2018 en musique : des séries et du pas assumable ? (Top Spotify)

Salut les sériephiles,

Comme vous le savez, nous sommes en décembre – et si vous ne le savez pas encore, il faut se poser des questions, on est en milieu de mois. Et qui dit mois de décembre, dit aussi… classements et tops en tous genres. C’est Spotify qui a entamé le bal avec une playlist personnalisée pour chacun de ses utilisateurs, sympathiquement nommée « Vos top titres en 2018 ».

Bon, il y a beaucoup à redire sur l’algorithme qui semble avoir pas mal foiré cette année, d’autant que la conception de la playlist s’est fait de manière « intelligente » en décalant certaines chansons. Ce que j’aime bien avec ce genre de top, cela dit, c’est que ça permet de se refaire son année. Comme le mien n’est pas trop raté, je me suis dit que je pourrais vous en parler, même si je ne suis pas sûr de tout assumer. Après tout, j’écoute 74% d’artistes « alternatifs » d’après Spotify. Comprenez d’artistes pas assumables :’)

Related image

Voir aussi : Les séries, la musique, mon iPod et moi

Il y a un peu de séries dedans, ce n’est pas du hors sujet total – même si un peu beaucoup quand même. Ce qui me fait le plus rire dans ma playlist, c’est le nombre impressionnant de troll qu’il y a dedans – je vous jure, je m’autotroll, c’est épuisant ; mais c’est aussi pour envoyer des snaps relous où je mets des chansons improbables en tête. Cela n’empêche pas que mon artiste le plus écouté de l’année, c’est Amir quoi ! D’après Spotify, voici donc les dix chansons de mon année 2018 (mais chez eux l’année s’arrête le 31 octobre, donc adieu nouvel album de Bigflo et Oli, alors que l’ancien, je l’écoutais sur CD en voiture. Tss. Allez, ça fait quand même 41 005 minutes d’écoute dans l’algorithme !).

Cliquez sur les titres pour les ouvrir sur Spotify.

Image result for glorious rise

  1. Glorious – Rise Cast Version

Ah bordel. L’avantage, c’est qu’on ne peut pas m’accuser d’un hors sujet par rapport au thème du blog. L’inconvénient, c’est que cette chanson est si haut placée parce qu’après le trailer du Superbowl, j’ai été incapable de me la sortir de la tête. C’est aussi la chanson synonyme de ma déception : je croyais que ça allait être une super série musicale… et finalement non. Il me reste une bonne chanson, c’est déjà ça.

Image result for eliot the magicians drinking

  1. Is That All There Is ? – Peggy Lee

Bonjour la bonne humeur, merci The Magicians (le roman, pas la série). Cette chanson m’a pas mal accompagnée cet été, effectivement. Le message est complétement dépressif, mais j’adore la voix et les paroles. Cela m’a rappelé les meilleurs moments de prépa et de concours, je crois. Bref, ça me parle et ça collait parfaitement avec l’ambiance du roman. J’en parlais par ici.

  1. Coccinelle – French Fuse

J’ai découvert cette chanson par hasard dans la radio suivant ma playlist « Troll ». Il s’est avéré que ce groupe avait fait la première partie de Bigflo et Oli, ce qui me fait rire, mais wahou, qu’est-ce que je me suis marré à l’écoute de cette chanson. Autant vous dire que ma filleule et les gens avec qui je parle sur snapchat en ont bouffé de la coccinelle !

  1. La même – Vianney & Maître Gims

Aha, ça aussi snapchat en a bouffé. L’alliance improbable de ce duo de chanteurs français dont je détestais initialement tout le répertoire a donné lieu à ce carton à côté duquel il était dur de passer. Rien à voir avec les séries, je sais bien, mais un potentiel de troll et de snaps rigolo énorme, surtout que ça reste en tête. Il n’en faut pas beaucoup plus pour que j’écoute en boucle une chanson.

Image result for rewrite the stars

  1. Rewrite The Stars – Zac Efron, Zendaya

Même s’il s’agit d’une odieuse copie de Sara perche ti amo, cette chanson m’a envoyé dans les étoiles. Je suis surpris qu’une seule chanson de The Greatest Showman atterrisse dans le top 10 car j’ai vraiment écouté la BO de ce film à en saigner des oreilles. Gros coup de cœur inattendu, c’est clair que cette BO aura marqué mon année. Et cette chanson encore plus, parce que je veux bien réécrire certaines étoiles moi aussi.

