9-1-1 – S05E12

Épisode 12 – Boston – 19/20
Difficile de faire la fine bouche sur un épisode pareil : je l’ai attendu sur une grosse partie de cette saison 5, que j’ai mis des mois et des mois à voir. Bref, ça fait presqu’un an que j’attendais la suite de cette intrigue. Elle me plaît toujours autant. Bien sûr, c’est quelque peu précipité parce que c’est le style de la franchise et bien sûr, il y a quelques problèmes avec la manière dont se termine l’épisode par rapport à ce que la réalité donnerait… mais eh, je suis bon public, ce n’est pas près de changer !

Spoilers

Il est temps, enfin, de savoir ce qui est arrivé à Maddie après son départ.


I almost killed our daughter.

J’ai énormément d’épisodes en retard dans mes diffusions hebdomadaires, mais eh, la saison 6 de la série s’apprête à commencer et je ne suis toujours pas à jour ? Ce n’est pas normal, et je m’étais promis d’y arriver à temps – j’aurais même dû le faire plus tôt pour gagner des points Bingo Séries. Me voilà donc bien motivé à regarder les sept derniers épisodes pendant le week-end, quitte à y laisser ma santé (et surtout ma productivité).

Ce n’est pas grand-chose sept épisodes ? En plus, cet épisode commence par une scène magnifique et plus qu’attendue : le retour de Maddie, enfin ! Bon, par contre, j’aurais espéré que son retour se fasse dans des conditions moins déprimantes : au milieu des flashbacks sur son départ en début de saison, nous retrouvons Maddie en pleine tentative de suicide. C’est ?

Dur. Vraiment, c’est dur à voir comme début d’épisode, parce qu’il y a toujours la crainte que les scénaristes se débarrassent de l’actrice. Ce n’est pas le cas et Maddie finit, trois jours plus tard, par avoir le bon réflexe : celui de se rendre dans une clinique pour qu’on s’occupe d’elle et de ses pensées suicidaires. L’actrice est franchement douée pour nous vendre la dépression du personnage. On en arrive même au stade, au moment de l’admission, où je ne la reconnais presque plus ? C’est exceptionnel ce genre d’épisode.

L’air de rien, j’ai aussi l’impression que le personnage se prend un coup de vieux. Sa routine à la clinique n’est pas extra, forcément : de quoi papoter en journée, des petits-déjeuners et repas tous moins appétissants les uns que les autres et des prises de sang – ou d’urine – bien régulières. Tous les examens médicaux ont toutefois du bon : Maddie n’a pas qu’une dépression post-partum très clairement aggravée… Elle a aussi un problème de thyroïde post-partum.

Elle est passée à côté de ses symptômes, cependant, parce que ça commençait par des symptômes dignes d’une dépression post-partum, effectivement ; et même d’une simple fatigue post accouchement bien légitime. C’est horrible de voir la série lui révéler la vérité de manière si désintéressée, si vite expédiée.

L’avantage, c’est que ça explique pourquoi elle allait si mal et qu’elle peut désormais être soignée pour de vrai, et probablement plus rapidement. Cela n’enlève rien à tout le poids de ce qu’elle a vécu depuis son accouchement, cependant. Maddie est alors transférée en-dehors de la clinique : elle va suffisamment mieux pour rentrer chez elle. C’est supposé être une bonne nouvelle, mais son départ s’est fait de manière si précipitée que ça ne peut pas être une nouvelle qui la réjouisse vraiment.

Elle se trouve un appartement et continue de se rendre à des réunions au centre de soin, ce qui lui permet de rencontrer une nouvelle amie. Cette dernière a un passé similaire au sien, parce qu’elle culpabilise aussi d’avoir failli tuer son enfant, même si elle ne le voulait pas non plus. Simple, comme manière de devenir amies. Je trouve toutefois que tout cela fonctionne bien pour Maddie. Elle reprend pied peu à peu, en continuant malheureusement de penser que Chimney la déteste.

Pourtant, il lui envoie des mails avec des vidéos de leur bébé, ce qui prouve bien que ce n’est pas le cas et qu’il est toujours amoureux d’elle, non ? Elle ne le raisonne pas comme ça et quand elle prend enfin le temps de découvrir ses mails, elle préfère engueuler Buck d’en avoir trop dit à Chimney. Le pauvre. Maddie est forcée de raccrocher bien vite, parce qu’une cloche célèbre de Boston sonne derrière elle et qu’elle sait que Buck s’empressera de raconter ça à Chimney. Elle se prépare donc à quitter la ville et…

Buck lui donne raison. Evidemment qu’il raconte tout à Chimney à la première occasion. La suite de l’épisode se concentre donc sur lui. Grâce à cela, cet épisode marque aussi le retour d’Howard, le frère de Chimney. Pendant son absence, il a gagné une moustache qui ne lui va pas trop bien, et c’est à peu près tout. Chimney continue donc ses recherches pour retrouver Maddie, et cela le mène à Boston. Il fait appel à un collègue (je trouve que la série manque l’opportunité de nous envoyer Maddie au Texas pour un crossover) pour avoir un lieu où crécher et se met en quête de retrouver Maddie en faisant le tour des hôpitaux et en demandant à Athena de faire appel à ses contacts.

La seule piste qu’il obtient est bonne : il est question du centre que fréquente Maddie, mais personne ne lui parle d’elle. Il en est donc réduit à s’occuper de son bébé comme il peut, tout en espérant voir Maddie sortir du centre de santé pour les femmes, centre se spécialisant dans la dépression post-partum. C’est triste pour lui, mais il n’est pas 100% inactif pour autant.

