Bingo Séries #29

Salut les sériephiles,

Le 6 août est arrivé et avec lui, c’est l’heure pour moi de vous dévoiler une nouvelle grille du Bingo Séries. Bon, il est aussi temps de finir la grille précédente, parce qu’à partir de minuit, on pourra changer de grille et commencer la suivante, donc pas de temps à perdre, hein !

Pour rappel, vous trouverez dans cet article une liste de 20 choses à accomplir ou voir tout en regardant des épisodes de séries que vous n’avez jamais vus auparavant, du 7 août au 7 septembre 2019. Le but ? S’amuser entre sériephiles et parler sans spoiler, ici, sur vos blogs, sur Twitter, sur la page Facebook du blog, partout quoi. Pour réussir le bingo, il faut avoir la moyenne, donc au moins dix items validés. Et pour avoir son mot à dire ? Il faut le compléter, avec un joli 20/20 ! Le premier à compléter le bingo choisit trois thèmes qu’il classe par ordre de préférence, le deuxième peut conserver ou virer son troisième choix, le troisième peut conserver ou virer son deuxième choix.

N’oubliez pas d’indiquer les spoilers éventuels quand vous communiquez vos points sur Twitter, vos blogs, etc. La participation est ouverte à tous, à n’importe quel moment du mois et il suffit d’un 10/20 pour valider la grille ; le reste, c’est pour la frime.

Comme d’hab, un personnage est quelqu’un qui parle dans l’épisode ou a déjà parlé dans la série ; « quelqu’un » fait aussi référence aux figurants. Un même épisode ne peut pas servir deux fois dans le même thème et il y a un « point bonus » pour vous aider à finir la grille plus vite.

401

Comme un mois d’août

Voilà, voilà, c’est le mois d’août, alors grosse inspiration pour le thème du mois, comme vous voyez ! Qu’importe le titre, vous êtes là pour les items, je vous connais.

  1. Un personnage est sur une plage : quitte à être pris dans mes cartons, autant en profiter pour s’évader avec cette grille : on cherche donc un personnage qui finit sur une plage ; soit pour bronzer, soit pour se baigner, soit pour faire ce qu’il veut en fait, on n’est pas là pour le surveiller, juste pour s’assurer qu’il est sur une plage.
  2. Un personnage fait du sport au soleil : du yoga, un jogging, des exercices de gym, là encore, qu’importe. Il faut un personnage (donc quelqu’un qui parle dans la série) qui fait du sport en plein soleil. Exit les salles de sport, c’est l’été, alors on profite du soleil ! Bon, enfin nous, on profite de nos écrans pour voir des séries, mais vous avez l’idée, hein.
  3. Un personnage pique-nique : Tout pareil, c’est l’été ; alors pour profiter du soleil, les personnages peuvent aussi prendre le temps de pique-niquer dans un parc. Enfin, dans un parc ou ailleurs, en fonction de ce que vous trouverez. Pour la définition du pique-nique, ce n’est pas forcément un sandwich, l’idée, c’est de voir un ou des personnages qui mange en extérieur dans un lieu qui n’est pas prévu à cet effet de la bouffe qu’ils ont préparé ou acheté avant, dans le but de bah… euh… pique-niquer quoi !
  4. Un personnage rentre de vacances : ben oui, désolé les vacanciers, le mois d’août, c’est aussi le dernier mois des grandes vacances, alors cherchons des personnages qui rentrent de vacances. Cela peut être quelqu’un qui reprend son travail, quelqu’un qui est sur la route du retour, quelqu’un qui refait sa valise pour quitter son hôtel, etc. C’est volontairement vaste, mais n’en abusez pas non plus, des vacances, ça ne dure pas qu’une journée, il faut quelqu’un qui s’est absenté du boulot au moins trois jours.

107

La lettre G

Thème choisi par Py_Heck, qui pouvait choisir la lettre de son choix et s’est dit qu’avec Gilmore Girls en cours, ça pouvait être une bonne idée de choisir celle-ci.

