Ce que c’est qu’un synopsis

Salut les sériephiles,

Je vous l’avais promis en début de semaine et j’ai à cœur de tenir mes promesses : aujourd’hui marque le retour des articles du Lexique du sériephile, une série d’articles que vous aimez bien si j’en crois les stats régulières du blog. Il y a encore quelques termes qui méritent exploration, soit parce qu’on les connaît peu, soit parce qu’on les utilise quasi quotidiennement sans jamais réfléchir à leurs origines. Et justement, c’est un peu le cas du mot du jour qu’on emploie à tort et à travers pour la simple et bonne raison qu’on copie la presse l’employant à tort et à travers !

Voir aussi :  Lexique du sériephile

unrealedit | Tumblr

Mais alors, c’est quoi un synopsis ? Dans son sens le plus strict, le synopsis est le résumé d’une œuvre. Ce résumé peut concerner tout ou seulement une partie d’une œuvre, mais il doit permettre de se faire une idée sur celle-ci et sur ce qu’elle raconte. Par œuvre, il faut entendre toute sorte de travaux, des films et séries aux articles universitaires.

C’est quoi ce nom ? Le terme vient du grec ancien où le mot se retrouve quasi à l’identique et signifie tout simplement « vue d’ensemble ». D’ailleurs, c’est bien parce qu’il est question d’UNE vue d’ensemble qu’on devrait plutôt dire une synopsis, ce que préconise d’ailleurs l’Académie française. Ça fait tout de suite moins d’effet après les faux débats sur le ou la covid19, je sais. Sur cette question, désolé, je privilégie l’usage même si je suis un puriste de la langue sur plein de choses, donc je continuerai de dire le covid19 et le synopsis, hein.

My Best Life GIFs - Get the best GIF on GIPHY

Quelle origine ? C’est là que ça devient intéressant à mon sens : le synopsis est à l’origine un document de travail officiel qui permet de résumer une œuvre afin de la présenter à des décisionnaires qui n’ont pas le temps de lire l’intégralité des projets qu’on leur présente. En ce qui concerne les films et séries, c’est donc un document allant de quelques lignes à plusieurs pages permettant de présenter, au présent et le plus simplement possible, l’histoire et les personnages. C’est beaucoup plus compliqué à écrire qu’il n’y parait car c’est à partir de ce document qu’il sera décidé si le film ou la série verra le jour ou non. Bonjour la pression.

Et aujourd’hui ? Le synopsis n’est plus un simple document de travail puisqu’il a envahi la presse qui s’en sert pour présenter efficacement un projet à son public afin de le convaincre de le regarder. Le seul problème de cette pratique, c’est que ça réduit le synopsis à une poignée de caractères, loin de son origine, donc. Pire, un synopsis est un document de travail pour les décisionnaires et les acteurs, c’est donc un document qui peut contenir des spoilers.

Bien sûr, ce n’est pas dérangeant pour ceux qui travaillent dessus (et encore), mais ça l’est beaucoup plus pour le grand public quand la presse s’en donne à cœur joie. Oh, il y a des tas de gens qui aiment les révélations à l’avance, mais je trouve qu’il n’y a rien de plus frustrant qu’un synopsis qui révèle un twist qui n’arrive en fait qu’au milieu ou trois-quarts du film. On n’a plus qu’à s’ennuyer en attendant ce pourquoi on est venu quoi. J’ai le même problème avec les bandes-annonces de toute manière.

Tag favorite character - The Magicians - La p'tite vie de la p ...

Heureusement, pour les séries, c’est tout de même moins compliqué : le synopsis de la série raconte généralement le premier épisode sans entrer trop dans les détails. Quant aux synopsis des épisodes, je ne les regarde pas en général, sauf s’il s’agit de ceux de The Magicians, qui sont tout simplement magique.

Reste parfois quelques problèmes tout de même, comme avec This is us. Dire que la série raconte la vie de quatre personnages partageant la même date de naissance, c’est bien pour ne rien révéler à ceux qui n’ont jamais vu le moindre épisode. En revanche, après quatre saisons, difficile d’ignorer dans le résumé de la série la révélation très efficace du pilot et de ne pas vendre la mèche de ce qui est finalement le cœur de la série. Du coup, cette série est toujours un casse-tête pour moi sur le blog, parce que je fais le maximum pour ne rien spoiler ! Et pourtant, je vois souvent des gens surpris que ce qu’ils pensaient être la base de la série ne soit révélé qu’à la fin du premier épisode – dont toute l’intensité est bien amoindrie par la révélation !

This is Us saison 1 Kevin & Sophie ep 14 - .
GOOGLE TOLD ME

Pas évident tous les jours la vie de sériephile, pas vrai ? En tout cas, on utilise tous mal le terme de synopsis comme « court résumé donnant envie de regarder » alors que c’est censé être « résumé complet du projet pour convaincre de le produire ». Ah, les glissements de sens, merci la presse !

Les faux synopsis : le confinement

Salut les sériephiles confinés,

Le confinement nuit quelque peu à mon inspiration ces derniers temps, ou alors c’est la reprise du télétravail qui me fait cet effet. Toujours est-il que je n’avais pas de sujet d’article aujourd’hui, alors je suis parti en freestyle. Le mardi, j’ai pris l’habitude de parler du confinement… alors voilà mon idée du jour, faire ce que j’avais promis de faire un jour ou l’autre, de la fanfiction, sur le confinement. Comme les projets de pilot de la saison 2020-21 risque fort d’être avorté, on n’aura pas beaucoup de synopsis à se mettre sous la dent en mai.

