Bilan séries du mois de septembre

Salut les sériephiles,

Le mois de septembre est passé à toute vitesse, mais puisque nous sommes en octobre, il faut bien se poser et prendre le temps de regarder les saisons qui se sont terminées en septembre… Enfin, plus exactement, celles que j’ai vraiment terminées en septembre, parce qu’il y en a que j’ai laissé se terminer sans les regarder pour le moment. Au moins, ça me permettra sûrement d’avoir des choses à écrire dans l’article sur le mois d’octobre et de m’éviter la galère que je rencontre aujourd’hui avec cet article qui a eu du mal à atteindre les 500 mots, parce que vous allez voir, il y a peu de séries dont je peux parler ici.

406

Séries terminées

Preacher (S04) – C’est la catastrophe cette année, toutes mes séries touchent à leur fin. Du coup, cette dernière saison apporte une belle conclusion à l’histoire, mais elle ne marquera pas tellement les esprits pour autant, je pense. Elle est à l’image de la série : c’est réussi, mais le rythme est inégal selon les épisodes. Au moins, je suis content de voir les scénaristes aller au bout de leurs délires, car ça m’aurait dérangé que ça finisse en queue de poisson ! Note moyenne : 17/20

105

Séries annulées

Grand Hotel (S01) – La nouvelle est tombée il y a quelques jours, la série d’été qui était un parfait guilty pleasure est annulée. Je suis dégoûté, car les pistes proposées en fin de saison pour une saison 2 étaient très intéressantes. En attendant, on nous laisse donc sur une saison 1 qui a au moins une intrigue complète. Il ne reste finalement que peu de grandes questions à la fin de ces quelques épisodes, mais ça n’empêchera pas que ça me manquera de ne plus retrouver ces personnages que je me voyais déjà suivre durant quatre ou cinq étés ! Note moyenne : 16,5/20

603

Séries renouvelées

Younger (S06) : La série a réussi à me surprendre avec cette sixième saison qui est l’une de leurs meilleures ! J’ai adoré les rebondissements et l’impression d’avoir l’équivalent de trois saisons en une seule tellement tout va vite. Bizarrement, ce rythme qui pourrait être dérangeant prend bien, avec seulement un épisode que j’aurai trouvé en-dessous de cette année. Très heureux de la savoir renouvelée pour une septième saison puisque la fin est un cliffhanger assez bien fichu lui aussi. Note moyenne : 17,5/20

Voilà, c’est un total de trois séries terminées en septembre, on est bien sur une mini-catastrophe comme je le disais en début d’article – catastrophe pour mes statistiques annuelles. Une chose est sûre, vous n’aurez pas un top 70 au mois de décembre, car je suis loin des 70 saisons en 2018/19. Pourtant, j’ai vu un sacré paquet d’épisodes en plus… mais ça, c’est à cause des rewatchs et des Plus belle la vie (deux ans en deux mois, je me suis bien amusé).

En même temps, quand je regarde les épisodes que j’ai à voir dans les jours et semaines à venir, je suis surtout sur des débuts de saison plutôt que sur des fins, alors octobre risque d’être un peu vide aussi en fin de saison. C’est normal, vous me direz, septembre/octobre, c’est le retour des séries, pas le moment de leur départ… N’en déplaise à AMC !

Vus cette semaine #37

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de gauche et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… et avec le déménagement, c’est la misère du côté de ce que j’ai vu cette semaine !