  1. États d’amour – Amir

Je l’annonçais en intro, le chanteur que j’ai le plus écouté cette année, c’est Amir. Et ça ne prend pas en compte le fait que j’avais aussi le CD dans la voiture. Oh boy. Je sais pas, tous ces jeux de mots dans les paroles, ça me plaît. J’aime vraiment bien la manière dont ses chansons s’enchaînent et bon, on va dire que je vais assumer, c’est totalement une découverte de 2018 – même si je le connaissais déjà en 2017, je n’étais pas autant à l’écouter. C’est avec son album que j’ai découvert l’intérêt d’un compte Spotify, puisqu’on a accès à toutes les chansons d’un coup.

  1. On – Joyce Jonathan

Je vois déjà Laura et la crapule jubiler de voir du Joyce Jonathan ici. Je n’ai jamais été un grand grand fan, mais j’adorais déjà « Ça ira ». En cette fin d’année, j’ai découvert « On ». Si j’ai commencé par être sceptique, le refrain m’est resté en boucle dans la tête, et j’ai réécouté. Et puis encore. Et puis encore. And on and on and on. Finalement, j’associe cette chanson à toute la découverte de mon nouvel environnement et surtout à l’instauration de mes routines dans la région. Définitivement marquante pour mon année 2018 cette chanson.

Image result for sense8 nothing matters when we're dancing remix

  1. Nothing Matters When We’re Dancing – The Magnetic Fields

Retour aux séries avec cette chanson dont le remix spécial de l’épisode Sense8 n’était malheureusement pas disponible. Qu’importe : j’adore cette chanson et ses paroles on ne peut plus juste. Plus rien n’a d’importance en chansons, et cette fin de série m’avait transporté dans un autre monde, alors c’est toujours un plaisir de la réentendre. Je n’aurais pas pensé qu’elle finirait si haut – je me demande si Spotify n’a modifié le classement. Qu’importe, elle mérite le top 10.

Image result for chyler leigh dancing

  1. Tinseltown – East of Eli

Joyeux anniversaire moi-même ! Cette chanson que j’avais adoré au concert parisien de juin 2016 est sortie le jour de mon anniversaire et je l’ai écoutée en boucle presque toute la semaine. Aucune surprise à la voir si haut dans ce top. Et puis, c’est un peu lié aux séries puisque c’est le mari de Chyler Leigh.

  1. Ta plus belle insomnie – Barbara Opsomer

Allez, bim, ça finit bien. Je vous ai dit que je n’étais pas sûr de tout assumer hein ? Barbara, c’est donc une candidate de Secret Story, puis des Anges de la télé-réalité. Sombre réalité des préparations de concours, je me suis vidé l’esprit devant la télé-réalité plus souvent que jamais l’an dernier, et je suis bien sûr totalement amoureux de l’insouciance de cette candidate qui manipule bien son petit monde, je pense. Quoiqu’il en soit, son titre méga autotuné reste en tête et était parfait pour les révisions. C’était aussi ma récompense post-épreuve, parfaitement. Quant à ceux qui se demandent si je continue la télé-réalité en ce moment, la réponse est non. Il n’y a plus Secret Story ET j’ai la réalité de mes élèves pour avoir ma dose de conversations improbables.

Image result for under pressure magicians

Voilà donc pour ce top 10… sur Spotify. Il me paraît improbable d’écrire un article sur les chansons marquantes de mon année sans qu’Under Pressure ne figure dans la liste, merci The Magicians. Seulement disponible sur Youtube, il n’empêche que j’ai dû écouter une bonne centaine de fois minimum cette scène de la série. Et autrement ? Mon top 100 contient quelques chansons d’Unreal, l’incontournable Ruelle (Shadowhunters bonjour) ou la géniale chanson « What Sarah Said » de Death Cab for Cutie qui a totalement marqué la fin de saison de The Affair. Et pas mal d’autres chansons d’Amir et Barbara Opsomer, OK, j’avoue tout. Jugez pas trop, y a aussi du bon et de l’assumable, hein, genre le générique de Veronica Mars.

