Bilan ciné & films de 2021

Salut les cinéphiles,

Nous sommes le 12 janvier, il est peut-être temps pour moi de me lancer dans l’écriture d’un bilan des films vus en 2021, non ? Je devais le faire la semaine dernière, mais j’ai manqué de temps alors j’ai reporté et… je manque à nouveau de temps. Tant pis, faisons comme si !

La bande-annonce officielle de Ron's Gone Wrong parle de trouver l'amitié aux mauvais endroits

L’an dernier, j’ai donc pris le temps de voir 122 films. C’est deux fois plus qu’en 2019, deux fois moins qu’en 2020 et probablement cent de plus que genre 2017 ou 2018. C’est une bonne moyenne, donc, ça fait deux à trois films par semaine, ça me convient. La vérité est ailleurs toutefois : il y a des mois où j’ai vu très peu de films, et d’autres où j’ai enchaîné. Cela met un peu mal mon idée d’article qui était à l’origine de proposer un top de mes douze films préférés en en choisissant un par mois. On va faire un peu autrement, mais ça restera du mois par mois :

undefinedJanvier

Une douzaine de films vus, et aucun véritable coup de cœur au cours du mois. Cela m’avait donné la possibilité de continuer à évoquer les films de 2020 au moins. Il y a eu quelques catastrophes, comme l’horrible Eres tu Papa ? auquel je n’ai pas accroché du tout et de belles découvertes comme Man from Earth, L’expérience ou Le Trou. Un peu de tout donc. Dans les films dont je n’ai toujours pas parlé et que j’ai bien aimé.

Affiche du film Palm Springs - Photo 17 sur 17 - AlloCinéFévrier

Je suis resté sur le même nombre de films, mais cette fois-ci, j’ai ieu de vrais coups de cœur pour Palm Springs (une bonne St Valentin, du coup, comme je l’ai vu quelques temps après sa sortie !) et pour Pink, un film trop peu connu et qui mériterait vraiment d’être plus vu, n’hésitez pas. J’en ai profité pour découvrir quelques classiques également, comme Die hard ou Leon.

https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/bd26402c-ea02-47f3-8031-672a2bfbd3b3_2.jpgMars

Un peu plus de films cette fois-ci, et surtout beaucoup de coups de cœur. La liste est longue : Triangle était une superbe découverte avec une actrice que j’adore et dont je ne comprends toujours pas comment j’ai pu passer à côté pendant si longtemps ; Promising Young Woman était un film de 2021 qui était vraiment original, dynamique et sympathique ; U-turn était une bonne découverte, inattendue pour une « histoire inspirée de faits réels », évidemment. Sans en avoir parlé sur le blog, je garde de bons souvenirs aussi de films comme Fear of Rain ou Au bout du Tunnel. Au milieu de tout ça, j’ai encore eu le temps de voir pour la première fois les Kill Bill ou Nikita, mais aussi le très bon K-Shop. Je ne l’ai pas noté comme un coup de cœur… mais il fait partie des films marquants de mon année 2021.

La porte des secrets (2005) - CeDe.comAvril

Trois films ! Et malgré tout, un coup de cœur pour La Porte des secrets, qui était vraiment génial, avec un concept comme je les aime. Bon, au cas où, il s’agit d’un film d’horreur, hein.

Je ne peux pas en dire autant de Nobody (sympa sans plus, divertissant, on va dire, mais un film d’action comme je ne les aime pas, pour le coup) et Instinct de survie (vraiment pas dingue).

Les Mitchell contre les machines - film 2021 - AlloCinéMai

Je n’ai pas vu beaucoup de films non plus, mais j’ai adoré The Mitchell vs the machine : c’est l’un des meilleurs films d’animation de l’année et une très bonne sortie de 2021 pour l’ensemble des films. Très sympathique, plein d’humour, une aventure que je regarderai probablement une nouvelle fois.

Au rang des coups de cœur, il y a aussi eu Breaking Fast, une excellente surprise et bien sûr, mon retour au cinéma. Oh, Adieu les cons n’était pas si dingue comme film, mais ça reste marquant de retourner enfin au cinéma après un an.