A l’occasion de la St Patrick, on le découvre donc volontaire dans un centre de soin lui aussi. C’est l’occasion pour la série de nous donner une petite intervention d’urgences, mais ce n’était pas intéressant du tout pour autant. Heureusement, après ça – et un appel inutile pour justifier le salaire de l’acteur jouant Bobby – on en revient à Maddie. Cette fois-ci, elle se sent enfin prête à rentrer chez elle et à s’occuper de sa petite fille.

Si elle est prête à se confronter à Chimney, elle est retardée à nouveau quand sa seule pote de Boston, Kira, retombe dans l’alcool. Elle est hyper désagréable avec Maddie lors de sa dernière confession au centre de paroles, et ça ne plaît pas tellement à notre héroïne de la série qui cherche aussitôt à comprendre ce qu’il se passe. Ce n’est pas bien compliqué : Kira se remet à boire du whisky. Pour lui venir en aide alors qu’elle est censée aller à un rendez-vous avec les services sociaux, Maddie l’emmène à l’hôpital afin de la faire décuver vraiment rapidement.

Tout pourrait bien se passer, mais Howard est passé par là : il a laissé des affiches à l’hôpital avec la tronche de Maddie. Cela fait comprendre à Kira que Chimney n’en veut pas du tout à Maddie, contrairement à ce qu’elle lui a dit. La confiance de Kira est trop entamée à ce stade pour qu’elle reste avec Maddie. Elle s’enfuit donc dans la rue, en pleine parade de St Patrick.

Pas la meilleure des idées pour elle, parce qu’elle va finir par se bourrer avec tous les passants. Et parmi eux, il y a pas mal d’urgences à traiter d’ailleurs. Chimney a ainsi une journée plutôt chargée, entre les musiciens avec des irritations ridicules et les types qui se prennent des haches dans la tronche parce que leurs potes sont incapables de viser correctement. La série joue vraiment avec nos nerfs à ce stade, parce que Maddie semble passer à proximité de Chimney au moins quatre fois et que lui semble regarder dans sa direction au moins deux fois sans qu’ils ne se croisent jamais.

Il faut dire qu’il est occupé à soigner le type pendant que Maddie cherche Kira. De retour à l’hôpital, Chimney remarque bien que l’affiche avec Maddie a disparu, et ça ne fait que continuer de jouer avec nos nerfs. Au stade où nous en sommes, la rencontre ne se fera qu’en fin d’épisode, surtout que Chimney termine son service.

Par chance, Kira a la bonne idée de boire beaucoup trop d’alcool et de faire un malaise devant le bar où elle se bourrait. Maddie a toujours ses bons réflexes et appelle le 9-1-1, et c’est évidemment l’ambulance de Chimney qui est la plus proche, puisqu’elle vient juste de partir de là. N’est-ce pas merveilleux ? Maddie ne peut pas vraiment fuir, en plus, parce qu’elle parle d’abord à Eli, le pote de Chimney, sans qu’ils ne se reconnaissent, à cause de la panique que provoque Kira.

Quand Chimney arrive en revanche, les regards des deux mariés se croisent enfin. Il y a toutefois une urgence à traiter, alors la conversation se contente du pur nécessaire : Chimney veut savoir si Maddie va bien, Maddie si Jee-Yun va bien. Tout le monde va bien, Jee-Yun n’est pas si loin et Kira elle-même survit. Elle est toutefois hospitalisée, contrairement à ce qu’elle voulait, mais bon, la série lui réserve un happy end, en quelque sorte. La fin d’épisode nous confirme en effet qu’elle est prête à recommencer sa cure de désintoxication pour revoir enfin son fils.

Entre temps, Maddie et Chimney ont enfin eu le temps de se parler. C’était beau comme scène, parce que la série ne leur laissait plus beaucoup de temps pour s’expliquer. Il y avait beaucoup à dire et faire pourtant : Maddie expliquant à Chimney sa tentative de suicide – et sa volonté de survivre pour Jee-Yun et pour Chimney. La scène est poignante, et la résumer ne lui rendrait pas justice.

Je préfère enchaîner sur la fin d’épisode : Maddie souhaite revoir sa fille, mais elle se considère soudainement comme une étrangère pour elle. Il s’est passé beaucoup de choses en six mois dans la vie des deux parents, mais pour Jee-Yun, c’est carrément un changement physique de dingue qui s’est opéré. Maddie vit mal de découvrir tout ce qu’elle a raté. L’avantage, c’est que ça permet un câlin avec Chimney. S’il est encore prêt à s’occuper d’elle comme ça, c’est que leur couple peut tenir malgré la distance, le temps, la rancœur possible, les événements. Ah, Chimney, je savais qu’on pouvait compter sur toi.

Il s’en confie à Eli, craignant un peu la décision suivante de Maddie. Par chance pour lui, Maddie est prête à rentrer à la maison, enfin. Bon, le timing va être mauvais car Chimney est remplacé depuis très peu ; mais Buck a bien besoin d’une Maddie pour le raisonner à nouveau. J’ai hâte de voir les retrouvailles. Cependant, les plus belles retrouvailles, les plus émouvantes, furent celles de Maddie et Jee-Yun qui reconnaît sa mère à sa voix lorsque celle-ci chante. Mignon comme tout, et juste ce qu’il faut pour que le cœur craque !

> Saison 5

 

Leave a comment if you want...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.