Résultats Bingo Séries 38

Salut les sériephiles,

Le mois de juin file déjà à la vitesse de l’éclair, je trouve, puisqu’on est le neuf et je n’ai pas encore terminé mes bilans mensuels habituels. Ca devrait être bon d’ici vendredi, notamment grâce à cet article qui va me permettre de vous faire un retour sur la grille du Bingo Séries 38, alors que la trente-neuvième a commencé à battre son plein, sans moi. Ou presque. J’ai vu quelques épisodes, mais je n’ai pas fait attention aux points qu’ils pouvaient contenir, en fait. Ce n’est pas très malin, je sais. En tout cas, trêve de bavardage, c’est parti pour mes résultats du mois passé !

Déconfinement (3/4… ou 4/4 ?)

Because Reasons GIFs | TenorCe fut juste, mais j’ai fini par trouver un personnage qui portait un masque jeudi dernier de manière totalement aléatoire et improbable devant Agents of S.H.I.E.L.D. Ce sont clairement les petits plaisirs du Bingo, ça. Du côté de ce qui est moins plaisant, en revanche, j’ai le point « salle de cinéma » que j’hésite encore à me valider avec la saison 3 de 13 Reasons Why où l’on voit plusieurs fois les personnages dans le hall du cinéma, et même une fois où on les voit sortir de la salle… mais jamais tout à fait dans la salle. Ca compte quand même, non ? Pour le reste, il s’agissait de points faciles à valider.

Bijoux (4/4)

Tom Everett Scott | Explore Tumblr Posts and Blogs | TumgirAvec un thème pareil, je me doutais bien que je n’aurais aucun mal à valider les quatre points, même ceux qui étaient un peu plus compliqués. Et ça n’a pas raté, ce fut assez facile à gérer comme thème, notamment grâce à deux épisodes de Council of Dads, la série insistant particulièrement sur la bague de fiançailles de son héroïne qui permettait de valider les points six et sept lors de deux épisodes différents (je connais tout de même les règles de mon jeu, je vous rassure) !

Panneaux et enseignes (4/4)

Where Exactly Is Riverdale Located? And What Year Is It Set In?Voilà un thème que je pensais tout aussi simple que les bijoux et qui m’a posé beaucoup plus de soucis finalement, me forçant même à utiliser le bonus sur le point 11 qui était supposé être facile. J’ai aussi cru que je n’aurais jamais l’enseigne qui clignote, mais ça a fini par arriver de manière tout aussi improbable que le masque plus haut dans un épisode de Riverdale. Si on m’avait dit que ça me servirait à quelque chose de regarder cette série… Deux points dans ce thème !

Sens de la vie (4/4)

Pin on GifCe que je pensais être le thème le plus difficile est le premier thème que j’ai réussi à finir, finalement, comme quoi, nous n’avons jamais la meilleure première impression face à une grille, non ? J’ai quand même eu la frustration du 42 qu’on voyait seulement à moitié dans le décompte de The Purge avant de le trouver dans un épisode de The Rookie, mais sinon, c’était du gâteau, avec Zoey et Charmed. Quant au « purpose », un grand merci à In the dark !

Actions (4/4)

most dangerous game | TumblrJe suis frustré car j’ai vu passer de supers panneaux et le mien était tout pourri, du coup, je ne l’assume pas vraiment. C’était supposé être une cassette d’Hannah pour 13 Reasons Why, mais bon, je ne suis pas très doué en dessin de toute évidence. Au moins, il a eu le mérite d’exister… mais bravo à tous ceux qui ont partagé de supers résultats, soit en dessin, soit à l’informatique ! Pour l’épisode à l’origine de ma sériephilie, il a lancé une nouvelle série d’articles sur le blog (c’est par là), le bijou, ce fut pour The 100 et j’ai porté un masque devant Most Dangerous Game, puis j’ai regardé les épisodes dans le train. C’est fait pour, Quibi, après tout.

