Bref, je suis cas contact Covid19

Salut les sériephiles,

La lutte contre le pandémie Covid-19 – CNDH DjiboutiOn se retrouve aujourd’hui pour un article blabla parce que vous aurez compris à force, depuis ce week-end, que le Covid me poursuit depuis un moment. Figurez-vous donc que je suis cas contact, a minima, et asymptomatique (ou presque), probablement. Ca valait bien un article plus long pour développer tout ça, parce que j’en ai parlé longuement sur Twitter sans tout dire et parce que, franchement, je n’ai pas eu le temps de lire mes comics donc ça n’aurait pas grand-intérêt de faire un bilan de parcours du Mois de la BD.

Comment donc me retrouver cas contact alors que je prône les gestes barrières et le port du masque depuis six mois ? Ben, en allant au boulot, duh, je suis prof et je mange en salle des profs, parce que c’est toujours mieux que la cantine. Pas de bol pour moi, j’ai mangé avec un collègue qui s’est avéré positif avec masse de symptômes juste après. Joie.

Yes No Maybe GIFs | TenorEst-ce que j’ai été isolé pour autant ? Non ! Pensez bien : on m’a laissé dans l’ignorance heureuse pendant une semaine complète (oh, j’avais bien vu qu’il était absent, mais ça pouvait être pour 150 autres raisons) avant de me dire le vendredi midi suivant que j’étais cas contact. Puis, en fait non, parce qu’il avait eu des symptômes plus de 48h après notre dernier contact (à vue de nez, 52h). Puis, en fait, dimanche soir, si.

Seulement qui répond à un numéro en 09 qui vous appelle un dimanche à 17h ? Pas moi, je peux vous l’assurer. Déjà que je ne réponds pas au téléphone, tout court. J’ai donc été informé le lundi matin que j’étais cas contact, que je devais me faire tester et rester bien isolé. Dix jours après le dernier contact, donc. Pour un isolement censé durer sept jours après le dernier contact ? Bien.

the 100 1x13 | Tumblr
La première quarantaine de ma vie, yay !

Vous voyez, on parle du bordel des assouplissements de protocole dans les écoles et des mesures restrictives qui pleuvent, mais vous n’avez pas idée à quel point ce sommet de l’iceberg est enviable. Lundi, je me retrouvais donc cas contact et je faisais une croix sur mon jour off, parce que je passais la matinée au téléphone pour apprendre que mon médecin traitant était injoignable (genre, vraiment, je ne l’ai toujours pas eu en ligne, hein, déjà que je ne le portais dans mon cœur), que finalement, je n’étais pas en arrêt mais en télétravail (après trois semaines de « vous devrez être en arrêt »… Là, pour le coup, c’était très cool !) et bon, un tas d’autres détails que je vais vous passer.

Suits - {Harvey ღ Donna} #8: Because she knows what he's thinking even  before he thinks it. - Page 7 - Fan Forum
Je veux bien une Donna avec la patience qu’il faut pour appeler mon docteur !

Mon test PCR ? Ah, la bonne blague. L’ARS me demandait donc de le passer au plus vite, puisque j’étais cas contact depuis dix jours, mais c’était sans compter sur le fait que n’ayant pas de voiture, j’étais censé me contenter des deux labos à côté de chez moi. Huit jours d’attente pour avoir un rendez-vous et dix jours d’attente pour avoir un résultat. 18 jours donc. Plus les dix avant qu’on m’isole. 28 jours ? Ben tu m’étonnes qu’on soit en pandémie.

J’ai donc un super rendez-vous pour mardi prochain, le test va être utile. En vrai, j’ai triché un peu et fini par trouver un labo à proximité (merci la collègue ayant fait son test là-bas et me proposant de m’y emmener parce que, de toute manière, on avait mangé ensemble et qu’on était cas contact ensemble) respectant les consignes – à savoir ne prendre que les personnes cas contact ou à symptômes.