Cruella en Blu Ray : Cruella - AlloCinéJuin

Cruella est une super découverte, qui pourrait bien figurer parmi les coups de cœur… mais je me suis rendu compte que je n’y repensais pas tellement après coup finalement. Du côté des films d’horreur, j’ai adoré It follows et beaucoup apprécié False positive… mais sans avoir de coups de cœur pour autant. J’étais de nouveau à une douzaine de films ce mois-ci, mais avec pas mal de rewatchs, notamment du côté des Disney. Côté animation, les sorties Disney + n’ont pas été si marquantes que ce que je l’espérais… mais on a eu de bons films tout de même. Le mois s’est terminé sur une bonne surprise, avec The Thing about Harry.

Black Widow - DVD, Blu-Ray & achat digital | DisneyJuillet

Enfin du Marvel au cinéma ! Après nous avoir inondé de séries, il était temps de les retrouver sur grand écran. Rien que pour ça Black Widow fut un énorme coup de cœur. Bon, pour ça, et pour Yelena, évidemment.

Autrement, le mois fut surtout marquant pour ses sorties cinéma, avec Annette et Kaamelott, et aussi The Tomorrow War, même si ça, ce n’était pas au cinéma.

À dix-sept ans - film 2019 - AlloCinéAoût

Ce fut un mois très chargé en films avec une vingtaine de découvertes, cette fois. Et dans le tas, j’ai eu des coups de cœur : In the Heights bien sûr, parce que c’était génial comme film musical, Aftermarth pour l’horreur et Diecisiete, pour le film absolument inattendu. Je veux dire, c’était juste un film que j’ai lancé comme ça et qui s’est avéré être une super histoire touchante, avec des moments drôles. Côté cinéma, on a eu les sorties de Reminiscence (mouais), Jungle Cruise (très sympa) et Free Guy (marquant et hilarant). C’était plutôt un bon mois où j’ai pu continuer de regarder des Disney (y compris Coco, jamais vu avant).

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux en Blu Ray : Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux - AlloCinéSeptembre

On pourrait penser que la rentrée a freiné mes visionnages ? C’est tout l’inverse, avec la fatigue, j’ai eu plus tendance à me mettre des fonds sonores, plus ou moins efficaces par contre. Il y a eu beaucoup de cinéma ce mois-ci, et ça s’est vu sur le blog : Shang-Chi fut un coup de cœur, contrairement à The Forever Purge (très sympa, mais pas exceptionnel non plus), Don’t Breathe 2 (tellement attendu que c’était forcément décevant), Bac Nord (j’ai plutôt apprécié) ou encore Malignant. Ouais, beaucoup d’horreur… mais pas que : Netflix m’a régalé avec Kate et Prime Video avec Cendrillon. Beaucoup ont détesté ce dernier, mais moi, non, vraiment pas, il avait ses moments sympathiques. Autrement, c’était un bon mois et j’ai vu tellement de films que je me suis rendu compte après coup que j’en avais raté de noter certains films, comme The Mimic. Et pourtant, j’ai aimé !

Affiche du film Penguin Bloom - Photo 17 sur 18 - AlloCinéOctobre

Cinq films… C’est de nouveau un e catastrophe côté cinéma, mais c’est principalement parce que le début d’année scolaire a été très compliqué et chargé en mauvaises nouvelles. Tant pis. Revoir des Harry Potter, c’est toujours très sympathique de toute manière.

Malgré tout, j’ai quand même découvert un film qui valait le détour : j’ai beaucoup aimé Penguin Bloom, une histoire poignante. Et c’est inspiré d’une histoire vraie, en plus.

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2021/07/11/tu-me-manques-dvd.jpgNovembre

Enorme coup de cœur en début de mois avec Tu me manques, très touchante histoire et drame LGBT. J’ai bien aimé aussi The Silenced, au concept original et tout aussi dramatique, et j’ai accroché plus que prévu à Last Night in Soho. En fait, vraiment, je me rends compte que c’est un mois dans lequel j’ai surtout vu des films qui me plaisaient : Eternals, Age of Adaline, Grâce à Dieu, 1917, Red Notice… Beaucoup de films très différents, mais tous géniaux. Je vous les recommande… et d’ailleurs, il faudrait que j’écrive des articles sur certains d’entre eux. Eh, ça permet de voir mon retard, comme ça.

