Bilan ciné & films de 2021

Salut les cinéphiles,

Nous sommes le 12 janvier, il est peut-être temps pour moi de me lancer dans l’écriture d’un bilan des films vus en 2021, non ? Je devais le faire la semaine dernière, mais j’ai manqué de temps alors j’ai reporté et… je manque à nouveau de temps. Tant pis, faisons comme si !

La bande-annonce officielle de Ron's Gone Wrong parle de trouver l'amitié aux mauvais endroits

L’an dernier, j’ai donc pris le temps de voir 122 films. C’est deux fois plus qu’en 2019, deux fois moins qu’en 2020 et probablement cent de plus que genre 2017 ou 2018. C’est une bonne moyenne, donc, ça fait deux à trois films par semaine, ça me convient. La vérité est ailleurs toutefois : il y a des mois où j’ai vu très peu de films, et d’autres où j’ai enchaîné. Cela met un peu mal mon idée d’article qui était à l’origine de proposer un top de mes douze films préférés en en choisissant un par mois. On va faire un peu autrement, mais ça restera du mois par mois :

undefinedJanvier

Une douzaine de films vus, et aucun véritable coup de cœur au cours du mois. Cela m’avait donné la possibilité de continuer à évoquer les films de 2020 au moins. Il y a eu quelques catastrophes, comme l’horrible Eres tu Papa ? auquel je n’ai pas accroché du tout et de belles découvertes comme Man from Earth, L’expérience ou Le Trou. Un peu de tout donc. Dans les films dont je n’ai toujours pas parlé et que j’ai bien aimé.

Affiche du film Palm Springs - Photo 17 sur 17 - AlloCinéFévrier

Je suis resté sur le même nombre de films, mais cette fois-ci, j’ai ieu de vrais coups de cœur pour Palm Springs (une bonne St Valentin, du coup, comme je l’ai vu quelques temps après sa sortie !) et pour Pink, un film trop peu connu et qui mériterait vraiment d’être plus vu, n’hésitez pas. J’en ai profité pour découvrir quelques classiques également, comme Die hard ou Leon.

https://www.telerama.fr/sites/tr_master/files/bd26402c-ea02-47f3-8031-672a2bfbd3b3_2.jpgMars

Un peu plus de films cette fois-ci, et surtout beaucoup de coups de cœur. La liste est longue : Triangle était une superbe découverte avec une actrice que j’adore et dont je ne comprends toujours pas comment j’ai pu passer à côté pendant si longtemps ; Promising Young Woman était un film de 2021 qui était vraiment original, dynamique et sympathique ; U-turn était une bonne découverte, inattendue pour une « histoire inspirée de faits réels », évidemment. Sans en avoir parlé sur le blog, je garde de bons souvenirs aussi de films comme Fear of Rain ou Au bout du Tunnel. Au milieu de tout ça, j’ai encore eu le temps de voir pour la première fois les Kill Bill ou Nikita, mais aussi le très bon K-Shop. Je ne l’ai pas noté comme un coup de cœur… mais il fait partie des films marquants de mon année 2021.

La porte des secrets (2005) - CeDe.comAvril

Trois films ! Et malgré tout, un coup de cœur pour La Porte des secrets, qui était vraiment génial, avec un concept comme je les aime. Bon, au cas où, il s’agit d’un film d’horreur, hein.

Je ne peux pas en dire autant de Nobody (sympa sans plus, divertissant, on va dire, mais un film d’action comme je ne les aime pas, pour le coup) et Instinct de survie (vraiment pas dingue).

Les Mitchell contre les machines - film 2021 - AlloCinéMai

Je n’ai pas vu beaucoup de films non plus, mais j’ai adoré The Mitchell vs the machine : c’est l’un des meilleurs films d’animation de l’année et une très bonne sortie de 2021 pour l’ensemble des films. Très sympathique, plein d’humour, une aventure que je regarderai probablement une nouvelle fois.

Au rang des coups de cœur, il y a aussi eu Breaking Fast, une excellente surprise et bien sûr, mon retour au cinéma. Oh, Adieu les cons n’était pas si dingue comme film, mais ça reste marquant de retourner enfin au cinéma après un an.

