Top 70 – 52 & 51

Salut les sériephiles,

On commence aujourd’hui par le calendrier de l’Avent, parce que c’est plus rapide à écrire qu’un 500 mots, et parce que pour tout vous avouer, je me suis piégé tout seul en m’enfermant dans mon rewatch de Dollhouse. J’enchaîne les épisodes de la saison 2 depuis hier soir, et je suis tellement à fond dedans que l’article du jour peut bien attendre un peu. Pas vrai ? C’est parti pour les deux séries suivantes !

Top 70

Image result for suits

  1. Suits

Si j’adore la saison 8 (dont je n’ai pas encore fini la moitié de saison), la saison 7 était pour moi loin derrière. Ce qui est considéré comme une fin de série pour beaucoup qui ont abandonné depuis à cause de nombreux départs dans le casting. Et justement, ce qui ne m’aide pas à porter cette saison dans mon cœur est le fait que je n’ai pas aimé la manière dont les départs étaient gérés. Au-delà de ça, c’était autrement une saison que je trouvais hyper basique. La formule procédurale ne me plaisait plus tellement et la routine était trop forte, au point que ça finissait par être vraiment ennuyeux. Comme en saison 6, donc. Note moyenne : 15/20 – Renouvelée – +1 place.

Image result for the mayor abc
Ou pas.
  1. The Mayor

Une des premières grosses surprises de ce top : je pensais sincèrement que la série atteindrait au moins le top 50 parce que j’en garde un bon souvenir, mais il est vrai que le début de cette courte saison a quelque peu galéré à trouver son équilibre. Pourtant, elle se termine vraiment bien et je suis sûr qu’elle aurait pu être un succès si elle était sortie une autre année… Là, on était tous dans une overdose politique, et si l’idée était de se servir de ça pour en rire, ce n’était juste pas le moment. En tout cas, très bon casting pour cette saison 1 et, une fois l’équilibre trouvé, bonne comédie. Note moyenne : 15,38/20 – Annulée Entrée dans le classement.

 

Voilà pour le top du jour. Demain, ce calendrier commence avec le début du top 50… petit à petit on s’approche des bonnes séries !

 

Top 70

Les cinq nouveautés séries de la rentrée

Salut les sériephiles,

Pour faire suite à l’article de la semaine dernière sur les cinq reprises les plus attendues de la rentrée, Tequi nous propose aujourd’hui de nous pencher sur les cinq nouveautés que l’on attend le plus. Je sens comme une thématique, là. N’empêche que bizarrement, j’ai trouvé ça beaucoup plus inspirant que la semaine dernière, parce que je suis bien motivé par cette rentrée de série. Oui, je sais, ce n’est pas du tout ce que je disais en mai dernier, mais depuis j’ai changé d’avis. Une histoire d’imbéciles, tout ça tout ça.

Sans plus d’introduction (mensonge, il y a toujours plus de blabla sur ce blog), je vous propose donc de passer à la liste du jour, de la moins à la plus attendue, sachant qu’il y en a d’autres que je ne vais même pas citer parce que… ben parce que c’est le principe d’un top 5 en fait ; je me prends déjà assez la tête à trouver un moyen d’en classer cinq !

Lire aussi : À voir en septembre

Je vous remets ici les trailers des séries dont je parle, mais je ne les ai pas revus depuis la première fois que je les ai publiés. Ils ont tendance à révéler trop de choses, alors je ne les regarde qu’une fois pour me faire un avis et j’essaye ensuite de les oublier, pour ne me fier qu’à mes sentiments (vous voyez ? Toujours plus de blabla !).

Les dates sont en J+1 pour correspondre à la dispo en France.

  1. God Friended me

Normalement, je devrais fuir cette série comme la peste, rien que parce qu’elle est sur CBS, la chaîne des séries procédurales avec aussi peu de femmes que possible au casting. Cela dit, j’ai beaucoup aimé l’acteur principal dans The Mayor cette année et je trouve le concept sympa. Après les échecs de Kevin Probably Saves the World et Angel from Hell ces dernières années, peut-être qu’une série de sujet religieux va enfin réussir à percer. Ou peut-être pas, en tout cas, le trailer m’a bien plu. Le vrai bémol, c’est qu’elle sera diffusé le dimanche soir aux États-Unis. Bref, elle débarque le lundi pour nous et mes lundis sont chargés côté séries… Débute le lundi 1er octobre.