Spider-Man : No Way Home : une nouvelle affiche remplie de méchants - CNET FranceDécembre

J’ai terminé l’année avec une vingtaine de films à nouveau. Vous l’avez vu sur le blog, je pense, il y a eu énormément de cinéma pendant les vacances scolaires : Spiderman No Way Home a débarqué juste avant, le catastrophique Matrix pendant. J’en ai profité aussi pour voir les Tous en scène et West Side Story. Du côté des coups de cœur, outre l’homme araignée, il y a eu en horreur le très bon film Le Calendrier, parfait pour le mois de Noël, l’excellent animé Ron’s Gone Wrong et le très surprenant Don’t look up sur Netflix. Je l’ai encore en tête… Eh, ça changeait des films de Noël – j’ai d’ailleurs enfin vu The Christmas Setup, à défaut de l’avoir vu l’année de sa sortie.

Don't Look Up : Déni cosmique | Site officiel de Netflix

Et voilà ! Cela fait beaucoup de films évoqués, mais c’est difficile d’en choisir un seul comme préféré, honnêtement. On voit une petite tendance à préféré les films d’horreur et les Marvel, tout de même, ainsi que pas mal de romances LGBT. Et comme j’ai vu moins de films qu’en 2020, inévitablement, il y a tout de même eu moins de rattrapages de films cultes. Allez savoir, c’est peut-être là-dessus qu’il faudra que je me concentre en 2022… mais ça n’en prend pas le chemin pour le moment !

Quoi de neuf ? #46

Salut les sériephiles,  

Ce n’est pas que je veuille commencer tous les articles de cette catégorie par une mauvaise nouvelle à chaque fois, mais je viens d’apprendre que les chauffeurs des bus que j’emprunte pour rentrer chez moi tous les soirs vont se mettre en grève, alors je suis de mauvaise humeur ce soir encore, et pour les articles à venir les prochains soirs aussi, probablement. Pfiou, on recommence à peine cette période scolaire que je suis déjà énervé comme avant les vacances, et autant sur les nerfs de manière générale, c’est malin. J’espère au moins qu’ils obtiendront ce qu’ils réclament. 

Allez, on ne va pas se laisser abattre pour autant, l’écriture devrait réussir à me remotiver, comme toujours. Bon, ça, c’est la théorie. La pratique, c’est que je suis claqué par ma journée et que je sais que j’ai encore plein de choses à faire cette semaine. C’est pire la semaine suivante, yay. Entre temps… il faudra que je regarde des séries.

Plein de séries.


Alors, quoi de neuf sur le blog ?

Le WESéries va faire son retour dès ce week-end. Je sais, on a prévenu tardivement et on est totalement en-dehors de nos dates habituelles, mais eh, pour notre défense, ben, le week-end aura le mérite d’exister. J’ai essayé de me dégager autant de temps que possible – ça se fera quand même sans moi les soirs, je crois – et de faire le point sur les séries qu’il me restera. Autrement, il se passe un truc marrant depuis quelques semaines : il y a un pic de lecteurs le dimanche. Je ne sais pas trop le justifier parce que ce n’est pas forcément lié au fait que je rattrape mes retards le dimanche. Mystère.

En ce qui concerne les séries, nous sommes dans le ventre mou des saisons que je regarde de manière hebdomadaire en ce moment. Déjà, j’ai du retard dans certains hebdos et ensuite, je n’ai plus que des séries procédurales. Ce ventre mou est donc particulièrement soporifique et je n’ai pas mis beaucoup de bonnes notes aux épisodes que je regarde dernièrement. Pas étonnant que je sois bien plus à fond dans mon rewatch de The Magicians. Malheureusement pour moi, celui-ci va être ralenti cette semaine parce que j’ai une petite masse de copies à corriger, quand même.

Bon, sinon, le programme du WESéries ? Je n’ai pas encore décidé ce que j’allais me regarder, mais je vais tenter le défi de finir plusieurs saisons, quand même. Si tout va bien d’ici là.


 

Quelques infos-clés :

  • 11 articles publiés la semaine dernière (-6)
  • +4 épisodes critiqués sur le blog, pour 5 vus.
  • 14 commentaires échangés ensemble (-13, c’est la reprise du boulot pour tout le monde ou bien ?)
  • La performance de la semaine est… Yasmine Al-Bustami
  • Et en plus, si les séries procédurales n’arrêtent plus de se copier les unes les autres, comment je m’en sors moi ?

