettes des personnages, sur le petit et le grand écran… sans oublier les comics !

Voir aussi : Séries TV vs. Comics

Et pour la partie avec spoilers, on voit bien qu’il y a de multiples pistes à suivre désormais :

https://media.melty.fr/article-4131125-raw/media.gif

  • Wanda devrait être revue la prochaine fois dans Doctor Strange et nous introduire encore un peu plus le multivers.
  • Le Vision de Wanda est parti en laissant planer l’incertitude de son retour, mais il est à peu près évident qu’on le reverra au moins dans les souvenirs de la sorcière rouge. Après tout, la scène post-générique nous la fait entendre ses jumeaux… Ce n’est pas pour rien. Les jumeaux aussi sont des créations que j’ai hâte de retrouver, car j’aime ces personnages.

WandaVision Avengers vs COIE 7 Paragons - Battles - Comic Vine

  • White Vision est carrément aux abonnés absents dans la fin de cet épisode. Rien n’est annoncé pour la suite de ce personnage, mais en ce qui me concerne, je l’imagine bien débarquer dans Falcon and the Winter Soldier, pour faire un lien entre les séries. Ce serait sympathique, même si pas obligatoire du tout. C’est juste que j’imagine Marvel en profiter pour convaincre les gens de regarder toutes les séries…
  • La série Falcon and the Winter Soldier est la suite immédiate et évidente de la série pour l’instant. On va plutôt toutefois reprendre sur la suite d’Endgame. Les possibilités sont grandes là en ce qui concerne l’intrigue, et je ne sais rien du tout de la série, surtout que ce sont des personnages que je n’ai jamais vraiment lu non plus dans les comics. Je me garde la surprise pour dans deux semaines ! Pour l’instant, je ne connais que cette image, qui va finalement être dans l’épisode 4 ou 5 à tous les coups :

Falcon The Falcon And The Winter Soldier GIF - Falcon TheFalconAndTheWinterSoldier TheFalcon - Discover & Share GIFs

  • Agatha n’a pas dit son dernier mot non plus. Je la vois mal être utilisée dans un film car son introduction serait sacrément longue à (re)faire et que jusqu’ici les films prennent toujours le temps de réintroduire les personnages. Cela ne laisse pas beaucoup de possibilités pour elle : une saison 2 de WandaVision dans quelques années ? Un personnage qui reprend de l’importance dans les comics ? Ou une scène bien rapide dans un film…
  • Monica Rambeau est évidemment un personnage que l’on suivra, et probablement sur grand écran. Tout le monde espère la voir dans Captain Marvel 2, et je fais partie des fans qui l’y attendent. Ce serait assez logique : le personnage était dans le premier opus en tant qu’enfant après tout.

2 after credit của WandaVision tiết lộ điều gì về tương lai Marvel?

  • Darcy Lewis disparaît pour quelques débriefings, mais elle reste une alliée de poids pour Monica et Vision dans cette série. Elle a des liens avec un certain nombre d’Avengers et le S.W.O.R.D… Inutile de dire qu’on la reverra, et peut-être même plus vite que d’autres : elle est une experte qui a aidé à comprendre l’Hexagone, alors quand le multivers va venir frapper à notre porte, à qui fera-t-on appel, hein ?
  • L’agent Woo a un potentiel comique très fort et est un peu le nouveau Coulson, l’air de rien. Si je ne désespère pas de revoir Coulson sur grand écran (il était dans Captain Marvel alors pourquoi pas ?) et que j’ai toujours l’espoir de séries dérivées d’Agents of S.H.I.E.L.D a un moment ou un autre (il y a de quoi faire, on peut même intégrer des personnages dans une série du MCU sans gros problème en vrai !), je suis certain que Woo est un personnage que l’on retrouvera dans d’autres films.

wandavision gifs | Tumblr

  • On ne sait pas exactement ce qu’il advient d’Hayward à la fin de cette série. La prison ? Peut-être, mais pas certain. Il peut encore revenir à un moment ou un autre.
  • Et enfin, la porte la plus ouverte est laissée par Evan Peters. Pour l’instant, on dirait que la série a fait le choix de ne pas intégrer les X-Men et que tout ça ne soit qu’une coïncidence… m’enfin, caster le même acteur est un choix volontaire et c’est gros si c’est juste pour le buzz. Wait & see.

GODS AT DUSK

Non seulement il peut, mais il l’a fait. Trois fois à ce stade. En tout cas, je veux revoir Evan Peters dans ce rôle, j’espère que les têtes pensantes de Disney aussi !