Puis, j’écoute bien ce que je veux de toute façon. En plus, je suis sûr qu’il n’y a pas grand-monde qui aura lu l’article jusqu’ici, alors je vais arrêter de papoter et vous dire que sur leur site de statistiques Wrapped, il y a aussi « Va va vis » de Florina dans le top 5 des titres les plus écoutés… Et il devrait y avoir du Mozart l’Opéra Rock vu que je l’ai (re)découvert en révisant le CAPES. Allez comprendre !

High School Musical… The Musical

Salut les sériephiles !

J’avais le choix pour l’article d’aujourd’hui entre me morfondre du renouvellement par Netflix de Designated Survivor pour une saison 3 de dix épisodes qui enterre les quelques espoirs qu’il restait pour Colony saison 4 ou pour un retour à l’adolescence (pré-adolescence ?) avec une news qui sent bon Disney, la comédie musicale et les paillettes. Inutile de dire que le choix était vite fait et je vais donc vous parler de…

Image result for high school musical

Ce n’est pas bien nouveau car ça fait un moment que la rumeur court, mais Disney a annoncé un projet de reboot de la franchise… et ça se concrétise. Hier soir, Disney nous a communiqué tout un tas d’informations sur cette nouvelle mouture et je dois vous avouer que je suis hyper curieux. Je sais que ce sera mauvais, mais c’est le genre de trucs divertissants que je regarde en guilty pleasure. Et puis, maintenant que j’ai fait mon deuil de Lost & Found Music Studios, je suis prêt à recevoir une nouvelle dose de teen drama musical !

Que nous apprend Disney ? Eh bien, que la nouvelle série High School Musical sera à fond dans le méta et, oui, qu’elle le sera encore plus que le troisième film de la franchise qui se plaçait déjà là avec son concept de spectacle organisé sur tout le film.

La nouvelle série de 10 épisodes s’appellera High School Musical : The Musical et se concentrera sur des lycéens décidant de faire leur spectacle de fin d’année sur… High School Musical, bien sûr ! J’ai éclaté de rire en lisant ce projet hyper tordu, mais il y a du potentiel : chaque épisode possédera ainsi une chanson inédite et une reprise d’un des trois films. Image result for high school musicalPas si mal. Bien évidemment, le casting sera refait à neuf et promet lui aussi son lot de drama, même si bon, les originaux nous manqueront forcément un peu (ou pas, je sais, je sais).

Le couple principal sera ainsi un couple en crise avec Nini ayant largué Ricky pour un nouveau copain (E.J.) au cours de l’été et Ricky auditionnant pour le rôle de Troy parce que Nini sera Gabriella. Wow. Stalker pervers, le Ricky, ça promet ! Comme on est en 2018 et que Disney se met à la page, Nini aura aussi deux mamans là où Gabriella manquait juste d’un papa.

Image result for high school musical sharpay ryanSharpay ? Le rôle ira probablement à Gina, la « princesse » qui ne comprend pas pourquoi elle n’a pas le rôle principal. Ryan sera probablement pour Vikram le fayot qui lance une campagne Kickstarter pour son projet d’école… C’est brillant, tout simplement. Le méta fait donc en sorte que les ados se retrouvent dans des rôles qui correspondront bien à leurs caractères et devraient nous mener à tout un tas de scènes hyper crispantes. Autant vous dire que je suis motivé par l’idée, même si je suis loin d’être le cœur de cible.

La vérité, c’est qu’avec cet article, j’espère réussir à convaincre certains d’entre vous de me rejoindre dans l’attente de cette blague intergalactique. À l’heure des reboots en tous genre, je trouve celui-ci plutôt sympa. La série sera dispo sur la plateforme de streaming de Disney… Reste plus qu’à savoir quand : le casting commence à peine.

Image result for high school musical

Ce que c’est qu’un Guilty Pleasure

Salut les sériephiles,

Je suis de moins en moins régulier avec ce rendez-vous des définitions, mais c’est qu’avec le temps qui passe, il est parfois dur de trouver de nouvelles idées de thèmes. Je sais pourtant qu’il y a des dizaines de termes que j’emploie et n’ai encore jamais expliqué dans ces articles, donc pas d’inquiétude, je continuerai d’en proposer de temps à autres. Il suffit d’être patient !

