9-1-1 – S04E03

Épisode 3 – Future Tense – 17/20
Un très bon épisode cette semaine, avec la mise en place d’une intrigue qui me laisse vraiment désireux d’en savoir plus et un focus fait sur tous les personnages que j’aime le plus dans cette série. Les interventions servent surtout à apporter de l’humour et on a de bons développements pour nous mener assez logiquement à un crossover annoncé depuis un moment. Bref, un très bon épisode (qui fait aussi oublier le port du masque, d’ailleurs, c’est très fluide).

> Saison 4


Spoilers

The world is an uncertain place, Evan, you have to protect yourself.

L’épisode commence de manière plutôt marrante avec un homme vivant dans une maison futuriste entièrement connectée, avec des caméras un peu partout et clairement un hacking en cours. Malgré ça, il va prendre sa douche come si de rien n’était… ce qui est la pire des idées du monde quand toute la technologie de la maison semble vouloir se retourner contre lui en permanence.

Et ça ne manque pas : c’est son ex qui maîtrise tout, évidemment. Son ex n’hésite pas à monter la température à 60°C quand il est en-dessous, et se brûlant, il s’éclate la tête, forçant son ex à appeler le 9-1-1.

Maddie sent bien qu’il y a anguille sous roche et creuse le sujet, ce qui lui permet de poser les bonnes questions et de comprendre qu’elle a affaire à une stalkeuse. Elle lui envoie aussitôt Athena, histoire d’être sûre que la situation soit sous contrôle, alors que les pompiers découvrent eux aussi les joies de la maison du futur. En plus, de retour chez elle, Athena se retrouve avec un aspirateur connecté grâce à May qui a eu son premier salaire.

Cela ajoutait un peu d’humour au thème de cet épisode, qui nous montre une fois de plus les effets négatifs de la technologie dans nos vies de tous les jours… même si c’est marrant aussi quand ça permet d’arrêter un voleur de banque parce qu’il utilise une application de VTC pour réussir à s’échapper de la banque, puis de sa course poursuite avec la police. C’était rigolo.

De son côté, Buck en arrive enfin à expliquer à sa sœur et Chimney qu’il voit non pas une petite-amie, mais bien une psy. On va pouvoir avancer sur cette intrigue, même si Chimney vanne aussitôt son coéquipier et que tout se résume à s’assurer que la maison soit safe pour le bébé à venir. Comprenant que son frère ne raconte pas tout ce qu’il a sur le cœur, Maddie se décide à aller chez lui pour le confronter et savoir de quoi il est question.

Il lui explique donc qu’il se sent toujours triste et seul, comme elle lui avait souligné il y a des mois. L’intrigue fonctionne plutôt bien, surtout que l’on se rend compte que Buck a un poids qu’il porte depuis le début de la série – et Maddie aussi. Toute leur solitude et leur tristesse est lourde dans la série, c’est vrai.

Cela dit, Buck perd toute sa tristesse et sa solitude quand il joue aux jeu vidéo avec Christopher chez Eddie. Celui-ci se met à flipper de voir des pubs pour des cafetières partout après en avoir parlé dans la maison futuriste du début d’épisode : il a juste peur des algorithmes et de la technologie, et ça force Buck à se mettre de son côté dans l’éducation de Christopher qui le voit clairement comme un second papa.

Le problème, c’est que Buck a totalement perturbé Maddie avec son petit discours et que celle-ci finit par être dévastée quand elle rentre chez elle. Heureusement qu’elle a Chimney pour elle quand même. Il s’occupe bien d’elle et ça change tout. La petite musique ne nous trompe pas, Maddie traverse une crise d’angoisse passagère, par peur de ressembler à ses parents, mais on sent bien que tout est bien qui finira bien de toute manière. Ils sont mignons comme couple.

Par contre, ça inquiète énormément Buck de se rendre compte qu’il ne connaît pas les parents de Buck et Maddie, que ni l’un ni l’autre ne sont en contact avec les fameux parents et qu’ils ont possiblement un secret de famille terrifiant dans les placards. Buck le rassure et l’accueille dans la famille, mais on sent bien qu’il y aura à creuser avec les parents de ces deux-là dans la suite de la série. Et on continue de contourner les problèmes de Buck qui ne dit rien à personne des vraies raisons pour lesquelles il consulte. On sait juste qu’il veut aller mieux, et ça passe par le visionnage d’un reportage à la télévision sur un incendie à des kilomètres de là. C’est celui qui m’intéresse, ça tombe bien.