  1. A Million Little Things

La vraie surprise des trailers diffusés en mai dernier, c’est celle-ci. Franchement, elle n’avait rien pour elle sur le papier, mais je me suis dit que j’allais quand même jeter un œil à la bande-annonce. C’était une sacrée bonne idée parce que j’attends impatiemment la série depuis. ABC retente une formule mise de côté depuis un moment par la chaîne et qui a fait le succès de This is us sur une autre chaîne. Le premier aperçu étant bon, j’ai bon espoir que l’épisode complet réussisse à me captiver. En tout cas, ma curiosité est piquée à vif ! Débute le jeudi 27 septembre.

  1. The Purge

Non, je n’ai toujours pas vu les films, mais j’ai prévu de le faire d’ici début septembre, promis ! La bande-annonce a une bonne ambiance pour une série d’horreur, le synopsis de base est sympa et je n’ai jamais compris comment ça pouvait être un film alors qu’il y avait clairement de quoi faire une série avec cette idée. J’ai un peu peur de l’overdose de flashbacks ou d’overdose de visionnage des films, mais pour le moment, je suis impatient de la découvrir parce que ce n’est pas avec American Horror Story que je veux faire des cauchemars. Débute le mercredi 5 septembre.

Voir aussi : The Purge en série

  1. Charmed

Non, c’est plutôt avec ce reboot que je vais faire des cauchemars. J’en ai rêvé avant-hier, c’est pour dire (oui, j’ai rêvé qu’Alyssa Milano jouait un démon dans le reboot, faut pas chercher, j’ai des rêves étranges). Une part de moi hurle au scandale avec tous les fans de la série originale, l’autre part a vraiment trouvé le trailer sympa. Je pense que la série va être regarder au deux ou troisième degré et ainsi être super drôle, dans un univers que je maîtrise parfaitement. Si en plus, ce reboot verse autant dans le méta que le pouvoir des trois original, il est susceptible de finir du côté des coups de cœur. Je m’en fais trop d’espoir là, je sais. Débute le lundi 15 octobre (purée la CW abuse toujours un peu plus dans sa date de rentrée !)

Voir aussi : Le reboot de Charmed

  1. You

Si même la tronche de Dan Humphrey ne me fait pas fuir, rien ne le fera. Une romance, sur Netflix, avec un côté thriller ? Eh, je signe, et on verra après si ça valait le coup. La bande-annonce m’a scotché en me rappelant délicieusement Eye Candy (terminée bien trop tôt malheureusement) et franchement, je l’attends autant que Charmed, pour des raisons différentes. J’y crois donc et je m’expose à de sacrées déceptions avec ces deux-là, mais je les attends vraiment beaucoup pour pouvoir mettre des mots dessus et donner mon avis ! Débute le 10 septembre.

C’est tout pour cette semaine… ou pas, parce que j’ai un peu de peine de ne pas parler des comédies, alors pour conclure, j’attends aussi Single Parents, parce que Leighton Meester est hilarante. Oui, ma rentrée va être très Gossip Girl, je sais, mais ce n’est pas de ma faute !

Les annulations dont je ne me remets pas

Salut les sériephiles !

J’étais tout fier la semaine dernière de dire que j’avais tenu un an de TFSA et blablabla, et voilà que j’oublie qu’on est déjà vendredi aujourd’hui. Quelle honte ! À peine rentré chez moi, je me suis donc jeté sur l’écriture de cet article, et heureusement, le sujet n’était pas trop compliqué : ça motive d’avoir à se plaindre, merci Tequi ! Quelques spoilers se glissent dans les paragraphes, donc si vous n’êtes pas à jour dans la série, ne lisez pas !

Image result for sense8

  1. Sense8 (S02)

C’est vraiment pour faire comme tout le monde que j’en parle, et c’est parce que cette série est tellement dans l’ouverture d’esprit, le positif, l’inclusion et, finalement, dans ce qui devrait devenir la norme que je ne remets pas de son annulation. Dans les faits, j’ai adoré l’épisode final et la conclusion de l’histoire qui se tient, mais ça n’empêche que j’aurais aimé une saison 3 sur ces personnages. Et puis, je ne suis pas compliqué, on peut laisser de côté toutes l’intrigue pseudo-politique et incompréhensible pour se concentrer uniquement sur la vie de chacun, ça m’ira très bien.

