Les séries à découvrir cet été

Salut les sériephiles,

Il est déjà bien tard et je n’ai pas encore publié mes articles du jour… Oups. Pour une fois, j’ai eu envie de commencer par le TFSA parce que le thème choisi par Tequi est un thème que j’aime beaucoup, puisqu’il consiste à évoquer un peu le planning de l’été. Il y est en effet question des séries que l’on souhaite découvrir cet été. J’ai beaucoup de rattrapages à faire, alors je m’étais dit que j’irai mollo sur les séries estivales… mais comme d’un autre côté, je n’en ai presque plus dans les mois à venir, pourquoi ne pas en commencer de nouvelles ?

Dans cet article, je ne vais vous parler que des nouveautés qui ont su attirer mon attention… En espérant peut-être vous en faire découvrir certaines, qui sait ? Les dates sont en J+1, comme toujours.

 

  1. Pandora (CW) : 10 juillet

En 2199, une jeune femme qui a tout perdu se rend à l’Académie Terrienne d’Entraînement Spatial pour apprendre à défendre la galaxie de menaces intergalactiques. Rien que ça ! C’est un synopsis qui promet une série pour ado pas bien crédible et aux effets spéciaux discutables… mais pour l’été, ça peut aussi s’avérer hyper fun. En revanche, aucune image, aucun trailer, mais la CW annonce une sortie dans moins d’un mois… Un peu comme pour The Outpost l’an dernier, c’est le genre de série que je ne devrais même pas envisager de regarder mais qui se fraye un chemin parce que je suis curieux. Et puis, c’est un peu plus mon genre d’histoire, aussi. Dans l’idéal, j’espère même qu’on l’aura rapidement sur Netflix, sur un malentendu… !

  1. The Rook (Starz) : 1er juillet

Une jeune femme se réveille, amnésique. Par chance, elle s’est enregistrée une vidéo qui lui explique qu’elle a des pouvoirs et qu’elle est au cœur d’une conspiration qui va peu à peu compliquer grandement sa vie. Franchement, ce synopsis est passe-partout en 2019 et j’aurais probablement passé mon chemin si Olivia Munn n’était pas au casting dans le second rôle. Là, d’un coup, la série a su attirer mon attention. Et puis, j’aime bien quand il est question de pouvoirs après tout. Par contre, le titre, gros fail quand même, c’est à ne pas confondre avec The Rookie.

  1. Grand Hotel (ABC) : 18 juin

Dans la catégorie « Guilty Pleasure », la nouvelle série d’ABC se place là et nous propose une série estivale en veux-tu en voilà qui suit la vie d’un grand hôtel géré par une famille qui se déchire et aux employés à la vie palpitante… Un soap on ne peut plus classique, quoi, ce sera parfait. En plus, ça me fera une série le mardi, c’est très bien comme ça !

  1. Euphoria (HBO) : 17 juin

Adaptée d’une série israélienne, la série suit la vie d’un groupe de lycéens un peu trash : drogue, sexe, crise d’identité et réseaux sociaux sont au rendez-vous. La série fait déjà scandale aux USA où les conservateurs la voient d’un très mauvais œil ; avec un acteur qui a démissionné dès le premier épisode et avec des articles qui disent que ça va être trop trash. Généralement, je passe son chemin sur ce genre de séries, mais là, la série parvient à me donner envie de la voir juste parce que le rôle titre est tenu par Zendaya, et que moi, je suis tombé amoureux de Zendaya dans The Greatest Showman. Ouais, je sais, ça commence à faire beaucoup d’actrices rien que dans cet article, je suis dans l’abus… mais c’est pas grave, si ?

  1. Trinkets (Netflix) : Aujourd’hui

Alors qu’elle est en plein deuil, une adolescente tisse de nouveaux liens d’amitié avec deux autres lycéennes rencontrées dans un groupe de Cleptomanes anonymes. La série a l’air bien drôle, avec une ambiance très Bling Ring dans le style ! Je compte bien la tester une fois que je serai au jour dans mes hebdos, parce que ça m’intrigue. Ce sont des épisodes de 30 minutes en plus, je ne prends pas beaucoup de risques… Et là pour le coup, il n’y a rien du tout qui justifie mon envie de la regarder, si ce n’est que le trailer a attiré mon attention. On verra ce que ça vaut.

