Lauren Ridloff (#164)

Salut les sériephiles,

J’aime ce genre de semaine où il n’est vraiment pas compliqué de choisir ma performance de la semaine. Du côté des hebdos, on est effectivement dans un ventre mou – celui des épisodes 5 à 7 qui sont toujours (très souvent) moins prenants que les autres après un début de saison mouvementé et avant la mi-saison. Du coup, c’est dans un autre rattrapage que j’ai trouvé ce qu’il me fallait… et oui, c’est aussi dans un de ces épisodes-là, mais la différence vient du fait que The Walking Dead prend tout son temps pour réintroduire progressivement ses personnages.

oh no!

Lauren Ridloff

La série : The Walking Dead L’épisode concerné : S11E06 – On the Inside – 17/20

oh no!Pourquoi ? Très franchement, Connie fait partie des personnages qui sont arrivés en cours de route et ont réussi à redynamiser la série d’une bonne manière. C’est bien simple, l’ensemble de son groupe a été une bouffée d’oxygène pour la série qui a retrouvé une part de ce qu’elle faisait de mieux au départ, à savoir des personnages intéressants parce qu’avec des dynamiques nouvelles. Bien sûr, c’est en grande partie grâce à plus de diversité que cela a été permis et que la série a trouvé de nouvelles choses à raconter. Un couple lesbien, deux soeurs avec un handicap de plus en plus lourd, c’est tout ce dont on avait besoin pour découvrir de nouvelles perspectives à la série. twd Connie Tumblr posts - Tumbral.comLes scénaristes l’ont bien compris et ont parfaitement joué du handicap de Connie pour proposer un épisode encore plus terrifiant que d’habitude. Chaque fois que nous percevons le monde comme Connie, nous comprenons à quel point les zombies sont encore plus angoissants sans le son : Connie ne les entend pas arriver, alors que la plupart du temps, c’est comme ça que nous sommes au courant de leur présence… C’est un miracle qu’elle survive si longtemps sans les entendre, sincèrement. Lauren Ridloff étant elle-même malentendante, elle sait parfaitement comment jouer son personnage et ses émotions face à cette peur panique qui la gagne chaque fois qu’elle se sait en présence de zombies sans pouvoir les entendre. rcsitastark Tumblr blog with posts - Tumbral.comLe langage des signes impose de surjouer certaines émotions pour se faire comprendre, et on voit bien aux traits marqués de son visage que Lauren Ridloff est habituée à le faire : cela confère un vrai sentiment de réalisme à la série, évidemment, mais aussi à la peur que vit son personnage. Dans l’épisode six de cette saison, Connie se retrouve seule dans une maison où elle est poursuivie par une menace qu’elle ne connaît pas, car ce n’est pas un zombie, sur son territoire. Elle est perdue dans les couloirs sombres et n’entend pas ses agresseurs… Et clairement, la manière de filmer tout ça et de nous couper le son à nous aussi rend encore plus terrifiant l’épisode, car on ne sait pas exactement d’où va surgir la menace. Nous en sommes réduits à nos autres sens et aux expressions de visages de Lauren Ridloff, qui déchire absolument tout. oh no!Difficile de ne pas accrocher à Connie – elle avait même réussi à me faire apprécier Daryl dans son duo avec lui, difficile de ne pas adorer cet épisode qui joue beaucoup avec les codes de l’horreur et cette idée de couper le son. Difficile aussi d’imaginer la vie d’un vrai malentendant, parce que cet épisode nous rappelle vraiment à quel point nous comptons au quotidien sur l’ouïe…


Vue aussi dans : Dans Eternals, bien évidemment ! Ce n’est pas un hasard si j’ai choisi d’écrire mon article sur Lauren Ridloff cette semaine. Not Real... Never Was - Tumblr GalleryBon, je pense que je l’aurais fait dans tous les cas, car l’épisode 6 est juste brillant – et c’est grâce à elle uniquement – mais en plus, je l’ai adorée dans ce film. Son personnage est malheureusement l’un des moins présents dans le film, mais ça ne l’empêche pas d’être carrément badass. Sur un film de deux heures trente et malgré un large casting, Lauren Ridloff a le temps de nous montrer qu’elle est une excellente actrice, capable de jouer le sentiment amoureux, la colère, le deuil et… de gérer carrément en combat et en effets spéciaux. Non, vraiment, elle déchire dans ce film également, confirmant que je l’adore vraiment en tant qu’actrice. Elle apporte vraiment quelque chose aux productions dans lesquelles elle est. Oui, elle a un handicap, mais oui, on voit à quel point elle travaille dur pour réussir et à quel point elle gère à merveille son job d’actrice.