Lundi

The Affair – S05E03 – 15/20
Avec cet épisode, je trouve qu’on repart de manière plus classique sur ce qu’est la série, avec beaucoup de questions qui se posent sur les changements de point de vue, encore et toujours. Ce n’est pas mal du tout, surtout qu’en cinq ans, j’ai pris l’habitude et que je m’amuse à me demander quels seront les changements à venir pour tenir sur les segments qui m’intéressent le moins. Après, reste la particularité de cette saison, qui m’échappe totalement pour le moment.
The Affair – S05E04 – 16/20 (épisode en avance)
Je ne sais pas trop pourquoi cette saison se donne tant de mal à ouvrir de nouvelles intrigues et à rouvrir des intrigues oubliées, mais je pense qu’on devrait arriver à une conclusion satisfaisante après tout ça. Enfin, je l’espère en tout cas. Cette semaine encore, la série part dans tous les sens mais pour la première fois de la saison, j’ai fini l’épisode avec le sentiment que l’idée était de pouvoir offrir une conclusion à l’ensemble des personnages. Si c’est le cas, tant mieux, je m’attendais plutôt à une fin uniquement pour deux ou trois personnages principaux… On verra bien !
Preacher – S04E08 – Fear of the Lord – 17/20 (épisode en avance)
Avec cet épisode, les scénaristes s’en donnent à cœur joie pour assouvir tous les fantasmes gores qu’ils n’avaient pas encore eu le temps de faire dans la série. Honnêtement, je trouve que ça oscille entre le marrant et le too much, mais comme ça sert une intrigue qui est quant à elle impeccable, j’ai du mal à trouver à redire. La saison 1 où l’on ne comprenait pas grand-chose me paraît loin désormais, et j’adore ce qu’ils font de ces ultimes moments.
Fear the Walking Dead – S05E14 – Today and Tomorrow – 15/20 (épisode en avance)
Bon, c’était encore un épisode un peu lent qui a au moins l’avantage de développer la nouvelle intrigue lancée dans l’épisode précédent. Seulement, si proche de la fin de saison, je ne sais pas trop quoi en penser de cette nouvelle intrigue. Les lenteurs de l’épisode ne m’ont pas aidées, mais il y avait de bons moments malgré tout. Bref, un épisode assez classique pour la série.

Mardi

Grand Hotel – S01E13 – A Perfect Storm – 18/20
C’est sans surprise qu’il y a des surprises dans ce dernier épisode de la saison qui apporte un ensemble de réponses plus ou moins satisfaisantes aux questions posées par la série. J’espère une saison 2 car il y a, comme prévu, largement de quoi la faire. C’est une série estivale que j’ai beaucoup aimé et que j’aimerais vraiment retrouver l’an prochain. Je croise les doigts !

Jeudi

Orphan Black : The Next Chapter – Chapitre 1 – Our Needs To Shape Us (part. 1) – 17/20
C’est quelque peu difficile de noter, car je ne suis pas habitué du tout au format, qui est plus lent que celui des séries du côté de l’action, alors que ce premier épisode fait 32 minutes (+4 de présentation)… Cela dit, j’ai déjà eu des frissons de nostalgie et je me sens totalement embarqué dans la nouvelle histoire proposée, alors c’est bien parti !
Missions – S02E03 – Evolution – 17/20
Cet épisode nous ramène un peu plus encore dans l’ambiance de la première saison, et la psychose recommence à s’installer tranquillement. On tombe plus rapidement dans la science-fiction pure, forcément, et les choses avancent très vite, à la fois dans les relations et dans l’intrigue qui se met agréablement en place. Il n’est pas compliqué de retrouver les éléments qui me plaisaient en saison 1, je suis vraiment content de cette suite.
Missions – S02E04 – Passage – 18/20
L’ambiance de huis-clos de cette saison 2 est loin d’être étouffante, mais elle est bien sentie pour faire monter la psychose – celle des personnages comme celle du téléspectateur qui s’interroge sur ce qu’il se passe. Une deuxième intrigue permet en plus de respirer, et c’en est presque dommage. En tout cas, je suis à nouveau complètement pris dans cette histoire et, vraiment, c’est une bonne série qui soulève un milliard de questions.

Vendredi

The Outpost – S02E10 – The Only Way – 14/20
Malgré un début toujours aussi désastreux, je trouve que le reste de cet épisode se débrouille plutôt bien pour être vraiment intéressant à suivre et pour apporter plus de consistance à la série. En effet, c’est toute la mythologie de la série qui prend vie dans cet épisode et mène à des situations plus intéressantes. Ce n’est pas exceptionnel, mais ça s’améliore drôlement, je trouve. Allez savoir si c’est volontaire ou juste un accident après…
Why Women Kill – S01E05 – There Is No Crying In Murder – 18/20
Qu’est-ce que cet épisode fonctionne bien ! Il est truffé de gags, dont certains sont prévisibles, mais marrants ; alors que d’autres sont assez inattendus et ainsi d’autant plus drôles. Non, vraiment, je me suis bien marré même si les intrigues n’avançaient pas vraiment. Et définitivement, j’ai mes préférences dans ces trois intrigues, mais bon, toutes avaient leur grand moment !