Voilà, je pense sincèrement avoir fait le tour… non ? Je suis prêt pour la suite, en tout cas, et cet article fait retomber un peu la hype post-WandaVision. Impossible de regarder une autre série pour l’instant, j’étais trop à fond dans l’épisode pour ça !

WandaVision – S01E09

Épisode 9 – The Series Finale – 20/20
C’est sans surprise que je remets cette note pour la fin de la saison. J’ai utilisé plusieurs fois le mot incroyable dans la critique de cet épisode, et je le pense vraiment, c’est une fin phénoménale qui réussi à conclure tout ce qu’il faut en très peu de temps. Enfin, conclure… La série s’inscrit dans un univers bien plus large et nous le rappelle évidemment, mais je n’en attendais pas moins pour cet épisode. Les personnages vont me manquer, vivement qu’on les retrouve.

Spoilers


Heroes don’t torture people

Comme prévu, le résumé nous rappelle cette histoire de runes qui ne permettent la magie que de la sorcière les ayant placées là, ça ne peut qu’avoir un impact pour ce dernier épisode qui ne fait que 50 minutes, avec le générique de fin. Ce. N’est. Pas. Assez.

Wanda libère ses enfants assez rapidement de l’influence d’Agatha, en utilisant ses pouvoirs… mais c’est exactement le plan d’Agatha qui veut juste récupérer ses pouvoirs, car elle est capable de les absorber. Bon, Agatha est fière de son plan, mais elle ne prévoit pas exactement que la main cramée de Wanda lui permette encore de faire appel à une voiture grâce à ses pouvoirs.

Hop, les scénaristes nous débarrassent rapidement du cliffhanger de la semaine dernière et on peut ainsi avancer plus vite que prévu. Le combat avec Agatha est remis à plus tard, puisqu’elle disparaît sous cette voiture volante inattendue. L’action ne s’arrête pas là, bien évidemment : le méchant Vision du cliffhanger de la scène post-générique débarque à son tour à Westview.

Le vrai Vision débarque alors juste à temps pour nous sauver Wanda qui se laissait berner par le retour en noir et blanc de celui qu’elle aimait sincèrement. Enfin, le vrai Vision… Le faux, en fait. Celui créé par Wanda, quoi. Il nous balance le méchant Vision dans un camion qui explose. Et hop, on a droit à de vraies retrouvailles entre Wanda et son amant cette fois. Les retrouvailles sont de courtes durées malheureusement, parce qu’il y a énormément à gérer dans cet épisode.

Il y a toutefois pile la bonne dose pour que l’on soit heureux, puis Agatha et WhiteVision se relèvent pour s’attaquer au couple. Pendant ce temps, Monica tente désespérément d’appeler Wanda à l’aide. C’était beaucoup trop drôle : elle est kidnappée et gardée dans une chambre par Pietro, qui s’amuse bien de la situation.

Seulement voilà, Pietro n’est pas Pietro : en fouillant la chambre, Monica découvre qu’il s’agit simplement de Ralph Bohner, un habitant de Westview qui n’avait rien demandé. Le jeu de mots, dans les sous-titres français le fait rire sur le mot « bonheur » alors que « boner » veut dire bien autre chose en anglais. M’enfin bon, on est sur Disney +, le mot érection doit rester problématique ? Qu’importe !

Je suis déçu par cette scène où Monica ne met pas longtemps à arracher le collier magie qui donne ses pouvoirs à Ralph. Je refuse de croire ce que veut nous faire croire la série pour le moment : j’aime énormément Evan Peters, mais ils ne l’ont pas casté par coïncidence.

Ce ne peut être une fausse piste : bien sûr que les X-Men débarqueront. Faites venir les X-Men allez ! Bon, il faut faire sans dans cet épisode… mais je ne désespère pas : c’est trop gros que ce type lambda ressemble comme deux gouttes d’eau à une version de Pietro que l’on connaît déjà dans un autre univers au moment même où le MCU veut se lancer dans le multivers. C’était peut-être trop pour le moment ?

Bref, Monica le libère de son influence et peut s’enfuir. Dans les airs, Vision et Vision sont donc en train de se battre, et ça donne d’excellents effets spéciaux. Agatha, elle, préfère papoter avec Wanda pour nous donner les origines de notre héroïne : la sorcière rouge est forgée, elle n’est pas née. Elle a aussi pour destinée de détruire le monde, n’en déplaise à Wanda qui assure qu’elle n’utilise pas la magie.