laurenridloffedit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirL’info en + : Je trouve vraiment super positif qu’Hollywood se décide depuis quelques années à travailler davantage à l’inclusion de travailleurs handicapés. J’espère que Lauren Ridloff va permettre d’ouvrir la voie à d’autres talents, mais je n’en doute pas une seconde quand je vois d’autres séries (9-1-1 ou Zoey’s) proposer des rôles secondaires à des acteurs malentendants ou muets. En ce qui concerne Lauren Ridloff, je trouve son parcours d’autant plus impressionnant qu’elle a été diagnostiquée sourde à l’âge de deux ans mais que cela ne l’a pas empêché d’accomplir bien des choses. À 42 ans, elle est la première actrice à incarner une super-héroïne malentendante, tout en gérant dans une série grand public un rôle qui ne l’enferme pas dans son handicap. 221-bi.tumblr.com - TumbexC’est surtout ça que je trouve positif : son handicap n’est qu’une partie de ses personnages à chaque fois, elle est bien plus que ça – c’est une super actrice, une femme de couleur, une personnalité à part entière  qui ne se laisse pas enfermer dans un seul de ces aspects. J’imagine que l’actrice s’est battue pour obtenir de tels rôles, et que c’est le combat d’une vie. Quand on sait qu’en plus elle est née dans une famille d’artistes (merci Wikipedia) avec un père pianiste, je trouve ça d’autant plus génial de voir qu’elle a pu s’orienter vers une carrière artistique. Mais vraiment, ce n’est pas ça qui fait son talent : c’est son jeu d’actrice, tout simplement.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Eternals : deux films en un, finalement (#45)

Salut les cinéphiles,

Je sais bien que j’avais dit que je ne verrais pas tout de suite Les Eternels à sa sortie, mais eh, de qui est-ce que je me moquais ? Evidemment que dès que je suis sorti de mon blablacar, j’ai foncé au cinéma pour voir la dernière production Marvel avant d’être trop spoilé… Rien que le synopsis en dit presque trop : les Eternels sont obligés de sortir de l’ombre pour faire face à la plus vieille menace de l’humanité, les Deviants. Le tout se passe après Avengers Endgame, dont la présence est très discrète dans le film. Et cet article va commencer sans spoiler, vous pouvez y aller tranquillement pour avoir mon avis si vous hésitez à aller le voir. Moi, il était temps que je retourne au cinéma d’ailleurs, car je n’y avais pas mis les pieds depuis le 1er septembre. Autant vous dire que je perds de l’argent avec mon abonnement en ce moment.

Voir aussi : Le Marvel Cinematic Universe

Pourquoi "Les Eternels" n'ont-ils pas affronté Thanos ? Chloé Zhao répond

Le but de ce film est, comme pour Shang-Chi, de proposer un film que tout le monde peut regarder. Bon, d’accord, il est question de Thanos à plusieurs reprises, mais ça va, ça ne gêne pas plus que ça la compréhension du film… Quant à la justification de l’absence des Eternels dans le combat des Avengers, j’ai aimé la manière très simple de régler le problème. C’est plus logique que dans Shang-Chi pour le coup, même si on reste dans cette même logique de plus rien pour surprendre les humains. Pauvres nous.

À la manière de ce dernier, ce Marvel vise lui aussi à ouvrir davantage les esprits. L’heure de la diversité et de l’intégration des minorités sonne enfin sur le MCU et bordel, que ça fait du bien de voir une équipe de super-héros aussi divers les uns des autres. Et c’est une excellente chose de savoir que Disney a choisi de ne pas sortir le film dans certains pays plutôt que de censurer certaines scènes longtemps attendues et désormais canoniques.The Eternals Marvel Studios GIF - The Eternals Marvel Studios Marvel - Discover & Share GIFs

Voir aussi : Shang-Chi est un bon film Marvel (#33)

Je ne suis pas forcément fan de chaque personnage, surtout que certains sont énormément clichés (difficile de ne pas penser à Superman, effectivement – DC est canon dans le MCU ? ou même à Loki face au pouvoir de Druig, et pas fan de Thena, désolé), mais la richesse proposée par le scénario pour chacun d’entre eux nous permet vraiment de nous attacher à eux. Les pouvoirs de chacun se combinent bien et ça permet un mix fonctionnel et fluide, à tendance épique quand on s’approche de la fin du film. Normal, c’est un film de super-héros.

Voir aussi : Loki (S01)

En revanche, le fait qu’on se place uniquement de leur point de vue durant presque tout le film fait qu’on ne prend pas conscience de l’ampleur de ce même scénario et de ses implications pour le reste du MCU. On se sent un peu petit dès les premières secondes du film… Je suis curieux de voir les conséquences du film sur la suite de la phase 4 – ou sur la phase 5. Bien sûr, on en revient toujours au même problème : à force de s’étendre ainsi, le Marvel Universe va clairement finir par s’effondrer. Je reste un fan de ce qu’ils proposent en général, mais ça fait tellement de projets, on ne pourra pas toujours tout suivre, non ?