Challenge Séries 2019

Bon, bon, bon, un jour peut-être.

> Vus en 2019

Grand Hotel – S01E13

Épisode 13 – A Perfect Storm – 18/20
C’est sans surprise qu’il y a des surprises dans ce dernier épisode de la saison qui apporte un ensemble de réponses plus ou moins satisfaisantes aux questions posées par la série. J’espère une saison 2 car il y a, comme prévu, largement de quoi la faire. C’est une série estivale que j’ai beaucoup aimé et que j’aimerais vraiment retrouver l’an prochain. Je croise les doigts !

> Saison 1


Spoilers

113.jpg

Is my sister dead ?

Allez, je tiens à commencer cet article par un grand merci adressé à la SNCF : rentré plus tard que prévu chez moi, je le commence avec une heure de retard ; et une heure à attendre de pouvoir regarder un season finale en étant bloqué dans les transports, c’est long ! Après, on s’étonne que je prenne du retard dans mes visionnages…

Cet épisode reprend par une scène d’action un brin gênante avec Danny ayant Gigi en otage dans une chambre de l’hôtel, couteau en main. Santiago n’hésite pas à défoncer la porte pour protéger sa femme, puis à menacer de passer Danny par-dessus la balustrade du balcon. Décidément les balcons dans cette série…

Plus tôt dans la journée, Alicia s’est réveillée au côté de Danny, pour découvrir qu’elle n’a pas fait un cauchemar, mais que si, Jason est bien son frère. Bon, d’accord, ce n’est pas ça le cauchemar. En revanche, elle découvre aussi que Sky et Yoli sortaient ensemble, ce qui était assez marrant, parce qu’elle se rend ensuite au petit-déjeuner où elle se fait servir par son demi-frère en essayant de parler à Yoli de son ex.

C’était assez marrant, surtout que c’est le petit-déjeuner que choisissent Santiago et Gigi pour annoncer que son testament a été changé. Les jumelles sont ravies, mais Alicia est vraiment perturbée d’entendre Santiago dire qu’il est heureux de vouloir protéger tous ses enfants au cas où il viendrait à mourir.

Bon, Santiago n’a pas le temps de se préoccuper d’Alicia cela dit, parce qu’il doit encore gérer Mateo qui a une copie de la caméra de sécurité de la nuit de l’ouragan montrant Gigi couverte de sang. Cette nuit-là, Santiago a retrouvé sa femme dans son dressing et a juré qu’il la protègerait quoiqu’il arrive. Bon, en revanche, ça sent mauvais pour Sky, puisque Gigi dit que l’autre femme avec qui elle était est morte. C’est un peu trop simple comme révélation et je suis d’autant plus sceptique qu’elle ne dit pas exactement l’avoir tuée…

Bien sûr, cet épisode reprend aussi le cours de l’intrigue entre Javi et Ingrid, avec un Javi qui a envie de boire de l’alcool et qui aime bien Ingrid, encore et toujours. Cela dit, Javi rencontre Roxane au bar de l’hôtel, une autre alcoolique anonyme qui ne prend pas trop au sérieux sa cure. La preuve ? Elle propose à Javi de coucher avec lui – et il ne résiste pas – puis boit un peu d’alcool, discrètement. Bon, là, on nous prépare le terrain pour une saison 2.

Avant ça, revenons-en aux mystères de cette saison 1. Alicia prend enfin le temps de venir parler à Yoli, mais elle le fait avec Danny, qui révèle donc à la jumelle qu’il est le fameux petit frère de Sky dont elle a tant entendu parler. Yoli révèle ainsi tout ce qu’elle sait – il était temps ! – de la disparition de la cuisinière de l’hôtel – et pour elle, ce n’est pas une disparition.