Ah bon, tu n’utilises pas la magie ? T’es sûre ? Agatha a une autre théorie : elle nous désenchante tous les habitants de Westview, à commencer par Emma Caulfield ! Elle n’a pas le rôle exceptionnel que je lui souhaitais, mais elle fait tout de même une excellente personnage secondaire. Elle interprète en fait le rôle de Sarah, et Sarah la supplie forcément de libérer sa fille, enfermée dans sa chambre depuis un moment. Elle veut juste pouvoir l’embrasser.

La scène est géniale, et c’est mieux que des zombies : toutes les marionnettes de Wanda reprennent peu à peu conscience de qui elles sont et se mettent à en vouloir à Wanda. Forcément. Bien sûr, Wanda comprend qu’elle a fait de la merde et qu’elle se berçait d’illusion, mais elle se force à laisser partir tout le monde de l’Hexagone. Tout de même, la brèche est hyper problématique : oui, elle laisse sortir des gens, mais elle permet aussi à l’armée de Hayward d’entrer dans l’Hexagone.

En-dehors de l’Hex (qui est tout de même un excellent jeu de mot sur hexagone et sortilège en anglais, hein), il est toujours là en effet. Il a même fait arrêter l’agent Woo, qui est cela dit beaucoup trop fort : même menotté, il parvient à récupérer discrètement un portable dont il se sert ensuite, une fois qu’il s’est débarrassé de ses menottes, pour appeler du renfort… dans l’heure.

L’ouverture de la brèche a d’autres conséquences : Vision est en train de se battre contre White Vision et il perd toute chance d’avoir un avantage quand il commence à se décomposer. Forcément. Il n’y a pas que Vision qui souffre de cette ouverture, il y a aussi toute la famille de Wanda. En effet, les enfants sont également affectés par la fin du sortilège de leur mère : je pensais que c’était une bonne chose que ceux-ci aient des pouvoirs et n’écoutent pas l’ordre de leur mère qui leur a demandé de rester dans leur chambre… mais finalement, ils se retrouvent juste à se décomposer devant leur mère.

La pauvre : Agatha lui laisse finalement le choix de sauver sa famille ou de sauver la ville de son emprise. Cela force Wanda à refermer définitivement l’Hexagone. Les choses tournent vraiment mal pour Wanda qui doit ensuite protéger des enfants quitte à perdre encore des pouvoirs au profit d’Agatha qui les aspire sans le moindre remords. Le méchant Vision, programmé pour détruire celui de Wanda débarque à son tour, alors que l’armée entoure la famille.

C’est un mauvais plan pour l’armée, parce qu’Agatha n’aime pas trop les chasseurs de sorcières et s’en prend à eux. Pendant que Vision se charge de Vision, Wanda s’attaque à la sorcière et laisse ses enfants gérer l’armée, parce que bien sûr que ces jumeaux trop choupis sont aussi trop puissants. Ils ne mettent pas longtemps à désarmer tout le monde… mais ils oublient Hayward.

Ce cinglé est prêt à les tuer sans le moindre remords en utilisant un flingue pour leur tirer dessus. C’est Monica elle-même qui s’interpose, ce qui nous permet de découvrir un nouveau pouvoir pour elle qui n’a pas encore eu le temps de se battre vraiment dans la série. Dommage, on ne le verra pas aujourd’hui non plus, mais elle est capable d’être suffisamment intangible pour être pare-balle. Elle en manque tout de même une… qui ne pose aucun problème aux enfants.

Je les adore ! Les jumeaux sont trop doués, et Monica aussi. C’est tellement génial de les voir fonctionner ensemble comme ça. Mieux encore : Lewis débarque avec son camion de cirque au dernier moment pour empêcher Hayward de s’enfuir. Darcy Lewis est largement sous-exploitée dans ces deux derniers épisodes… mais bon, c’est tout de même un chouette moment pour elle. J’aurais aimé un peu plus.

Voilà qui règle le problème de l’armée. Reste alors à régler le problème d’Agatha et des deux Vision. Du côté de Vision, le meilleur moyen de calmer le nouveau venu est non pas de se battre, mais de lui expliquer que s’il a pour ordre de détruire Vision, il s’en prend à la mauvaise entité parce que notre Vision n’a rien de Vision : il n’a pas de pierre d’Esprit et n’est pas composé de la même matière que celui d’origine.