Et voilà, je termine donc avec 19/20… ou 20/20, je ne sais pas trop. Concrètement, la porte de la salle de cinéma était ouverte quand ils en sortent, donc on les voit dedans un quart de seconde. C’est bien suffisant… Non ? Je vous laisse juge, de toute manière, ça ne change plus grand-chose : au mieux, je suis 4e à finir la grille, et seuls les trois premiers peuvent choisir un thème de la grille suivante. C’est juste pour le principe d’avoir eu peut-être un 20/20, quoi, y a rien de plus frustrant qu’un 19,5 !

Sept clichés TV sur… les fins de saison

Salut les sériephiles,

Vous le savez, j’ai pris l’habitude de réfléchir chaque mois à ces clichés des séries télévisées que l’on retrouve à chaque fois dans nos épisodes, mais auxquels on finit bien s’accommoder. Quoi de mieux pour le mois de mai que de parler des fins de saison, hein ? Concrètement, il s’agit là du plus gros cliché mensonger de la saison télévisuelle : à quel moment trouve-t-on normal que le mois de mai soit toujours celui des gros événements bouleversants ?

Parce que, quand même, il faut bien le dire : la majorité des séries de network respectent le calendrier tout au long de l’année (épisodes d’Halloween ou Noël par exemple), donc c’est un véritable festival de catastrophes qui nous attend selon les séries en mai. La preuve en sept clichés tirés dans mes fins de saison récentes… Saurez-vous relier chaque thème à une série, sachant que les séries m’inspirant l’article sont Grey’s Anatomy, Station 19, How to get away with murder, The Purge, Manifest, Les Bracelets Rouges, Zoey’s Extraordinary Playlist et Altered Carbon ? Et ces cliches correspondent-ils à nos vies ?

En tout cas, désolé, j’ai pris la décision de ne pas illustrer l’article de mes traditionnels gifs trouvés à l’arrache sur Google : je ne veux spoiler personne, et même en allant chercher dans de vieilles saisons, il y a le risque de pourrir le premier visionnage de quelqu’un !

Cliché n°1 : Le mariage qui a lieu… ou non.

Peu importe l’année, vous pouvez être sûrs qu’au mois de mai, vous allez voir deux de vos personnages de série (au moins) se marier – ou se mettre en couple si c’est trop tôt pour en arriver là. C’est aussi sûr que 1+1=2, ça fait des années que je n’ai pas eu droit à un mariage pour une fin de saison. Cette année, bien sûr, les choses sont un peu plus compliquées avec le confinement qui a avorté certaines fins, mais voilà, le mariage reste une valeur sûre des cliffhangers, même quand il n’a pas tout à fait lieu, surtout quand il n’a pas tout à fait lieu. Combien de séries jouent sur l’absence d’un des mariés, un report ou une incertitude suite à un accident ou… je sais pas, moi, une épidémie ?  Oui, à l’image des mariages prévus cet été, on reste en suspense sur la tenue de certains mariages cette saison… Par conséquent, ce cliché est VRAI malgré lui : en ce mois de mai 2020, le coup de l’incertitude sur un mariage prévu, c’est tout à fait validé. Mais c’est bien la seule année où ça l’est.

Cliché n°2 : L’annonce de la grossesse ou la naissance

Autre grand ressort des fins de saison, la femme qui accouche est un truc incontournable, mais un peu moins que le mariage. Je ne pense y avoir droit tous les ans, c’est pour cela que j’ai élargi avec les annonces de grossesses… Concrètement, cette année, c’est à une naissance que j’ai eu droit ! Par contre, dans ma vie, désolé, mais ce cliché est FAUX. Oh, j’ai bien un neveu né en mai il y a quelques années, mais fort heureusement, les femmes dans mon entourage ne sont pas réglées comme des horloges pour faire leurs en mai. Désolé, chers scénaristes, mais les bébés, ça peut naître n’importe quand dans l’année !