En effet, quelques jours avant, lors d’un rencard, elle lui a montré le dressing de Gigi, et son coffre-fort. À l’intérieur de celui-ci, alors que Yoli ne regardait plus, faisant confiance à son amante, Sky s’est rendu compte qu’il y avait un compartiment secret. C’est dans ce compartiment secret que Sky a découvert la fameuse lettre – et Gigi s’en est vite rendue compte. Elle a accusé Sky d’avoir volé un bijou, expliquant pourquoi Yoli en veut tant à Sky : elle pense qu’elle s’est barrée avec le bijou de Gigi. Forcément, ça ne donne pas envie d’en parler gentiment.

En sortant de la chambre de Yoli – où il a vite compris que Sky avait trouvé la lettre et non un bijou, Danny s’aperçoit soudainement qu’il a trois appels manqués de Sky. Malheureusement, ce n’est pas sa sœur à l’autre bout du fil, mais une des réceptionnistes de l’hôtel. Le téléphone a été déposé aux objets perdus, des mois après l’ouragan. Le timing est un peu gros, mais admettons. Sur ce téléphone, Danny et Alicia apprennent, grâce à un message vocal, que Santiago n’a jamais été mis au courant que Jason était son fils. En effet, Sky s’est enregistrée parler à Gigi de tout ça, et comme cette dernière n’était pas au courant qu’elle était enregistrée, elle en a un peu trop dit.

Pas de bol, Alicia et Danny sont alors interrompus par Santiago qui, au cours de la journée, a découvert que Danny travaillait avec la police alors qu’il cherchait de quoi prouver que Mateo bossait pour Theresa. À mener sa propre enquête, Santiago finit par découvrir dans le casier de Danny le dossier de la police sur Sky. Il pense aussitôt qu’il est flic et a pour but de faire tomber Gigi.

Heureusement, sentant Santiago sur leurs traces, Alicia a proposé à Danny d’agir immédiatement s’il voulait la vérité. C’est ainsi qu’il se retrouve à interroger Gigi pendant la soirée, comme on l’avait vu en début d’épisode. Le couteau ? C’est Gigi qui a voulu s’en prendre à Danny pour ne pas avoir à lui raconter la vérité sur Sky !

Cela dit, elle est bien forcée de le faire quand il n’a aucun mal à la désarmer. C’est ainsi qu’on découvre que si Santiago n’est pas au courant de la lettre de suicide de Beatriz, Mrs P l’est. En flashback, elle coupe donc l’accès de Sky aux portes de l’hôtel et Gigi se met à la chercher partout. Pas étonnant que Sky se retrouve à fuir dans l’hôtel, inquiète pour sa sécurité. On en revient à l’intrigante course poursuite du pilot, mais on n’obtient toujours pas la vérité sur sa mort.

Dans le présent en revanche, quand Santiago intervient et s’apprête à tuer le frère de Sky, qui se révèle enfin comme tel à son patron, Gigi révèle qu’elle n’a pas tué Sky. Et voilà donc Danny qui révèle alors toute la vérité, donnant la lettre de Beatriz à Santiago. Ouais, c’est vraiment le verbe de cet épisode, « révèle », je n’arrête plus de l’utiliser, désolé.

En tout cas, Danny apprend de Gigi que sa sœur est bien morte – putain, je suis dégouté !, même si Gigi ne l’a pas tuée. Et si ce n’est pas elle, c’est évidemment du côté de Mrs P qu’il va falloir aller chercher. Quant à la lettre, bien évidemment, Gigi révèle qu’elle a toujours voulu dire toute la vérité, mais qu’elle n’en a jamais eu la force. C’est un peu simple franchement.

Pendant ce temps à l’hôpital, Mrs P et son mari obtiennent de mauvaises nouvelles de la part du médecin. Celui-ci est évidemment inquiet de l’état de santé bien mauvais du mari. Ingrid ne sait décidément pas quoi faire de sa vie depuis qu’elle a perdu son bébé : toujours à flirter avec Javi qu’elle évite, elle aimerait bien finir aussi avec Jason. Pas de bol, celui-ci est toujours avec Vanessa.