Et cette semaine, on se concentre sur un de mes termes préférés, parce qu’il sonne mieux en anglais mais est très connu en français aussi. Le dire en anglais, c’est juste un moyen d’être un de ces insupportables pseudo-bilingues (en ferai-je partie ?).

Image result for blair bitch gossip girl

Alors c’est quoi exactement un guilty pleasure ? C’est tout facile à traduire, ça signifie « plaisir coupable ». Et c’est super simple à comprendre : c’est quelque chose qui procure du plaisir, mais un plaisir qu’on se sent coupable de ressentir parce qu’il vient de quelque chose qu’on ne devrait vraiment pas aimer autant, parce qu’on sait bien que c’est mauvais (en tout cas, selon nos goûts). Rien de bien compliqué à comprendre, on a tous une série qui nous fait ressentir ça, je pense ; j’en ai même plusieurs. Et comme on n’est pas sectaire, ça peut aussi être ce que vous ressentez face à un film, un livre, une chanson (sauf si c’est Despacito, allez en Enfer, on n’en peut plus), un verre de vin qui n’est pas consommé avec modération (faites gaffe quand même) ou n’importe quoi d’autre, donc.

C’est quoi ce nom ? C’est la trouvaille d’un type brillant, probablement, qui se sentait coupable de ressentir du plaisir. Je ne sais pas bien si ça vaut le coup d’un article complet finalement, mais bon, je me sentais comme un petit génie quand j’ai décidé d’écrire cet article pourtant.

Image result for one tree hill
Un petit génie comme ça, quoi.

Quelle origine ? Il faut probablement regarder du côté de la psychologie et de l’origine de la culpabilité, qui permet de nous faire comprendre qu’on est en train de faire quelque chose de mal selon nos standards, quelque chose qui peut menacer notre appartenance à un groupe social dans les pires cas, quelque chose qu’on n’a pas forcément envie d’exploiter sur son blog, par exemple. Oui, bon, je crois qu’il est assez clair que je n’ai pas fait d’étude de psycho, ni de socio, mais je pense qu’on a tous l’idée de l’origine exacte de notre culpabilité. Le plaisir ? Il vient du fait qu’on est en train d’enfreindre une règle ou une limite qu’on se fixait. On finit par prendre du plaisir en faisant quelque chose qui nous fait culpabiliser. OK, il y a un peu de masochisme dans tout ça.

Quant à l’origine exacte de l’expression, impossible de la retrouver, mais elle date, ça, c’est sûr et certain.

 Image result for plus belle la vie générique

Et aujourd’hui ? Si je vous écris cet article, ce n’est pas par hasard. Je suis en fait en train de… regarder un épisode de Plus Belle la Vie. Cela fait une semaine que je suis retombé dedans et que je rattrape mon retard – et comme je les regarde en speedwatch, le plaisir est total, parce qu’en plus ça va vite. Le plaisir coupable de l’épisode de trop (qui a donné son nom au blog), on le connaît tous, mais quand en plus, c’est sur des séries qu’on a un peu honte de regarder, il fait exceptionnellement dur à arrêter. J’ai donc rattrapé pas moins de quatre mois pour l’instant – j’en suis enfin au moins de décembre, alors que ça faisait onze mois que j’étais bloqué au milieu de l’intrigue du mois d’août ! L’Enchanteur est de retour, pour les connaisseurs, et il est possible que j’ai repris un peu pour son intrigue aussi.

Bon, je sais, c’est paradoxal d’assumer comme ça mes guilty pleasures, mais vous devriez être habitué, ce n’est pas la première fois que je le fais sur le blog : je vous ai parlé de Shadowhunters, mais aussi de Lost & Found Music Studios, rien que ça ! Et puis, il y avait Un, dos, tres aussi… Non, je sais pas, c’est à croire que la culpabilité du plaisir est encore meilleure quand je la partage avec vous ; chacun sa came ? Vite, partagez la vôtre !

Image result for being bilingual

Stats de la semaine #14

Salut les sériephiles !

En ce lundi férié, je souhaite à tous ceux qui travaillent beaucoup de courage… et aux autres beaucoup de glandouilles ! Après tout, c’est la base d’un jour férié, quand même. Moi, il faut que je me retrousse les manches car j’ai encore beaucoup de travail et de révisions, donc je fais assez vite pour cet article

Image result for agents of shield jemma
Oui, je sais, je dis ça à chaque fois et je fais aussi long chaque semaine, mais c’est un article qui m’inspire, j’y peux rien !