Cliché n°3 : La rupture ou le divorce

Si tous les ans les personnages se marient, il faut bien reconnaître que tout ce petit monde qui peuple nos séries a aussi la fâcheuse tendance à se séparer, pas toujours pour de bonnes raisons. Parfois, c’est vraiment juste parce qu’on est en mai qu’on a l’impression que certains personnages divorcent. Parfois, c’est en revanche parce qu’il y en a un des deux qui trompe l’autre, par exemple. J’hésite vraiment à dire que c’est FAUX, parce qu’il est tout de même VRAI qu’avec ce fameux « en mai, fais ce qu’il te plaît », il y en a qui vont voir ailleurs. Et puis, le déconfinement semble avoir mis le feu aux poudres dans quelques couples de mon entourage, aussi, alors ça se sépare. Décidément, le Covid19, ça nous fait vivre une vraie série. Pas étonnant que ça m’inspire à jouer les scénaristes…

Cliché n°4 : Le décès plus ou moins prévu de longue date

Que ce soit une maladie affaiblissant le personnage depuis quelques épisodes ou une balle perdue, chaque année, le mois de mai est l’assurance que l’on va perdre un de nos personnages. Franchement, je ne sais pas bien pourquoi nous sommes tous si masochistes, à revenir encore et encore devant de nouvelles séries alors que l’on sait très bien que ces belles histoires mènent toujours à des décès… Là encore, avec la pandémie, difficile de faire comme si ce cliché était faux cette année. Bref, c’est VRAI, pour cette année uniquement.

Cliché n°5 : Entre la vie et la mort, le bon suspense des familles

Bien sûr, tous les personnages ne se précipitent pas vers une mort certaine dans les fins de saison… Parfois, on a aussi des personnages qui finissent entre la vie et la mort, et c’est d’ailleurs le principe même du cliffhanger dans pas mal de séries. La balle tirée sans qu’on ne sache qui en est la victime, l’incendie qui laisse plusieurs personnages en péril mortel ou l’accident de voiture inattendu, les fins de saison sont souvent pleines d’incidents qui ne sont pas rassurants pour les spectateurs que nous sommes. Fort heureusement, il s’agit cette fois d’un cliché parfaitement FAUX… même si, OK, le suspense autour de la maladie est pas mal présent dans nos vies si on est du genre stressé, je le reconnais.

Cliché n°6 : la résurrection improbable

Parfois, il s’agit pour une série d’en arriver à sauter le requin (si vous ne connaissez pas cette expression, je vous invite à cliquer)… et parfois, c’est juste la tradition de savoir que la résurrection est une possibilité dans la série. En tout cas, c’est bien souvent qu’on a des séries qui nous font le coup de faire revenir un personnage qu’on croyait mort à la vie. Cela peut être un personnage que l’on a déjà vu dans la série ou non, quelqu’un mort bien avant la série qui ne l’était pas ou quelqu’un que l’on voit mourir et revivre au sein du même épisode… En tout cas, malheureusement, aucun doute sur ce point : c’est FAUX, ça n’arrive jamais dans nos vies.

Cliché n°7 : la fin d’un chapitre

Il y a les saisons qui se terminent sur des cliffhangers atroces nous laissant vraiment songeurs sur la suite et en plein suspense… et il y a celles qui, au contraire, prennent la décision de boucler les grosses intrigues en cours pour marquer la fin d’un chapitre. Il y a tellement de fins de séries annoncées cette année que ce n’est pas étonnant d’avoir de quoi faire dans cette catégorie en ce moment. Et une fois de plus, avec la fin du confinement, on peut dire qu’on a eu notre fin de chapitre en mai cette année, c’est donc VRAI… Sauf si on est puristes et qu’on attend la fin de l’épidémie pour se faire une fin de saison clôturant vraiment un chapitre de nos vies. En plus, le confinement n’est pas encore terminé pour tous mes lecteurs, je le sais – et puis, il y a toujours la crainte incertaine de cette seconde vague.

En tout cas, pour un article que j’avais prévu d’écrire depuis janvier (eh oui !), je tiens à remarquer que je suis surpris de la pertinence qu’il a avec nos vies en ce moment. Le coronavirus nous a vraiment fait basculer dans une série dont les scénaristes ne sont pas très géniaux avec nous…

Alors, vous avez retrouvé où allaient les séries citées plus haut dans les clichés de l’article ? Parfois, elles correspondent à plusieurs d’entre eux… On se retrouve dans les commentaires pour en parler, si vous voulez !