Après tout ça, la journée de Mrs P prend un nouveau tournant : elle reçoit la visite de Danny et Alicia, après la confrontation entre Danny et Gigi. Elle pense qu’Alicia est là pour la soutenir, mais c’est loin d’être le cas. Elle veut des explications : après des années à blâmer Gigi, elle comprend que celle qui est responsable de la mort de sa mère n’est autre que Mrs P, dont elle a toujours été très proche.

En parallèle, Danny confronte donc le meurtrier de Sky… qui n’est autre que Malcolm, le mari de Mrs P. Je suis bien triste que ce soit lui, en plus. J’étais parti pour détester Mrs P, moi, je trouvais ça bien de nous faire détester un personnage qu’on adorait. Au lieu de ça, c’est donc Malcolm, mais le problème, c’est que je n’en ai rien à faire de Malcolm moi. Le flashback nous révèle toute la vérité : c’est Malcolm qui a débarqué derrière Sky et a décidé de la tuer alors qu’elle avait réussi à désarmer Gigi (faut qu’elle arrête d’avoir des armes en main, ça ne lui réussit pas) et braquait désormais Gigi pour qu’elle aille avouer la vérité à Santiago.

Mouais. Il lui donne un coup dans le crâne et elle perd du sang, beaucoup de sang, mais personne ne vérifie si elle respire encore. Dans les séries, on sait ce que ça veut dire ça ! Si dans le présent, Danny ne pardonne pas Malcolm, il décide de ne rien révéler à personne du meurtre de Sky, parce qu’il ne veut pas blesser son ami Jason. Quant à Jason, il continue donc de vivre dans l’ignorance, comme son père biologique. Ben oui, Jason est né prématurément de six semaines, ce qui fait que Santiago ne s’est jamais posé la moindre question sur sa possible paternité. C’est gros, mais admettons.

Après sa confrontation avec Alicia, Mrs P revient donc auprès de son mari et décide de lui avouer la vérité, enfin… donc il choisit ce moment pour lui dire qu’il est au courant depuis le départ.

Maintenant que toutes les réponses sont tombées, Malcolm peut mourir en paix. La fin d’épisode reprend quelques temps plus tard à l’enterrement de Malcolm avec un éloge fait par Jason qui est à peu près le seul à ne pas savoir que son père n’était pas son père. Santiago culpabilise et décide de proposer à Jason de venir dîner avec lui. C’est bête.

Après cette cérémonie, on peut à nouveau préparer le terrain pour la saison 2. Ingrid se rapproche à nouveau de Javi, pour découvrir qu’il est en couple avec… sa mère, Roxane. C’est merveilleux.

Mateo ? Il est viré malgré tout. Santiago refuse de travailler avec lui. Mateo le fait chanter ? Très bien, Santiago décide de faire pareil. De son côté, Carolina révèle qu’elle a dit toute la vérité sur l’héritage de Santiago à venir quand il mourra. C’est très mauvais signe pour lui : il se fait beaucoup d’ennemis d’un coup, avec Mateo et Felix. La fin de saison décide en tout cas de nous réconcilier Ingrid et Mateo. Elle n’aura vraiment pas su quoi faire de la saison !

Oh, quant au testament de Santiago, il change à nouveau pour inclure Jason, n’en déplaise à Santiago. Ouep, Santiago est sûr que Gigi était intéressée par l’argent de l’héritage maintenant.

Dans tout ça, Danny doit aussi faire le deuil de sa sœur, évidemment. Il se rend donc sur la plage avec Alicia pour jeter son briquet à la mère. Je comprends l’intérêt de vouloir une cérémonie d’adieu, mais c’est triste de jeter un de ses seuls souvenirs matériel quand même. La saison se termine en tout cas sur un baiser entre Dany et Alicia, devant un écran vert de l’océan venant à eux.

Bon, ce n’est pas tout à fait juste : Mateo décide de quitter le lit qu’il partage avec Ingrid pour faire une dernière erreur… Au moment où Santiago appelle Mrs P pour lui dire qu’il veut lui parler et révéler la vérité à Jason.