  1. Un personnage dont l’initiale est G : ce peut être l’initiale du prénom ou du nom du personnage, mais il doit avoir un G en première lettre, c’est tout. C’est un point donné, franchement !
  2. Voir un G majuscule à l’écran : à l’exception des logos de série et des génériques (y compris défilant pour donner le nom des acteurs en bas d’écran), tout peut compter : les panneaux, les noms de ville, les publicités, etc. Vous connaissez le principe, c’était pareil quand on cherchait un chiffre.
  3. Une scène dans une ville, une région, un état, un pays qui commence par G : Genève, la Géorgie, la Grèce… y a plein de possibilités pour valider ce point, mais il faudra trouver une série qui corresponde bien à ce que l’on cherche, tout simplement.
  4. Un personnage dit la lettre « G » : il faut entendre la lettre, attention ! Genre, si un personnage dit le mot « genre » ou « personnage », ça ne compte pas. Il doit lire la lettre en tant que lettre : en épelant son nom par exemple, ou en parlant du point G. C’est marrant, j’avais prévu d’en parler par rapport aux mathématiques, et avec ce choix de lettres, ça change tout le ton de l’article.

07.png

Pop culture

Thème choisir par Anadora qui était super motivée et m’a même soufflé quelques idées d’items !

  1. Trois noms de super-héros dans un épisode : bon, soit on se décide à prendre une série de super-héros et ça devrait être assez facile, soit on a du bol de tomber sur des personnages qui ont soudainement une conversation sur les super-héros ! C’est parti pour la recherche de Batman, Wolverine et autres super-héros connus. Est un nom de super-héros un nom différent du nom civil du personnage, en rapport avec son pouvoir ou son travail secret… Les surnoms fonctionnent aussi, si vous trouvez un personnage qui finit avec le surnom d’un personnage de super-héros connu.
  2. Un t-shirt geek : un personnage ou un figurant qui porte un t-shirt geek, ça se trouve facilement de nous jours. Et pour la définition du t-shirt geek, eh bien, il doit être fait référence à des éléments de la pop-culture dessus (Marvel, DC, Disney, Star Wars, Mario… la liste est longue). Une réplique culte, un jeu de mot, un simple personnage dessiné dessus, une manette de jeu vidéo… tout fonctionne, tant que c’est geek.
  3. Un personnage se déguise en personnage de la pop-culture : Oui, ce thème va nous filer des angoisses, j’en ai bien conscience ; mais ça arrive souvent de voir des personnages qui se déguisent en Batman ou Wonder-Woman, non ? Cette fois, on cherche une référence à la pop-culture (ça concerne aussi les personnages de films cultes, du coup) dans un déguisement de personnage. Et c’est encore simple par rapport au point suivant…
  4. Une référence à l’ancien rôle d’un acteur de la série : Nathan Fillion qui parle de Firefly dans Castle, Ming-Na qui prend volontairement la pose de Mulan dans Agents of S.H.I.E.L.D ou Joel McHale qui fait référence à son job d’animateur dans Community, les références méta sont un peu partout dans les séries. Un peu partout certes, mais pas toujours faciles à dénicher. Pour avoir 20/20 ce mois-ci, il faudra donc avoir un peu de chance aussi !

Résultat de recherche d'images pour "pokémon saison 2"

Dessins Animés

Thème choisi par Frankie, pas très fan de sa sélection, mais curieuse de voir ce que ça pouvait donner. La réponse en quatre items !

  1. Regarder une série animée : Il faut ici de l’inédit et je vous invite tous à commencer Avatar si vous ne l’avez pas encore vu. Voir un épisode suffit, donc ça ne dure que vingt minutes… à moins que vous ne soyez accrochés par le premier épisode d’une série animée. Tous les dessins-animés avec histoire suivie sur plus d’un épisode sont considérés comme séries animées, alors la sélection est vaste ! Je sais qu’on est peu à en regarder dans les participants, et pourtant ça compte !
  2. Un personnage regarde un dessin animé : on trouve souvent des enfants devant dans les comédies, des ados qui laissent un dessin animé en fond sonore dans les séries pour ado et des dessins animés un brin angoissant dans les séries d’horreur… à vous de jouer ! Les films d’animation vus par les personnages comptent aussi. Attention, on doit toutefois voir le dessin à l’écran !
  3. Le nom d’un dessin animé est donné par un personnage : on va tous se mettre à traquer les Pokemon ; car c’est le titre qui revient le plus souvent dans les séries, je pense. Non, ce n’est vraiment pas une grille facile pour ce mois d’août, je m’en rends bien compte !
  4. Revoir un dessin animé de son enfance : Histoire d’apaiser la frustration de cette grille difficile, je vous propose de nous consoler en retournant en enfance. Ce sera l’occasion pour vous de nous faire découvrir aussi une part de votre enfance sur les réseaux sociaux 😉