Eternals: Marvel Studios révèle les premiers images - Les Éternels (actualité)Voir aussi : Black Widow vaut-il le coup ? Oui. #22

Et pourtant, ironiquement, j’aurais préféré que ce film très long soit divisé en deux parties. On va passer à une partie d’articles avec davantage de spoilers, donc si vous n’avez pas vu le film, arrêtez votre lecture et allez dans le cinéma le plus proche. Ce film vaut le coup si vous aimez les Marvel ou les films de super-héros avec équipe. On rencontre de nouveaux personnages attachants, avec un casting très chouettes (beaucoup d’acteurs que je connaissais déjà et que j’aimais… D’ailleurs, pour ceux qui sont tombés sous le charme du sourire de Ben, regardez Breaking Fast).

Voir aussi : Breaking Fast (2020) #11 🏳️‍🌈

Spoilers

Le seul défaut de ce film est, je pense, sa longueur qui rend complexe certains passages. On nous fournit beaucoup d’éléments à digérer et une structure du film pas forcément efficace avec des flashbacks et des moments où on nous retire une partie du suspense… J’aime la manière dont tout a une explication à chaque fois, mais je trouve que ça aurait valu le coup d’avoir deux films.

you can't make a Tomlette without breaking some greggs - Tumblr GalleryEn effet, toute la partie flashback et combat contre les déviants aurait déjà donné un très bon film d’une heure et demi à deux heures – et leur retour cinq mille ans après aurait fait le deuxième film. Séparé en deux parties, ce projet nous aurait présenté d’abord les personnages et aurait donné à tous la possibilité d’accrocher à certaines dynamiques. Ikaris est fade à bien des égards dans la version proposée ici, alors qu’ils soient tous amoureux de lui, ça laisse perplexe… Le couple avec Sersi aurait pu être épique avec un film d’introduction. Là, j’ai passé toutes les scènes où ils étaient ensemble à espérer qu’elle ne tombe pas dans ses bras – et c’était avant de savoir à quel point je détestais Ikaris. Qu’elle reste avec Jon Snow, merde.

Voir aussi : WandaVision (S01)

https://media.melty.fr/article-4628374-raw/media.gifD’ailleurs, vraiment, ce casting ! Hyper fan de Kingo (ça le change de Silicon Valley en plus) et de Makkari (c’est donc là qu’est passée Connie de The Walking Dead), je suis content de voir qu’ils ont une carrière sur le point de décoller comme ça. you make me brave : DRUIG and MAKKARI in Eternals (2021) "In The...Bien sûr, j’ai accroché aussi à Salma Hayek, Angelina Jolie fait bien le taf et je suis fan de la représentation permise par Phastos, Jack et Ben. Eh, ça fait du bien (et à nouveau, je suis fan de Ben). Enfin, je n’ai pas reconnu immédiatement l’acteur de Capharnaüm… mais je trouve génial de savoir qu’il a été embauché dans un Marvel. J’espère pour lui que ça lui permettra de lancer sa carrière internationale.

Marvel's Eternals Trailer Breakdown: Who's Who and WTF Is That?
Un petit côté Odyssée de l’espace, ce début

Ah et Harry Styles ?? Sérieusement ? Je n’étais pas prêt pour cette scène post-générique, je vous le dis. Je trouve qu’il fait un Starfox déjà très intéressant et qui n’a pas fini de me faire rire. Qui aurait cru que One Direction mènerait au MCU ? The 7 Emotional Stages of Finding Out Harry Styles and Brad Pitt Are (or Aren't) Starring in a Movie TogetherEn même temps, je ne savais même pas qu’il était acteur car je n’ai toujours pas vu Dunkerque. Maintenant que je me suis renseigné, je me rends compte que je suis intéressé par à peu près l’intégralité des projets de films qu’il a en cours… On verra bien. En attendant, il ressemble comme deux gouttes d’eau au Star Fox des comics.

Bref, c’est encore un Marvel dont je suis fan, même si je l’ai trouvé trop long – et même si j’aurais aimé une scène post-générique finale un brin différente, car là, ça tease trop sans donner de vraies réponses. Black Knight — Short new glimpse of Dane, Sersi, Ikaris, and...Bon, il y avait aussi quelques moments WTF avec des coupes dans le scénario un peu trop grosses à mon groupe (Gilgamesh qui calme Thena dans la forêt amazonienne, Druig qui survit ?) et un côté très américain dans le « les habitants de la Terre sont spéciaux par rapport aux autres planètes »… mais eh, c’est fun malgré tout !

Et bordel, y a encore la moitié de la salle qui sort avant la scène de fin ?? Je ne comprends pas ce désir de se casser avant la fin ? Le générique ne dure même pas dix minutes, y a de la bonne musique, de quoi parler avec son voisin ET Y AVAIT MÊME LE RÉSEAU BORDEL.

Je ne me suis pas ennuyé un instant malgré la longueur, je lui reproche juste parce que j’aurais aimé en avoir encore plus finalement. Regardez ce film, il est bien. Et moi, il va falloir que je me prépare pour une partie 3 du résumé du MCU parce que ça part dans tous les sens là !

https://media.melty.fr/article-4628356-raw/media.gif

Voir aussi : Le résumé Marvel pour les néophytes 2