Pourquoi faut-il toujours que les séries (de networks) se copient entre elles ?

Salut les sériephiles, Je viens de terminer un épisode de The Rookie qui paraissait être totalement un copier-coller d’intrigues de 9-1-1 et 9-1-1 Lone Star. C’est super frustrant, même si j’ai tenté d’en faire un tweet pseudo-comique sur ces scénaristes à peu près aussi discrets que mes élèves lorsqu’ils sont en train de copier sur… Plus

Pas toujours fan des reprises ; mais toujours fan de Prudence alors bon…

liste comics reboot buffy

Arriver sur ce blog avec cette recherche, c’est con, parce que j’ai une liste pour les comics hors reboot… mais pas exactement pour ceux du reboot. Après, ils sont presque tous critiqués sur le blog, de manière express. Quand même. Je pense que ça permet de les remettre en ordre.

 

Is Buffy slaying the multiverse now? (#LMBD2021)

Salut les sériephiles, Oui, le titre est en anglais, mais j’écris en français… Comme Buffy le dit si bien : Nous ne sommes que jeudi, mais j’ai déjà de bonnes nouvelles concernant mon avancée dans… Plus

Les articles les plus lus :


Très peu de changements cette semaine dans le top des articles les plus lus du blog : deux articles n’étaient pas là la semaine dernière, et ce sont les deux articles concernant des séries. J’ai pu me la péter aujourd’hui à savoir ce que signifiait « jul » (Noël) et j’imagine que si l’article attire à nouveau l’attention, c’est parce que Noël approche. Pour Manifest, je n’ai (manifestement) aucune explication à proposer pour ce succès improbable. J’ai juste l’impression que l’univers m’envoie un signe avant le week-end qui approche. Bon, d’accord, il n’approche pas vraiment, mais eh, laissez-moi être optimiste (est-ce vraiment optmiste si c’est pour passer une journée devant cette série ? Discutable, je sais).



Youhouhouhou. Il est de retour. Spotify me l’a forcément proposé et je l’ai forcément eu en tête aussitôt. Pas sûr que ça fonctionne autant qu’avant, par contre.

Trois saisons qui cartonnent :

Charmed – C’est une fois de plus une surprise que de découvrir ce top. À une époque, il n’était constitué que de séries que j’étais en train de rattraper… Ce n’est plus le cas, et maintenant, il me nargue avec une série qui me manque et ne revient qu’en mars.

Superstore – Je trouve ça triste que la série ne cartonne que parce qu’elle est sur Netflix et non pour son inventivité et son originalité à l’époque. Et ça me fait reconsidérer le fait de n’avoir jamais eu la motivation de la finir.

NCIS Hawai’i – Evidemment, la série a du succès juste avant de partir en pause, c’est malin ! Je ne sais pas si c’est vraiment mérité, mais c’est une surprise en tout cas ! Je me demande ce qui explique ce soudain succès sur le blog surtout que l’épisode n’était pas si dingue, m’enfin…


Et avant de partir, ne manquez pas…

J’en ai parlé déjà plusieurs fois dans cet article, mais eh, c’est l’actualité brulante du blog :

#WESéries 19 en approche

Salut les sériephiles ! Le dernier #WESéries avait eu lieu dans une autre vie… Et vous avez réclamé le suivant qui n’a pas eu lieu, et le suivant en début de ce mois qui n’a pas pu avoir lieu. Bref, il était temps qu’on règle ce problème et nous revoilà pour une nouvelle édition. Mieux… Plus

Bonne semaine à tous !

 

Quoi de neuf ? #45

Salut les sériephiles,  

Je trouvais qu’il faisait froid ce soir, mais je viens de regarder la météo et je suis dépité : il fera 1°C demain matin quand je partirai au boulot et de manière globale, on va perdre cinq degrés sur 24h. Bref, c’est l’hiver, c’est la merde, SOS. Pour la peine, je me suis enroulé dans un plaid avant de me lancer dans l’écriture de cet article, me disant que ça m’aiderait à faire face. Et clairement, ça fait du bien. 