05.png

Actions

  1. Voir un épisode fenêtre ouverte: Profitons du mois d’août et de l’absence de canicule pour ouvrir nos fenêtres… Excusez la facilité de cette action, mais comme certains points précédents étaient bien durs, il fallait que je compense !
  2. Finir une saison de huit épisodes: soit vous l’avez en cours, soit vous devez la voir en entier ; à vous de jouer pour terminer une saison de huit épisodes. Pourquoi huit ? Parce que ça se fait de plus en plus souvent et que le mois d’août est le huitième mois. Tout simplement.
  3. Regarder des séries d’au moins trois nationalités : L’idée est soufflée par Luthyx, mais je l’aime bien ; il s’agit donc, par exemple, de voir une série américaine, une série british et une série française. Avec Netflix qui s’internationalise beaucoup, ça doit être jouable ; les dramas comptent aussi d’ailleurs. Et puis, il suffit de voir un épisode de chaque pour que ça fonctionne.
  4. Ne pas valider plus de deux points par jour: Et sur une idée de Py_Heck, cette grille se complique encore avec l’impossibilité de marquer plus de deux points par jour. Exit les grilles finies bien rapidement en début de mois ; impossible de terminer avant le 17 là ! C’est une limite que je trouve sympa tout de même, ça changera un peu de la précipitation de certains (moi y compris, parfois) à marquer tous les points d’un coup : là il faudra bien choisir quels points on marque quels jours comme ça… Enfin, si on en trouve plus de deux par jour !
  5. Le bonus geek : Vous vous doutez bien que si la grille est si compliquée, c’est parce qu’il y a un bonus facile et intéressant. Comme l’an dernier, vous pouvez remplacer un ou plusieurs points du Bingo par les suivants, uniquement aux dates indiquées :

08/08 : Journée du Chat – Un chat (l’animal) est vu à l’écran.
12/08 : Journée de la Jeunesse – Deux personnages adolescents sont seuls à l’écran
13/08 : Journée des gauchers – Un gaucher est vu à l’écran (on doit le voir écrire/se servir de sa main gauche).
17/08 : Journée du Chat Noir – Un chat noir (l’animal) est vu à l’écran.
19/08 : Journée Mondiale de la photographie – Un personnage prend une photo
26/08 : Journée du Chien – Un chien (l’animal) est vu à l’écran.
31/08 : Journée du Blog – Faire de la pub pour le Bingo avec un lien vers cet article.

Août Septembre.jpg

Avatar The Last Airbender (S03)

Salut les sériephiles,

Comme je l’évoquais samedi dernier, j’ai terminé Avatar The Last Airbender la semaine dernière, et je me dépêche donc d’écrire cet article sur la saison 3 avant de tout en oublier. L’avantage, c’est qu’elle est tellement différente des deux précédentes que je suis sûr de ne pas me tromper dans ce que je raconte. Je l’ai largement préféré aux deux premières : dès la première scène, on sent que tout a changé. En effet, Aang se réveille sur un bateau de la Nation du Feu… pour mieux découvrir que ses alliés ont pris possession de ce bateau.

Image associée

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Comme à chaque saison, on change de nation, mais cette fois, nos héros sont en territoire ennemi. Il est donc nécessaire d’être sous couverture, encore plus que d’habitude. Aang a des cheveux (!), Zuko et Sokka en ont plein aussi et les filles grandissent à vue d’œil. C’est assez agréable d’avoir un animé qui prend soin de faire vieillir ces héros comme ça, même si la toute fin nous révèle que les trois saisons ne couvrent en fait qu’un an. Humph, sur deux, ça aurait été plus crédible, quand même.

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender"

Bien sûr, ce ne sont que des détails tout ça, mais ça participe à rendre cette saison vraiment chouette visuellement, et ça ne fait que se confirmer tout au long de la vingtaine d’épisodes. Il y a des moments d’animation vraiment magnifiques, surtout vers la fin avec la danse des dragons ou les combats des épisodes de fin. Mais avant d’en arriver là, il faut tout de même voir le début de saison. Comme avec la deuxième, j’ai trouvé les premiers épisodes un peu longs. En fait, une fois qu’on s’est adapté aux changements, il n’y a rien de bien palpitant à se mettre sous la dent.

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 3 katara aang sokka"

Heureusement, ça ne dure pas : alors que je m’attendais à ce que l’éclipse soit la fin de saison, il s’avère que l’objectif de nos héros est finalement la mi-saison. On sait directement qu’il est peu probable que ça se termine sur une victoire de nos héros, mais il est très bon de découvrir les raisons de leur défaite, avec l’insupportable Azula et cette saison 3 révélant enfin sa vraie intention, qui est exactement celle que j’espérais : mettre en scène la rédemption de Zuko.