Résultat de recherche d'images pour "containment"

Et puisque je parle de symptômes, faisons le point sur le sujet. Je me suis cru asymptomatique un bon moment, mais voilà, j’ai un petit fond de mal de gorge qui me gratouille depuis quelques jours. Au moins, l’avantage, c’est que mon test révélera si c’est ça ou pas. Dans dix jours (enfin, neuf, maintenant). Utile. J’en reparlerai sur le blog (et Twitter, donc). J’ai aussi une très légère douleur au thorax et de la fatigue aujourd’hui, mais ça peut tout aussi bien être une posture foireuse cette nuit. En attendant, c’est sans surprise qu’avec mes dix jours à être cas contact sans le savoir, ben j’ai été une deuxième fois cas contact de quelqu’un d’autre le jeudi et que j’ai probablement refilé la patate chaude à une collègue ce même jeudi, parce qu’elle a été malade tout le week-end dernier après avoir mangé avec moi.

Autrement dit, il y a de fortes chances que si mon test revient un jour, il m’annonce sans trop de surprise mon état de positif au Covid19. À peu près sans symptôme, cela dit, et ça, c’est cool. Et du coup, être cas contact, ça change quoi ? J’ai des questionnaires à remplir tous les trois jours sur mon état de santé pour savoir si ça se dégrade, j’ai pu récupérer 28 masques gratuits en pharmacie (ça, c’est top), je me retrouve à galérer en télétravail (avec des classes virtuelles à des heures improbables et des mails d’élèves perdus, quand ce ne sont pas ceux des parents pas trop heureux de la situation, mais qu’est-ce que j’y peux, moi ?) et je passe ma vie au téléphone. Forcément.

Paranormal News! 1 December 2017
Allô maman pas bobo

Entre la famille et les amis à qui raconter tout ça, les collègues possiblement cas contact à appeler, la hiérarchie à qui poser un milliard de questions sur une situation administrative floue et l’assurance maladie/ARS qui harcèle pour tout et rien, je suis en train de me faire une cure de vaccination à ma haine du téléphone et des numéros inconnus. Et je vous passe l’ARS qui m’a recontacté aujourd’hui suite à mon appel au secours de lundi pour me dire qu’ils ne m’avaient pas trouvé de rendez-vous dans un labo. Sans déc’, j’ai fait sans vous.

Oh, d’ailleurs, le test ? Pas vraiment douloureux, mais pas agréable non plus : ça frotte contre la paroi nasale, donc vous le sentez passer – ça m’a même filé une petite douleur fantôme de quelques heures – et ça ne doit pas être agréable en cas de nez bouché ou étroit. Comme j’ai un grand nez, c’était plutôt ni vu, ni connu. Par contre, ça aussi, ça occupe bien l’isolation d’aller se faire tester et tout. Bref, c’est un reconfinement, avec encore plus d’emmerdes administratives, yay !

Things That Always Happen on Grey's Anatomy | POPSUGAR Entertainment
Je n’ai pas trouvé meilleure conclusion

Stats de la semaine #17

Salut les sériephiles,

C’est l’heure des statistiques puisque nous sommes lundi… et quelles statistiques ! La semaine dernière, vous avez été quasiment deux fois plus nombreux que la semaine précédente à passer sur le blog, le tout avec une progression constante assez folle à voir, alors je vous la laisse ici, histoire d’en garder une trace, parce que franchement, merci.

Stats.jpg
J’ai fait la capture hier matin, mais hier aussi, ça continuait de grimper ; de manière moins visible avec « seulement » quatre personnes de plus aha !

Maintenant que ce petit moment de grande satisfaction est passée, il est temps de l’expliquer, et c’est assez facile à expliquer : vous êtes sur un blog séries qui a cartonné en parlant… ben, pas de série, en fait, mais de film. Et même mon article sur Game of Thrones n’attire pas du tout en comparaison. C’est la magie de Marvel que voulez-vous ?

Résultat de recherche d'images pour "avengers"

Les cinq articles les plus vus cette semaine sont ainsi :

  1. Résumé des films Marvel pour les néophytes : 1607 vues
  2. Le résumé Marvel pour les néophytes 2 : 417 vues
  3. Avengers Endgame expliqué : 132 vues
  4. Avengers Endgame : 100 vues
  5. Les séries les plus hot : 80 vues

Franchement, je m’attendais à ce que les Avengers attirent autant de monde. Ce n’est qu’un film, eh. Bon, un film avec un milliard de recettes en moins d’une semaine, certes. En plus, j’ai possiblement exagéré aussi avec mes trois articles sur vingt-deux qui sont consacrés à ce blockbuster. Il y avait de quoi raconter aussi, que ce soit l’avant-film, le pendant ou… ben l’après, avec les réflexions et les explications plus ou moins nécessaires.