Cruella en Blu Ray : Cruella - AlloCinéJuin

Cruella est une super découverte, qui pourrait bien figurer parmi les coups de cœur… mais je me suis rendu compte que je n’y repensais pas tellement après coup finalement. Du côté des films d’horreur, j’ai adoré It follows et beaucoup apprécié False positive… mais sans avoir de coups de cœur pour autant. J’étais de nouveau à une douzaine de films ce mois-ci, mais avec pas mal de rewatchs, notamment du côté des Disney. Côté animation, les sorties Disney + n’ont pas été si marquantes que ce que je l’espérais… mais on a eu de bons films tout de même. Le mois s’est terminé sur une bonne surprise, avec The Thing about Harry.

Black Widow - DVD, Blu-Ray & achat digital | DisneyJuillet

Enfin du Marvel au cinéma ! Après nous avoir inondé de séries, il était temps de les retrouver sur grand écran. Rien que pour ça Black Widow fut un énorme coup de cœur. Bon, pour ça, et pour Yelena, évidemment.

Autrement, le mois fut surtout marquant pour ses sorties cinéma, avec Annette et Kaamelott, et aussi The Tomorrow War, même si ça, ce n’était pas au cinéma.

À dix-sept ans - film 2019 - AlloCinéAoût

Ce fut un mois très chargé en films avec une vingtaine de découvertes, cette fois. Et dans le tas, j’ai eu des coups de cœur : In the Heights bien sûr, parce que c’était génial comme film musical, Aftermarth pour l’horreur et Diecisiete, pour le film absolument inattendu. Je veux dire, c’était juste un film que j’ai lancé comme ça et qui s’est avéré être une super histoire touchante, avec des moments drôles. Côté cinéma, on a eu les sorties de Reminiscence (mouais), Jungle Cruise (très sympa) et Free Guy (marquant et hilarant). C’était plutôt un bon mois où j’ai pu continuer de regarder des Disney (y compris Coco, jamais vu avant).

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux en Blu Ray : Shang-Chi et la légende des Dix Anneaux - AlloCinéSeptembre

On pourrait penser que la rentrée a freiné mes visionnages ? C’est tout l’inverse, avec la fatigue, j’ai eu plus tendance à me mettre des fonds sonores, plus ou moins efficaces par contre. Il y a eu beaucoup de cinéma ce mois-ci, et ça s’est vu sur le blog : Shang-Chi fut un coup de cœur, contrairement à The Forever Purge (très sympa, mais pas exceptionnel non plus), Don’t Breathe 2 (tellement attendu que c’était forcément décevant), Bac Nord (j’ai plutôt apprécié) ou encore Malignant. Ouais, beaucoup d’horreur… mais pas que : Netflix m’a régalé avec Kate et Prime Video avec Cendrillon. Beaucoup ont détesté ce dernier, mais moi, non, vraiment pas, il avait ses moments sympathiques. Autrement, c’était un bon mois et j’ai vu tellement de films que je me suis rendu compte après coup que j’en avais raté de noter certains films, comme The Mimic. Et pourtant, j’ai aimé !

Affiche du film Penguin Bloom - Photo 17 sur 18 - AlloCinéOctobre

Cinq films… C’est de nouveau un e catastrophe côté cinéma, mais c’est principalement parce que le début d’année scolaire a été très compliqué et chargé en mauvaises nouvelles. Tant pis. Revoir des Harry Potter, c’est toujours très sympathique de toute manière.

Malgré tout, j’ai quand même découvert un film qui valait le détour : j’ai beaucoup aimé Penguin Bloom, une histoire poignante. Et c’est inspiré d’une histoire vraie, en plus.

https://static.mediapart.fr/etmagine/default/files/2021/07/11/tu-me-manques-dvd.jpgNovembre

Enorme coup de cœur en début de mois avec Tu me manques, très touchante histoire et drame LGBT. J’ai bien aimé aussi The Silenced, au concept original et tout aussi dramatique, et j’ai accroché plus que prévu à Last Night in Soho. En fait, vraiment, je me rends compte que c’est un mois dans lequel j’ai surtout vu des films qui me plaisaient : Eternals, Age of Adaline, Grâce à Dieu, 1917, Red Notice… Beaucoup de films très différents, mais tous géniaux. Je vous les recommande… et d’ailleurs, il faudrait que j’écrive des articles sur certains d’entre eux. Eh, ça permet de voir mon retard, comme ça.