Résultat de recherche d'images pour "avatar aang zuko dance"

Oui, le prince a peut-être choisi de mettre en avant son honneur en fin de saison 2, mais il découvre progressivement en saison 3 que son honneur n’est pas dans la trahison d’Iroh (très drôle de voir sa transformation à lui aussi). En se renseignant sur le passé de sa nation et ses ancêtres, il comprend enfin le vrai message de l’Avatar et décide donc de changer de camp. La deuxième partie de la saison se concentre principalement sur lui et nous le montre passer du temps avec chacun des héros (sauf Toph, pas le temps). C’était vraiment le développement que j’espérais : Zuko est devenu en trois saisons le personnage le plus intéressant de l’animé et les scénaristes s’en sont clairement rendus compte.

Image associée
N’en déplaise à Katara !

Ce n’est toutefois pas le seul mis en avant dans cette saison : Katara a ses bons moments aussi pour grandir, notamment dans l’utilisation de ses pouvoirs de plus en plus puissant, et devenir plus mature, dans son acceptation du prince Zuko comme ami principalement… Et dans sa relation avec Aang, puisqu’ils finissent enfin en couple. Aang, lui, grandit en s’affirmant toujours plus, quitte à faire l’inverse de ce que l’on attend de lui. Toph comprend et reconnait que ses parents lui manquent et enfin Sokka… Pfiou, Sokka devient le fin stratège qu’on apercevait en saison 2 et est de plus en plus appréciable. L’humour autour de lui continue d’être là, évidemment, mais j’ai trouvé ça moins lourd car il paraissait moins débile dans l’ensemble quand même.

Résultat de recherche d'images pour "avatar the last airbender season 3 sokka sexy"
Enfin, j’imagine que ça dépend des moments !
Résultat de recherche d'images pour "avatar azula fear me more"
Il faut aussi noter qu’Azula est une méchante colérique bien plus badass que Zuko en saison 1, parce qu’elle a un développement de dingue et qu’elle fait franchement…
Résultat de recherche d'images pour "avatar season 3 azula zuko"
… flipper. C’est une méchante extrêmement bien réussie, elle apporte beaucoup à cette saison 3 !

Si cette saison était géniale, j’ai quand même eu un peu peur en approchant de la fin, parce qu’il y a un deus ex machina qui n’arrivait pas à me convaincre… mais les derniers épisodes rattrapent tout avec des combats magnifiques. J’ai même eu peur pour la survie de certains : c’est un animé, tout est bien qui finit bien, hein, mais les combats mettent en danger certains personnages. J’ai surtout eu peur pour Toph et Zuko, parce que le trio me paraissait tout de même intouchable.

Image associée
Alors que ces deux-là sont apparus en cours de route, surtout Toph ; alors il y a toujours un risque.
Résultat de recherche d'images pour "avatar the last airbender season 3 episode 15"
Cette saison prend aussi le parti pris d’être beaucoup plus méta qu’avant, et c’était tant mieux, surtout en approchant de la fin !

La conclusion est vraiment bien fichue, avec une Azula qui a réussi à me faire énormément de peine tellement son sort lui est horrible et un happy end général bienvenue. Comme il faut bien quelque chose à critiquer, j’ai trouvé un peu abusé de ne pas avoir de fin pour Appa, mais c’est vraiment un détail. Les épisodes de fin sont vraiment parmi les meilleurs de la série, et visuellement, c’était époustouflant !

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender"

Image associée

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 3 katara aang sokka"

Voilà qui conclue donc cette série de trois articles sur Avatar. Je me connais, je regarderai La légende de Korra aussi, mais je laisse passer un peu de temps pour ne pas être trop déçu du changement de ton inévitable qui doit exister entre les deux. Et en attendant, j’avoue tout, je me suis remis à la première saison de Pokemon pour les petits déj et repas, ça change complétement de ton et c’est cent fois plus enfantin, mais c’est exactement ce que je recherchais : mieux vaut quelque chose de bien différent pour ne pas avoir à trop comparer et être déçu. Et puis, je n’arrêtais pas d’en parler ces derniers temps…

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender"
De toute manière, j’y reviendrai : il y a plein de personnages dont je n’ai pas parlé sur le blog, plein d’épisodes que j’ai envie de revoir, c’est vraiment excellent. Regardez ce dessin-animé, vraiment !