On note d’ailleurs que ce sont les explications qui fonctionnent mieux que mes réactions sur le film… Ce qui m’amène au constat habituel que les articles avec plus de contenu fonctionnent mieux, parce qu’on les voit moins ailleurs. Il faudrait donc que je m’y consacre plus, mais eh, ça prend plus de temps. De toute manière, j’ai déjà la liste de tous les 500 mots du mois.

Résultat de recherche d'images pour "charmed"

Et sinon, on a donc le TFSA sur les séries les plus hot qui continuent de cartonner… ben dis donc, bande de petits coquins ! Enfin bon, je commence à vous connaître, ça fait un moment que c’est dans le top ehe ! Vous auriez pu vous arranger pour être vingt de plus dessus, d’ailleurs, parce qu’on a failli avoir un top 5 où chaque article a plus de 100 vues ! Choquant.

Nous en arrivons donc, vous le savez aussi bien que moi, aux saisons les plus consultées de la semaine, qui sont :

  1. Grey’s Anatomy (S15)
  2. Charmed (S01)
  3. The Walking Dead (S09)
  4. Shadowhunters (S03)
  5. Atypical (S02)

Résultat de recherche d'images pour "grey's anatomy season 15"

C’est un top assez imprévisible que celui de cette semaine. Si j’ai l’habitude de voir les articles sur Grey’s rencontrer leur petit succès, il est étonnant de la voir atteindre le sommet du podium une semaine où elle n’était pas diffusée aux États-Unis. Résultat de recherche d'images pour "the walking dead"De même The Walking Dead est terminée depuis un moment maintenant donc je ne pensais pas la revoir si vite dans le top.

Pour le reste, Charmed et Shadowhunters font partie de mes rares hebdos inédits, donc c’est assez logique de les retrouver à ces places dans le classement. Enfin, Atypical boucle le classement, ce qui est pas mal puisque je n’ai posté que deux articles dessus. The Rookie ne rencontre pas tant de succès franchement (je pensais pourtant que ça cartonnerait !).

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters"

En ce qui concerne les recherches les plus marrantes de la semaine, je n’ai pas grand-chose à vous mettre sous la dent, parce que les moteurs de recherche ont croulé sous les Avengers eux aussi. C’est donc littéralement tout ce que j’ai. Le plus marrant, c’est une faute de frappe qui demande le résumé des Marvek. C’est pas avec ça qu’on va se marrer. J’ai quand même trouvé quelqu’un qui cherchait aussi à savoir si Ghosted avait une saison 2. Comme quoi, on n’est jamais au bout de nos surprises !

Résultat de recherche d'images pour "atypical bye"

C’est tout pour ces statistiques, même s’il me reste encore à vous remercier pour vos 107 commentaires. Comme c’est toujours plus sympa d’interagir, c’était chouette de les recevoir !

Week-End en Séries #8 : du 2 au 4 novembre

Salut les sériephiles !

Une fois de plus, on va largement dépasser les 500 mots avec cet article, mais comme il est composé d’un grand et large copier-coller, ça devrait se lire vite pour les habitués de ce rendez-vous. Pour les autres, bienvenue dans l’aventure #WESéries, j’espère que vous allez aimer le concept !

WES8-2 copie.jpg

Le principe ne change pas, l’idée de base, qui vient de Ludo, consiste à nous gaver de séries pendant tout un week-end, dont vous aviez choisi la date dans un sondage en août dernier. Histoire de rester motivés, on change à chaque fois quelques mini défis à valider en parallèle, de manière optionnelle. En revanche, la motivation et nous sur cette édition, c’est une histoire compliquée, mais j’en reparle ci-dessous !

Pour rappel, « le principe de ce challenge est assez simple : il s’agit de voir un certain nombre de minutes inédites de séries entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. C’est donc assez simple et totalement inspiré du Week-end à 1000, un challenge assez populaire qui consiste à lire 1000 pages en un WE (et oui, c’est aussi chaud que ça en a l’air). Qui dit minutes inédites dit des épisodes que vous n’avez jamais vu avant, attention ! ».

