Adieu les cons, je retourne au cinéma ! #13

Salut les sériephiles,

Les jours passent et se ressemblent, mais cette fois-ci, j’ai une bonne excuse : si je n’ai (presque) pas vu de série aujourd’hui, c’est parce que j’ai enfin pris le temps de retourner au cinéma, après au moins deux mois à en avoir vraiment envie. Oui, cela fait un peu plus longtemps que ça qu’ils étaient fermés, je suis bien au courant, mais le manque ne s’est pas fait sentir tout de suite – j’étais juste envieux de voir le reste du monde y retourner, alors même qu’il y a trois ans, je n’allais jamais au cinéma et ça ne m’aurait pas manqué du tout.

Diana Trout on 'Younger' Is the Boss Woman We Aspire to Be - Alma

Pour l’occasion, j’ai décidé de tester pour la première fois un petit cinéma juste à côté de chez moi, et ça me donne un luxe que je n’avais jamais connu avant : j’ai toujours été à au moins trente minutes du cinéma le plus proche, moi (à part dans Paris même, bien sûr, mais ce n’est pas comme si j’y avais officiellement une adresse, même si on pourrait croire que si parfois), et découvrir la sensation d’avoir le cinéma quasiment chez soi… C’était extra. Surtout à la fin du film.

Meilleurs GIFs Gaumont | Gfycat

Après, bien sûr, ce qui était surtout extra aujourd’hui, c’était de pouvoir m’y rendre enfin, d’avoir le plaisir de découvrir les pubs du cinéma et quelques frissons au moment des spots sur le retour au cinéma. En fait, les notes de musique du générique UGC m’ont fait quasiment le même effet que celles des studios Marvel après un an d’absence (c’était lors du premier épisode de WandaVision que je me suis rendu compte que ça me manquait !) : à deux doigts d’avoir des frissons avant même le début du film, c’est un comble !

J’ai choisi la séance de 13h pour éviter d’y être avec trop de monde… et ça a plus que fonctionné : j’étais simplement tout seul dans la salle. Sachant qu’en plus UGC me fait la fin de ce mois de mai gratuit avec la carte illimitée, je me suis senti super triste pour le cinéma et j’ai un peu culpabilisé (je me dis qu’ils auraient annulé la séance sans moi ? C’est franchement pas rentable là). M’enfin, je ne pouvais pas le savoir à l’avance et, au moins, ça a fait s’envoler toutes mes inquiétudes vis-à-vis du Covid, comme ça !

Winnie Pooh Dancing Gif - Novocom.top
(inutile de préciser que j’ai malgré tout gardé mon masque toute la séance, parce que je suis du genre discipliné, c’est plus fort que moi, et aussi parce que j’y suis habitué, à force)

J’étais certes un peu déçu car finalement, pas de communion avec d’autres spectateurs ou autre de ce genre… mais en même temps, j’ai choisi d’aller voir Adieu les cons, alors pas sûr d’avoir besoin d’une communion avec d’autres spectateurs face à ce film. En plus, c’était plutôt à propos comme situation avec un titre pareil.

Seul dans ma salle de cinéma, j’ai donc pu découvrir ce film qui a fait beaucoup parler de lui. Il faut dire qu’il est sorti avant le reconfinement et qu’il a eu une meilleure journée de reprise post-confinement qu’avant. Ce n’est pas comme s’il n’y avait beaucoup d’autres choses à voir pour l’instant, cela dit. Bref, comme Tenet fut le film du déconfinement (après deux mois, cela dit !), Adieu les cons bénéficie d’une aura de reprise très sympathique… Bien que contrastée par moments lorsque l’on pense inévitablement au covid dans les scènes où il y a plein de monde et/ou les scènes où un personnage crache ses poumons dans des quintes de toux peu rassurantes.

Adieu Les Cons - film 2020 - AlloCinéEt le film en lui-même, qu’en ai-je pensé ? Je ne suis pas sûr de comprendre comment il a pu remporter sept César, dont celui du meilleur film. C’est un très bon film, la photographie y est effectivement très sympathiques et les acteurs bons… mais sept César ? Ce ne sera pas mon film de l’année, ni même un coup de cœur. J’ai passé un bon moment, je ne me suis pas ennuyé, mais disons que l’écriture des personnages n’était pas si exceptionnelle que ça.