Bon, autrement, il paraît qu’il faut travailler plus parce que c’est bien de travailler. Chez moi, l’étymologie de ce mot, c’est la torture, et franchement, ma gorge se sent torturée après deux jours de cours à pousser sur la voix. J’ai allumé ma télévision quand il a dit qu’on avait toujours fait des efforts par territoires. J’ai rigolé, parce que bon, le confinement à l’échelle de la France, ce n’était pas tellement territorialisé, hein.

Allez, pas de politique, bienvenue sur le blog qui va vous parler de séries sans que je ne regarde beaucoup de séries pour autant.. Enfin, un peu quand même, mais uniquement le dimanche semble-t-il. Du grand n’importe quoi, mais eh, on est bien sur ce blog, promis !


Alors, quoi de neuf sur le blog ?

Une grosse frayeur cette semaine quand je me suis rendu compte à minuit dix que mon article du jour de la veille ne s’était pas publié depuis un blablacar… Mais finalement, le décompte du nombre de jour avec un article quotidien a continué comme si de rien n’était. J’imagine que ça a pris en compte que le brouillon était en ligne ? Mystère, mais plutôt cool. Cette frayeur mise à part, les articles quotidiens ont continué malgré pas loin de 800 kilomètres parcourus et j’ai pu publier avec un peu d’avance le Bingo Séries du mois. C’était plutôt une semaine productive, finalement.

Côté séries, j’ai enfin rattrapé les trois derniers épisodes de The Walking Dead et je le regrette maintenant que je dois attendre la suite de ce gros cliffhanger. J’ai le reste de la franchise pour me consoler, avec pas moins de dix épisodes de retard à critique. C’est que ça file vite ! Dans le même genre, je n’ai pas encore testé 4400 et j’ai vu que The Big Leap s’arrêtait pour le moment à l’épisode 11, ce qui n’est pas très bon signe. Bref, j’ai bien fait de ne pas m’embarquer dans les nouveautés. J’ai assez de mal comme ça à voir mes hebdos, le dimanche, donc.

Par contre, hier, je me suis lancé dans un rewatch pour les trajets en train où je n’ai pas de copies et j’ai l’impression d’être Obélix tombant dans la marmite, puisque j’en suis déjà à l’épisode 4. Oups. Y a des séries comme ça, trop géniales pour ne pas avoir envie de tout (re)voir d’un coup. Et pendant ce temps, je ne regarde pas mes inédits…


 

Quelques infos-clés :

  • 17 articles publiés la semaine dernière (+3 grâce aux critiques du dimanche)
  • +8 épisodes critiqués sur le blog, pour 9 vus.
  • 27 commentaires échangés ensemble (+24, c’est la fin des vacances)
  • La performance de la semaine est… Lauren Ridloff
  • Horreur, malheur, je me suis rendu compte que The Walking Dead n’allait revenir qu’en février prochain… Eh bien, autant dire que nous n’avons pas fini de l’attendre, hein. 

The Walking Dead (S11)

Synopsis : L’apocalypse zombies continue cette année avec une nouvelle menace amenée par le retour de Maggie, espérant toujours se venger de Negan. Ailleurs, Ezekiel, Eugene, Yumiko et Princesse sont retenus prisonniers… Saison 7 | Saison 8 | Saison 9 | Saison 10 | Saison 11 Pour commencer, je tiens à souligner que c’est la première fois en onze saisons… Plus

J’ai plusieurs critiques négatives sur le nouvel album d’ABBA, mais franchement, je trouve ça abusé de la part des journalistes d’en dire du mal : moi, j’aime bien une bonne moitié de ces nouvelles chansons, j’adore celle-ci et… ça fait un peu comme le reste de leur carrière, quoi. On ne connaît plus que les gros tubes, mais ils avaient déjà des chansons moins marquantes. Bref, la qualité est là, c’est largement au niveau.

Rosario Dawson nude

Arriver sur ce blog avec cette recherche, ça doit être décevant quand même, parce que non, je ne mets pas de photo de nudité ici, mince. Par contre, à l’écrire comme ça, c’est à peu près sûr que l’algorithme va continuer de m’envoyer du monde. Oupsie.