Voilà, ça me fait déjà cinq nouveautés à voir cet été… mais ce n’est pas tout, bien évidemment. Il y en a d’autres sur lesquelles je céderai peut-être – coucou The Boys, sur des super-héros pas gentils – ou très probablement – du genre le spin-off de Suits, Pearson, si j’arrive à me mettre à jour dans la première. Il y a aussi des séries d’horreur qui sont sorties cette année sur Netflix et qui sont bien tentantes pour les jours chauds… Bref, j’ai largement de quoi faire cet été !

Mes nouveautés 2018/2019 préférées

Salut les sériephiles !

Cette semaine, Tequi nous propose dans le TFSA de faire le bilan des nouveautés regardées cette saison au cours de l’automne et l’hiver. Contrairement à l’an dernier, où j’avais été super inspiré, je vous propose de faire un seul top, fondé sur mes notes. Cela me permet d’être plus concret dans mes choix au moins. Voici donc les cinq nouveautés qui valent vraiment le détour dans ce qui a été produit cette saison. J’ai toutefois mis de côté Preview, parce que c’était une websérie.

Résultat de recherche d'images pour "god friended me miles rakesh miles"

  1. God Friended Me (S01)

C’est très certainement la première à laquelle j’ai pensée, et pourtant, elle finit ici. Il faut dire que si j’ai adoré sa simplicité et le fait qu’elle ne soit pas prise de tête, c’est aussi ce qui a souvent fait qu’elle n’obtenait pas de meilleure note. En définitive, j’aime beaucoup cette série et elle vaut le détour, donc il est bien normal de la voir dans ce top, mais elle propose souvent des épisodes qui sont de simples divertissements. Pas besoin de se prendre la tête pour être génial, donc.

Résultat de recherche d'images pour "haunting of hill house"

  1. The Haunting of Hill House (S01)

Même si j’ai débarqué avec beaucoup de retard pour le visionnage de cette série, je dois dire que j’ai immédiatement accroché à son ambiance et qu’elle était prenante. Si ce je suis pas un public qui est facilement effrayé, la série a réussi à m’engager en parlant de choses que je ne connais que trop bien, et en le faisant en ajoutant une dimension horrifique. C’était une saison très prenante, avec des risques du côté de la réalisation excellente et un casting très doué. L’une des séries les plus incontournables de la saison pour moi, même si c’est une nouveauté !

Résultat de recherche d'images pour "charmed"

  1. Charmed (S01)

Dire que j’ai critiqué l’idée d’un reboot à la base ! Si la série a trop vite pris son envol par rapport à l’originale et que sa mythologie ne tient pas toujours debout, j’aime l’ambiance complétement décalée de ce reboot. On s’amuse bien avec des actrices qui sont là pour s’amuser et l’intrigue de la saison était super prenante. J’ai hâte de la voir se terminer pour avoir quelques réponses, franchement ! Sans être incontournable, cette série se regarde que vous aimiez ou non l’originale, parce qu’elle a sa propre indépendance.

Résultat de recherche d'images pour "you netflix"

  1. You (S01)

Oh lala ! Joe et Beck m’ont totalement happé en septembre ! Même si la série n’a aucune cohérence ou crédibilité, le côté « dans la tête du psychopathe » a en effet très bien fonctionné sur moi, ce qui fait que j’ai accroché à un personnage auquel je ne devrais pas m’attacher. En plus, il y avait Peach dont je suis tombé amoureux tellement elle était un personnage détestable avec tout le monde. Bref, la série avait tout bon et a réussi à me faire aimer une romance, ce qui n’était pas gagné du tout au départ !