Spider-Man : No Way Home : une nouvelle affiche remplie de méchants - CNET FranceDécembre

J’ai terminé l’année avec une vingtaine de films à nouveau. Vous l’avez vu sur le blog, je pense, il y a eu énormément de cinéma pendant les vacances scolaires : Spiderman No Way Home a débarqué juste avant, le catastrophique Matrix pendant. J’en ai profité aussi pour voir les Tous en scène et West Side Story. Du côté des coups de cœur, outre l’homme araignée, il y a eu en horreur le très bon film Le Calendrier, parfait pour le mois de Noël, l’excellent animé Ron’s Gone Wrong et le très surprenant Don’t look up sur Netflix. Je l’ai encore en tête… Eh, ça changeait des films de Noël – j’ai d’ailleurs enfin vu The Christmas Setup, à défaut de l’avoir vu l’année de sa sortie.

Don't Look Up : Déni cosmique | Site officiel de Netflix

Et voilà ! Cela fait beaucoup de films évoqués, mais c’est difficile d’en choisir un seul comme préféré, honnêtement. On voit une petite tendance à préféré les films d’horreur et les Marvel, tout de même, ainsi que pas mal de romances LGBT. Et comme j’ai vu moins de films qu’en 2020, inévitablement, il y a tout de même eu moins de rattrapages de films cultes. Allez savoir, c’est peut-être là-dessus qu’il faudra que je me concentre en 2022… mais ça n’en prend pas le chemin pour le moment !

Des films pour Halloween, partie 3 (#43)

Salut les cinéphiles,

J’espère que votre journée d’Halloween se déroule comme vous le souhaitiez. Si vous êtes de la team dernière minute pour choisir le film d’horreur qui vous accompagnera dans cette nuit terrifiaient, je vous propose la dernière partie de ma sélection de films d’horreur vus en 2021. Après la partie fun de mercredi dernier, il est temps de passer un peu plus dans les frissons. Et j’ai deux coups de cœur dans les films du jour, alors j’espère que ça fera votre bonheur – et plaisir coupable de voir des gens se faire trucider ?

The Boy Behind the Door

504F807E-667E-4F44-9949-0880FF15800BOn commence sur un film légèrement plus soft que les autres, avec de très bons acteurs. Je dis ça principalement pour Lonnie Chavis, qui incarne Randall enfant dans This is us et qui nous montre ici ses capacités à être un grand acteur malgré son jeune âge. L’histoire du film est à la fois classique et troublante, avec deux jeunes garçons qui se font enlever et emmener dans une maison où les ravisseurs ont des intentions loin d’être gentilles avec eux.

C’est très étrange comme scénario, n’est-ce pas ? Les deux garçons cherchent à s’enfuir comme ils peuvent, avec un qui reste derrière une porte, vous l’aurez compris. Si la cohérence n’est pas là tout au long du film, on sent tout de même qu’on est happé par cette histoire. Ces gamins sont attachés à la vie et sont plutôt malins, ce qui n’empêche pas la peur d’être là car leur survie n’est pas assurée dans un film d’horreur.

Difficile d’en dire beaucoup plus sur le film sans spoiler, et mon intention est de vous donner envie de le regarder, alors je vais me taire ici. Je vais simplement préciser que si j’ai passé un excellent moment devant, ce n’est pas un coup de cœur non plus, parce qu’il y a des redondances avec d’autres films d’horreur et parce que ça reste prévisible, même dans certains jumpscares. Un divertissement efficace, mais pas trop non plus. C’est soft comme horreur…

Misery

5F000332-3558-470F-AC51-BC7750B4F2CAAh, Kathy Bates… Une grande actrice encore au début de sa carrière avec ce film : une jeune femme se retrouve à devoir héberger son auteur préféré suite à un accident. Bon, soit. C’est un thriller parfait pour Halloween, mais il souffre du fait qu’on soit en 2021 ce film… Ben oui, c’est une histoire que j’ai eu l’impression d’avoir déjà vu ailleurs, c’est un film dont on comprend bien comment les ressorts et performances d’acteur suffisent à le rendre culte… Mais il finit par mal vieillir.

