Bilan ciné & films de 2021

Salut les cinéphiles,

Nous sommes le 12 janvier, il est peut-être temps pour moi de me lancer dans l’écriture d’un bilan des films vus en 2021, non ? Je devais le faire la semaine dernière, mais j’ai manqué de temps alors j’ai reporté et… je manque à nouveau de temps. Tant pis, faisons comme si !

La bande-annonce officielle de Ron's Gone Wrong parle de trouver l'amitié aux mauvais endroits

L’an dernier, j’ai donc pris le temps de voir 122 films. C’est deux fois plus qu’en 2019, deux fois moins qu’en 2020 et probablement cent de plus que genre 2017 ou 2018. C’est une bonne moyenne, donc, ça fait deux à trois films par semaine, ça me convient. La vérité est ailleurs toutefois : il y a des mois où j’ai vu très peu de films, et d’autres où j’ai enchaîné. Cela met un peu mal mon idée d’article qui était à l’origine de proposer un top de mes douze films préférés en en choisissant un par mois. On va faire un peu autrement, mais ça restera du mois par mois :

undefinedJanvier

Une douzaine de films vus, et aucun véritable coup de cœur au cours du mois. Cela m’avait donné la possibilité de continuer à évoquer les films de 2020 au moins. Il y a eu quelques catastrophes, comme l’horrible Eres tu Papa ? auquel je n’ai pas accroché du tout et de belles découvertes comme Man from Earth, L’expérience ou Le Trou. Un peu de tout donc. Dans les films dont je n’ai toujours pas parlé et que j’ai bien aimé.

Affiche du film Palm Springs - Photo 17 sur 17 - AlloCinéFévrier

Je suis resté sur le même nombre de films, mais cette fois-ci, j’ai ieu de vrais coups de cœur pour Palm Springs (une bonne St Valentin, du coup, comme je l’ai vu quelques temps après sa sortie !) et pour Pink, un film trop peu connu et qui mériterait vraiment d’être plus vu, n’hésitez pas. J’en ai profité pour découvrir quelques classiques également, comme Die hard ou Leon.

https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/bd26402c-ea02-47f3-8031-672a2bfbd3b3_2.jpgMars

Un peu plus de films cette fois-ci, et surtout beaucoup de coups de cœur. La liste est longue : Triangle était une superbe découverte avec une actrice que j’adore et dont je ne comprends toujours pas comment j’ai pu passer à côté pendant si longtemps ; Promising Young Woman était un film de 2021 qui était vraiment original, dynamique et sympathique ; U-turn était une bonne découverte, inattendue pour une « histoire inspirée de faits réels », évidemment. Sans en avoir parlé sur le blog, je garde de bons souvenirs aussi de films comme Fear of Rain ou Au bout du Tunnel. Au milieu de tout ça, j’ai encore eu le temps de voir pour la première fois les Kill Bill ou Nikita, mais aussi le très bon K-Shop. Je ne l’ai pas noté comme un coup de cœur… mais il fait partie des films marquants de mon année 2021.

La porte des secrets (2005) - CeDe.comAvril

Trois films ! Et malgré tout, un coup de cœur pour La Porte des secrets, qui était vraiment génial, avec un concept comme je les aime. Bon, au cas où, il s’agit d’un film d’horreur, hein.

Je ne peux pas en dire autant de Nobody (sympa sans plus, divertissant, on va dire, mais un film d’action comme je ne les aime pas, pour le coup) et Instinct de survie (vraiment pas dingue).

Les Mitchell contre les machines - film 2021 - AlloCinéMai

Je n’ai pas vu beaucoup de films non plus, mais j’ai adoré The Mitchell vs the machine : c’est l’un des meilleurs films d’animation de l’année et une très bonne sortie de 2021 pour l’ensemble des films. Très sympathique, plein d’humour, une aventure que je regarderai probablement une nouvelle fois.