Résultat de recherche d'images pour "the purge jenna"

  1. The Purge (S01)

Clairement la plus incontournable des séries de ce top pour moi : la série reprend à merveille l’univers des films qu’elle adapte. Chaque semaine, son générique m’a happé dans son univers et j’ai pris un sacré plaisir à la regarder dans le noir à la bougie. C’est tout bête, les rituels aident parfois à accrocher. Dans l’ensemble, cette série fonctionne bien parce qu’elle propose plusieurs intrigues en parallèle, ce qui fait qu’on ne s’ennuie pas trop en se demandant un bon moment si tout sera ou non connecté. Le concept est bon et fonctionne mieux en série qu’en film, je trouve.

C’est tout pour ce top, ou presque ! J’ai en effet envie de le conclure par une bonne nouvelle, pour une fois que c’est possible : l’ensemble de ces saisons 1 est renouvelé pour une saison 2 ! Autrement dit, vous n’avez pas fini de me lire commenter ces séries. Rendez-vous la saison prochaine pour plus de critiques et, je l’espère, plus de bons moments en leur compagnie 🙂

Les séries les plus attendues de 2018

Salut les sériephiles,

En 2018, on garde les bonnes habitudes d’être à l’heure pour les TFSA et me voici donc de retour. Bonne année si je n’ai pas encore eu l’occasion de vous le souhaiter car vous ne lisez que ces articles ! Si c’est le cas, vous le savez déjà : le TFSA consiste à écrire des top 5 chaque semaine selon des thèmes prédéterminés auxquels tout le monde est invité à participer, même vous, soit sur votre blog, soit dans les commentaires bien sûr. Tout ça est proposé par la génialissime Tequi qui trouve toujours des sujets sur lesquels nous interroger.

Cette semaine, il est question des séries que l’on attend le plus au cours de l’année 2018, et pour ne pas me tromper, je lui ai demandé s’il s’agissait des retours ou des nouvelles séries. C’est le deuxième cas, alors c’est parti. Je tiens à dire que j’ai écrit cet article hier soir – parce qu’il y en a une dans ce top que j’espère avoir commencé depuis, mais ce n’était pas le cas au moment de la rédaction. C’est tordu, pas vrai ? Bienvenue dans les joies de la planification WordPress !

Une fois de plus, ce TFSA se fera sans gif… au profit de vidéos vers les trailers de chaque série. De rien 😉

  1. Counterpart (S01)

J’hésite entre être hyper impatient ou hyper sceptique en ce qui concerne celle-ci. La bande-annonce envoie du pâté avec une ambiance sombre, une intrigue 100% SF et un casting réussi. D’un autre côté, tout cela ressemble fortement à la saison 3 de Fringe alors la barre est déjà haute et je n’ai pas envie d’assister à une simple copie conforme. J’attends de voir, et l’attente ne sera plus bien longue, heureusement. Diffusion : le 22 janvier 2018 (enfin, il paraît que le pilot a été diffusé le 10 décembre).

  1. Good Girls (S01)

Là aussi, je l’attends avec un regard quelque peu sceptique. Le casting est excellent, l’humour semble maîtrisé, le rythme de la bande-annonce est parfait. Du coup, tout semble réuni pour que j’aime bien, mais je me méfie de ce qui semble trop génial sur le papier tant que je ne l’ai pas vu. Surtout que le concept de base est excellent… mais je suis curieux de voir comment ils vont le faire tenir sur une saison (ou plus). Diffusion : 26 février 2018.

  1. 9-1-1 (S01)

Bon, si tout se passe bien, j’aurais vu le pilot lors de la diffusion de cet article puisque la série a commencé avant-hier aux États-Unis. Le concept de la série m’intéresse parce qu’il me rappelle un très bon épisode de Person of Interest (le 3×15), le casting est une ribambelle de visages connus, le trailer propose quelque chose d’assez bon. Un défaut pour la série ? Elle a tout du procédural, surtout qu’elle est produite par Ryan Murphy. On ne sait jamais, elle me réconciliera peut-être avec ce genre ! Diffusion : 3 janvier 2018.

  1. Rise (S01)

Je ne sais pas grand-chose de cette série pour l’instant, mais je la vois très clairement comme mon nouveau Glee, mais de meilleure qualité. Oui, rien que ça. Comme en plus le prof est Josh Radnor (Ted de How I met your mother), il faudrait que je sois difficile pour ne pas mourir d’impatience de la découvrir. Diffusion : 13 mars 2018.