J’aime beaucoup cette manière de procéder qui déroute l’intelligence artificielle. Notre Vision fait comprendre au méchant qu’il est une arme qui n’accède pas à toutes les données et qui est manipulé, tout simplement. Se battre avec des mots ? Cela change vraiment tout pour du Marvel, mais ça fonctionne à fond. Notre Vision coloré réactive donc les données du méchant Vision pour lui rendre ses souvenirs. J’aime comme il est classe à être blanc, j’aime comme il récupère son humanité et ses yeux en même temps. J’aime comme il devient Vision.

C’est tellement bien comme retournement de situation. Par contre, ça n’enchante pas Agatha. Elle espionne tout ça depuis un toit où Wanda parvient à la rejoindre pour la torturer. Elle la renvoie sur son bucher pour lui faire subir le même sort, exactement, que ce qu’elle lui a fait subir dans l’épisode précédent.

Agatha a beau la supplier de ne pas le faire, Wanda est sans pitié et s’amuse à réveiller les corps de toutes les sorcières qu’Agatha a tué en s’échappant de sa propre exécution. Le problème, c’est que tous les cadavres ne s’en prennent pas à Agatha, mais à Wanda. Ben oui. Elles l’identifient comme la fameuse sorcière rouge. Il n’en faut pas plus pour que son costume apparaisse enfin, avec une couronne magique qui épate tout le monde sur place.

Agatha en profite pour tenter de passer un marché avec elle, évidemment, mais Wanda ne peut se laisser faire, hein ? Elle ramène pourtant Agatha à Westview pour lui donner tout son pouvoir, en lui envoyant bien des décharges à aspirer. Si Vision tente de l’en empêcher, tout ce qu’il lui reste à faire, c’est de protéger ses enfants du spectacle et d’assister à tout ça avec Monica car Wanda refuse qu’il intervienne dans son combat. Agatha réclame toujours plus de pouvoir, mais elle va forcément le regretter : oui, elle aspire tout ce qu’il y a à aspirer de Wanda, mais est-elle capable de tout absorber ?

C’est une méchante impressionnante, franchement.

Quelle actrice ! Ca nous change tant d’Agnes ! Elle est incroyable. Et elle comprend enfin qu’elle s’est fait avoir par Wanda : la sorcière rouge est bien plus puissante qu’Agatha ne le sera jamais et elle a gardé tous ses pouvoirs ! Elle a eu l’idée d’utiliser des runes tout autour de l’Hexagone : je vous l’avais dit que ça reviendrait cette affaire de rune bloquant les pouvoirs d’une sorcière.

Echec et mat, Agatha : Wanda récupère absolument tous ses pouvoirs et aspire au passage ceux d’Agatha, tant pis pour elle. Les images sont toujours incroyablement impressionnantes. Quelle fin ! Quel look pour Wanda ! Est-ce que ça fait moins de 50 minutes, vraiment ? J’ai l’impression qu’on y est depuis une heure déjà et ce n’est pas encore tout à fait terminé. Wanda est magnifique en sorcière rouge, j’adore son costume ! Voir Agatha se faire jeter au sol, c’était parfait aussi. Wanda a la punition parfaite pour elle en plus : elle la retransforme en Agnes plutôt que de la jeter en prison.

C’est la pire des tortures, mais tout de même, Agatha a la bonne idée de nous promettre qu’elle reviendra car Wanda aura besoin d’elle, n’ayant pas confiance de tout ce qu’elle a provoqué. Nous non plus ! On veut savoir ! Agnes est coincée dans son rôle en tout cas, et c’est époustouflant de voir l’actrice nous resservir ce personnage quand Agatha semblait être une toute autre personne.

Et puis, pardon, mais Wanda est… magnifique ? J’adore ce costume ! Je n’étais pas convaincu de ce que ça pourrait donner de la voir en costume, mais wow ! Et malgré ça, Vision est prêt à lui dire au revoir, et ça, c’est beau.

Malgré tout ce qu’il vient de se passer, oui, la famille rentre vers sa maison, alors que l’Hexagone se réduit peu à peu. Je suis un peu frustré du côté de Monica qui n’a pas même une réplique avec Wanda, mais bon. Voir toute la famille rentrer dans sa banlieue tranquille, ça faisait une très jolie fin. Du moins, c’est ce que je pensais, mais ce n’était pas encore fini !

Les super-héros peuvent mener la vie normale qu’ils souhaitent pour une soirée, avant de se dire au revoir, parce que Wanda doit libérer la ville de son emprise magique. Wanda en profite pour coucher ses enfants, avec Vision, en leur disant qu’ils sont fiers d’eux en tant que parents. La conclusion est magnifique : une famille, c’est pour toujours, et ils ne pourront jamais se séparer. Ce ne sont pas que des mots dans le Marvel Universe, on le sait bien, mais ça reste bouleversant parce que Wanda est en train de dire adieu à ce rêve fantasmé des enfants. L’Hexagone se réduit, c’est la fin pour eux. Je… Non ?