Les cinq articles les plus lus cette semaine furent :

  1. Ces prénoms de personnages que je ne retiens pas : 68 vues
  2. À propos du #WESéries : 61 vues
  3. Mon abandon du blog, je ferme boutique… : 56 vues
  4. Ce que c’est qu’un Easter Egg : 50 vues
  5. Here and Now – S01E07 : 43 vues

Quelle semaine ! Il s’en est passé des choses, elle s’est déroulée à une vitesse incroyable et c’est assez fou quand je regarde les articles quotidiens de me dire que certains datent d’il y a quelques jours à peine. Bref, je suis assez content de mon article « poisson d’avril », je ne pensais qu’il fonctionnerait autant (il y en a même certains d’entre vous qui sont tombés dans mon piège, c’était inattendu !

Tout aussi inattendu est le retour en force d’Here and Now cette semaine alors que mon rattrapage sept jours avant était passé inaperçu. Cela me motive à glander ce soir quand je rentrerai, ce n’est pas bien du tout, ça !

Related image
Ce gif est tellement long qu’il me rappelle un épisode de la série, ça n’en finit juste pas.

Pâques et le Week-end en Séries s’en tirent autrement plutôt bien, et c’était plaisant de voir beaucoup d’entre vous motivés pour ce deuxième article. Je le dis tout le temps, mais merci à vous d’être si présents 🙂 Image result for the magicians quentinRien que pour ça, je ne me sens pas prêt à abandonner le blog et fermer boutique, sachez-le, même si ça bouffe inévitablement un peu de mon temps de repos  (ou de sommeil même) par moment.

Si j’ai vu 18 épisodes cette semaine, tous n’ont pas rencontré le même succès et les cinq saisons les plus visitées du blog ont été :

  1. Grey’s Anatomy (S14)
  2. The Magicians (S03)
  3. Agents of S.H.I.E.L.D (S05)
  4. The Magicians (S02)
  5. Here & Now (S01)

La saison 2 de The Magicians doit être sacrément bien référencée, car elle revient régulièrement dans ce top 5, éclipsant des séries encore en cours de diffusion et faisant de la série la plus consultée du blog puisqu’elle truste deux places dans le top 5 (et que la saison 1 n’est pas si loin derrière en plus !). Je ne peux qu’approuver ce succès public.

Pas trop de surprise à voir Grey’s Anatomy s’en tirer si bien, puisque les vues se divisent entre ceux commençant seulement la saison sur TF1 et ceux suivant la diffusion américaine, les deux diffusions se superposant cette année. Image result for grey's anatomy owenC’est une bonne chose, pour une fois, nous ne sommes pas trop à la traîne, mais je ne comprends vraiment pas comment TF1 fait son planning de série. La tête d’Owen ci-contre résume bien la situation, et représente bien ma tête à chaque fois qu’on me dit que ça reprend. En même temps, un coup, on nous dit que le foot fait qu’il n’y aura pas la série, un coup elle débarque deux plus tard en septembre, un coup la diffusion française débute avant la fin de la saison américaine… décidez-vous !

J’ai déjà commenté la remontée surprenante d’Here and Now, mais on note qu’elle se concentre quasi uniquement sur l’épisode de cette semaine. Ce n’est pas le cas pour Agents of S.H.I.E.L.D dont les vues sont réparties de manière homogène sur la saison, avec bien sûr l’exception de l’épisode de samedi un peu plus consulté, forcément.

Enfin, du côté des recherches ayant mené au blog, pas mal de surprise. Quelqu’un a réussi à trouver ce qu’il voulait en cherchant « gray anatomie caref », et je ne sais pas trop comment ça a pu le mener à mon article, mais je remercie son moteur de recherches pour ce référencement. Tout aussi surprenant, quelqu’un cherchant des informations sur Mom, que je ne regarde pas, et un autre qui a dû tomber en dépression en lisant que, non, il n’y aurait pas de saison 3 de Lost and Found Music Studio malgré les cliffhangers. Pff !

Image result for leia lost and found

Et puis, Leia était une telle source de gifs réutilisables à l’infini, c’est pas juste ! Sur ces fausses notes, je vous souhaite malgré tout un bon début de semaine.