Beaucoup d’entre eux sont réduits à quelques stéréotypes et les touches d’humour sont parfois lourdes à cause de cela. La fin « à la française », ma foi, est un brin frustrante, mais le divertissement est là malgré tout. J’ai toujours adoré Virginie Efira, même si je la trouve meilleure en comédie pure, et les seconds rôles sont bien trouvés, avec beaucoup de visages connus, m’enfin… Vous voyez comme j’ai un sentiment mitigé ?

ADIEU LES CONS • Explication de Film
En plus, bon, désolé, mais il ressemble beaucoup trop à Castex.

Je trouve plein de qualités au film, mais je sais déjà qu’il ne m’a pas marqué et que je n’y penserai pas plus que ça d’ici demain. Finalement, le problème est qu’il s’agit d’un divertissement simple, plutôt réussi, mais qui n’atteint jamais les extrêmes, ni dans le rire, ni dans le drame. Je suis resté sur ma faim… Mais là encore, c’est peut-être à l’image du titre du film, tout simplement.

Allez, adieu les cons, j’ai des séries qui m’attendent !

CULTURE - Page 1 - Briance Combade -
21 octobre 2020, puis 19 mai 2021. Franchement, ça fait mal.

13 commentaires sur « Adieu les cons, je retourne au cinéma ! #13 »

    1. J’ai tant de mal à vivre
      Ivre, de cet écran si différent du tiens
      Pire, j’ai compté chaque minute qui me retient à lui,
      Comme si j’étais mon propre prisonnier !
      Ça fait bientôt un an qu’il m’a privé de toi
      Souvent je me demande où j’en serais pour toi..

      Ça marche bien cette affaire avec le cinéma et le covid.

      J'aime

  1. C’était aussi ma séance de reprise et je suis beaucoup moins mitigé que toi, j’ai adoré. En particulier les choses qui t’ont gêné : la fin (pas à la française car pas si classique que ça pour moi) et le fait que le film soit toujours entre comédie et drame sans basculer trop d’un côté ou de l’autre.

    J'aime

    1. La fin à la française, au sens ça pourrait bien finir mais non, mais en même temps oui… Comme dans Emily in Paris quoi (l’épisode 7)😆
      La bascule fait que je n’ai jamais à être à fond dedans 😅

      J'aime

      1. Je ne dois pas regarder assez de films français dans ce genre ^^’
        J’ai pas vu l’épisode 7 d’Emily in Paris, j’ai juste vu l’épisode 1 pour le point « anti-moi » d’un Bingo XD

        Aimé par 1 personne

  2. J’ai eu très envie de voir ce film à sa sortie mais évidemment, ça n’a pas été possible, même si j’espérais une ressortie lors de mes vacances en France en fin d’année. J’ai réussi à le trouver sur le net mais pour le moment on n’a toujours pas réussi à le regarder. Et même si le combo Dupontel/Virginie Efira et les premiers avis m’enthousiasmaient, je vois des avis plus mitigés, dont le tien, depuis que les cinés ont rouvert, du coup, ça me refroidit un tantinet. Je sais que c’est un film qui plaira beaucoup à mon mari car déjà il n’a aucun discernement quand il s’agit d’Efira 😀 et, pour ce qui est de moi, certains de ses films qui avaient beaucoup de louanges m’ont laissée de marbre (comme Victoria que j’ai trouvé très triste alors que c’était sensé être une comédie) donc je suis plus circonspecte. On verra bien…

    Aimé par 1 personne

    1. Je n’ai aucun discernement non plus avec Efira, elle est géniale dans tout ce qu’elle fait ! Je pense que nos avis sont mitigés car à force d’en entendre du bien, on imagine un film exceptionnel. Trop survendu quoi ! Ça n’empêche pas de passer un excellent moment devant

      J'aime

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.