Je refuse. Je m’attendais à une autre fin pour eux après lecture des comics. Il y a bien des surprises dans ce dernier épisode par rapport à mes attentes. La ville redevient ce qu’elle a toujours été, chaque objet reprend sa fonction et son apparence initiale. Chez elle, Wanda éteint les lumières, mais Vision en rallume une, ne voulant pas qu’ils se disent au revoir dans le noir. C’est si beau, si touchant. Je ne veux pas que cette série se termine !

Ils arrivent si bien à convoquer toutes les émotions nécessaires en fort peu de temps. Vision est ainsi le bout de la pierre d’Esprit que Wanda a en elle, il est sa tristesse, son espoir, son amour et, en ce qui me concerne, j’ai bien envie d’ajouter : son deuil. La scène est si belle, si parfaite pour expliquer la série. Et Vision pleure malgré le maquillage de l’acteur. C’est dingue. Vision n’est qu’un souvenir rendu réel sur le point de disparaître, mais il sait déjà qu’il reviendra. Et lui et Wanda se promettent qu’ils se reverront et j’ai déjà hâte. Ils me font une saison 2 sur ces personnages quand ils veulent si c’est aussi exceptionnel que ça.

Quelle histoire d’amour incroyable, franchement. Je n’aimais pas Vision à l’origine, mais ils me l’ont rendu tellement sympathique. Il est incroyable, lui aussi, allez. Wanda se retrouve malheureusement sans lui au cœur de sa maison non construite, déserte.

Je suis triste pour elle. Elle est encore en plein deuil, mais elle avance et sa capuche ne pourra pas la couvrir pendant la Walk of Shame qui suit : toute la ville la regarde passer, pleine de haine, et se diriger vers Monica qui l’attend toujours. Ce n’était pas bien crédible qu’elle ne bouge pas de là pendant tout ce temps, mais admettons. Elle est motivée dans son attente, mais elle pardonne aussitôt Wanda aussi, et ça c’était beau.

Il faut dire que Monica est encore dans le deuil de sa mère aussi et que si elle avait le pouvoir de Wanda, elle en ferait tout autant. Je suis content d’avoir eu ce petit échange entre elle, mais Wanda se barre donc avant l’arrivée de l’armée, parce qu’elle a fait de la merde quand même là et qu’elle ne doit pas vouloir être arrêtée. Elle peut dire au revoir à Westview pour l’instant, mais j’espère vraiment que ce n’est pas la dernière fois qu’on verra cette ville incroyable.

Et… Non. Je ne veux pas que ce soit le générique de fin ! Il est toujours aussi bon ce générique en plus, et aussi beau, et aussi top à suivre. C’était une sacrée histoire et ils ont à peu près tout bouclé, malgré des cliffhangers implicites sur le sort de Vision ou… de Pietro ?

Allez, venez à moi scènes post-générique ! On retrouve ainsi Monica, toujours dans le centre-ville (décidément !) et qui est heureuse de ses retrouvailles avec Woo. Malheureusement, Darcy n’est pas là, déjà repartie à ses débriefings. Dommage. Monica est mise à l’écart dans un cinéma (je veux retourner au cinéma !) où une femme se révèle finalement être… une Skrull ? Vraiment ? Ils sont de retour eux ?

Et ils comptent embarquer Monica et ses nouveaux super-pouvoirs dans une nouvelle aventure : elle est désormais convoquée par un étrange ami de sa mère qui veut lui parler. Je veux en savoir plus, surtout que la Skrull montre du doigt le plafond. Ou le ciel. Ou l’espace. Aaah. Hâte de revoir Monica, mais curieux de voir comment elle sera introduite dans les films, car on a appris à la connaître dans une série et je ne pense pas que tout le monde regarde la série malheureusement.

J’espérais une deuxième scène post-générique sur WhiteVision, porté disparu. Finalement, nous avons eu Wanda qui s’est retirée au milieu de nulle part pour vivre une vie sympathique à base de thé. J’approuve. J’approuve encore plus que dans sa chambre, elle soit en même temps en projection astrale à lire un grimoire magique en tant que sorcière rouge.

Ses enfants l’appellent au secours d’ailleurs… Vivement qu’on la retrouve, elle est vraiment un personnage que j’adore. Ce devrait être pour le prochain Doctor Strange cela dit, alors ce n’est pas pour tout de suite.