Les stats de la semaine #19 | Just One More Episode

Par conséquent, je me suis dit que j’allais m’en charger en attendant que l’industrie américaine débarque l’an prochain avec des séries comme celles-ci. J’ai pris les principales catégories de séries et je les ai croisées à l’actualité, histoire de fournir des synopsis imaginaires… et qui sait, peut-être que la saison prochaine, les scénaristes nous sortiront des choses similaires ?


Comédie 

Casual Acquaintances : Un homme qui travaille uniquement de nuit et une femme qui travaille uniquement le jour partagent le même appartement, afin de partager les frais d’un logement qu’ils ne pourraient pas posséder autrement. Ils ont mis en place tout un système qui leur permet de ne jamais se rencontrer… Leurs règles bien établies volent en éclat lorsque le confinement est annoncé. Colocataires forcés, ils se retrouvent confinés ensemble pour le meilleur… et pour le pire.

Espérance de vie : Annoncée comme une saison unique, le succès est tel que la chaîne décide de la renouveler pour deux saisons supplémentaires. Les scénaristes ralentissent alors le rythme et chaque saison couvre à peine deux semaines de confinement, ce qui fait que ça se termine sur un mariage des personnages dans l’indifférence générale.


Médical

The Crisis Maggie est une jeune interne en médecine qui effectue sa première garde aux urgences. Dès son premier patient, elle suspecte un cas de maladie grave et contagieuse qui pourrait s’étendre à l’hôpital. Son supérieur ne la croyant pas, elle se sent forcée de prendre en otage tout le service d’urgences pour sauver des vies… mais les faits lui donneront-ils raison ?

Espérance de vie : Annulée dès son pilot pour cause de faibles audiences, la série est déprogrammée avant la fin de son troisième épisode. On ne saura jamais si Maggie avait raison ou non, mais on s’en remettra tous bien vite.


Drama

Webding PlannerUne organisatrice de mariage tente de maintenir à flot son business pendant le confinement. Elle doit gérer à distance les crises de panique, les possibles ruptures et les envies improbables des couples de futurs mariés, tout en tentant de gérer sa propre relation amoureuse, qui battait déjà de l’aile avant le confinement, et ses deux enfants.

Espérance de vie : Contre toute attente, le pilot fait carton plein. Les critiques applaudissent l’originalité de la série filmée uniquement avec des ordinateurs et des smartphones, ainsi que la diversité des couples représentés. La série est immédiatement renouvelée et réussit à survivre quatre saisons, grâce à un Jumping the shark qui voit l’organisatrice de mariage décider de continuer d’organiser des mariages à distance après le confinement (pour les couples dont les invités sont à l’étranger, dont le mari est parti à la guerre, etc.), tandis que les membres de sa famille se retrouvent loin de chez elle pour des raisons plus ou moins crédibles (études, voyages professionnels, vacances, etc.).


Policier

CopvidLa vie d’un commissariat pendant le confinement. Chaque épisode suit la journée (ou la nuit) d’une équipe de policiers à des postes différents, confrontés aux crimes et aux petits tracas du confinement. Les situations stressantes s’enchaînent pour eux qui ont tous peur d’être contaminés par les gens qu’ils rencontrent.

Espérance de vie : La chaîne (CBS, forcément) mise gros sur cette série dont le pilot est très impressionnant visuellement grâce à une scène de fusillade dans un supermarché, pour du papier toilette. La série est directement commandée pour deux saisons minimum. Pourtant, les audiences ne sont rapidement pas fameuses. La saison 3 se terminera dans l’indifférence générale avec la sortie de confinement des héros de la série et quelques flashforwards de leurs vies heureuses.


Horreur

Covid19Une anthologie s’inspirant d’histoires vraies et terrifiantes s’étant toutes déroulées pendant le confinement et la pandémie mondiale (confiné avec un serial killer, enlèvement, contagion…).

Espérance de vie : La série rencontre un vif succès et n’est annulée qu’après onze saisons, au cours desquelles les producteurs (hum, Ryan Murphy, hum) ont été bien en peine de toujours trouver des histoires passionnantes, malgré des anecdotes venues des quatre coins du monde. La série laisse derrière elle cinq adaptations internationales plus ou moins réussies… mais surtout moins.


Teen Drama

The Seventh One La vie d’un groupe de sept adolescents qui décident de fuguer en plein confinement pour se retrouver et faire la fête sur une plage de Los Angeles. Quand l’un d’eux manque pourtant à l’appel le lendemain, la fête est découverte par les parents et chacun tente de comprendre, à distance, où est passé le jeune homme, alors que des flashbacks et les messages sur les réseaux sociaux de chacun permettent de le découvrir petit à petit. Chaque épisode se concentre chaque fois sur un des sept adolescents, qui ont donc trois épisodes qui leur sont consacrés.

Espérance de vie : Nouveau gros succès improbable de la chaîne (CW), la série est renouvelée chaque année pendant sept saisons et finit en n’ayant plus rien à voir avec le coronavirus. Les adolescents se marient tous entre eux, vivent heureux et ont même des enfants dans les deux dernières saisons se déroulant sept ans plus tard, lors d’un nouveau confinement improvisé pour relancer les audiences.


Voilà pour moi aujourd’hui, ça fait déjà pas mal d’idées. Laquelle est votre préférée ? Vous regarderiez ces séries ? Parce que le pire, c’est que moi, je pense que j’en regarderais certaines… Si vous avez vos propres idées, je suis preneur et si l’article vous plaît, faites le moi savoir svp ! Qui sait ? Peut-être que ça pourrait devenir un énième RDV du blog ces « Faux synopsis » !