San Diego Comic Con : dernier jour

Salut les sériephiles et bienvenue dans ce dernier jour de résumé du Comic Con… avec toujours pas grand-chose à se mettre sous la dent.

Définitivement, ça n’aura pas été le meilleur des comic cons de San Diego : je garde un trop bon souvenir de l’an dernier et je n’étais pas à jour dans certaines séries, ce qui ne m’a pas aidé non plus. Les quelques panels que j’ai vu ne m’ont pas transcendés (pas même le Dr Horrible que j’attendais de pied ferme), d’autres tardent trop à venir et les trailers n’ont pas été aussi fous que l’an dernier (pas de résumé parfait de The 100, pas de grosses news du côté de Supergirl, pas de Shadowhunters du tout, énorme déception pour Roswell New Mexico que j’attendais… n’importe quoi !). Allez, j’arrête de me plaindre, passons au contenu qu’il me restait à rattraper !

Voir aussi : Jour 1 | Jour 2 | Jour 3 Jour 4 | Dernier jour

The Purge

Pas grand-chose de plus dans cette nouvelle bande-annonce et comme je n’ai pas encore vu les films, je n’ai rien à ajouter. La série me donne toujours très envie, je serai donc au rendez-vous autant que possible et si vous ne savez pas de quoi elle parle, je vous invite à venir consulter mon autre article sur le sujet (il y a beaucoup à faire dans l’article du jour, alors pas la place de tout dire).

Voir aussi : 500 mots sur The Purge

Deadly Class

Une série SyFy, qui verse dans l’horreur ? A priori, ça aurait dû me plaire, mais ce cliffhanger m’a plutôt laissé de marbre. C’est assez vous de se dire que les frères Russo, derrière le dernier Avengers, ont sorti quelque chose comme ça. Franchement, j’ai trouvé que ça faisait super cliché dans l’ensemble, qu’on dirait un mauvais retour des Warblers côté uniforme et que ce qui promettait d’être une bonne série avait finalement l’air d’être une mauvaise série pour adolescents. Dommage !

Voir aussi : 2000 mots sur Avengers Infinity War

 Midnight, Texas

Eh oui, c’est reparti pour parler de cette série, puisque j’ai trouvé cette interview qui m’intriguait. Bon, pas de gros spoilers, mais l’annonce de l’arrivée de Nestor Carbonel (Richard dans LOST !) me fascine. Je ne vois pas ce qu’il vient faire dans une série comme ça, mais ma foi, j’approuve. Certes, il a été un peu question de son personnage et des autres nouveaux à venir, mais j’ai ignoré autant que possible, j’attends la saison 2.

C’est l’une des premières vidéos de ce casting que je vois, donc c’est intéressant de voir les acteurs bien s’entendre – même si l’acteur de Manfred en dit trop et ça les surprend tous. Creek sera de retour dans cette saison, mais on s’en débarrassera en cours de route, a priori pas de manière mortelle, mais on ne sait jamais avec ce genre de séries. Le personnage voudrait donc soit disant explorer d’autres choses et ses études, mais c’est à contresens de tout ce qu’on sait d’elle depuis la saison 1… bizarre.

J’ai aimé voir Arielle Kebbel parler d’Unreal et dire qu’elle était contente de retrouver des acteurs de cette série dans Midnight Texas, et je confirme que c’est plutôt chouette. Quant à son personnage d’Olivia, elle ne veut pas être vampire, toujours, mais elle spoile une relation psychique avec Lemme… il faudra voir ce que ça donne, mais ma foi, ils sont la meilleure chose de cette série, donc continuez, continuez.