EN BREF – Quelle série incroyable ! Oui, j’utilise le terme de série car a priori, Marvel ne prévoit pas de saison 2 pour le moment. Il y a pourtant de quoi la faire, je pense : oui, c’est terminé pour Westview, mais la série s’appelle WandaVision. Wanda est encore en vie, White Vision aussi et Vision a promis de revoir Wanda d’une manière ou d’une autre, parce que nous sommes dans une série qui s’inspire des comics.

Je veux bien suivre une aventure qui se déroule totalement ailleurs avec ces personnages, moi. En plus, Agatha aussi reviendra ; et les enfants aussi ; et pourquoi pas Darcy ? Monica, je pense qu’elle est partie pour monter en grade ailleurs, en revanche, et elle entraînera probablement Woo dans son sillage.

Bon, en tout cas, quel plaisir cette série MCU. Je suis content d’avoir eu enfin ma dose, depuis le temps que ça me manquait. Et le format série, avec un épisode à la semaine quand il y a une telle qualité ? C’est juste parfait ! Oh, je le savais déjà, j’ai suivi leur première série liée au MCU, même si la presse a tendance à l’oublier… Agents of S.H.I.E.L.D était géniale elle aussi ! D’ailleurs, la saison 6 vient de débarquer sur Disney + pour ceux qui cherchent quelque chose à faire dans l’attente de la prochaine série.

Falcon and the Winter Soldier (vraiment, quelle inspiration dans les titres !) débarquera toutefois très vite, puisque la saison est prévue pour le 19 mars. Je suis moins impatient de mes retrouvailles avec eux car il s’agit de deux personnages auxquels je n’ai jamais spécialement accroché dans les films. Les deux nouveaux « épisodes » résumés des Légendes des studios Marvel m’aideront bien à me hyper, mais je ne les regarderai pas tout de suite : je vais attendre pour les voir la veille de l’épisode 1, hein, sinon, ça va me frustrer !

> Saison 1

 

WandaVision – S01E08

Épisode 8 – Previously on… – 18/20
D’accord, d’accord, mais comment est-ce qu’ils comptent tout régler en un seul épisode après celui-ci ? Bon, je suis toutefois censé me concentrer sur l’épisode du jour. Il est bon, excellent même, comme toujours. Les réponses apportées vont dans le sens d’un certain nombre de théories, mais il y a tout de même des surprises et de bonnes idées pour nous justifier tout ce que l’on a vu avant, alors j’accroche toujours autant. En plus, bonjour l’intensité émotionnelle de certaines scènes !

Spoilers


The only way forward is back

On approche bien trop vite de la fin de cette saison, mais le titre de l’épisode promet un retour en arrière qui risque de ralentir les choses avant la conclusion épique. C’est en même temps nécessaire : il faut bien apporter des réponses à tout ce qu’il s’est passé, non ?

Pour cela, on recommence en plein XVIIe siècle avec Agatha (All-Along) qui est traînée sur un bûcher de Salem. Evidemment, c’est une sorcière, après tout… Le plus étonnant est toutefois qu’elle semble être brûlée par d’autres sorcières, et ça, on ne s’y attendait pas : elle est brûlée pour trahison pour avoir voulu utiliser la magie noire.

Si elle commence par nier, Agatha finit par reconnaître ses torts, en assurant qu’elle n’a pas voulu défier les règles mais que les règles se sont pliées à elle. Loin d’avoir de la compassion pour leur sœur sorcière, toutes les sorcières de sa sororité décident de lancer un rituel qui la tuera… en théorie. En pratique, Agatha est tellement puissante que c’est elle qui vide d’énergie toutes les sorcières autour d’elle. Elle les tue, plus par accident qu’autre chose, comme c’est de la légitime défense, et ça se termine ainsi par un matricide.

En effet, sa mère – ou en tout cas, la sorcière-en-chef de ce Salem – affirme que sa fille ne peut faire le bien, même si elle le souhaite, et ça ne plaît pas du tout à Agatha. Bon. C’est une origin story plutôt sympathique pour ce personnage, et ça nous explique la folie du personnage : elle a de quoi avoir une rage violente en elle après tout.

Une rage violente, c’est aussi ce qu’a Wanda quand on en revient au présent : Wanda se retrouve dans une cage créée par Agatha. Cette dernière a posé des runes sur les murs de manière à neutraliser la magie de la sorcière rouge (ou de toutes autres sorcières) et elle nous explique ainsi les bases de la magie du MCU. Soit.