Par contre, Buck est dans la merde, parce qu’il y a clairement des choses à creuser du côté de sa famille. Il n’est peut-être au courant qu’il y a un secret dans son passé, mais il y en a un, parce que Maddie appelle sa mère pour lui dire qu’elle s’inquiète pour son frère qui voit un thérapeute. Selon elle, il serait temps de révéler à son frère qu’elle lui a menti toute sa vie.

Bon. C’est que ça commence à être lourd tout ça… Heureusement que Maddie reste toute cute avec Chimney ensuite, notamment lorsqu’ils regardent ensemble une échographie de Maddie permettant de savoir qu’elle attend une petite fille. Le problème, c’est que ça force Maddie à parler à Chimney de son problème familial. L’épisode se termine là-dessus les concernant, et je suis super frustré de me rendre compte que je finis vraiment accroché à cette intrigue. Je veux en savoir plus.

En parallèle de tout ça, Hen arrête les cours en visio pour découvrir les joies des cours en présentiels avec d’autres étudiants en médecine, dont un certain Luis, qui a du mal à supporter la vue d’un cadavre. Il inquiète forcément Hen qui a peur de le voir s’évanouir… C’est finalement son autre coéquipière qui s’évanouit et n’apprécie pas trop ensuite d’avoir Hen sur le dos en permanence. Sidney, c’est son nom, est un personnage parfaitement détestable, mais je sens qu’elle a un secret concernant un possible cancer ou sa vraie motivation pour devenir un médecin…

Clairement, elle m’intéresse énormément comme personnage, et encore plus quand elle débarque à huit heures du matin chez Hen pour lui demander d’affirmer que tout va bien aux professeurs de l’école. C’est le pire moment possible pour Hen qui perd patience, parce qu’elle a aussi du mal à gérer les deux enfants chez elle alors que Karen n’est pas là et qu’une assistante sociale leur rend visite pour savoir comment se passe la vie à quatre.

C’est le chaos et Hen a besoin de s’en confier à Athena ensuite pour extérioriser tout ça. Athena est de très bon conseil avec Hen, lui proposant de voir Sidney comme une patiente et de se demander ce qu’il en est pour elle : quel est son problème ? Dans une très bonne scène, on apprend donc que Sidney est probablement condamnée à mourir jeune et qu’avant de commencer ses études de médecine, elle s’est faite opérer plusieurs fois – et ne peut plus avoir d’enfants. Sa mère et sa grand-mère n’ont pas survécu jusqu’à trente ans…

Hen parvient donc à percer sa carapace dans une scène qui est très chouette et qui les rapproche. Cela faisait plaisir à voir. Quant à Athena, elle est de bons conseils pour Hen, mais beaucoup moins pour elle-même. Quand May révèle à sa mère qu’elle doit voir un psy et n’en a pas très envie – à cause du boulot et de sa précédente tentative de suicide – Athena révèle à sa fille et Bobby qu’elle a arrêté de voir sa psy maintenant qu’elle a repris le boulot. Cela ne plaît pas à Bobby, forcément.

L’épisode se termine alors de manière prévisible : les pompiers de Los Angeles sont appelés pour aller s’occuper d’un incendie au Texas, à San Angelo, annoncé à la fin de Lone Star la semaine dernière. Nous voilà donc enfin arrivé au crossover promis. Il s’effectue uniquement sur la deuxième série – mais pourquoi pas, c’est celle qui a besoin d’un boost dans les audiences. En plus, les scénaristes ont choisi les bons personnages pour ça : Hen, Buck et Eddie. D’ailleurs, ces deux derniers ont une intrigue amusante dans l’épisode avec la peur d’Eddie face aux nouvelles technologies et la maison connectée. Buck et Christopher font ainsi une blague à Eddie, juste pour le fun. Humph. Décidez-vous.

> Voir aussi : Critique du crossover avec 9-1-1 Lone Star

Sinon, j’ai oublié d’évoquer une des interventions de l’épisode qui nous montre une prof de yoga-chèvres, la nouvelle obsession Hollywoodienne apparemment : elle met des bébés chèvres sur le dos des gens. Soit. Elle finit aveugle à cause d’un insecte, mais Hen lui rend la vue, alors tout va bien.

> Saison 4

3 commentaires sur « 9-1-1 – S04E03 »

    1. J’ai pensé aussi à l’adoption, mais je ne vois pas trop le lien avec le reste, ça resterait un problème venant de ses parents et tout…. Bizarre ! J’imaginais aussi un jumeau décédé, autrement, je ne sais pas pourquoi !

      J'aime

    2. (enfin d’ailleurs, plutôt une jumelle, parce que Maddie a l’air affectée d’apprendre qu’elle va avoir une fille… ça pourrait être le coup d’un hermaphrodite aussi ? Mais là, vraiment, ils iraient trop loin pour moi)

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.