Au rang des coups de cœur, il y a aussi eu Breaking Fast, une excellente surprise et bien sûr, mon retour au cinéma. Oh, Adieu les cons n’était pas si dingue comme film, mais ça reste marquant de retourner enfin au cinéma après un an.

Cruella en Blu Ray : Cruella - AlloCinéJuin

Cruella est une super découverte, qui pourrait bien figurer parmi les coups de cœur… mais je me suis rendu compte que je n’y repensais pas tellement après coup finalement. Du côté des films d’horreur, j’ai adoré It follows et beaucoup apprécié False positive… mais sans avoir de coups de cœur pour autant. J’étais de nouveau à une douzaine de films ce mois-ci, mais avec pas mal de rewatchs, notamment du côté des Disney. Côté animation, les sorties Disney + n’ont pas été si marquantes que ce que je l’espérais… mais on a eu de bons films tout de même. Le mois s’est terminé sur une bonne surprise, avec The Thing about Harry.

Black Widow - DVD, Blu-Ray & achat digital | DisneyJuillet

Enfin du Marvel au cinéma ! Après nous avoir inondé de séries, il était temps de les retrouver sur grand écran. Rien que pour ça Black Widow fut un énorme coup de cœur. Bon, pour ça, et pour Yelena, évidemment.

Autrement, le mois fut surtout marquant pour ses sorties cinéma, avec Annette et Kaamelott, et aussi The Tomorrow War, même si ça, ce n’était pas au cinéma.

À dix-sept ans - film 2019 - AlloCinéAoût

Ce fut un mois très chargé en films avec une vingtaine de découvertes, cette fois. Et dans le tas, j’ai eu des coups de cœur : In the Heights bien sûr, parce que c’était génial comme film musical, Aftermarth pour l’horreur et Diecisiete, pour le film absolument inattendu. Je veux dire, c’était juste un film que j’ai lancé comme ça et qui s’est avéré être une super histoire touchante, avec des moments drôles. Côté cinéma, on a eu les sorties de Reminiscence (mouais), Jungle Cruise (très sympa) et Free Guy (marquant et hilarant). C’était plutôt un bon mois où j’ai pu continuer de regarder des Disney (y compris Coco, jamais vu avant).

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux en Blu Ray : Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux - AlloCinéSeptembre

On pourrait penser que la rentrée a freiné mes visionnages ? C’est tout l’inverse, avec la fatigue, j’ai eu plus tendance à me mettre des fonds sonores, plus ou moins efficaces par contre. Il y a eu beaucoup de cinéma ce mois-ci, et ça s’est vu sur le blog : Shang-Chi fut un coup de cœur, contrairement à The Forever Purge (très sympa, mais pas exceptionnel non plus), Don’t Breathe 2 (tellement attendu que c’était forcément décevant), Bac Nord (j’ai plutôt apprécié) ou encore Malignant. Ouais, beaucoup d’horreur… mais pas que : Netflix m’a régalé avec Kate et Prime Video avec Cendrillon. Beaucoup ont détesté ce dernier, mais moi, non, vraiment pas, il avait ses moments sympathiques. Autrement, c’était un bon mois et j’ai vu tellement de films que je me suis rendu compte après coup que j’en avais raté de noter certains films, comme The Mimic. Et pourtant, j’ai aimé !

Affiche du film Penguin Bloom - Photo 17 sur 18 - AlloCinéOctobre

Cinq films… C’est de nouveau un e catastrophe côté cinéma, mais c’est principalement parce que le début d’année scolaire a été très compliqué et chargé en mauvaises nouvelles. Tant pis. Revoir des Harry Potter, c’est toujours très sympathique de toute manière.

Malgré tout, j’ai quand même découvert un film qui valait le détour : j’ai beaucoup aimé Penguin Bloom, une histoire poignante. Et c’est inspiré d’une histoire vraie, en plus.

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2021/07/11/tu-me-manques-dvd.jpgNovembre

Enorme coup de cœur en début de mois avec Tu me manques, très touchante histoire et drame LGBT. J’ai bien aimé aussi The Silenced, au concept original et tout aussi dramatique, et j’ai accroché plus que prévu à Last Night in Soho. En fait, vraiment, je me rends compte que c’est un mois dans lequel j’ai surtout vu des films qui me plaisaient : Eternals, Age of Adaline, Grâce à Dieu, 1917, Red Notice… Beaucoup de films très différents, mais tous géniaux. Je vous les recommande… et d’ailleurs, il faudrait que j’écrive des articles sur certains d’entre eux. Eh, ça permet de voir mon retard, comme ça.

Spider-Man : No Way Home : une nouvelle affiche remplie de méchants - CNET FranceDécembre

J’ai terminé l’année avec une vingtaine de films à nouveau. Vous l’avez vu sur le blog, je pense, il y a eu énormément de cinéma pendant les vacances scolaires : Spiderman No Way Home a débarqué juste avant, le catastrophique Matrix pendant. J’en ai profité aussi pour voir les Tous en scène et West Side Story. Du côté des coups de cœur, outre l’homme araignée, il y a eu en horreur le très bon film Le Calendrier, parfait pour le mois de Noël, l’excellent animé Ron’s Gone Wrong et le très surprenant Don’t look up sur Netflix. Je l’ai encore en tête… Eh, ça changeait des films de Noël – j’ai d’ailleurs enfin vu The Christmas Setup, à défaut de l’avoir vu l’année de sa sortie.

Don't Look Up : Déni cosmique | Site officiel de Netflix

Et voilà ! Cela fait beaucoup de films évoqués, mais c’est difficile d’en choisir un seul comme préféré, honnêtement. On voit une petite tendance à préféré les films d’horreur et les Marvel, tout de même, ainsi que pas mal de romances LGBT. Et comme j’ai vu moins de films qu’en 2020, inévitablement, il y a tout de même eu moins de rattrapages de films cultes. Allez savoir, c’est peut-être là-dessus qu’il faudra que je me concentre en 2022… mais ça n’en prend pas le chemin pour le moment !

Mes derniers coups de… #47

Salut les sériephiles,

Oui, c’est tardif pour me lancer dans un gros article comme ça, mais bon, ce n’est pas demain que j’allais l’écrire, de toute évidence. On va donc faire comme si et espérer avoir toutes les idées pour l’écrire. Il suffit d’y croire alors trêve de blabla, à présent, je tente de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

52 images about tom holland 🪐⚡️ on We Heart It | See more about tom holland, spiderman and MarvelCoup de cœur : Eh, ça va être compliqué de parler de séries alors que je ne regarde pas grand-chose en ce moment… Pas grave, il y a toujours de quoi faire du côté du cinéma où j’ai passé ma vie ces derniers soirs ! Mon dernier gros coup de cœur va donc évidemment à Spider-man No Way Home, et ça ne surprendra absolument personne, je pense. J’étais vendu d’avance avec un casting pareil et le fan service très efficace et renversant. Un pur moment de cinéma comme on aime à les vivre.

Needy The Magicians GIF - Needy The Magicians Stop Ignoring Me - Discover & Share GIFsCoup de mou : Je suis coincé juste avant la fin de saison 2 de The Magicians dans mon rewatch, c’est un brin frustrant à force. Je devrais avoir le temps pourtant, je suis en vacances diront les mauvaises langues. Je n’ai pas encore eu le temps de me poser pourtant. Ou plutôt, si, je l’ai fait, et ça a terminé en énorme coup de mou où je ne bougeais plus du canapé pendant quelques heures. Des vacances, donc, mais je n’aime pas ça et je ne suis pas habitué. Allez, on mise tout sur la deuxième semaine. Si seulement.

Coup de poing : C’est de nouveau du côté du cinéma que je vais me tourner, parce que le dernier coup de poing qui me vienne en tête là tout de suite, c’est celui de Matrix. Je suis à contre-courant de nombreuses critiques positives sur le film : je n’ai pas tellement accroché au coup de poing que la réalisatrice fout dans la fourmilière. Trop différent des films précédents, celui-ci est une petite révolution dans la matrice. Pour le meilleur et pour le pire.

Matrix Matrix Resurrection GIF - Matrix Matrix Resurrection Groff - Discover & Share GIFs

Coup de blues : Mamamia ! La fin de l’année 2021 approche à grands pas et il commence à être temps pour moi de tirer le bilan des films et séries préférés de cette année… Et contrairement à d’habitude, je ne suis pas si ravi de le faire. Je ne sais pas pourquoi, ça va avec le reste, je suis claqué et je n’ai pas envie de voir l’année se terminer, je crois. 2022 a son lot de promesses bien compliquées à gérer, je veux bien rester un peu plus longtemps en 2021. Allez, j’ai le blues de 2021, nous voilà bien.

Un, Dos, Tres : impossible d'avoir 10/10 à ce quiz vrai ou faux sur Silvia JaureguiCoup de vieux : Allez, je vais essayer de ne pas trop me tourner du côté du cinéma, alors le coup de vieux sera espagnol : la série Un Paso Adelante, que les fans français connaissent plutôt sous le nom de Un dos tres va faire son grand retour en 2022 avec un nouveau titre. Et les acteurs qui incarnaient les jeunes à l’époque seront pour certains de retour dans ce Upa Next. À ça de reformer Upa Dance… et ça me fout un coup de vieux.

RIVERDALE ↦ GIF SERIES [COMPLETED] - -JUGHEAD JONES | Riverdale gifs, Betty and jughead, RiverdaleCoup de barre : J’ai de nouveau du retard dans Riverdale, et c’est trop pour ma santé mentale, je crois. C’est une chose d’être perpétuellement en retard dans les hebdos, c’en est un autre de savoir qu’il va falloir que je prenne le temps de rattraper ça. Le pire, c’est que j’ai vraiment envie de le rattraper, en plus, je suis de nature curieuse et j’aime savoir la fin des histoires que je commence. Un vrai problème.

Coup de bol : J’ai beaucoup parlé cinéma ces derniers temps, mais c’est que les étoiles se sont alignées pour moi ! En effet, j’ai eu un renouvellement d’abonnement cinéma avec désormais un pass duo me permettant d’y aller.. ben en duo, en fait. Ajoutez à ça le cinéma à quelques minutes à pied de chez moi qui se met à programmer les bons films au bon moment et paf, vous me retrouvez aussi souvent dans une salle de cinéma que dans mon salon. C’est malin. Un vrai coup de bol, qui va jusqu’à la troisième dose dans les temps et presque sans effets secondaires.

Coup de gueule : Je découvre avec dépit que la saison 3 de Missions est la dernière (bon, non, ça je m’y attendais) et qu’elle a été diffusée ce soir. Comment ça ? Je n’ai pas du tout vu ce coup bas arriver, mais une chose est sûre, je suis triste de savoir que la série est en train de se terminer sans moi. Je ne sais pas quand prendre le temps de la rattraper, c’est frustrant de savoir que j’ai raté le coche de sa diffusion, en plus. 10 Thoughts I had Watching Emily in Paris for the First Time – STRAPHIEEn même temps, un 23 décembre, je ne dois pas être le seul. Quelle date pourrie pour lancer une nouvelle saison. Et oui, ça vaut aussi pour la saison 2 d’Emily in Paris

Coup de tête : Je me suis dit que comme on était le 23 décembre, il serait peut-être bien temps de me lancer dans un film de Noël. OK, coup de tête le plus pourri de tous ces articles, je sais, mais me voilà donc devant un The Christmas Setup. rosaortecho - THE CHRISTMAS SETUP (2020)J’adore ces acteurs, il fallait bien que je prenne enfin le temps de le voir, aussi bateau que ça soit.

Coup tordu : J’ai promis il y a quelques années que je ne ferais plus jamais mes cadeaux à la dernière minute, et surtout pas après le 20 décembre. Cette année, j’ai commencé à les acheter quasiment tous le 20… Et bizarrement, j’ai trouvé plus facilement que d’habitude mes idées et mes cadeaux. J’ai même tout reçu quand c’était commandé en ligne, alors que ça m’est déjà arrivé de stresser de ne pas avoir reçu un cadeau la veille du réveillon. Ouais, bref, le coup tordu cette année, c’est que finalement, ce n’était pas si mal de tout faire à la dernière minute. Si jamais je devais relire ça l’an prochain, on ne sait jamais, il ne faut plus JAMAIS refaire ça, c’est bien trop stressant.

Coup de pub : De quoi parler, si ce n’est du dernier podcast de cette année 2021 ? Pour le bien de 42 minutes, Morgane et moi avons concocté quelques petits jeux pour piéger Aurélien comme il nous a piégé l’an dernier. C’était fun comme tout et il y a de bons moments. Si vous êtes passés à côté de ce balado (il faut écouter pour comprendre), c’est encore disponible :

Abonnez-vous, partagez-nous, tout ça, tout ça. 

Coup de grâce : Désolé, mais comment ça on est le 24 décembre dans moins d’une heure ? Mon réveillon est loin d’être prêt, et c’est un vrai problème car c’est chez moi que ça se passe. Oh mon dieu, beaucoup trop de choses à faire dans les prochaines vingt heures.

Mais vivement les vacances !

Salut les sériephiles,

Que serait une presque fin de semaine sans le petit rush de publication d’un article 100% blabla sur le blog ? Ben rien, donc bienvenue sur un article qui n’était pas exactement prévu et qu’il me faut improviser dans un bus qui remue tellement mes mains que je n’arrive pas à taper correctement. Toujours un plaisir les transports, super. Et oui, il n’est pas si tard, mais ma soirée est déjà occupée. Avec les préparatifs du réveillon (déjà ?), je n’ai pas eu le temps de pondre un bon article avant de partir aha

Quel blabla proposer ce soir autre que : putain, vivement les vacances ! C’est un cri tout droit venu du coeur qui a commencé vendredi dernier à surgir de mon petit corps fatigué, parce que vraiment, vendredi dernier, j’avais cette impression que c’était bon, on était en vacances.

Au lieu de ça, j’ai comblé cette semaine avec des contrôles donc je vais avoir du boulot la semaine prochaine aussi, malgré les vacances. M’enfin, il est temps d’avoir une pause là, je ne tiens plus tellement mes divers engagements ces derniers temps, et les séries passent à la trappe.

Les vacances de Noël ne sont pas les plus reposantes, évidemment, mais elles vont faire du bien pour le rattrapage du sommeil en retard, qui continue de s’accumuler ce soir d’ailleurs. Après, je positive tout de même par rapport à tout ça : le blog se maintient hors de l’eau, le podcast aussi et j’ai d’autres projets qui avancent. J’ai même vu Spiderman No Way Home hier ! Pardon, c’est pour le référencement. Oups. Pas si hors de l’eau que ça en fait 😂 !

Bref, je je sais où ça déconne niveau rythme, avec une identification précise des trucs en trop au taf et du problème de finir à 17h30 chaque jour. Avec les transports et tout l’administratif, ça fait qu’il est tout de suite 19h et ça pose problème pour les publications sur le blog.

En même temps, commencer plus tard le matin, c’est un plaisir pour gérer le boulot que je faisais avant le soir. Malin, n’est-ce pas ? Oui et non : je fais du meilleur travail, car je le bâcle moins et ça me prend donc plus de temps. Forcément.

Et donc, paf, du temps en moins pour les séries et le blog. Voilà, c’est à peu près tout pour l’article de ce soir : j’ai besoin d’un sommeil réparateur qui tarde beaucoup à arriver ces derniers jours et j’ai encore deux journées à tenir avant de pouvoir relâcher la pression. Ça va faire cocotte-minute cette affaire en plus, je me prévois un long dimanche sous la couette là. J’ai hâte d’être en vacances scolaires et je me sens chanceux d’avoir deux semaines pour gérer congés et travail au rythme où je l’entends. Parce que bon, non, ce ne sont pas deux semaines de vacances hein, sauf si vous êtes volontaires pour les copies et les cours à préparer.

Allez, il faut que je m’arrête, ce n’est plus un blog, c’est un journal (pas vraiment) intime à force. Et une lettre ouverte reloue d’un prof qui recommence à se plaindre. Pourquoi vous suivez ce blog déjà ? Ah oui, les séries !

J’espère que vous allez tous bien à l’approche de Noël, je vous souhaite une bonne soirée. Moi, je suis quasiment arrivé yeah.

Allez, la bise, comme dirait l’autre.

 

Mon avis à chaud sur Spider-man No Way Home (#52)

Salut les cinéphiles,

Critique du film Spider-Man: No Way Home - AlloCinéJe suis sorti il y a à peine trois heures de la salle de cinéma bondée (irk cluster party) où j’ai vu Spiderman No Way Home et j’ai déjà envie d’y retourner. En fait, j’ai dû me faire violence pour ne pas aller à la séance d’après – trop de choses prévues pour le reste de la journée, notamment la rédaction de cet article. Pas de bol, c’est déjà trop tard pour faire un article aussi détaillé que j’aimerais… mais en même temps, le stress a du bon et peut parfois me faire accoucher d’articles plus intéressants.

Par contre, les amis, on ne va pas y aller par quatre chemins. Vous avez compris que j’ai adoré le film, et je n’en dirais pas beaucoup plus dans ce paragraphe avant d’enchaîner sur le suivant qui va être plein de spoilers. J’étais vendu d’avance avec la présence de Tom Holland et Zendaya au casting, parce que je suis fou amoureux des deux. Ils confirment tout le bien que je pense d’eux avec ce troisième volet, Tom Holland réussissant toujours à me tirer des larmes et Zendaya à me faire fondre d’amour et de rire avec ses mimiques. Voilà, allez le voir si ce n’est pas déjà fait. Si c’est déjà fait, ben, bienvenue, on va en parler plus longuement, en restant sur mon avis à chaud évidemment.

SPOILERS

Non, sérieux,

SPOILERS.

Vous êtes prévenus,

SPOILERS.

OMG. Je ne sais même pas par où commencer tant le film était génial et pondait tout ce que j’avais envie de voir. Une grosse partie des surprises était évidemment atténuée par les innombrables rumeurs autour du film, mais comme je n’avais pas vu la bande-annonce (meilleure idée du monde maintenant que je l’ai vue et que je sais ce qui est dedans, putain, l’abus), je ne m’attendais pas du tout à voir les méchants débarquer.

https://media.melty.fr/article-4700626-raw/media.gifConcrètement, je savais que Dr Strange serait de la partie, mais je ne m’attendais pas à le voir avoir ce rôle de Tony Stark bis avec Peter. La relation qui se tisse entre eux dans le film est une suite logique des opus précédents et je l’aime vraiment bien, parce que ça permet de découvrir une nouvelle facette du personnage de Strange. Et puis le combat entre Peter et lui était visuellement super beau et fluide, j’ai beaucoup aimé (mais ça ne valait pas le bus de Shang-Chi par contre).

Toujours aussi inconsidéré, Strange accepte donc de lancer un sort qui va nous dérailler tout le film et je trouve ça sacrément intéressant de découvrir que Peter est responsable de ce qui lui arrive dans ce film. C’est clairement l’une des intrigues les plus poussées du film, et c’est bien normal de vouloir faire évoluer le personnage ayant le rôle-titre. Spider-Man has never made his girlfriend nearly die!La culpabilité de Peter est un moteur pour l’ensemble du film, parce qu’il apprend ce que c’est d’entrer dans l’âge adulte et de devoir faire quelques sacrifices. Cela marche complètement tout au long du film, jusqu’à sa conclusion venant justifier le titre de manière un peu brouillonne.

Avec un nom pareil, je m’attendais à voir Peter être perdu dans d’autres univers, pas à voir Peter être confronté à l’arrivée du multivers sur Terre. C’est intéressant comme concept ici, mais ça fait que le titre semble un peu mal choisi cette fois-ci. Ce n’est pas si grave, après, et la conclusion où tout le monde oublie Peter est très intéressante tout de même. Oui, j’avais dit que ça spoilerait, si vous n’êtes pas contents, vous ne pouvez vous en prendre qu’à vous-même.

9 Questions We Have After SPIDER-MAN: NO WAY HOME's 2nd Trailer - Nerdist

Je n’ai pas tellement aimé cette fin pour un tas de raisons, d’ailleurs : je sens que ça va nous limiter la participation de Spiderman dans la création de la prochaine équipe d’Avengers finalement et ça me laisse vraiment perplexe sur ce que les personnages savent ou non. Grosso modo, ils se souviennent de l’existence de Spiderman, mais pas de Peter, et ça… c’est bizarre. Oublier le lien entre eux serait plutôt logique, mais comment l’histoire se réécrit-elle pour MJ, par exemple, si elle passe son lycée sans Peter Parker ? Et comment Ned et elle peuvent-ils être amis sans Peter ? Et comment Happy peut-il connaître May sans savoir qui est Peter ? C’est déroutant comme choix, et c’est encore pire que le retour du claquement de doigts pour la cohérence logique de l’ensemble.

Ceci étant dit, le film reste mon préféré de la trilogie. J’ai pu le voir dans une salle bondée et j’en retire la même satisfaction qu’avec Endgame, à savoir l’angoisse que ça se passe mal complétement annihilée par les réactions d’un public à fond. Quel plaisir d’entendre les réactions de surprises et de joie à l’apparition de Daredevil, de Spiderman ou de Spiderman. Et les pleurs aussi pour May, parce qu’on sent bien que ça arrive, on connaît l’histoire, merde !

daredevil GIFs - Primo GIF - Latest Animated GIFsLà-dessus, Kevin Feige en avait trop dit (pour une fois que ce n’est pas Tom Holland), mais ça faisait tout de même plaisir. Daredevil est donc de retour dans le MCU, même si sa présence ne servait pas à grand-chose au milieu d’un début de film précipité enchaînant les scènes à un rythme soutenu pour le bien de l’humour. Curieux de voir ce que les studios ont en stock pour la suite de ce personnage – et il va falloir que je me regarde la saison 3 un jour, du coup.

Spiderman Tobey GIF - Spiderman Tobey Maguire - Discover & Share GIFsLes arrivées d’Andrew Garfield et Tobey Maguire étaient largement prévisibles à partir du moment où les premiers méchants débarquaient dans notre monde, mais la manière dont ça se produit est une vraie surprise. J’ai adoré le développement que ça permettait pour le meilleur ami trop souvent dans l’ombre du couple-phare, et j’ai adoré les voir interagir ensemble, évidemment. Tout est super fluide et fait avec beaucoup d’humour. Bon, même à chaud, je pose quelques questions sur la logique de leur présence – parce que l’arrivée des méchants, ça se tient avec le sort, mais eux… bon, ils savent qu’ils sont Spiderman, on va dire.

Non, mais, sérieusement : les interactions entre les trois Peter Parker, ça nous refait tout le film. La scène où Peter perd May est évidemment touchante, celle où MJ et Ned viennent le câliner aussi… mais bordel, celle où les trois Peter échangent sur les deuils qu’ils ont eu à vivre ? Horriblement crève-cœur… https://static.hitek.fr/img/up_m/450275256/anigifenhanced181713913883741.gifEt ce n’est RIEN par rapport à cette scène où MJ tombe de la statue de la liberté (putain, mais comment ont-ils osé mettre ça dans la bande-annonce ???) comme la MJ d’Andrew. Et… Andrew Garfield, mais quel acteur ! Amazing, effectivement.

Bref, je n’avais jamais été vraiment fan de Spiderman avant Tom Holland, mais j’avais vu tous les films à un moment ou un autre et, j’avoue, voir autant d’acteurs réunis sur le grand écran, ça fait du bien. Je veux dire, il y a vingt ans de films qui se croisent ici… Et les scénaristes savent en tirer partie dans toutes les scènes entre eux. Le travail d’équipe, les références aux combats que chacun a pu mener, les blagues entre eux (euh le coup de la toile qui sort par ailleurs que le bras, j’en ris encore moi, j’ai l’esprit mal placé, pardon), tout est parfait. C’est le film que les fans voulaient voir, tout simplement.

Et c’est le cas jusque dans la scène post-générique. Bon, je n’ai pas terminé Venom 2 tellement j’ai trouvé le film mauvais et chiant, mais je trouve ça sympa de le voir débarquer dans le MCU. Je ne comprends pas trop ce qu’il foutait là (comment il sait que Peter Parker est Spiderman lui ??) ni pourquoi une part du parasite résiste au sort de Strange, mais ça nous permettra de raccrocher les wagons pour un quatrième opus. Il y en aura un, il y a même un sixième d’annoncé, imaginez.

wolves & girls : ZENDAYA as MJ in Spider-Man: No Way Home (2021)...Il faudra bien que Peter Parker retrouve MJ, merde. Elle va le tuer pour son choix, pourtant logique, de briser sa promesse et de ne pas lui dire qui il est. L’évolution du personnage est dingue, il suit bien l’enseignement de sa tante, et c’est chouette à voir : il veut faire le bien, et il protège ainsi MJ en faisant le choix de ne pas affecter son destin. C’est cool, hein, mais laisse-lui le choix ducon. C’est probablement ce que dirait sa tante si elle avait pu survivre, la pauvre, elle était si sage ! Bref, dans tout ça, Peter n’y va pas à l’improvisation avec MJ à la fin et il fait le choix de la maturité, c’est top.

Et sur ce, je crois que j’ai fait le tour de mes réactions à chaud… Enfin, il reste bien une grosse déception de la deuxième scène post-générique qui était en fait une bande-annonce, mais bon, vais-je vraiment en parler ici ? Allez, oui, je suis hyper énervé en fait, je n’aime pas les bandes-annonces, et celle-ci ne déroge pas à la tradition. La scène qui nous montre Wanda, c’était top, celle où Strange lui parle, ça passe… Mais était-ce obligatoire de nous révéler le méchant probable de son film ? Et est-ce qu’il faudra donc finalement voir les séries pour suivre les films ?

Voir aussi : What if…? (S01)

https://media.melty.fr/article-4658275-raw/media.gifBon, probablement pas. Cela complète bien l’histoire, on va dire. Je me doutais que ce Dark Strange débarquerait à un moment ou un autre dans les films… Curieux de voir ce que ça donnera, mais je suis sûr qu’ils peuvent l’introduire sans en faire des caisses. C’est déjà le cas dans ce film : il y a de multiples clins d’œil et références aux autres Spiderman, mais quelqu’un ne les ayant pas vus n’est pas perdu pour autant. Par contre, il passe probablement à côté de l’incroyable performance d’Andrew Garfield au moment de rattraper MJ. Pfiou. Petit cœur brisé vous abandonne pour retourner à sa soirée allez.

Voir aussi : WandaVision (S01)

Il était dingue ce film, non ?