Il est intéressant de noter également que l’accent de Wanda reparaît enfin dans cet épisode, alors qu’elle s’inquiète de savoir où sont ses enfants et qu’elle est faite prisonnière par une Agatha fière de lui annoncer tout son plan machiavélique, qui semble avoir pour but de connaître la vraie nature de Wanda, quitte à utiliser un Fietro, un Faux Pietro, le vrai étant criblé de balles.

Bon, est-ce qu’ils nous renient la liaison avec les X-Men là ? C’est trop gros pour se le permettre. En attendant, Agatha explique à Wanda qu’il est facile de posséder les gens et d’avoir tout pouvoir sur eux. La sorcière peut facilement contrôler les animaux, par exemple, et les transformer ensuite, pour mieux les tuer. Oui, mais non : on en revient au même problème, si Agatha veut la vraie nature de Wanda, c’est parce qu’elle veut savoir comment elle peut avoir assez de magie pour provoquer un hexagone avec tant de contrôle et magie en auto-pilote.

Allez. Dottie, je veux que tu reviennes et que tu sois la responsable de tout… Avec un petit générique « it was Dottie all along » ? Non ? Bon, ce n’est pas la piste prise par la série en ce début d’épisode, mais en tout cas it wasn’t Agatha all along after all. Pas autant qu’on ne l’imaginait, en tout cas ! Loin de la comédie habituelle, même si Agatha est toujours aussi drôle, l’épisode nous propose donc de suivre Agatha et Wanda en plein voyage dans le passé de Wanda.

Yep. Le but d’Agatha est de mieux comprendre l’origine de Wanda, et c’est intéressant de découvrir ainsi les parents de Wanda et Pietro qui parlent un Sokovien probablement aléatoire puisque cette langue n’existe pas. Je déconne, avec le MCU, pas de doute, ils ont inventé une vraie langue. En tout cas, on repasse vite à l’anglais, puisque les parents veulent entraîner les enfants à parler anglais.

Le pays est en guerre, il est logique de vouloir le fuir. En attendant de le faire, toutefois, il est possible de fuir par la télévision. C’est là qu’on découvre que les parents sokoviens sont fans de sitcoms, et qu’ils ont transmis ce goût à Wanda qui, pour l’occasion, redevient une petite fille. Ouep. C’est parti pour une origin story qui nous explique tout le fondement de la série. Le premier épisode était ainsi une parodie de Dick Van Dycke, apparemment.

Je ne connaissais pas assez pour faire le lien, mais Wanda adorait cette série quand elle était enfant, et elle nous spoile la fin de l’épisode : c’était un mauvais rêve dont on peut se réveiller. Ce qui n’est pas un mauvais rêve, par contre, c’est le mur qui éclate et tue ses parents. Oui, c’était ainsi le dernier jour des parents de Pietro et Wanda, qui survivent à cet acte de guerre mais se retrouvent coincés face à une bombe de Stark Industries qui n’explose pas.

On ne sait pas bien pourquoi : Wanda affirme qu’elle est défectueuse à Agatha qui la tire de là, mais avant ça, elle utilise tout de même la magie. Ou elle fait les gestes pour. En tout cas, Agatha remarque que tout ça, ça explique son goût des sitcoms et les années de psychothérapies dont elle a besoin, mais ça n’explique pas la puissance de Wanda.

Pour la comprendre, elle envoie donc Wanda un peu plus loin dans son futur, lorsqu’elle était volontaire pour un groupe terroriste et faisait d’étranges expérimentations avec… la pierre d’infinité ? Dans son passé, comme ça ? C’est hyper intéressant : elle est éblouie et voit une sorcière se diriger vers elle, et ça explique selon Agatha le développement infini des pouvoirs de Wanda… qui à nouveau finit en isolement à regarder des sitcoms des années 80.

Après les événements d’Avengers 2, cela dit, Wanda y préfère des épisodes de Malcolm : Agatha l’y emmène parce que c’est là que Wanda fait son deuil de Pietro, sans y parvenir. Elle vit désormais avec Vision dans le bâtiment des Avengers et elle lui affirme que le seul réconfort qu’elle pourrait avoir serait de revoir son frère. Ah. Ce n’est pas près d’arriver, il est mort.

La série aborde ici ce qui me semblait être son thème principal dès l’origine : le deuil, le déni, la difficulté que c’est de gérer le deuil. Quand il faut l’expliquer à Vision, c’est une autre difficulté qui s’impose aux scénaristes, mais c’est finalement Vision qui explique à Wanda de la meilleure des manières que le deuil, c’est un amour qui refuse de s’éteindre.