Ah et concernant tout le casting, je sais que je ne l’aime pas et que je fais peut-être une fixette, mais il n’y a que moi qui trouve que Dylan Bruce se fait chier quand les autres parlent ? Non ? J’sais pas. En tout cas, il aime s’écouter parler et tease des choses sympas pour son couple (ce n’est pas gagné avec ces personnages qui ne sont pas mes favoris, mais on ne sait jamais !). Oui, je sais, parfaitement, ce compte-rendu était hyper biaisé… mais bon l’interview l’était aussi, on passe la dernière minute à parler d’un chat qui parle comme s’il existait vraiment, hein. Certes, c’est l’un des meilleurs personnages de la saison 1 ; mais quand même, faut pas déconner !

Voir aussi : 500 mots sur Midnight, Texas

Salvation

Cela n’a aucun sens, mais oui, Santiago Cabrera jouant Darius Tanz était au Comic Con et vient présenter sa série. Purée, faut oser avoir envie de représenter un truc pareil ; mais il a l’air content de lui quand il présente le nouveau poste de son personnage dans la saison 2…

Attention, cette vidéo suit l’épisode de la semaine dernière et nous parle donc de ce qu’il se passe dans celui-ci ; et le journaliste posant les questions a l’air drôlement investi dans l’histoire de Salvation. Il shippe ainsi Grace et Darius – et Santiago aussi apparemment – et OSE comparer la série avec ce qu’il se passe aux États-Unis actuellement. Non mais attendez, on ne regarde pas la même série ? Salvation n’a rien de crédible, il ne faut pas la comparer à la réalité, on se calme. Pardon, je suis vraiment pas sympa dans cet article. Passons donc plutôt à une série que je ne vais pas critiquer.

Voir aussi l’article le plus lu du blog : Une saison 2 pour Salvation ?

The Magicians
(SPOILERS)

À défaut de panel ; j’ai adoré avoir ces 40 minutes d’interviews, même si le son était tout pourri. Je suis toujours fasciné par ces tours de table : tous les acteurs de la série sont dans cette grande salle pleine de journalistes et passent cinq à dix minutes à répondre aux questions de plusieurs journalistes. C’est un peu en mode speed-dating ; mais avec des acteurs présentant leur série, et c’est fou. Je n’ai vu ça qu’à San Diego et ça fait des vidéos peu agréable à écouter, mais c’est top.

Bref, notons les cheveux de Margo, c’est fou, on ne la reconnaîtrait pas (je déconne). Elle parle bien sûr de la saison 4 et de son personnage qui change complétement, et de sa relation à Eliot, et de sa galère de l’œil en moins en saison 3.

Voir aussi : Ma rencontre avec les acteurs de The Magicians

Olivia Taylor-Dudley ne se souvient plus vraiment de sa première réplique de la future saison, mais vu la situation dans laquelle elle est, elle promet quelque chose qui sent bon l’inquiétude. C’est pas faux, elle est toujours en prison dans la librairie après tout. La salle est hyper bruyante quand elle parle, la pauvre, et elle n’arrête pas de s’éloigner du micro. Elle parle aussi du soutien qu’elle reçoit des fans, ce qui est assez sympa, puis on repasse au personnage d’Alice et son point de vue sur celui-ci, et de sa différence avec Margo – ça sent bon la comparaison aux livres. Et elle aimerait voir Summer/Margo/Janet/F*ck partir dans sa propre quête. Oui, moi aussi… mais toi, tu as lu les scripts, tu sais déjà ! Enfin, bon, elle finit par dire qu’elle a pour scène préférée la scène où elle était badass et tuait la bête. Pas étonnant.

On passe alors à Hale/Eliot, et après le tournage de quatre épisodes, il commence à s’inquiéter de voir qu’Eliot n’est pas prêt de revenir. Alors… SPOILER, mec. Mais en même temps, je me doutais bien que le cliffhanger de la saison 3 allait être galère à résoudre – ça ne pouvait pas se faire en un claquement de doigts. Je vous passe les détails sur sa nourriture préférée (les frites) et ses films préférés, surtout qu’il s’agit de ceux d’Eliot, pas de l’acteur… bon, donc de ce que l’acteur imagine pour lui, hein. C’est déjà plus intéressant de l’avoir nous confirmer qu’il ne pense pas qu’Eliot est vraiment jaloux de la couronne de Margo. Bien sûr, son meilleur moment dans la série se résume à toutes ses scènes avec Summer/Margo, et aussi à la scène sur leur amour inconditionnel (en saison 2, j’imagine, donc) qui a été ignorée dans la série pendant longtemps, par rapport aux livres. Pour être en train de lire les livres… MOUAIS. J’ai toujours associé ces deux personnages dans la série, ça me paraît assez bien retranscrit. Étrange… comme le fait qu’il porte des lunettes.

