Ma première série d’été (11/16)

Salut les sériephiles,

Comme chaque samedi depuis deux mois (ou presque), je continue aujourd’hui la saga de cet été sur mes premières fois de sériephile. Avec la canicule qui s’est installée sur une bonne partie de la France ces derniers jours et pour les prochains jours, le sujet du jour tombe en plus à pic : je vous propose en effet de revenir sur ma première série d’été.

Les séries d’été, c’est une catégorie qui peut prêter à débat et, d’ailleurs, on a eu l’occasion de débattre sur la définition dans le douzième épisode de 42 minutes. Si ça vous intéresse, le débat est donc en ligne, mais pour moi, ça reste une série diffusée entre fin mai et début septembre, pour la période estivale, donc. Généralement, c’est aussi le genre de séries avec une ambiance chaude ou moite, pour l’été, ainsi que souvent une forte tendance à la présence d’un casting dénudé. Si je tiens tellement à cette définition, c’est bien parce que ma première série d’été m’a fortement fait une impression durable… Et je crois que vous le savez déjà, mais il s’agissait de…

True Blood, une parodie vampirique

True Blood

C’est fâcheux, d’ailleurs, parce que c’est une série dont je n’ai pas souvent l’occasion de parler ici et dont j’ai oublié bien des choses avec le temps, mais vraiment, c’était une série parfaitement calibrée pour l’été. Et oui, team Eric, au moins au début. On se trouvait dans le Sud des États-Unis, avec une chaleur moite qui transparaît et traverse l’écran, des créatures de la nuit à foison et du sexe à toutes les sauces. Y compris parfois à des sauces que je ne voulais pas goûter – il y a une tête à 360° qui me donne encore un arrière-goût de vomi rien qu’à y repenser.

true blood gifs4 Anna Paquin sookie stackhouse tbmine mil Sam ...
Un vrai travail sur les répliques, en plus.

True Blood a une saveur bien particulière dans mes souvenirs : je l’ai commencée avec une version non officielle de son pilot – certaines scènes étaient là, mais pas passées en post-production, en streaming, le jour même de sa diffusion sur HBO, et j’ai ensuite suivi toutes les saisons chaque été, en collant autant que possible à cette diffusion.

La série fonctionnait bien avec une écriture qui était toujours aussi réfléchie pour mener au mieux vers les situations drôles – merci les répliques – ou terrifiantes. Ouep, la série cherchait toujours à faire peur, même si elle n’y parvenait pas à chaque fois. Et quand elle ne voulait pas faire peur, son but était d’excitante, quitte à y mettre les gros moyens en multipliant les relations amoureuses possibles de l’héroïne. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai levé les yeux au ciel ou soupiré devant cette série, tellement ce qu’elle proposait était ridicule ou peu crédible.

Being Human US | Smells like Chick Spirit
Pourtant, je suis resté du début à la fin, précisément parce que c’est un cocktail qui fonctionne très bien pour l’été.

Outre le fait que ce soit ma première série d’été, c’est aussi je crois la toute première que j’ai suivie du début à la fin en direct des USA. À la base, j’étais là principalement parce qu’il y avait Anna Paquin à la tête du casting : j’étais tout simplement tombé amoureux de l’actrice dans son rôle de Malicia (particulièrement dans X-Men 2). Je n’étais pas été déçu du voyage, là, pour le coup. Bon le côté vampires m’intriguait aussi avec Buffy, forcément.

anna paquin gifs Page 2 | WiffleGif

Toujours est-il que c’est presque religieusement que je revenais chaque été devant mon ordi pour voir l’épisode de la semaine, regrettant parfois de le regarder en pleine journée à cause du soleil empêchant de voir ce qu’il se passait. Du côté du contenu, par contre, la série n’a pas toujours été gage de qualité. Ainsi, la première saison était sympa, la deuxième ça allait, mais ensuite, il y a pas mal de grands trous noirs dans ma mémoire. Je sais que j’ai dévoré la cinquième saison d’une traite à mon retour de vacances et que la fin de la série était super décevante.

true blood @ jason stackhouse jessica hamby Eric Northman sookie ...
Sorry not sorry !

En effet, la dernière saison enchaîne quand même les scènes choquantes pour le buzz et se termine par une pirouette scénaristique malvenue – en tout cas de mon point de vue. J’en garde toutefois le souvenir d’une série que j’aimais retrouver et qui me donnait l’impression d’être enfin en été. J’en cherche une nouvelle pour me donner cette impression depuis, surtout maintenant que je n’ai plus Preacher qui était pas mal dans le genre. Mais bon.

True Blood - Jason Stackhouse/Ryan Kwanten Appreciation #4 ...
Ben si, parfaitement, c’est exactement le résumé de ma relation à cette série. Je désespérais de son évolution à chaque fois, mais elle me manque à fond et j’aurais trop envie d’un reboot ou revival pour les retrouver.

Inspirée d’une saga de romans, la série avait ses bons moments, ses accents de dingue parfaitement incompréhensibles pour certains et ses situations sans cesse plus rocambolesques les unes que les autres. En revanche, je n’ai jamais réussi à aller au bout du premier roman. Autant avoir les pensées de tous les personnages à travers Sookie, c’était plus ou moins supportable, autant avoir le point de vue mièvre de Sookie sur tant de pages, mais au secours.