Image result for the crossing abc

  1. The Crossing (S01)

Entendons-nous bien, la série n’était franchement pas fameuse… mais tout de même, dans son genre, elle faisait assez le taf pour s’obtenir un 16 de moyenne générale, ce qui veut dire que je ne m’ennuyais pas devant. C’était un divertissement prévisible, mais capable de quelques surprises, et ça se termine sur une fin ouverte et quelques questions auxquelles je n’aurais pas de réponses. En plus, la saison 2 promettait de confier un rôle plus important à Georgina Haig, et rien que pour ça, ça méritait de ne pas être annulé !

Image result for the mayor abc

  1. The Mayor (S01)

Je pense bien que c’était ma nouveauté comédie préférée cette année… Bon, les débuts étaient douloureux et moyens, avec vraiment des épisodes qui ne parvenaient pas à s’en sortir et à trouver leur équilibre. Et puis, avec le temps, j’ai fini par m’habituer aux personnages, les dynamiques ont fini par prendre, la saison 1 s’est achevée sur d’excellents épisodes et alors que tout allait bien pour la série dont le rythme s’équilibrait, bam, fin de série. Franchement, cette comédie avait le potentiel d’aller plus loin, et j’aurais aimé pouvoir la retrouver une deuxième saison. En plus, j’en adore le casting, ce qui ne gâchait rien !

Image result for here and now ramon

  1. Here & Now (S01)

Si vous connaissez un peu le blog, vous saviez en cliquant sur cet article que vous y trouveriez cette saison beaucoup critiquée par ailleurs. Oui, la série était longue et se perdait dans des discussions inutiles, mais c’est justement ça qui me manquera. Ca, et Ramon bien sûr. Tellement de pistes sont ouvertes pour une suite que l’on ne connaîtra jamais ! La frustration est franchement là, et elle est totale, parce que c’est le genre de série qui était profondément originale et qui se démarquait de tout ce qu’on voit habituellement.

Image result for the last man on earth

  1. The Last Man On Earth (S04)

La frustration est totale : après avoir failli abandonné en saison 2, je me suis accroché jusqu’au bout, j’ai eu de multiples crises d’angoisses en attendant le renouvellement pour une saison 4, j’ai tenu face à des scènes insupportables de cris ou de dégoût total (oh, le cannibale et les pansements, j’ai encore envie de vomir) pour… rester sur l’un des plus grands et meilleurs cliffhangers de la série – et de toutes séries confondues cette année ? Contrairement à un titre comme Lucifer, la série n’avait pas assez de fans pour espérer encore un renouvellement sur une autre chaîne, alors voilà, je déprime et puis c’est tout.

C’est tout pour ce TFSA ! Je sais qu’il y a des choix un peu… audacieux et que certains ne comprendront pas mes choix, mais c’est comme ça, chacun ses goûts. Je voulais plus d’Here & Now et je n’en suis même pas désolé ! Ah, et aussi, d’autres séries auraient pu finir dans ce top, mais je me suis contenté, vous l’aurez compris, des séries annulées cette année. Et il y en a eu tellement qu’en trouver 5, ce n’était pas trop compliqué…

Vu l’heure de publication, je me permets de vous souhaiter un bon week-end 😉

Upfronts CBS : Grille de rentrée, annulations, renouvellements, nouveautés…

Salut les sériephiles !

Upfronts 2018 : NBC | FOX | ABC | CBS | CW

Rien de bien fou aujourd’hui pour moi, je vais vous présenter la grille de rentrée de la chaîne que je regarde le moins… et qui est la plus regardée des États-Unis pour la dixième année consécutive. Une broutille, donc.

Et en même temps, quand je vois la grille, elle est quand même bien remplie en séries par rapport à d’autres chaînes, alors ce n’est pas si étonnant.  Ne perdons pas de temps, il y a donc pas mal de commentaires à faire.

Image result for ncisLa grille de rentrée

Le lundi soir (donc le mardi pour nous), CBS se tente une soirée avec la dose d’inédits : elle commence la semaine par une double dose de nouvelles comédies. Cela débute par The Neighborhood, une série qui raconte le déménagement d’une famille blanche dans un nouveau quartier avec des voisins noirs habitués à avoir des voisins noirs parce que tout le quartier l’est. Ensuite, c’est au tour de Happy Together, sur un couple de trentenaires se retrouvant à vivre avec une pop star plus jeune qu’eux. Par la suite, la série propose du drama, avec le retour de Magnum P.I, qui n’est rien d’autre qu’un énième reboot ne m’intéressant pas. Enfin, la soirée se termine par Bull.