Voir aussi : 500 mots sur le tome 1 de The Magicians

Stella Maeve ne pouvait pas être plus loin du micro je crois, et elle a tellement de cernes qu’elle fait presque aussi peur à voir que Julia. Rassurons-nous, elle boit du coca et nous explique que Julia est probablement frustrée d’avoir abandonner ses pouvoirs de déesse pour le retour de la magie ; et l’actrice en est totalement frustrée aussi même si elle comprend le choix du personnage. Stella Maeve aimerait aussi une intrigue où elle serait à Fillory à parler à des oiseaux… et elle en a marre d’être toujours le personnage sombre (elle le dit avec humour, on se rassure). Il n’est pas forcément rassurant de la voir douter sur les personnages s’étant présenté à l’élection de la saison 3, mais bon, c’est vrai aussi que ce n’était pas son intrigue. Elle contourne ensuite la question de son épisode préféré pour dire qu’elle a juste adoré la saison… hum, hum. Je ne sais pas, je ne la sens pas dans cette interview, elle a l’air d’être complétement paumée dans l’intrigue et elle passe un temps fou à remercier un journaliste qui se dit fan de Julia, histoire d’éviter la dernière question. On va dire qu’elle est juste claquée du tournage et du voyage pour le Comic Con, car je n’avais eu cette vibe venant d’elle dans d’autres interviews.

C’est ensuite à Quentin d’y passer, mais Quentin ne sera pas non plus présent en début de saison 4 – j’ai déjà tellement envie de voir cette saison. Lui aussi semble bien crevé dans ses réponses, mais un peu moins. Disons qu’on le sent réveillé et fatigué, quand Stella Maeve paraissait endormie et tentant de se réveiller. Jason Ralph a l’air d’être un grand bavard, mais il est un pro aussi pour contourner les questions gênantes sur son personnage, son retour en saison 4 et sur sa place dans le spectre de la sexualité (place très différente des livres dans la série, je trouve, parce que dans les livres, il semble moins ouvert pour le moment ; pour ne pas dire radicalement fermé par moments). Tout ceci mène à une réflexion logique sur sa relation avec Eliot, et sur ce merveilleux épisode de la saison 3 ayant réussi à me faire les shipper, mais bon. Est-ce que Jason voit Quentin revenir avec Alice ? Il contourne encore : leur relation ne sera jamais la même et sera bien compliquée, et ambiguë. Il en fait un bon résumé et nous rappelle tout ce que les deux personnages ont vécu, y compris dans les livres (il a failli me spoiler, oh), mais tout ce que ça fait, c’est me donner envie de me replonger dans la série.

Voir aussi : 500 mots pour résumer les deux premières saisons

Et j’avoue que je n’ai pas terminé la vidéo pour rester sur cette bonne note, parce que j’étais triste de l’absence d’Arjun Gupta et parce que je finissais par développer un mal de crâne avec tout ce bruit de fond. Mais ouf, j’aurais au moins vu une excellente vidéo pour conclure mon résumé de tout ce qui aura attiré mon attention durant ce Comic Con !

Voir aussi : Critique de la saison 3

The Good Place

Conclure ? Non, je n’ai pas encore cherché des nouvelles d’une comédie que j’aime bien trop.