La scène était si belle, l’alchimie est si dingue ! Si moi, je suis à fond, il est clair qu’Agatha est blasée par contre. Elle en a marre de ne pas avoir sa réponse, alors elle accélère encore les choses en insistant à présent sur le décès de Vision et sa volonté de récupérer le corps de son amant, cinq ans après sa mort. Ben oui, Wanda fait partie des gens qui ont disparu à cause de Thanos, après tout. Elle s’est donc rendue au S.W.O.R.D pour le récupérer et a ainsi pu rencontrer Hayward.

Ce dernier est le directeur du S.W.O.R.D et il comprend bien que Wanda veut récupérer le corps de Vision, mais il ne compte pas pour autant lui rendre. À la place, il lui montre ce qu’il en est : le corps de Vision a été démantelé en un milliard de parties et composants. Il a même été décapité… C’est trop pour elle qui refuse de voir Vision comme 3 milliards de vibranium, mais juste comme un corps qu’elle veut enterrer. Logique, quoi.

Hayward est un bâtard qui lui affirme que Vision n’est pas elle, mais qu’il le possède et qu’il est son devoir éthique de l’analyser. Alors. Oui, bien sûr… Un peu de psychologie peut-être ? Il est si louche en plus à lui parler de résurrection… En tout cas, on est loin de l’attaque qui a été montrée à Monica il y a quelques épisodes.

Au contraire, nous sommes sur un bon moment d’émotion pour Wanda qui ne parvient pas à ressentir Vision… et l’abandonne derrière elle. Je savais bien qu’elle n’était pas si méchante. Elle repart même en voiture du complexe, comme si de rien n’était, sans le corps de son amant ! C’est là qu’on arrive à la partie la plus intrigante de l’épisode cependant : elle se rend en effet à Westview, sans qu’on ne sache exactement pourquoi.

En se promenant dans le centre-ville, elle aperçoit les différentes personnes qui deviendront les personnages de sa propre sitcom, mais ne s’arrête pas pour autant, se rendant plutôt dans un quartier résidentiel abandonné… Il est alors révélé que Vision avait choisi ce quartier pour vieillir avec Wanda : il avait bien l’intention d’y construire une maison pour elle et pour leur couple. Ils devaient vieillir dans cette petite ville tranquille !

La scène est belle émotionnellement parlant et on sent toute la douleur du deuil qui s’impose. Wanda éclate alors non pas en sanglot, mais en pouvoirs magiques : elle construit toute la maison… et étend encore son influence et ses pouvoirs. Quoi ? C’est donc elle qui a tout provoqué ? Pas de twist ? C’est surprenant, mais terriblement triste pour elle de voir que ma théorie d’origine est la bonne. C’est si déprimant : elle passe tout le quartier – toute la ville ! – en noir et blanc et recréé Vision de mémoire.

La scène est belle, Vision embrasse Wanda… et Wanda se retrouve en couleur à observer tout ce qu’il se passe dans le salon de la maison qui devient un plateau de tournage de sitcom, avec des gradins pour le public.

Pour seul public, cette fois, Wanda a simplement Agatha qui l’applaudit avant de s’éclipser. Oh, elle ne va pas bien loin : comme en début d’épisode, Wanda entend soudainement les jumeaux l’appeler, dans la rue. Ils y sont tenus en laisse magique par une Agatha qui n’hésite pas à les étrangler et révèle coup sur coup à Wanda et à nous-mêmes qu’elle n’est pas censée exister : elle est une légende, rien de plus…

Un être de création spontanée, utilisant la magie du Chaos : la Sorcière Rouge, Scarlet Witch, enfin ! Oh, ce n’est toutefois pas le vrai cliffhanger de l’épisode, même si le générique de fin se lance : post-générique, on découvre en effet qu’en-dehors de l’Hex, Hayward a réassemblé une nouvelle fois Vision, comme il semble le faire fréquemment depuis cinq ans. Cette fois, toutefois, il atteint le résultat souhaité : il redonne vie à Vision, grâce à un bout du Vision de l’Hex. PARDON ?

EST-CE QU’ILS VIENNENT DE RESSUSCITER VISION ?

AAAAAAAAAAAH.

(bon, par contre, à quel moment il a réussi à prendre un bout de Vision ? Même avec le traceur qui lui permettait de le localiser, j’ai l’impression qu’il nous manque un bout d’infos, non ? Et où est Monica ? Et Pietro purée ?!)

> Saison 1