Le mardi soir, la nouvelle FBI qui raconte… ben la vie du FBI, est prise en sandwich entre NCIS et son spin-off NCIS: New Orleans. Cela semble être une stratégie pour garder les fans de la franchise sur la chaîne afin de regarder cette nouvelle série. C’est aussi une prise de risque, parce qu’ils peuvent tout à fait décider au contraire de zapper… mais ça a marché à merveille pour Bull. Reste à voir si NCIS va survivre au départ d’Abby que j’ai toujours vue comme l’improbable cœur de cette série.

Le mercredi, CBS ne propose que deux séries : SEAL Team et Criminal Minds (Esprit Criminel, donc). À ce stade de la grille, il n’est dur de ne pas se dire qu’on atteint une certaine overdose de séries policières et de procedural, mais je vous rassure, ce n’est toujours pas terminé !

En effet, le jeudi soir aura S.W.A.T pour ceux voulant leur dose hebdo de séries policières. Avant cela, ce sera soirée comédie et carton plein dans les audiences avec The Big Bang Theory et Young Sheldon revenant toutes les deux, puis avec Mom et enfin une nouvelle saison de Murphy Brown, 20 ans après la dernière. Sans mentir, je n’ai regardé la série originale, mais j’en ai vu des extraits qui m’ont fait rire et c’est une nouveauté qui m’intéresse, puisqu’elle propose de suivre l’animatrice d’une émission commentant l’actualité politique. C’est ambitieux de la faire revenir en pleine ère Trump. Après, elle tombe mal dans le planning parce que ça fait que l’épisode débarquera le vendredi matin chez nous et j’ai déjà de quoi faire avec la grille d’ABC le vendredi !

Aux États-Unis, le vendredi sur CBS verra, oh comme c’est original !, d’autres séries au format procédural avec MacGyver et son incompréhensible saison 3 (les premiers épisodes étaient vraiment mauvais), Hawaii Five-O et Blue Bloods.

Jamais dans l’abus, le samedi reste consacré au Crimetime Saturday, c’est-à-dire des rediffusions de… séries procédurales de la chaîne. Et on se plaint que TF1 diffuse en permanence Les Experts après…

Enfin, le dimanche verra le début de la nouvelle God Friended Me, racontant la vie d’un homme (Courtney de The Mayor !) qui voit sa vie bouleverser quand Dieu l’ajoute en ami sur FB. S’il cherche à savoir qui est derrière ce canular, il se retrouve, avec une journaliste, à aider les gens que Dieu lui propose comme amis sur Facebook… Je ne sais pas trop ce que ça fait sur CBS car ça n’a rien à voir avec les autres séries de la chaîne ! Le reste de la soirée est consacrée à NCIS: Los Angeles et Madam Secretary.

Image result for life in piecesLa mi-saison

Comme d’habitude, Life in Pieces, renouvelée pour une saison 4, n’apparaît pas dans la grille de CBS. Depuis sa première saison, la comédie débute fin novembre, j’imagine qu’il en sera donc encore ainsi cette année. J’espère en tout cas !

À la mi-saison, CBS pourra proposer de nouvelles saisons de Man with a Plan, Life, Elementary (grosse surprise des renouvellements) et Instinct. Côté nouveauté, il lui restera à trouver une case pour les drama The Code et The Red Line et pour une dernière comédie, Fam.

Image result for the big bang theoryLes annulations

Déçue par ses audiences en déclin du lundi, CBS a viré toutes les séries qu’elle diffusait ce soir-là, ce qui comprend Scorpion annulée alors que personne ne s’y attendait et à l’exception de The Big Bang Theory qui revient le jeudi. Ce n’est jamais une bonne nouvelle pour les autres chaînes de voir la sitcom la plus regardée du pays changer de case et elle se retrouve face à I feel bad de NBC qui n’a déjà pas beaucoup de chance de survie…

Wisdom of the Crowd n’a pas pris l’an dernier et est également annulée, ce qui ne constitue pas une surprise, en revanche.

Upfronts 2018 : NBC | FOX | ABC | CBS | CW