Il date de 1990, quoi. Ce n’est pas un indispensable clairement, du moins pas un des miens. Je comprends son statut, je comprends pourquoi en l’ayant vu à l’époque, il pouvait être marquant, mais pour 2021, eh, il m’en faut plus. A vous de voir quel type d’horreur vous plaît.

Gonjiam : Hauted Asylum

AAB53BE0-14E1-4266-AF12-B980B8BE466EOn passe aux coups de cœur pour terminer l’article. Ce film en est un, même s’il y a un énorme mais. Avant d’y arriver, parlons déjà de son histoire assez basique : un groupe de jeunes se lance le défi de pénétrer dans un ancien hôpital psychiatrique désaffecté et inévitablement hanté. Le twist un peu moderne, c’est que ce sont des youtubeurs, donc le film est en found footage avec des personnages qui parlent parfois à la caméra. C’est plutôt marrant et ça permet de voir quelques différences culturelles et web avec la Corée du Sud, même si encore une fois, c’est évidemment une fiction qui en rajoute des couches.

Inspiré de légendes urbaines, le film est génial dans l’ambiance qu’il met en place avec beaucoup d’efficacité… En revanche, il y a un gros problème à mon sens dans le rythme très long en début de film (comme souvent) et à la fin qui nous laisse trop dans l’incompréhension. Peut-être que c’est moi le problème, cependant.

Clairement, si vous voulez vous faire peur ce soir, c’est celui que je conseille le plus, il est dans une ambiance parfaite d’Halloween si vous le voyez dans le noir. J’imagine qu’il faut quand même réussir à entrer dans le film, donc vous me direz si vous avez aimé ou pas, mais c’est mon meilleur conseil pour Halloween si vous avez déjà vu Host. Sinon, faites-vous les deux bout à bout et ne dormez pas de la nuit. Eh, d’ailleurs, à vos risques et périls, je me désengage de toutes responsabilités, moi.

The Mimic

685815B4-D1D5-481C-9CB9-EAC3DF37E354La Corée du Sud me plaît beaucoup en ce moment dans mes choix de films, que voulez-vous ? Mon autre coup de cœur pour une bonne soirée frissons d’Halloween, c’est celui-ci. Il est excellent pour plein de raisons ce film, et lui aussi, il s’inspire de légendes urbaines – mais cette fois-ci, ça ne s’inspire pas d’un lieu qui existe.

L’histoire reste assez simple et se devine facilement au titre : un monstre est capable d’imiter la voix (surtout) de ses victimes, mais aussi de jouer des apparences. Si le concept est génial, je dois avouer que l’histoire en elle-même pêche un peu à cause de personnages parfois difficiles à comprendre. Pourtant, la psychologie de l’héroïne est travaillée tout au long du film pour expliquer ses choix.

Je le garde en coup de cœur pour l’ambiance et le concept qui est vraiment bien exploité, pas tellement pour le déroulement du film, plus conventionnel.

On passe tout de même un excellent moment et certains aspects (les yeux des personnages normalement) sont effleurés par le scénario sans être tout à fait expliqué. C’est une bonne chose car ainsi le suspense est maintenu : on est chargé de deviner certains éléments, ce qui est aussi un moyen d’être à fond dans le film.

Et j’espère que vous le serez si vous tentez un de ces films. Vraiment, les deux derniers font partie des meilleurs films vus ces dernières semaines. Et comme ce sont des films d’horreur, j’ai mis de côté pour vous souhaiter un joyeux Halloween.

Sélection plus fun pour Halloween, partie 2 (#42)

Salut les cinéphiles,

C’est parti pour la deuxième sélection des films qui peuvent valoir, peut-être, le coup pour pimenter votre soirée d’Halloween. Il s’agit toujours des films d’horreur que j’ai pu voir en 2021 et dont je n’ai pas pris le temps de parler encore… Il y a autrement toute une sélection de films d’horreur coups de coeur que vous pouvez retrouver sur la liste des films évoqués sur le blog, en gras avec le smiley 😱. En vrai, prenez une heure pour voir Host, clairement.

De votre côté, si vous avez en tête un film qui vaut vraiment le détour pour Halloween, n’hésitez pas à m’en conseiller, je me fais une soirée d’Halloween dès demain normalement… Ceci étant dit, c’est parti pour la sélection, deuxième partie (sur trois, j’en garde des géniaux pour l’article de dimanche matin 😉).