J’adore l’urban fantasy, je déteste ce genre de littérature avec les relations amoureuses nazes et le sexe pas du tout sexy. Enfin, en tout cas, à mes yeux, mais c’est une question de sensibilité après.

TRUE BLOOD : mort de Nelsan Ellis, l'acteur de LAFAYETTE
L’acteur était brillant dans ce rôle (que je n’aimas pas énormément par contre). Qu’il repose en paix 😦

Dans l’ensemble, je garde un souvenir chaud de la série et je ne regrette pas d’avoir suivi celle-ci jusqu’au bout. Si vous êtes passés à côté, cette canicule est la parfaite occasion de commencer la série, n’hésitez surtout pas !

True Blood! Our Favorite Season 5 Moments To Sink Our Fangs Into ...
Oui, mais non.

Reste le dernier argument incontournable qui explique pourquoi je suis resté si longtemps : il dure une minute trente, mais il justifie absolument tout… C’est le générique. Tellement entêtant, tellement parfait.

 Voilà, je me sens en été maintenant. C’est malin ! Et il faut que je me remette à des séries pour le #WESéries là, en plus, mais non, j’ai juste le pilot de la série en fond sonore pour l’écriture de cet article. C’est pas malin, ça, sérieusement. Je me demande juste si le cliffhanger de l’épisode me fera toujours autant d’effet après si longtemps – parce que oui, il y a des scènes vraiment marquantes dans cette série je trouve et je n’ai jamais fait de rewatch, alors je ne sais pas comment je vivrais tout ça en tant qu’adulte averti, et non en tant qu’ado.

Sam Merlotte Will Die Next on 'True Blood' Because the Odds Are ...
Non, je n’avais pas vraiment l’âge de la regarder au départ, je crois. Mais bon, tout le monde s’en fout, non ?

Les séries qui reprennent cet été… Ah, ben non.

Salut les sériephiles,

Le TFSA de cette semaine est un casse-tête sans nom parce que quand j’ai vu le titre, j’ai simplement murmuré pour moi-même : « Aucune ? ». En effet, Tequi nous demande de faire le tour des séries dont on attend la reprise avec impatience… Seulement avec les annulations de Grand Hotel, Preacher ou autre Unreal ces dernières années, je n’ai aucune série estivale qui revienne à l’écran.

Sad Grand Hotel GIF by ABC Network - Find & Share on GIPHY

Aucune ? Ce n’est pas tout à fait vrai. Netflix a annoncé que la saison 3 de The Rain allait débarquer en août, alors voilà, j’aurais ça… mais c’est tout. Et on ne peut pas dire que je l’attends particulièrement, en plus. Pour ne rien arranger pour les années suivantes, il s’agit là aussi d’une saison finale, d’une série qui vaut le plus détour en automne je trouve (même si je l’ai regardé pendant des orages du mois de juin, il y a un an).

Comment en suis-je arrivé là ? Je ne sais pas trop ! J’adore pourtant les séries d’été habituellement, mais depuis deux ans, toutes mes saisons touchent à leur fin sans que je ne parvienne à trouver de remplaçants dignes de ce nom. Il faut dire aussi que je passe encore à côté de certaines pépites (One Day at a Time ou The Bold Type par exemple) pour le moment.

The Bold Type" aura droit à une saison 2 et 3

Pour ne rien arranger, le coronavirus est passé par là, décalant la saison 3 de The Outpost à la rentrée sur la CW et la deuxième d’Euphoria à 2021. Je finirai bien par trouver mon bonheur un jour ou l’autre, mais ça commence à être inquiétant. Peut-être que je vieillis mal… Je passe de 26 séries/semaine il y a deux ans à 13 séries/semaines lors de la saison prochaine. Et le pire, c’est que je trouve encore le temps d’accumuler du retard dans celles-ci !

L’été a toujours été une période un peu plus propice aux rattrapages, c’est donc encore ce qui va m’attendre dans les semaines à venir, je pense. Mon plan de secours pour cet article était d’ailleurs évoquer les séries que j’avais envie de découvrir ou rattraper durant l’été… mais ça ne marche pas du tout, parce que ça, c’est le thème du TFSA de la semaine prochaine !

GIF sad no upset - animated GIF on GIFER - by Kelar
Quand j’ai vu ça au moment d’écrire l’article, j’ai donc logiquement ressemblé à ça.

Il ne me reste donc plus qu’à conclure ce court article sans vraiment vous proposer un top… Ce qui est d’autant plus triste que ça fait trois ans que j’ai rejoint le mouvement des TFSA – d’ailleurs, il faudra que je trouve le temps dans la semaine de faire l’article anniversaire comme l’an dernier parce que j’avais adoré l’écrire. M’enfin bon, on est sur une année de toutes les déceptions, me semble-t-il. Ou alors, c’est l’impression que j’ai uniquement parce que je n’ai toujours pas la date de retour de Younger qui m’aurait assuré de pouvoir bidouiller au moins un top 3, du genre :

  1. 13 Reasons Why (S04)
  2. The Rain (S04)
  3. Younger (S07)

On fait ce qu’on peut avec ce qu’on a, et j’espère que vous vous en contenterez vous aussi,

rasmus andersen | Tumblr

Bonne fin de week-end, pour ce qu’il en reste !