Ce panel nous apprend que les deux acteurs principaux ont rejoint la série en sachant que l’autre y serait, et parce que l’autre y serait, même s’il semble que la présence de Kristen Bell soit celle qui a le plus motivé. Bien que ce soit les meilleurs moments du panel, je n’en ai pas tout apprécié, mais l’actrice jouant Janet refusant de choisir entre les deux Janet ou se comportant en robot, c’était exceptionnel.

Voir aussi : La saison 1 en 500 mots

Le panel a l’air drôle tout de même, et j’espère que le trouverai en entier. Jameela, l’actrice jouant Tahani, y a révélé quand même que son baiser dans la série était le 7e baiser de sa vie, au point de rendre Kristen Bell pleine de honte d’avoir eu tant de baisers dans sa vie – l’actrice était tellement mimi. Bon, sinon, rien de fou dans ce panel, pas de grande annonce, mais retrouver ce casting fait déjà plaisir après des mois de pause. Les questions du public sont plutôt sympas aussi, puisqu’on y apprend qu’il n’y a pas de crevette sur les plateaux, juste de fausses crevettes, c’est fou ; et parce qu’il y a un excellent cosplay de Janet. Aaah. Et aussi, de manière amusante, quasiment tous les acteurs estiment qu’ils finiront dans la Bad Place à leur mort, à l’exception notable de Kristen Bell. Pas mal. Vivement la reprise de la série franchement… et en attendant, cette vidéo en 360° pour tous les absents du Comic Con est brillantissime – même si ça rame un peu par moment :

Voir aussi : Critique de la saison 2

Et cette fois, c’en est terminé du Comic Con tous les matins à 9h30, j’espère que ce détour à San Diego vous aura plu (et même plus plu qu’à moi dis donc). Oh, j’en reparlerai peut-être dans les jours à venir si d’autres choses intéressantes surgissent, mais en attendant, je tourne cette page et vous donne rendez-vous demain pour les stats de la semaine dernière ; alors que celle de cette semaine semblent déjà parties en 24h pour aller à la hausse – merci !

Voir aussi : Jour 1 | Jour 2 | Jour 3 Jour 4 | Dernier jour

20 commentaires sur « San Diego Comic Con : dernier jour »

  1. The Purge, une de mes plus grosses attentes de la rentrée ! 🙂 J’adore l’univers des American Nightmare et la série à l’air du même acabits que les films, donc j’approuve ! 😉 Je te conseille de voir les films (ou peut-être pas le 3, vu que la série se passe avant celui-ci), car ils sont vraiment pas mal (même si certains plus faible que d’autres…). J’ai hâte de voir cette série ! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, j’ai prévu de voir les deux premiers en août, à un moment ou un autre pour être vraiment dans l’univers de la série. Et après la série, je verrais probablement les 3 et 4 effectivement ! En tout cas, la série donne envie 🙂

      Aimé par 1 personne

      1. Pour le coup, limite tu peux voir le 4 avant tout les autres, car ces les origines de la Purge (par contre, a prendre en compte que c’est le plus faible film de la saga !) ! ^^
        J’espère que tu apprécieras les films et ne sera pas déçu de la série (d’ailleurs, je suis rassuré de voir que la série à l’air de respecter au maximum l’univers, je crois même que j’ai vu un acteur régulier des films dans le trailer ! ^^) ! 😉

        Aimé par 1 personne

      1. Je sais pas trop, peut-être le potentiel derrière le trailer. C’est vrai qu’il est cliché mais je sais pas il y a quelque chose qui me fera au moins regarder le pilot. Et puis Il y a Benedict Wong et la musique n’est pas dégueu 🙂 C’est au moins deux bonnes raisons 😀

        J'aime

  2. The Purge continue à me motiver et Deadly Class me tente bien aussi, je ne connais pas le comics mais j’en ai entendu beaucoup de bien et ça me donne l’impression qu’on va avoir de bonnes scènes d’actions et y’a quelques têtes que j’aime bien donc je prends ^^

    J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.