  1. Altered Carbon (S01)

Celle-là, elle a tout pour elle : Netflix, Dichen Lachmen, un bouquin que j’ai adoré il y a quelques années. Je suis tellement en train de l’attendre que j’ai déjà écrit tout un article dessus il y a un mois, c’est vous dire ! Du coup, je vous laisse aller le lire si ça vous intrigue. Diffusion : le 2 février 2018.

C’est tout pour cette semaine… et si vous vous demandez pourquoi j’ai précisé à chaque fois que c’était la saison 1 alors que j’ai dit en introduction que je ne parlerai que de nouvelles séries, sachez que moi aussi. Je fais ce que je veux, c’est mon blog, c’était pour voir si vous suiviez ce que je disais. Non mais. Bonne journée !

La saison 1 de The Mist dispo sur Netflix

Salut les sériephiles !

On se retrouve pour parler de la diffusion par Netflix de The Mist, dont je n’ai pas encore vu le dernier épisode mais dont je peux déjà vous dire beaucoup de mal ! Et oui, ce n’est pas la meilleure des acquisitions de la plateforme, et je vais vous dire pourquoi.

Résultat de recherche d'images pour "the mist"

Synopsis : Une brume mystérieuse s’abat sur une ville américaine. Jusque-là, ça pourrait aller, mais pas de bol : au cœur de celle-ci se cachent d’étranges choses, créatures et personnes qui ont décidé de tuer les personnes qui auraient la bonne idée de sortir voir ce qu’il se passe.

Vous pouvez bien sûr retrouver la critique de chaque épisode sur le blog.

La série avait a priori tout pour plaire, avec une ambiance brumeuse adaptée aux chaudes soirées d’été, et il nous en reste, j’espère, quelques-unes avant la rentrée. Malheureusement, c’est à peu près tout ce que je peux trouver comme qualité à la série qui a pris le parti d’avancer lentement tout en étant prévisible. Le premier épisode met en place une situation de manière déjà lente mais qui promet des perspectives d’évolution.

Je partais donc plutôt positif, mais cette évolution ne voit jamais le jour. Si le brouillard s’empare très vite de la ville, nous ne restons pas longtemps dans le brouillard. Tout aussi vite en effet, et malgré des explications qui tardent à venir, le fonctionnement de la fameuse brume apparaît évident. Du coup, le mystère qui se veut épais n’est plus suffisant pour maintenir l’intérêt.

Résultat de recherche d'images pour "the mist"

Les personnages sont généralement ce qui fait que l’on reste pour suivre ce type de séries. Pas de bol, ils sont dans cette série tous clichés. En fait, aucun ne se distingue véritablement de son rôle type, que ce soit l’ado mal dans sa peau, le quaterback, l’ado gay, la mère inquiète, le beau-père cool, le soldat amnésique ou la junkie pas si paumée, tous passent la saison à être cantonné dans le stéréotype. Cela pourrait ne pas être si dérangeant si le scénario suivait, mais chaque épisode se permet des détours et les personnages ont la fâcheuse habitude de faire très exactement ce qu’il ne faut pas faire (et que personne ne ferait à leur place).

La nouvelle dont la série s’inspire était plus efficace. Il existe également un film, que je n’ai pas vu. Si vous vous lancez dans la série, vous aurez au moins le droit à un ou deux acteurs de qualité en rôles secondaires, pour compenser le très mauvais casting général des personnages principaux, et, surtout, vous aurez quelques scènes magistrales du côté des effets spéciaux.

Résultat de recherche d'images pour "the mist"

Si Netflix a attendu d’en avoir tous les épisodes pour la diffuser, je vous déconseille très fortement un bingewatching qui risque de vous donner un sentiment d’overdose. Un ou deux épisodes par jour seront largement suffisants : le mystère n’est pas si épais, l’ennui, en revanche, est redoutable.

J’attends de voir le dernier épisode pour donner mon avis définitif, mais c’est une série à regarder d’un œil distrait… et encore.