C’est donc sans la moindre surprise après cet épisode qui construit tout ce qu’il faut pour en arriver là que le cliffhanger de cette saison voit Santiago être tué (ou en tout cas gravement blessé) par balle dans le couloir de service de l’hôtel. Comme il serait trop simple que Mrs P (le secret), Mateo (la revanche), Gigi (l’héritage avant que le testament ne change !) ou Felix (le testament) soient les coupables, je vais parier sur Sky, parce que se payer une telle actrice pour à peine trois épisodes ça ne colle pas, ou sur la mère d’Ingrid, même si le motif m’échappe encore, évidemment. Plein de possibilités.

> Saison 1

113-2

EN BREF – La série remplit parfaitement son contrat de grand divertissement de l’été, en étant le soap qu’il manquait à nos vies. Les formules utilisées dans la série sont toutes bien connues des sériephiles, mais ça fonctionne toujours aussi bien ces dramas familiaux avec des rebondissements constants et des secrets de famille bien gardés jusqu’à ce qu’une caméra décide de nous les révéler.

Côté casting, la série s’en tire bien ; côté écriture, ça coule tout seul d’un épisode à l’autre et le rythme a été bon tout du long. Autrement dit, j’espère vraiment beaucoup qu’on aura une saison 2 à présent. La chaîne ABC ne s’est pas encore prononcée, mais l’actrice interprétant Gigi a posté un tweet qui ressemble un peu trop à mon goût à un adieu. Ce serait dommage, parce qu’il y a du potentiel pour une saison 2 – et sûrement pour plus après.

En tout cas, si saison 2 il y a, je continuerai d’être friand de ce guilty pleasure, moi !

113-3

> Saison 1

Vus cette semaine #36

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de gauche et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… et avec le déménagement, c’est la misère du côté de ce que j’ai vu cette semaine !

Lundi

Fear the Walking Dead – S05E12 – Ner Tamid – 16/20
Même si le schéma suivi par cette saison est le même que d’habitude, je trouve qu’elle fonctionne plutôt bien. Autant je n’aimais pas cette méthode de diviser les personnages et de ne se concentrer que sur quelques-uns dans la série-mère, autant ça fonctionne mieux avec celle-ci, puisque j’en préfère les personnages. Certes, ça m’énerve de ne pas voir tout le monde chaque semaine parce que les saisons sont courtes, mais les développements proposés sont sympathiques.
Fear the Walking Dead – S05E13 – Leave What You Don’t – 14/20 (épisode en avance)
Le problème de cette saison, c’est que son fil rouge n’arrive pas à me passionner autant que les précédents. Les épisodes ne sont pas mauvais individuellement, mais ça manque d’une trame vraiment palpitante. Bref, cet épisode était divertissant, je ne dis pas, mais comme je passe à côté de ses enjeux – et d’une grande partie des enjeux de la saison d’ailleurs -, je trouve qu’il manque d’un petit quelque chose. Et ce n’est pas sa petite morale, compromise en plus, qui m’aide à voir les choses différemment.
The Affair – S05E02 – 17/20
Cette saison encore, je me retrouve à être fasciné par la construction de la série et les jeux de points de vue, même si la série est une sorte d’errance sans fin pour le moment. Après cinq ans, j’ai fini par m’attacher à certains et une curiosité malsaine s’est développée concernant la vie de ces personnages. Ainsi, j’ai bien accroché à cet épisode de 58 minutes, à quelques scènes près. Quant au dernier segment, je me demande juste la raison derrière cette drôle d’idée qui dénature un peu l’intérêt d’avoir plusieurs points de vue.
Preacher – S04E06 – The Lost Apostle – 15/20
D’accord, c’est peut-être parce que je suis fatigué, mais j’ai trouvé le rythme de cet épisode vraiment inégal, avec de nombreuses scènes trainant en longueur et d’autres qui accélèrent d’un coup l’intrigue de la série… difficile d’oublier qu’on est sur la dernière saison en tout cas, surtout avec le cliffhanger de cet épisode. Curieux de voir ce que réservera la fin de série maintenant !
Preacher – S04E07 – Messiahs – 16/20 (épisode en avance)
Aaah ! Des réponses que je n’attendais pas du tout et que je pensais même ne jamais avoir sont données dans cet épisode, et de manière hyper fluide. La série reprend de son intensité et le fait bien, tout en prenant le dernier virage qu’il lui faut prendre pour mener à la toute fin. Et comme souvent dans le cas des fins de série, je suis partagé entre l’envie de tout savoir et le désir que ça ne s’arrête pas.