Quand ? Dès vendredi prochain, le 2 novembre, à 19h, et cette édition se déroule jusqu’au dimanche à minuit.

Pour qui ? Pour tout le monde, bien sûr, vous êtes tous invités à participer avec le hashtag  #WESéries sur Twitter ou Instagram et sur notre groupe facebook. Les réseaux sociaux sont un bon moyen de communiquer nos avancées et de rester motivés dans l’épreuve (oh cette terrible épreuve que de regarder tant d’épisodes) !

Niveaux 8.jpg

Le basique : 520 minutes ! C’est le nombre de minutes de séries à voir entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. Cela représente 13 épisodes de 40 minutes ou 26 de 20 minutes ou 8h30 minutes (un peu moins de 3h par jour, si je pousse les statistiques à l’extrême, c’est franchement faisable et dans la moyenne nationale de temps de TV par jour !). 520 minutes et absolument aucune contrainte : vous êtes libres de regarder ce que vous voulez, parce qu’on ne l’a pas appelé basique pour le compliquer.

Je vous conseille : de vous connecter à Netflix ou Amazon Prime ! J’ai bien remarqué que je n’étais pas le seul à galérer à rester à jour dans les multiples saisons à bingewatcher : je n’arrive déjà pas à voir mes épisodes hebdomadaires…

Vous trouvez ça trop simple ? OK, alors on vous propose de valider le niveau basique avec la mention « défi » ! Keskecé ? C’est tout à fait optionnel, mais si vous voulez la mention, il va vous falloir regarder vos épisodes sur deux écrans différents (ordinateur et télé, par exemple)… Rien de bien compliqué, quand même.

Le moyen : 720 minutes ! Cette fois, il s’agit de regarder 12h de séries entre vendredi et dimanche (ça veut dire 18 épisodes de 40 minutes). Vous avez toujours le choix de regarder ce que vous voulez.

Je vous conseille : de finir vos rattrapages de saisons en retard ! 18 épisodes, ça se trouve facilement si vous êtes aussi à la bourre que moi. À coup de deux, trois, quatre épisodes à rattraper dans toutes mes séries, je sais que je n’aurais théoriquement aucun mal à trouver tout ça. En pratique, ça va être autre chose.

Vous trouvez ça trop simple ? Validez le niveau moyen, mention « défi » en regardant vos séries sur deux écrans (toujours), mais en variant également les supports : streaming, diffusion télé, DVD ; il vous faudra deux modes de visionnage différents.

Le difficile : 880 minutes de séries à voir pour le valider. Cela représente 14h50 de séries. 14h50, c’est environ une saison de 22 épisodes de 40 min. Cela ne représente qu’un tiers du temps alloué au challenge, ce qui vous laisse largement l’occasion de manger et dormir, et même de sortir. Pour rappel, la première fois, j’ai validé ce niveau en passant 24h loin de chez moi avec mes meilleurs amis ! Tout est possible avec un peu de motivation (et d’organisation).

Je vous conseille : de vous empiffrer une saison d’un coup d’une série que vous souhaitez rattraper depuis un moment ; ou d’une que vous n’avez jamais commencé.

Vous trouvez ça trop simple ? Le défi consiste cette fois à regarder vos séries sur deux écrans, et avec au moins un épisode en DVD/blu-ray, un en streaming et/ou un à la télévision/un téléchargé. Ouais, faut le trouver celui à la télé, je sais, c’est pour ça que je vous laisse cette liberté du téléchargement (qui peut être légal, hein, la VOD, Netflix, tout ça tout ça).

Le niveau ultime : 1040 minutes ! Cela paraît inatteignable ? Vous vous trompez, ce n’est que 26 épisodes de 40 minutes environ (17h gloups !). Bon, d’accord, c’est beaucoup, mais je l’ai déjà fait, et je ne suis pas le seul, même si moi, c’était il y a des mois déjà ! C’est donc possible, mais c’est vrai qu’il faut se prévoir pas mal de temps libre – temps libre que je n’aurais pas d’ailleurs, j’y reviens juste après. Après, c’est un challenge, mais c’est le but de ce week-end aussi : se challenger et dépasser nos limites !