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 3 katara aang sokka"

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Avatar: The Last Airbender (S02)

Salut les sériephiles,

Si je n’ai pas vu beaucoup de séries cette semaine, je me suis en revanche enfilé tout l’animé Avatar dont je vous disais pourtant il y a trois jours qu’il était mon coup de mou tellement je n’avançais plus. J’étais alors à peu près à la mi-saison 2… et j’ai depuis terminé la saison 3. Oups.

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Image associée

Il est donc temps pour moi de faire le compte-rendu de cette saison 2. Outre mes problèmes de connexion récurrents qui ont joué sur ma lenteur (et qui sont depuis tellement résolus que je n’ai jamais eu autant de Wi-Fi dans mon appartement, je ne comprends pas), je dois vous avouer que j’ai eu du mal avec le début de la deuxième saison. Disons qu’on prend les mêmes et on recommence, mais avec des variations qui ne me plaisaient que moyennement. Cette fois, notre trio de héros part donc à la recherche d’un maître de la Terre pour apprendre à Aang ce dont il a besoin. De son côté, Zuko est en disgrâce/en quête de son honneur perdu, mais toujours soutenu par Iroh. Ils se dirigent donc eux aussi dans la même direction que nos héros, pour fuir une nation dont ils sont bannis.

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 2 iroh zuko"

Tout ce début de saison était un peu longuet et je n’accrochais pas spécialement – disons que je n’avais pas spécialement envie d’enchaîner les épisodes. Est alors arrivée Toph, la fameuse maîtresse de la Terre, qui est un personnage que je trouvais assez insupportable au départ. J’aimais bien le fait qu’elle soit aveugle, ça apportait une construction de personnage intéressante, mais c’est à peu près tout. L’avantage ? Comme je la trouvais insupportable, je me suis mis à m’attacher encore plus et contre toute attente à Sokka.

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 2 sokka"

Il faut dire que le personnage évolue beaucoup après la fin de saison 1 qui l’a vu perdre sa petite-amie. Il murit et prend de plus en plus la tête des opérations quand il s’agit de mettre au point des stratégies. Certes, il a toujours son humour bien à lui et ses tendances voraces, mais peu à peu, j’ai accroché au personnage. Difficile également de parler d’évolution sans mentionner Zuko. Tout au long de la saison, le personnage grandit aussi. Loin de rester le méchant colérique et obsessionnel de la première saison, la vie lui en fait voir de toutes les couleurs et il devient mille fois plus attachant au fur et à mesure que ses cheveux poussent.

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 2 toph katara"
Tout cela étant dit, Toph s’intègre bien vite à la bande et c’est dur de se dire qu’elle n’était pas là dès le départ, hein !

C’est là l’un des très bons points de cet animé : si ça commence de manière assez naïve et que c’est destiné aux enfants, les héros grandissent rapidement et développent de nouveaux traits de personnalités ou de nouvelles capacités. Il est assez beau de voir que ces personnages sont capables d’évoluer – ça nous change de nombreux autres animés, coucou Pokemon, oui, je sais, je l’ai déjà dit la dernière fois, mais c’est vraiment très, très marquant.

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 2 toph katara"

Et puis, vers la mi-saison, un épisode vient tout relancer avec en parallèle le kidnapping d’Appa et la révélation que la Nation du Feu a une faiblesse à venir : une éclipse. Les héros se retrouvent d’un coup d’un seul avec deux buts précis et atteignables, et ça rend le tout beaucoup plus intéressant. Aang mort d’inquiétude pour Appa, Sokka qui se met à planifier la guerre ou Katara et Toph qui apprennent à gérer leurs différends tout en enseignant leurs connaissances à Aang, c’est merveilleux à voir. Et ça se dévore beaucoup plus vite, d’autant que l’animé se met à prendre des libertés dans sa structure, en se concentrant parfois plus sur certains personnages (on a tout un épisode du point de vue d’Appa quand même) ou en proposant de nouvelles formules au sein d’un épisode (je pense à celui juste avant avec plein de petites histoires centrées sur chaque personnage).