Instinct de survie

Film Instinct de Survie - CinemanJ’adore Blake Lively et c’est à peu près la seule raison valable (et encore) de regarder ce film qui est loin d’être exceptionnelle. Perdue en mer, elle fait tout pour survivre face aux dangers marins et à un requin… Écoutez, c’est un film d’horreur et ça fait forcément son effet sur certains d’entre vous, mais ce n’est pas trop le genre à me terrifier, je dois bien l’avouer. C’est sympathique à suivre, il y a quelques jumpscares efficaces… ça peut le faire pendant que vous cuisinez votre repas d’Halloween ?

J’avoue que je suis assez stupéfait d’avoir vu qu’il y avait une suite aussi. Je n’ai pas osé regarder ce qui doit probablement être un grand chef-d’oeuvre, mais bon, c’est parce que c’est le genre de films que j’ai vu 150 fois déjà, notamment avec les Open Waters.

D’ailleurs dans le même genre et sans que ça ne mérite un article, j’ai aussi vu Peur bleue cette année… Ca ne mérite pas un article ? C’est que je n’en ai aucun souvenir franchement. Une scientifique utilise des protéines de requin pour sauver le monde mais elle se retrouve à créer deux monstres prêts à tuer tout ce qui bouge. Allez pour les fans d’horreur à base de requins, quoi.

Des serpents dans l’avion

Des Serpents Dans L'Avion (Débranchez les neurones, débranchez le cerveau !) - Cinéma ChocTrès sincèrement, tout est dans le titre, je ne peux pas faire de synopsis plus précis que ça…

Si les requins ne sont pas ce qui vous donne le plus de frissons mais que vous avez une peur bleue des serpents et/ou des voyages en avion, ce film sera parfait pour vous faire peur en ce Halloween 2021.

C’est un vieux film qui est tout aussi parfait pour une ambiance fun d’Halloween, avec des gags quand les personnages font l’amour alors que les serpents envahissent (oh, c’est facile ça, vous avez déjà deviné la scène pas vrai ?), des gros clichés américains et tout ce qu’il faut pour passer un moment marrant alors que les personnages vivent le pire jour possible de leur vie.

Vous l’aurez compris, c’est américain dans l’écriture, mais ça fonctionne si vous voulez poser votre cerveau devant un film d’horreur sympa et fun. Pas le genre à vous donner de grands frissons…

Après, c’est très particulier comme ambiance et comme genre de films les films qui se concentrent sur des animaux… mais j’aime bien de temps en temps, parce que ça donne de quoi rire un moment. Et puis, ce n’est pas forcément un échec non plus, il y a des bons moments dans le film, hein.

Oxygen

Oxygène - film 2021 - AlloCinéPareil, on est sur de l’horreur bien particulière qui ne prendra pas forcément sur tout le monde. L’héroïne de ce film se réveille enterrée vivante, et elle est loin d’en être ravie, figurez-vous. Par chance, elle est dans un caisson technologique ultra connecté qui lui indique comment se soigner et contacter le monde extérieur. Elle galère malgré tout à s’en sortir, notamment parce qu’elle ne se souvient pas bien de comment elle est arrivée là… ou de ses souvenirs en général.

Franchement, le film n’est pas une pépite, mais j’ai passé un bon moment devant. Je suis bon public, bien sûr, et je suis particulièrement friand des films « en temps réel » (ce n’est pas tout à fait le cas malheureusement, mais ils ont une bonne astuce pour l’expliquer) et des huis-clos. Et là, niveau huis-clos, c’est réussi. On manque d’oxygène nous aussi. C’est tout à fait le but, d’ailleurs.

J’ai senti vers quoi on se dirigeait en cours de route et je n’ai pas été très surpris de certains rebondissements qui auraient dû l’être, alors je ne sais quoi en penser et quoi en dire exactement.

Grosso modo, il a moins de lenteur que ce que j’imaginais et Mélanie Laurent est une actrice que j’apprécie bien, alors j’ai trouvé efficace l’ensemble. Il ne me donnera pas de cauchemars, mais certains moments et plans sont marquants tout de même. Pour les claustrophobes, c’est parfait pour Halloween en tout cas… et dans tous les cas, c’est sympa à regarder.

Till death (2021)

https://www.ecranlarge.com/uploads/image/001/392/till-death-photo-megan-fox-1392648.jpegSympa à regarder également… mais vraiment pas indispensable pour la culture, hein.

Ce film de 2021 nous conte une escapade romantique en couple qui tourne à l’enfer pour une femme quand elle se retrouve menottée au cadavre de son mari. Y a des réveils plus cool.

Très clairement, le film n’a pas une once de crédibilité ou de réalisme, mais ça n’empêche pas que l’on passe un moment chouette devant. Vous n’allez pas en faire des cauchemars a priori, mais c’est le genre de couple pas mal en couple ou entre amis pendant que vous mangez. L’ambiance est au thriller, sans que ça ne nous coupe vraiment le souffle. Il est juste question de voir Megan Fox tenter de s’en sortir comme elle peut du pétrin dans lequel elle se retrouve alors qu’elle est en petite tenue, comme vous le voyez sur l’image ci-dessus.

Disons qu’on sait comment le film a été vendu au studio, quoi. Non, parce que de manière générale le jeu des acteurs… bon eh, on n’est pas là pour juger, et tant mieux pour eux.

Paranoïak

Paranoiak [film 2007]Ce n’est pas tellement un film d’horreur, mais ça fait un moment que j’ai envie de parler de ce film où j’ai redécouvert l’existence de Shia LeBoeuf. Il est là tout jeune et se retrouve à jouer un ado assigné à résidence qui se met à suspecter son voisin d’être un meurtrier. Le scénario est hyper convenu, les personnages (le meilleur pote, la nouvelle voisine, la mère débordée…) le sont aussi et franchement, le film n’invente absolument rien.

Oui, mais. À mes yeux, ça fait un bon film d’Halloween car on est sur une ambiance petit thriller à la cool, avec des jeunes américains et un way of life tout pépère qui dégénère dans des crimes sordides et des suspicions folles.

Fenêtre sur cour, version 2000, donc. C’est le genre de film que je me vois bien regarder sur un Halloween avec des enfants par exemple. Rien qui ne fasse trop peur, mais en même temps, une histoire qui en est digne malgré tout. Je pense que ça peut prêter vachement à débat cette sensation, surtout que bon, ce n’est pas pour les enfants non plus quand on voit certaines scènes de la voisine (vous l’aurez deviné, là aussi), mais voilà, je vous la partage, c’est mon blog. Et j’ai découvert que j’aimais bien Shia Leboeuf finalement, alors que j’étais sûr que non… !

Entretien avec un vampire

Entretien Avec Un Vampire Poster - Tom Cruise - Brad Pitt (98x68 cm), Poster /affiche enroulé, Top Prix | fnacOn termine la sélection vraiment gentille du jour avec ce classique que j’ai découvert pour la première fois cette année. Mieux vaut tard que jamais, surtout pour un fan de Buffy, n’est-ce pas ?

Difficile de ne pas évoquer une pointe de déception face à ce film culte : bien sûr, il est ancien et ne donne pas le beau rôle aux femmes, bien sûr les effets spéciaux nous arrachent quelques sourires et bien sûr il y a des moments où l’intrigue est plus que prévisible. Pour autant, je vois parfaitement ce qui a pu être culte et novateur à l’époque.

Je ne peux pas dire non plus que ce fut sans surprise et d’un ennui mortel, bien au contraire. Le film a clairement ses longueurs et j’ai décroché sur la fin, mais dans l’ensemble, le scénario permet bien de s’accrocher à ce qu’il se passe et les acteurs s’en tirent tous très bien. Forcément.

Sérieusement, une réunion d’autant de gros noms du cinéma, je n’avais pas trop de doute, mais ça m’a fait rire de voir qu’une enfant était capable de leur voler la vedette en proposant, à mes yeux, le meilleur jeu d’actrice possible. Elle avait le meilleur rôle, en même temps – ou en tout cas, celui qui me fascine le plus en général.

Bref, c’était un bon moment et si vous n’avez jamais vu ce film, Halloween est le jour idéal pour le découvrir. Ouais, vous aurez compris à un tout autre moment, mais vous pouvez profiter de mes erreurs, alors ne vous plaignez pas !

Vous n’avez pas trouvé votre bonheur pour Halloween ? Revenez dimanche, on flippera un peu plus normalement… Les frissons sont garantis avec la fin de la sélection. Normalement.