Je vous conseille : dans l’idéal, deux saisons de type Netflix avec 13 épisodes, comme The Punisher (je me la traîne depuis tellement longtemps !) et Jessica Jones. Une le vendredi/samedi, une le dimanche, en n’oubliant pas de se faire une bonne grosse pause à un moment (perso, je privilégie le samedi pour m’éviter l’overdose) ! C’est un gros défi de voir 1040 minutes, donc il faut aussi se ménager et se préparer : l’excès est dangereux, il faut bien penser à manger, dormir, bouger, tout ça tout ça. Je ne suis pas votre maman, vous vous connaissez mieux que moi, pensez simplement à consommer avec modération, tout ça, tout ça (bis).

Vous trouvez ça trop simple ? Tentez donc de voir vos séries sur trois écrans différents (va falloir sortir la tablette ou le portable) et en variant les modes de visionnage (cf défi du niveau précédent).

VOILÀ ! Comme la dernière fois où j’avais parlé d’un RDV manqué avec le challenge, je ne vais malheureusement participer que de loin à cette édition. En effet, il s’agit du week-end précédent la rentrée, j’aurais donc pas mal de choses à finaliser avant de retrouver mes élèves lundi. Bon, ça encore, j’aurais pu le gérer, mais j’ai également mes parents qui sont là toute la semaine et jusqu’à lundi. Comme je n’ai jamais qu’un appartement, ça me prive de télé puisqu’ils dorment dans le salon, et de pas mal de temps libre, parce que faut faire des vrais repas et tout.

Tout ça m’embête bien, parce que j’aurais bien profité de ce challenge pour me remettre à jour dans tout ce que j’ai, mais là, je sens que je vais tout juste réussir à voir un ou deux épisodes chaque soir… et encore. On verra bien. J’espère quand même pour vous que vous arriverez à libérer (délivrer) plus de temps que ça !

Pourquoi 8.jpg

Mes raisons ne changent pas d’une édition à l’autre, mais comme je sais que ça suscite toujours des questions et qu’on a des nouveaux à chaque édition, je les redonne ; et ça reste du copier coller malgré quelques éditions à chaque fois 😉

La première raison de participer à ce challenge est le PLAISIR de regarder des séries. En bon sériephile, j’ai toujours une liste longue comme le bras (pour ne pas dire comme le corps) de nouveautés à tester ou de saisons à rattraper. Ce défi est un bon moyen de m’y attaquer !

Une deuxième bonne raison de participer est de se frotter à la communauté des sériephiles connectés ! Et oui, à commenter le challenge sur Facebook et Twitter, on croise les mêmes personnes à chaque édition et c’est toujours plein de sympathie. C’est cool d’accueillir de nouveaux participants, de discuter des épisodes qu’on regarde, de voir qu’on a des choses en commun avec d’autres, etc. Bref, ce challenge, c’est de la bonne humeur concentrée, un peu comme pour le Bingo Séries.

D’ailleurs, une troisième raison de participer est de réussir à se terminer le Bingo Séries si ce n’est pas déjà fait !

Comme toujours, n’hésitez pas à nous contacter si vous participez, même en cas d’échec ! Nous, ça nous fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls cinglés beaucoup trop fans de séries TV !

Et puis, « ne vous mettez pas la rate au court bouillon : n’oubliez surtout pas que le principal dans ce type de challenge, c’est de s’éclater ! Un échec sur le nombre de minutes à voir n’est pas à considérer comme un échec : vous aurez sûrement vu plus de séries que d’habitude quand même. Et ça, ça fait plaisir ! »

RDV le 2 novembre !

Week-End en Séries #7 : du 3 au 5 août

Salut les sériephiles !

Je triche un peu et cet article sera mon 500 mots du jour, même si habituellement, il constituait un deuxième article de la journée. C’est pas de ma faute, je manque un chouilla de temps, mais ça ne m’empêche pas de relayer la bonne nouvelle d’une septième édition du #WESéries ! Eh oui, septième, déjà ! En plus, c’est pas tellement de la triche, j’ai calculé, il y a 800 mots inédits qui se baladent au milieu des copier coller, et un peu de blabla sur ma vie ; c’est un peu comme s’il y en avait eu un, pas vrai ?