 

Luke Cage (S02)

Synopsis : Luke Cage est devenu la star d’Harlem, il fait fuir les criminels et fascine la foule. Bref, il est sûr que cette saison 2 va ternir et compromettre son image dès que possible. Saison… Plus

Les articles les plus lus :


Le top 3 manque terriblement d’originalité cette semaine, avec trois articles qui sont là depuis plusieurs semaines déjà ! Ce n’est pas tellement une surprise, cependant. Je suis plus content de voir le nouveau Bingo Séries se porter si bien dès ses premiers jours, même si sa présence s’explique aussi par une concentration moins forte de lecteurs sur les mêmes articles. C’est plus diffus dernièrement. Il se hisse tout de même au-dessus du résumé Marvel qui, comme à chaque sortie de film Marvel, revient en force cette semaine. Merci Eternals. Quant à la littérature… Ecoutez, ça me rend d’autant plus heureux d’avoir fini ce roman si vite. Il faudrait que je reprenne un meilleur rythme de lecture, ce n’est plus tellement soutenu ces derniers temps. Avec le froid, je vais pouvoir commencer mes (re)lectures pour Noël qui approche.



Noël approche un peu trop vite pour certains d’ailleurs, Mariah Carey est carrément dans l’abus, le premier novembre a suffi pour qu’elle se relance à fond dans les plans enneigés et les décos de Noël. All I want for Christmas is Mariah Carey.

Trois saisons qui cartonnent :

Euphoria – C’est bon, j’ai dit la semaine dernière qu’on ne voyait plus la série su rle blog, et paf, la revoilà en force avec plein de critiques beaucoup lues ces derniers jours.

9-1-1 – Personne ne semble pouvoir arrêter la popularité de cette série : un article est publié, et paf, c’est le succès. Je disais la même chose des séries de Shonda Rhimes la semaine dernière après.

13 Reasons Why – Là, je ne comprends pas du tout pourquoi la série revient autant dans les articles lus du blog la semaine dernière, mais bon, je ne suis pas forcément là pour comprendre, hein.


Et avant de partir, ne manquez pas…

Eh, un nouveau film Marvel, c’est incontournable, non ? Ben… Pas tant que ça à en croire le nombre de vues de l’article. Au cas où, je le remets donc là ehe :

Eternals : deux films en un, finalement (#45)

Salut les cinéphiles, Je sais bien que j’avais dit que je ne verrais pas tout de suite Les Eternels à sa sortie, mais eh, de qui est-ce que je me moquais ? Evidemment que dès que je suis sorti de mon blablacar, j’ai foncé au cinéma pour voir la dernière production Marvel avant d’être trop spoilé…… Plus

Bonne semaine à tous !

 

Lauren Ridloff (#164)

Salut les sériephiles,

J’aime ce genre de semaine où il n’est vraiment pas compliqué de choisir ma performance de la semaine. Du côté des hebdos, on est effectivement dans un ventre mou – celui des épisodes 5 à 7 qui sont toujours (très souvent) moins prenants que les autres après un début de saison mouvementé et avant la mi-saison. Du coup, c’est dans un autre rattrapage que j’ai trouvé ce qu’il me fallait… et oui, c’est aussi dans un de ces épisodes-là, mais la différence vient du fait que The Walking Dead prend tout son temps pour réintroduire progressivement ses personnages.

oh no!