Mardi

Grand Hotel – S01E12 – Dear Santiago – 18/20
Je pense qu’on tient là l’un des meilleurs épisodes de la saison où tout le monde a son rôle à jouer (ou presque) et où les pièces du puzzle s’emboîtent enfin. C’est à se demander ce qui a bien pu leur prendre tant de temps, car quelques personnages seulement détiennent les trois quarts des réponses depuis le départ. Cet épisode a déjà par bien des aspects l’allure d’une fin de saison… Je me demande comment ils vont réussir à surpasser tout ça !

Jeudi

Younger – S06E12 – Forever – 18/20
C’est un épisode à l’image de cette saison : beaucoup d’émotions, de très bons gags et moments hilarants, des personnages attachants et des rebondissements à n’en plus finir. Cette saison aura été fluide d’un bout à l’autre et cet épisode la reflète bien : on arrive tout naturellement à la conclusion de cette saison, qui est bien réussie.
Missions – S02E01 – Aube – 15/20
Une chose est sûre, ce début de saison est assez frustrant : les épisodes sont courts, alors c’est toujours embêtant parce que ça paraît insuffisant pour tout comprendre et pour tout développer. Pourtant, ce premier épisode parvient aussi bien à nous introduire de nouveaux éléments et un nouveau départ qu’à nous offrir des retrouvailles avec des personnages dont la première expédition est encore bien fraîche.
Missions – S02E02 – Retours – 16/20
Bien content de voir que l’ambiance de la série ne change pas malgré des changements évidents et radicaux dans le scénario. Les nouveaux personnages semblent s’intégrer assez bien dans le casting pour l’instant, mais on est encore au début de la saison, et j’ai surtout hâte d’en savoir plus sur ce qui attend les personnages par la suite : j’ai déjà l’impression que la saison 2 ne pourra pas tout nous raconter dans les temps.

Vendredi

The Outpost – S02E08 – A Crown For the Queen – 11/20 (épisode de la semaine précédente)
Les semaines passent et c’est de plus en plus drôle de voir les scénaristes nous prendre pour des imbéciles. Certes, il y a des personnages que j’apprécie, mais ça ne suffit plus à tout couvrir. C’est dommage, la saison commençait bien – elle commençait mieux en tout cas – mais depuis deux ou trois épisodes, elle ne ressemble plus à rien du côté de la cohérence. Au moins, il y a eu de l’action assez vite et quelques scènes réussies, mais j’ai eu l’impression d’écrire une critique de Shadowhunters tellement c’était risible.
The Outpost – S02E09 – There Will be a Reckoning – 12/20
On continue dans la lignée de l’épisode précédent, avec des scènes aussi ridicules et des moments pas très crédibles. Même quand ce n’est pas trop mal écrit, c’est mal mis en scène, alors forcément la série en prend un coup. C’est dommage parce qu’il y a des sursauts de qualité dans certains rebondissements ou dans les relations de certains personnages – c’est ce qui me donne envie de rester ; mais l’ensemble est vraiment trop brouillon.
Why Women Kill – S01E04 – You Had Me at Homicide – 15/20
OK, c’était un bon épisode et c’était bien, mais on sent que cet épisode fait inutilement traîner les choses et c’est un peu dommage. En plus, on est loin d’être sur des intrigues qui me plaisent, avec des clichés de la décennie actuelle qui se retrouvent dans les années 60 et des histoires un peu trop extravagantes par moment. Les répliques et les acteurs sont toujours géniaux, mais cet épisode m’a donc un peu déçu par rapport à d’habitude.

Challenge Séries 2019

Bon, bon, bon, un jour peut-être.

> Vus en 2019