WES7-2.jpg

Le principe ne change pas, on vous propose avec Ludo de vous gaver de séries pendant tout un week-end dont vous aviez choisi la date dans un sondage en mai dernier. Histoire de rester motivés, on a gardé les niveaux, mais on a changé le défi correspondant à chaque niveau.

Pour rappel, « le principe de ce challenge est assez simple : il s’agit de voir un certain nombre de minutes inédites de séries entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. C’est donc assez simple et totalement inspiré du Week-end à 1000, un challenge assez populaire qui consiste à lire 1000 pages en un WE (et oui, c’est aussi chaud que ça en a l’air). Qui dit minutes inédites dit des épisodes que vous n’avez jamais vu avant, attention ! ».

Quand ? Dès vendredi prochain, le 3 août, à 19h, et cette édition se déroule jusqu’au dimanche à minuit.

Pour qui ? Pour tout le monde, bien sûr, vous êtes tous invités à participer avec le hashtag  #WESéries sur Twitter ou Instagram et sur notre groupe facebook. Les réseaux sociaux sont un bon moyen de communiquer nos avancées et de rester motivés dans l’épreuve (oh cette terrible épreuve que de regarder tant d’épisodes) !

Niveaux 7.jpg

Le basique : 520 minutes ! C’est le nombre de minutes de séries à voir entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. Cela représente 13 épisodes de 40 minutes ou 26 de 20 minutes ou 8h30 minutes (un peu moins de 3h par jour, si je pousse les statistiques à l’extrême, c’est franchement faisable et dans la moyenne nationale de temps de TV par jour !). 520 minutes et absolument aucune contrainte : vous êtes libres de regarder ce que vous voulez, parce qu’on ne l’a pas appelé basique pour le compliquer.

Je vous conseille : de varier les plaisirs ! L’été est généralement l’occasion de rattraper tout ce qu’on a laissé de côté pendant l’année, et si vous êtes comme moi, vous n’avez pas spécialement avancé dans vos rattrapages en juillet. N’hésitez plus, c’est le moment !

Vous trouvez ça trop simple ? OK, alors on vous propose de valider le niveau basique avec la mention « défi » ! Keskecé ? C’est tout à fait optionnel, mais si vous voulez la mention, il va vous falloir rattraper votre retard d’au moins trois épisodes dans une série de votre choix… Rien de bien compliqué, quand même.

Le moyen : 720 minutes ! Cette fois, il s’agit de regarder 12h de séries entre vendredi et dimanche (ça veut dire 18 épisodes de 40 minutes). Vous avez toujours le choix de regarder ce que vous voulez.

Je vous conseille : de finir vos rattrapages non terminés lorsque vous étiez à tenter le basique ! 18 épisodes, c’est un bon moyen de se mettre à jour dans certaines séries, notamment du côté de Netflix qui propose souvent des saisons au nombre d’épisodes assez bancal pour en trouver deux qui additionnées fassent 18.

Vous trouvez ça trop simple ? Validez le niveau moyen, mention « défi » en rattrapant deux séries dans lesquels vous aviez au moins 3 épisodes de retard. Oui, on va simplement varier le nombre de séries selon le niveau, on ne se casse pas la tête quand même 🙂

Le difficile : 880 minutes de séries à voir pour le valider. Cela représente 14h50 de séries. 14h50, c’est environ une saison de 22 épisodes de 40 min. Cela ne représente qu’un tiers du temps alloué au challenge, ce qui vous laisse largement l’occasion de manger et dormir, et même de sortir. Pour rappel, la première fois, j’ai validé ce niveau en passant 24h loin de chez moi avec mes meilleurs amis ! Tout est possible avec un peu de motivation (et d’organisation).

Je vous conseille : de vous empiffrer une saison d’un coup d’une série que vous souhaitez rattraper depuis un moment ; ou d’une que vous n’avez jamais commencé. Bon, sauf si vous voulez tenter le défi, cela dit.

Vous trouvez ça trop simple ? Je suis bien d’accord avec vous ! Tentons donc de rattraper le retard d’au moins trois épisodes dans trois séries ! Au moins, cela permet de varier les plaisirs, ça ne laisse pas le choix… et ce n’est pas plus mal si comme moi vous ne savez jamais quoi regarder.