Lauren Ridloff

La série : The Walking Dead L’épisode concerné : S11E06 – On the Inside – 17/20

oh no!Pourquoi ? Très franchement, Connie fait partie des personnages qui sont arrivés en cours de route et ont réussi à redynamiser la série d’une bonne manière. C’est bien simple, l’ensemble de son groupe a été une bouffée d’oxygène pour la série qui a retrouvé une part de ce qu’elle faisait de mieux au départ, à savoir des personnages intéressants parce qu’avec des dynamiques nouvelles. Bien sûr, c’est en grande partie grâce à plus de diversité que cela a été permis et que la série a trouvé de nouvelles choses à raconter. Un couple lesbien, deux soeurs avec un handicap de plus en plus lourd, c’est tout ce dont on avait besoin pour découvrir de nouvelles perspectives à la série. twd Connie Tumblr posts - Tumbral.comLes scénaristes l’ont bien compris et ont parfaitement joué du handicap de Connie pour proposer un épisode encore plus terrifiant que d’habitude. Chaque fois que nous percevons le monde comme Connie, nous comprenons à quel point les zombies sont encore plus angoissants sans le son : Connie ne les entend pas arriver, alors que la plupart du temps, c’est comme ça que nous sommes au courant de leur présence… C’est un miracle qu’elle survive si longtemps sans les entendre, sincèrement. Lauren Ridloff étant elle-même malentendante, elle sait parfaitement comment jouer son personnage et ses émotions face à cette peur panique qui la gagne chaque fois qu’elle se sait en présence de zombies sans pouvoir les entendre. rcsitastark Tumblr blog with posts - Tumbral.comLe langage des signes impose de surjouer certaines émotions pour se faire comprendre, et on voit bien aux traits marqués de son visage que Lauren Ridloff est habituée à le faire : cela confère un vrai sentiment de réalisme à la série, évidemment, mais aussi à la peur que vit son personnage. Dans l’épisode six de cette saison, Connie se retrouve seule dans une maison où elle est poursuivie par une menace qu’elle ne connaît pas, car ce n’est pas un zombie, sur son territoire. Elle est perdue dans les couloirs sombres et n’entend pas ses agresseurs… Et clairement, la manière de filmer tout ça et de nous couper le son à nous aussi rend encore plus terrifiant l’épisode, car on ne sait pas exactement d’où va surgir la menace. Nous en sommes réduits à nos autres sens et aux expressions de visages de Lauren Ridloff, qui déchire absolument tout. oh no!Difficile de ne pas accrocher à Connie – elle avait même réussi à me faire apprécier Daryl dans son duo avec lui, difficile de ne pas adorer cet épisode qui joue beaucoup avec les codes de l’horreur et cette idée de couper le son. Difficile aussi d’imaginer la vie d’un vrai malentendant, parce que cet épisode nous rappelle vraiment à quel point nous comptons au quotidien sur l’ouïe…


Vue aussi dans : Dans Eternals, bien évidemment ! Ce n’est pas un hasard si j’ai choisi d’écrire mon article sur Lauren Ridloff cette semaine. Not Real... Never Was - Tumblr GalleryBon, je pense que je l’aurais fait dans tous les cas, car l’épisode 6 est juste brillant – et c’est grâce à elle uniquement – mais en plus, je l’ai adorée dans ce film. Son personnage est malheureusement l’un des moins présents dans le film, mais ça ne l’empêche pas d’être carrément badass. Sur un film de deux heures trente et malgré un large casting, Lauren Ridloff a le temps de nous montrer qu’elle est une excellente actrice, capable de jouer le sentiment amoureux, la colère, le deuil et… de gérer carrément en combat et en effets spéciaux. Non, vraiment, elle déchire dans ce film également, confirmant que je l’adore vraiment en tant qu’actrice. Elle apporte vraiment quelque chose aux productions dans lesquelles elle est. Oui, elle a un handicap, mais oui, on voit à quel point elle travaille dur pour réussir et à quel point elle gère à merveille son job d’actrice.


laurenridloffedit | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirL’info en + : Je trouve vraiment super positif qu’Hollywood se décide depuis quelques années à travailler davantage à l’inclusion de travailleurs handicapés. J’espère que Lauren Ridloff va permettre d’ouvrir la voie à d’autres talents, mais je n’en doute pas une seconde quand je vois d’autres séries (9-1-1 ou Zoey’s) proposer des rôles secondaires à des acteurs malentendants ou muets. En ce qui concerne Lauren Ridloff, je trouve son parcours d’autant plus impressionnant qu’elle a été diagnostiquée sourde à l’âge de deux ans mais que cela ne l’a pas empêché d’accomplir bien des choses. À 42 ans, elle est la première actrice à incarner une super-héroïne malentendante, tout en gérant dans une série grand public un rôle qui ne l’enferme pas dans son handicap. 221-bi.tumblr.com - TumbexC’est surtout ça que je trouve positif : son handicap n’est qu’une partie de ses personnages à chaque fois, elle est bien plus que ça – c’est une super actrice, une femme de couleur, une personnalité à part entière  qui ne se laisse pas enfermer dans un seul de ces aspects. J’imagine que l’actrice s’est battue pour obtenir de tels rôles, et que c’est le combat d’une vie. Quand on sait qu’en plus elle est née dans une famille d’artistes (merci Wikipedia) avec un père pianiste, je trouve ça d’autant plus génial de voir qu’elle a pu s’orienter vers une carrière artistique. Mais vraiment, ce n’est pas ça qui fait son talent : c’est son jeu d’actrice, tout simplement.


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes