Films vus en 2020 #40

Salut les cinéphiles,

Puisqu’on est mercredi, il est temps de parler cinéma sur le blog, avec les films vus au cours du mois de juillet – et ça comprend bien un autre film vu au cinéma, parce que j’essaie encore, malgré le Covid19, de rentabiliser de temps en temps ma carte de cinéma illimité. Autant dire que c’est périlleux en ce moment… mais bon, je fais ce que je peux, et ce n’est pas tellement le sujet du jour !

Hell Fest: Videos | CBS FILMS INC

Hell Fest

L’été, c’est la bonne période pour regarder des films d’horreur, même si je n’arrête pas d’en regarder pour autant quand ce n’est pas l’été. En tout cas, quand il fait chaud, ce film est une bonne idée, sachez-le !

Il raconte l’histoire d’un groupe d’amis se rendant à un festival d’horreur, avec des maisons hantées, des animations et des comédiens pour simuler des actes atroces et des meurtres au milieu des adolescents. Enfin, « simuler », jusqu’à ce que… 😉

Concrètement, le film a été une bonne surprise, même si comme souvent, c’est à la fois prévisible et long à se mettre en place. L’ambiance de ce festival d’horreur est finalement prenante, et j’ai passé un bon moment devant… Comme les adolescents ? Probablement.

Hell Fest - films d'horreur fan Art (41808961) - fanpop - Page 22Il faut bien reconnaître qu’il est également aidé par la présence au casting d’une actrice que j’adore, et que j’ai particulièrement aimé pour son rôle dans la saison 2 de Channel Zero où il était tout autant question d’une maison hantée pour le grand public. Ne pas la voir se renouveler n’est pas un problème ici, parce qu’elle gère très bien ce genre de rôle.

Le film est très sympathique, c’est de l’horreur facile comme j’aime et ça se regarde tout seul. Je conseille, tout simplement… même s’il y a aussi une actrice que je supporte de moins en moins à force de la voir jouer des adolescents depuis cinq ou six ans, de Scream à 13 reasons why cette année.

A Nightmare on Elm Street (2010)

Depuis le temps que j’en entends parler, il fallait que je le regarde, et je me suis avoir, donc je suis un peu frustré : j’ai lancé ce que je pensais être le film original, pour finalement tomber sur le remake datant d’il y a quelques années.

Critique] Freddy - Les griffes de la nuit (2010)

Je l’ai regardé quand même, cela dit. Là aussi, c’est très prévisible – à l’exception de la toute fin, peut-être. La toute fin, en même temps, est typique des fins de films d’horreur…

Pour en revenir au reste de l’histoire, tout de même, c’est un film plutôt pas mal avec des jeunes qui se font tuer pendant qu’ils dorment, à cause d’un vilain monstre nommé Freddy. Le film nous montre évidemment comment les jeunes vont faire pour ne pas dormir, pour survivre et pour battre le grand méchant… tout en introduisant tous les éléments du film petit à petit.

On sent qu’ils sont débordés par la réputation de la saga d’origine, qu’il faudra bien que je regarde un jour. J’ai aimé cette première visite de l’univers, les effets spéciaux sont géniaux et tout… mais bon, on verra à Halloween si j’arrive à me faire enfin cette saga complète !

Le Roi et l'Oiseau

Le Roi et l’oiseau

Un dessin-animé très sympathique datant de 1952 et écrit notamment par Jacques Prévert… comment est-il possible que le prof de français que je suis ne connaisse pas ce film, hein ? Et pourtant, tout arrive. Le film raconte l’histoire du roi tyrannique Charles Cinq-et-Trois-font-Huit-et-Huit-font-Seize (au moins, c’est facile à retenir). Il tombe amoureux d’une bergère, dessinée en portrait dans sa chambre. Le problème, c’est que la bergère, elle, est amoureuse d’un ramoneur sur le tableau d’en face, pas de notre roi qui louche.

Franchement… Le film commence bien, mais plus il avançait, plus je décrochais, peut-être à cause de ses refrains entêtants. Il vaut le détour pour les jeux de mots et quelques beaux moments de littérature par-ci, par-là ; et pour sa mise en scène aussi (oui, oui, c’est un dessin-animé, je sais), mais il y a ensuite quelques longueurs et dans l’ensemble, j’en suis sorti fatigué. Je suis content de le compter parmi les films que je connais, c’est une bonne référence de l’animation française, mais ce n’est pas à voir à n’importe quel moment… Et peut-être que le regarder en soirée ne fut pas une brillante idée.

https://www.letelegramme.fr/images/2020/07/20/madre-ou-est-mon-fils_5232909.jpg

Madre

Oh, c’est tellement bizarre mon ressenti pour ce film, vu au cinéma, donc. La première scène m’a coupé le souffle tellement l’actrice principale y est géniale. Un long plan séquence en espagnol comme ça, j’ai tout simplement adoré et j’étais à fond, persuadé que ça allait devenir mon nouveau coup de cœur…

Est arrivé alors le reste du film, bien plus problématique. Je ne sais comment raconter le film sans spoiler, mais disons que la première scène voit une mère avoir son très jeune fils au téléphone pour lui dire qu’il est sur une plage en France, alors qu’il est espagnol, et que son père l’y a laissé seul. La suite du film se déroule sur la côte française, des années plus tard…

Un film parfait pour l’été, donc, avec une actrice magistrale dans le rôle principal, mais une histoire à laquelle je ne peux pas accrocher, désolé. Concrètement, le film est très bien écrit pour donner corps à son personnage principal, dont on cerne bien les envies et obsessions… mais voilà, je n’ai pas tellement aimé ce qu’elle devient ensuite. C’est dommage : je trouve qu’il y avait vraiment du potentiel avec la première scène, et même avec la suite, d’ailleurs, mais ça évolue sur une relation qui… Comment dire ça ? Me dégoûte ? Le mot est sûrement un peu trop fort, je ne veux blesser personne, mais voilà, c’était trop pour moi, surtout à la fin du film quand je ne pouvais plus rester dans le déni, et c’est dommage, comme j’avais envie de l’aimer. C’est comme ça.

Meilleurs Films: FREAKS - 2019 - Science-fiction - USA Canada

Freaks (2019)

J’ai terminé le mois de juillet par un très joli coup de coeur avec ce film dont je n’avais jamais entendu parler, emmené par une actrice enfant que j’avais déjà apprécié dans Agents of S.H.I.E.L.DVous allez dire que je fais exprès, mais c’est encore un film que je vais avoir du mal à résumer sans trop en dire. Il a un petit côté Room au départ, puisqu’on y suit un père et sa petite fille enfermés dans une maison, avec toutefois une peur de l’extérieur pour le père et une fascination pour sa fille.

Difficile d’en dire beaucoup plus, à part que la petite a des rêves sympathiques et que le film finit par se dévoiler comme une histoire pas si loin des films que j’adore tant avec… Non, je ne dirais rien ! Je ne peux que vous le recommander, car j’ai adoré la construction du film qui ne dit pas tout de suite ce qu’il va raconter. C’est un peu prise de tête, mais une fois qu’on comprend ce qu’il raconte, tout a du sens et tout s’emboîte à merveille.

J’ai tout simplement adoré, c’est mon genre de films les prises de tête qui débouchent sur des moments satisfaisants comme ceux de ce film. J’aimerais bien une suite maintenant, parce qu’il y aurait le potentiel pour toute une saga ou, mieux encore, une série. La fin a même réussi à me surprendre car je m’attendais à un film plus grand public ou enfantin on va dire. Ce n’est pas le cas, et c’est tant mieux ! Un grand coup de coeur donc, et je ne peux que vous conseiller de le voir sans vous renseigner avant sur ce qu’il raconte… Laissez-vous guider par le talent du casting, qui est très bon, sans oublier de jeter un regard aux dessins sur les murs, ils offrent quelques indices!

 

Et c’est tout pour moi aujourd’hui – et pour le mois de juillet, d’ailleurs ! C’est bien, je garde mes deux mois d’écart entre films vus et critiques express sur le blog.

> Films

Cinq séries qu’il faudrait que je termine

Salut les sériephiles !

Cette semaine, Tequi continue de surfer malgré elle sur la vague du confinement : elle avait prévu bien avant les thèmes des TFSA, mais ça tombe quand même bien de parler des séries qu’il faut qu’on termine au moment où bon nombre d’entre nous sont enfermés et en profitent pour regarder leur petit écran. Bon, ce n’est pas vraiment mon cas en revanche, ce qui fait que cet article va être plus déprimant qu’autre chose… mais faisons comme si ! J’ai tellement de choses à rattraper et de saisons à finir. Ca s’accumule ! Je vais toutefois le prendre au sens strict avec les séries déjà terminées que je pourrais finir à mon tour.

Les Frères Scott : 10 choses que vous ignorez sûrement sur la ...

  1. One Tree Hill

J’entends Laura hurler d’ici, mais bon, j’en suis à la quatrième saison sur neuf, j’ai déjà vu l’épisode final et je ne suis vraiment pas sûr d’avoir envie de regarder la suite un jour. Je sais aussi, en revanche, que ça risque fort de me prendre un jour ou l’autre de m’y remettre. L’avantage de ce genre de séries, c’est que ça reste bien intemporel : oh, oui, ça paraîtra vieillot en qualité d’image et look des personnages… mais les dramas familiaux et adolescents resteront toujours des dramas familiaux et adolescents prenants, non ?

24 season 10 cast, release date, plot and will Jack Bauer return?

  1. 24

Cette fois, c’est Ludo qui va hurler – s’il passe par là un jour – mais non, je n’oublie pas que je n’ai vu que la saison 1 de cette série culte. Et j’aimais bien, alors ce serait un peu normal de m’y remettre un jour ou l’autre. Enfin, un jour et une nuit, pour une saison, quoi. Le truc, c’est que je sais que ça s’enchaîne vraiment bien et que je ne peux pas me permettre de la commencer sans prévoir d’avance le temps de voir au moins une saison.

scream season 3 | Tumblr

  1. Scream

C’est peut-être la série la plus simple à terminer de ma liste dans cet article : il ne me reste que cinq épisodes puisque j’ai chroniqué le premier de la saison en juin dernier. Bref, une soirée suffirait à mettre un terme à cette série d’horreur, mais je ne sais pas pourquoi, quelque chose me retient de me jeter dessus pour l’instant. Là encore, ça me prendra sur un coup de tête, c’est évident.

Y aura-t-il une saison 2 à The Defenders ? | Netflix, Héros et ...

  1. Marvel/Netflix

Allez… C’est un grand classique depuis quelques années, mais voilà, il me reste à terminer Luke Cage, Iron Fist, Jessica Jones, Daredevil et The Punisher, probablement pas dans cet ordre, mais j’ai encore oublié la chronologie. Je sais bien que tout ça a été annulé sans fin et que ce n’est pas sans raison, mais j’ai quand même envie d’aller au bout, parce que j’en adore le casting. Et puis, il y avait de bons crossovers entre les séries, c’est toujours disponible sur Netflix alors j’aurais tort de me priver de ce visionnage qui m’attend. Un jour ou l’autre.

  1. Suits

Sueboohs CornerBlogs#Suits - Season 8, Episode 11 "Rocky 8 ...Après avoir dévoré toutes les saisons d’un coup, j’ai toujours eu du mal avec la série. Je veux dire, s’enchaîner cinq saisons, ça ne m’avait pas posé le moindre problème, mais ensuite, la suivre à la semaine, ça m’avait compliqué la vie, parce que le schéma répétitif m’avait lassé. J’ai tenu deux saisons comme ça, et puis, alors que j’aimais bien le renouveau proposé par la huitième saison, j’ai abandonné faute de temps. Oui, plus faute de temps que d’envie. En tout cas, depuis j’ai envie de m’y remettre, mais je ne sais pas, je ne le fais pas. Elle est dans mon Challenge Séries de 2020, mais bon, on est le 30 mars aujourd’hui et je n’ai toujours pas vu la moindre saison de ce challenge, alors il faut peut-être que je me fasse une raison. On verra.

Voilà donc pour ce TFSA. Autrement, j’aurais pu parler évidemment de NCIS dont j’ai toujours quelques saisons à voir – et un épisode de la saison 17 aussi, maintenant que j’y pense. Elle n’est pas terminée, cependant, c’est pour cela que je l’ai exclue. Dans le même, il me reste trois épisodes de The Outpost, The Other One et Altered Carbon, et j’ai toujours des saisons de You, 13 Reasons Why ou Burden of Truth en stock. Bref, je ne suis pas prêt de m’ennuyer.

Mes derniers coups de… #19

Salut les sériephiles,

Comme hier, nous sommes toujours en milieu de mois, ce qui veut dire que je peux vous proposer un nouvel article « Mes derniers coups de… ». Cela fait déjà dix-neuf mois que cet article revient, alors vous connaissez probablement le refrain aussi bien que moi ; allons-y tous en chœur : « Trêve de blabla, à présent, je tente le coup de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier… »

Image associée

Coup de Cœur : Je pense que ça ne surprendra personne, mais il va à la saison 3 de Glow parce que j’adore toujours autant cette série et que j’ai dévoré la saison – à un rythme plus lent que ce que j’aurais fait hors déménagement, certes, mais bon, on fait ce qu’on peut avec ce qu’on a. J’espère que la série aura droit à une saison 4 car j’ai trouvé vraiment chouette de voir certains personnages être développés de manière plus approfondie.

Résultat de recherche d'images pour "glow"

Coup de Mou : Si j’ai aimé cette nouvelle saison de Glow, il faut bien avouer qu’il y a tout de même eu un gros défaut, son rythme moins entraînant et sa construction plus hasardeuse pour cette troisième année. Le problème, c’est que je me suis fait exactement la même réflexion face à Dear White People ! Bref, le coup de mou, il est pour les saisons 3 de Netflix qui ont dû mal à justifier leur existence et à offrir une construction pertinente. Reste à voir comment s’en sortira 13 Reasons Why, mais je n’ai pas grand espoir.

Résultat de recherche d'images pour "preacher jesse"

Coup de Poing : Je suis sûr que ce n’est pas la première fois, mais ce coup de poing va évidemment à Preacher qui est revenu avec force ces dernières semaines. Franchement, j’ai vu pas mal de coups de poings cette semaine, mais aucun ne vaut ceux de Jesse. Les chorégraphies mises au point dans cette série sont toujours bluffantes et fluides à regarder.

Coup de Blues : Rater certaines nouvelles séries parce que je déménage, c’est frustrant. Oh, ce n’est qu’une excuse ! Tous les mois, il y a des séries à côté desquelles je passe pour plein de raisons. Cet été, c’est Pandora qui souffre le plus de ce problème. J’aurais bien aimé la voir, mais bon, avec cinq épisodes à rattraper et sachant que les retours en font une série médiocre… j’imagine que je ne rate pas grand-chose. M’enfin bon, ça n’empêche pas d’avoir le blues de la nouveauté à côté de laquelle je passe.

Résultat de recherche d'images pour "suits kristen heigl"

Coup de Vieux : Comme nous sommes mi-août, cela fait déjà un an depuis que j’ai vu mon dernier épisode de Suits ! Et pourtant, j’adorais la saison 9, j’ai juste arrêté faute de temps, et voilà, j’ai maintenant une saison de retard et déjà 5 épisodes de Pearson qui s’accumulent… Oui, ça me file un coup de vieux, parce que je me rends compte que cette année est passée super vite, en un claquement de doigts. Et si ça, ce n’est pas le début de la vieillesse ! Bon, et puis, OK, je n’ai pas choisi le gif ci-dessus par hasard non plus, aha !

Résultat de recherche d'images pour "veronica mars love"

Coup de Gueule : Après mes visionnages du mois de juillet, il est dur de ne pas penser à Veronica Mars pour ce coup-ci. Je ne peux pas trop en dire sans spoiler, évidemment, alors passez au paragraphe suivant si vous n’avez pas vu la saison 4 et que vous ne voulez rien savoir. Mon gros coup de gueule contre Rob Thomas, c’est évidemment le twist final. Fournir le mariage tant attendu depuis près de quinze ans, c’était génial, mais ce cliffhanger qui nous refait souffrir une fois de plus le personnage qu’on adore, ce n’était vraiment pas une idée sympathique de sa part. Difficile de ne pas être énervé !

Image associée

Coup de Barre : Comme pour le coup de blues, je suis énervé de ne pas être plus efficace dans mes visionnages et je constate un énorme coup de barre, en juillet surtout, et à venir pour la fin de ce mois d’août. Tales of the City, Single Parents, The Rook ou encore Scream, voilà autant de séries dont j’ai pris le temps de commencer les saisons sans parvenir à aller au bout. Et je ne vous parle même pas de mon challenge séries, qui va devoir accuser pas mal de switchs pour que j’espère le terminer – et même comme ça, ce n’est pas gagné. C’est la vie !

Résultat de recherche d'images pour "the outpost"

Coup de Bol : The Outpost propose une deuxième saison que je trouve efficace et sympathique à suivre dans sa construction. C’est l’une de mes rares séries estivales, et je trouve que cette deuxième année suit le chemin du progrès après une première saison très moyenne. Peut-être que c’est parce que je connais mieux les personnages, peut-être que c’est parce que je me suis fait à l’intrigue, mais je trouve ça plus fluide et mieux construit pour le moment.

Coup de Tête : Oui, je ne regarde pas grand-chose comme séries en ce moment, mais s’il y a bien un coup de tête à retenir de cet été, c’est que je me suis mis à rattraper mon immense retard… dans Plus Belle la Vie. Figurez-vous que Kevin m’a envoyé un lien vers l’épisode où je m’étais arrêté, et depuis que j’ai fait play, c’est impossible de me stopper. J’en reparlerai plus longuement dans un autre article sur ce que j’ai pris le temps de regarder cet été, parce qu’il ne faut pas croire, ma télé était allumée continuellement pendant que je faisais les cartons, hein !

Résultat de recherche d'images pour "orphan black"

Coup de Théâtre : Récemment, il a été annoncé que Tatiana Maslany allait réendosser ses nombreux rôles ! Ouep, on est parti pour une saison 6 d’Orphan Black… mais sous le format d’un podcast, pas d’une série. Ce sera évidemment payant, mais il y a de fortes chances que je craque, parce que cette série était dingue et que la voix de Maslany est suffisante pour nous faire voyager ; on le sait tous !

Résultat de recherche d'images pour "lucifer"

Coup Tordu : Netflix propose une dernière saison à la série Lucifer, mais plutôt que d’en finir au plus vite comme cela semblait être le cas, voilà que la plateforme joue les prolongations en annonçant une saison allongée à 16 épisodes. C’est tordu de vouloir en finir mais de prolonger le plaisir comme ça. En même temps, pour une série sur le diable, ce n’est pas si étonnant une décision sadique ? De mon côté, je reste sceptique, parce que j’ai toujours trouvé que la série avait des longueurs qui ne lui réussissaient pas… et j’ai peur de ce que ça peut donner si on rajoute encore des épisodes.

Coup de Pub : J’ai l’habitude de parler de plein de séries sur le blog, mais il y en a une qui est passée sous mon radar alors qu’elle débarque demain ! Il s’agit de Why Women Kill. Je vous en laisse la bande-annonce, même si je ne pense pas avoir le temps de la commencer demain, mais notez tout de même que le casting est composé de trois actrices assez douées que je connais déjà – sans forcément les apprécier toutes cela dit – et que c’est produit par les producteurs de Desperate Housewives. Ca sent bon !

Coup de Grâce : Et enfin, on termine cet article sur une petite angoisse ! Les saisons 7 de The 100 et Agents of S.H.I.E.L.D sont officiellement les dernières. Dans un an, c’est la fin de deux de mes séries préférées. C’est déjà un coup de grâce, ça, mais le pire, c’est que je vois la saison 7 de Younger (déjà annoncée) se profiler elle aussi comme la dernière, parce que côté intrigue, la saison 6 nous amène petit à petit vers le bout de ce qu’il y a à raconter. Bon, là, c’est moi qui me fais des films : la série a prouvé plus d’une fois qu’elle en avait sous le coude et pouvait raconter plein de choses surprenantes, et en se renouvelant en plus. Je mets la charrue avant les bœufs, comme on dit…

Résultat de recherche d'images pour "younger"

On en reparle dans un an ! D’ici là, il y aura eu plein d’autres articles de toute manière, j’ai le temps de changer d’avis au moins douze fois.

Mes derniers coups de… #18

Salut les sériephiles,

C’est reparti pour votre article préféré (bon, au moins pour un certain nombre d’entre vous), toujours aussi long à écrire et tombant totalement au mauvais moment du mois pour que j’ai bien le temps de vous le développer et le publier tôt dans la journée. L’essentiel, c’est qu’il soit là !

C’est bien pour ça que trêve de blabla, à présent, je tente le coup de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

Coup de Cœur : De manière assez surprenante, je vais l’attribuer à Euphoria ce mois-ci. Si ça n’a pas bien commencé entre nous, la série a su me convaincre petit à petit, parce que j’ai fini par entrer dans son ambiance très particulière et dénudée, on va dire. J’aimais bien Skins à qui elle est sans cesse comparée, mais je préfère celle-ci, parce que j’en adore le casting et parce qu’elle a ce petit côté fascinant offert par la voix-off.

Résultat de recherche d'images pour "euphoria"

Coup de Mou : L’ensemble de cette semaine va marquer, vous le savez déjà je crois, un énorme coup de mou pour mon visionnage. On est à trois jours et un seul épisode vu, c’est pour ainsi dire mal barré tout ça. Je fais ce que je peux pour continuer de vous fournir des articles régulièrement, promis !

Coup de Poing : Pas besoin de poing quand on s’appelle Daisy Johnson ! Le double épisode diffusé ces deux dernières semaines par Agents Of S.H.I.E.L.D était absolument fascinant à voir et a montré une fois de plus à quel point les agents étaient badass. Parmi eux, ce sont les actions de Daisy qui ont montré à quel point le personnage avait réussi à changer depuis la première saison, et clairement pas pour le pire, mais bien pour le meilleur !

Résultat de recherche d'images pour "agents of shield"

Coup de Blues : Chercher un logement en région parisienne avec un seul salaire de professeur fonctionnaire titulaire, c’est mission impossible, apparemment. Un énième agent immobilier revenant sur sa parole sans trop de raison me met les nerfs ce soir et me fait considérer la triste impossibilité de se loger en étant célibataire. Si ça, c’est pas du coup de blues !

Coup de Vieux : J’en parlais dans l’article d’hier, mais j’ai découvert que Chloé de 13 Reasons Why, que je voyais jusque-là comme une adolescente à cause de son rôle, était en fait Ingrid de Grand Hotel, que je voyais comme une adulte (pas vraiment) responsable à cause de son statut médical.

Résultat de recherche d'images pour "ingrid grand hotel"

Coup de Gueule : Outre la recherche de logements faite d’échec, prouvant la précarité du statut tant critiqué de fonctionnaire/professeur, mon coup de gueule ira aujourd’hui à l’ensemble des journalistes cultivant l’image de professeurs « preneurs d’otage » et « privilégiés » se permettant de remettre en cause un système qui ne fonctionne pas vraiment. Et pas pour eux, non, pour leurs élèves. Je parle peu de tout ça, mais je vous assure, le ras-le-bol des clichés est déjà réel après un an d’enseignement, et deux déménagements (enfin, un et demi, puisque je ne sais pas où je vais ; quatre et demi si on compte les conseils que j’ai déjà aidé à quitter leurs logements).

Coup de Barre : L’écriture d’articles devient de plus en plus compliquée en ce moment, avec une vie à 100 à l’heure faite d’imprévus, compromis et dernière minute. Le coup de barre, j’ai envie de dire qu’il est bien placé dans cet article, parce que j’ai la flemme de continuer mon article là. Ca va me passer, promis, et il est hors de question que j’arrête, parce que j’adore partager avec vous. Mais voilà, FLEMME.

Résultat de recherche d'images pour "burn out younger"
Il y a encore les gifs pour rire, OUF.

Coup de Bol : Avoir eu assez d’énergie pour regarder l’épisode de Fear the Walking Dead de la semaine hier, ça compte ? J’hésite, quand même, parce que je ne suis pas fan de la malchance de certains personnages dans cette série… mais en même temps, ça faisait du bien de se mettre devant. Hâte de retenter l’expérience avec The 100 ce soir, du coup.

Résultat de recherche d'images pour "clexa"
C’est pas de ma faute si ce gif illustre les deux séries dont je parle ci-dessus, hein.

Coup de Tête : Commencer la saison 3 de Scream alors que je n’avais absolument pas le temps de la regarder et en sachant que ça n’allait pas aller en s’améliorant, voilà la vie que j’ai décidé de mener. Comme en plus j’ai bien aimé, je suis condamné à trouver le temps pour les cinq épisodes qu’il me reste, pas vrai ?

Coup de Théâtre : J’ai aimé la reprise de The Outpost pour le début de sa saison 2 ! Ca n’a absolument aucun sens, et pourtant, il faut bien me rendre à l’évidence, ça a fonctionné du feu de dieu (oui, je ne sais pas, j’utilise cette expression apparemment ?) cette reprise. Non seulement j’étais content de retrouver certains personnages (pas tous, il y a du surjeu insupportable quoiqu’il arrive), mais en plus, j’étais assez intéressé par l’intrigue proposée. Improbable !

Résultat de recherche d'images pour "the outpost"
Ca doit être ça Quinn, merci !

Coup Tordu : Avoir la flemme d’écrire mais continuer cet article jusqu’à atteindre les 1000 mots pourrait déjà être une belle manière de valider ce coup, mais j’ai trouvé pire : l’une de mes deux semaines les plus chargées de l’été a commencé lundi et s’achèvera donc la semaine prochaine… sauf qu’entre temps, il y a le Comic Con de San Diego qui commence ! J’ai au planning l’écriture d’articles sur le sujet, comme je faisais habituellement, mais je crois que c’est beaucoup, beaucoup, trop ambitieux. Ne vous attendez pas à des miracles, hein !

Coup de Pub : Faisons de la promotion familiale ! Ma sœur sophrologue lance un programme en ligne contre la charge mentale… C’est plutôt destiné aux femmes, maman ou pas, travailleuse ou pas. Si vous sentez déjà le stress de la rentrée ou si vous sentez que votre planning va être trop compliqué à gérer, ou si vous voulez tout simplement en savoir plus sur ce qu’est la sophrologie et comment gérer votre respiration peut aider votre quotidien, n’hésitez pas à jeter un œil ! Pour souffler un coup et retrouver joie de vivre et bonne humeur, c’est par ici que ça se passe !

Résultat de recherche d'images pour "emma roberts"
Et grâce à elle, vous finirez avec autant d’assurance que sur ce gif ehe

Coup de Grâce : N’oubliez pas qu’aujourd’hui, c’est le #WorldEmojiDay et que vous pouvez valider un point du Bingo Séries ! Voir tous les tweets pour faire deviner des séries aujourd’hui, ça m’a fait un bien fou et ça m’a beaucoup amusé. Je suis content d’avoir eu l’idée de lancer ça, je vais réfléchir à des manières de faire d’autres points dans le même genre pour de prochaines grilles. Et le vrai coup de grâce, c’est que ça s’ajoute à une liste interminable de choses à faire !

PS : et sinon, je crois que cet article fait un peu trop fi de mes bonnes résolutions 2019 (la numéro 5), va falloir remédier à ça !