Le niveau ultime : 1040 minutes ! Cela paraît inatteignable ? Vous vous trompez, ce n’est que 26 épisodes de 40 minutes environ (17h gloups !). Bon, d’accord, c’est beaucoup, mais je l’ai déjà fait, et je ne suis pas le seul, même si moi, c’était il y a des mois déjà ! C’est donc possible, mais c’est vrai qu’il faut se prévoir pas mal de temps libre – temps libre que je n’aurais pas d’ailleurs, j’y reviens juste après. Après, c’est un challenge, mais c’est le but de ce week-end aussi : se challenger et dépasser nos limites !

Je vous conseille : dans l’idéal, deux saisons de type Netflix avec 13 épisodes, comme The Punisher (je me la traîne depuis tellement longtemps !) et Jessica Jones. Une le vendredi/samedi, une le dimanche, en n’oubliant pas de se faire une bonne grosse pause à un moment (perso, je privilégie le samedi pour m’éviter l’overdose) ! C’est un gros défi de voir 1040 minutes, donc il faut aussi se ménager et se préparer : l’excès est dangereux, il faut bien penser à manger, dormir, bouger, tout ça tout ça. Je ne suis pas votre maman, vous vous connaissez mieux que moi, pensez simplement à consommer avec modération, tout ça, tout ça.

Vous trouvez ça trop simple ? Tentez donc de rattraper votre retard dans quatre séries différentes (j’avais consacré l’un de mes #WESéries à faire ça, et c’était très chouette, promis).

VOILÀ ! Pour cette fois, je suis… dans la mouise. Techniquement, j’ai largement de quoi viser le niveau ultime. C’est simple, j’ai envie de rattraper mon retard dans Lucifer, dans LA to Vegas, dans Another Period, dans Counterpart, dans Channel Zero et même dans Ghosted. N’oublions pas que je n’aurais peut-être pas fini Unreal ou The Bold Type d’ici là… bref, j’ai la montagne de séries à voir.

Malheureusement, il est aussi possible que je ne réussisse même pas à valider le niveau basique. En effet, tel que c’est parti, je vais redescendre du côté de Bordeaux pour signer mon bail et faire l’état des lieux de mon futur appartement… et donc pour commencer à emménager. Comme c’est le pire week-end possible pour un déménagement, entre les températures caniculaires et le monde sur la route, on négocie comme on peut avec l’agence. Nous verrons bien ce qu’il en est, mais je ne suis donc pas sûr d’avoir le temps de regarder le moindre épisode ce week-end. Un comble pour un organisateur qui l’attendait avec énormément d’impatience. J’avais bien dit que je ne sentais pas cette date !

Pourquoi 7.jpg

Mes raisons ne changent pas d’une édition à l’autre, mais comme je sais que ça suscite toujours des questions et qu’on a des nouveaux à chaque édition, je les redonne ; et ça reste du copier coller malgré quelques éditions à chaque fois 😉

La première raison de participer à ce challenge est le PLAISIR de regarder des séries. En bon sériephile, j’ai toujours une liste longue comme le bras (pour ne pas dire comme le corps) de nouveautés à tester ou de saisons à rattraper. Ce défi est un bon moyen de m’y attaquer !

Une deuxième bonne raison de participer est de se frotter à la communauté des sériephiles connectés ! Et oui, à commenter le challenge sur Facebook et Twitter, on croise les mêmes personnes à chaque édition et c’est toujours plein de sympathie. C’est cool d’accueillir de nouveaux participants, de discuter des épisodes qu’on regarde, de voir qu’on a des choses en commun avec d’autres, etc. Bref, ce challenge, c’est de la bonne humeur concentrée, un peu comme pour le Bingo Séries.

D’ailleurs, une troisième raison de participer est de réussir à se terminer le Bingo Séries si ce n’est pas déjà fait !

Comme toujours, n’hésitez pas à nous contacter si vous participez, même en cas d’échec ! Nous, ça nous fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls cinglés beaucoup trop fans de séries TV !

Et puis, « surtout ne vous mettez pas la rate au court bouillon : n’oubliez surtout pas que le principal dans ce type de challenge, c’est de s’éclater ! Un échec sur le nombre de minutes à voir n’est pas à considérer comme un échec : vous aurez sûrement vu plus de séries que d’habitude quand même. Et ça, ça fait plaisir ! »

RDV le 3 août !