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 2 appa"

Arrive alors la fin de saison où l’on est à peu près certains de voir enfin la défaite d’Azula, beaucoup développée elle aussi cette saison parce qu’il fallait bien un méchant. Pas de bol, Zuko prend la plus mauvaise des décisions au dernier moment. C’est absolument dingue de voir le personnage se renfermer à nouveau dans sa quête d’honneur et trahir Iroh (et Katara qui était au top de la sympathie pour lui !) au dernier moment. J’ai fini cette saison extrêmement énervé du traitement infligé à Zuko qui s’était peu à peu révélé être mon personnage préférée au cours de cette seconde salve d’épisodes. Autant vous dire que si j’ai enchaîné toute la saison 3, c’est parce que je voulais confirmer mon intuition d’une rédemption pour le personnage…

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 2 zuko katara"
Mais pourquoi, Zuko, POURQUOI ?

Mais ça, j’en parlerai dans un autre article, évidemment !

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Résultat de recherche d'images pour "avatar season 2 toph katara"
Je n’oublie pas ce merveilleux cliffhanger qui révèle que Katara est beaucoup trop badass et Aang beaucoup trop mort. Anticlimax à souhait.

Avatar The Last Airbender (S01)

Saluts les sériephiles,

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender season 1"

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

J’en parlais dans l’article des résultats du Bingo Séries hier, le mois dernier, j’ai eu pour coup de tête de recommencer le dessin-animé Avatar. Pour remettre dans le contexte, je n’ai jamais vu l’ensemble des épisodes dans l’ordre, me contentant de suivre de loin la diffusion de l’animé à la télé. Dans mon souvenir, c’était très chouette, mais c’était moins prenant que Les Cités d’or alors voilà, j’avais fait mon choix. Loin de moi l’idée de renier le dessin animé français, mais celui-ci est vraiment pas mal non plus, alors eh, je me suis dit que ça valait bien un article sur le blog.Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender season 1"

Pour tout vous avouer, je me suis relancé dans la saison 1 parce que je voulais quelque chose à écouter en fond sonore en bossant, ou quand je suis trop claqué pour écrire une critique complète. C’est après une conversation après une amie qui insistait pour la 100e fois au moins que je me suis finalement lancé dans l’aventure, en espérant accrocher autant que petit.

Cela n’a pas manqué, heureusement. Les trois saisons sont disponibles sur Netflix et j’ai pu découvrir la version anglaise de cet animé, qui m’a déjà paru beaucoup plus agréable que la version française. Oui, désolé, mais les VF, j’ai du mal et ça va jusque dans les dessins-animés désormais. Ce qui m’a frappé surtout avec cette version anglaise, c’est qu’elle m’a paru plus adulte que dans mes souvenirs. Soit j’étais trop petit pour suivre tous les messages du dessin-animé, soit la VF est une version aseptisée.Image associée

Bon, pour ceux qui ne connaissent pas, Avatar nous raconte l’histoire d’un monde dans lequel quatre tribus se partagent la maîtrise des quatre éléments : l’eau, la terre, le feu et l’air. Pour établir la paix entre les quatre nations, on peut compter sur l’aide d’un maître des quatre éléments, qu’on appelle un avatar. Le problème, c’est qu’une centaine d’années avant le début du dessin animé, l’avatar a disparu sans laisser de successeur. Depuis, la nation du feu a étendu sa domination sur les autres, exterminant l’ensemble des maîtres de l’air et rendant caduque tout espoir de retrouver un nouvel avatar, puisque plus personne ne maîtrise l’air et ne peut l’enseigner.

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender season 1 appa"

Personne ? Ce n’est pas si sûr : un beau jour, deux frères et sœurs libèrent malgré eux Aang, un maître de l’air, qui était coincé depuis un siècle dans un iceberg. La saison se concentre sur ce trio qui n’est pas si ordinaire que ça : il y a Aang, qui s’avère rapidement être l’avatar du titre, Katara, l’héroïne qui est la dernière maîtresse de l’eau de sa tribu, et son frère Sokka. Tous les trois décident rapidement de traverser la planète pour passer du pôle Sud au Pôle Nord, en quête d’un maître de l’eau capable d’aider Aang et Katara à maîtriser leurs pouvoir. Pour se faire, ils montent sur le dos d’Appa, un bison volant à six pattes, compagnon de toujours d’Aang. Oui, bon, c’est sûr il y a quelques éléments mythologiques de base à accepter pour apprécier la série dans son ensemble, mais ça vaut le coup.

Image associéeBien sûr, le voyage ne se passe pas sans encombre et ils ont des ennemis : toute la nation du feu qui voit d’un mauvais œil l’émergence potentielle d’un nouvel avatar. La nation du feu est représentée principalement par le Prince Zuko (ci-contre), un vrai méchant colérique empêcheur de tourner en rond comme il faut, et son oncle Iroh, qui a tout du bouffon là pour amuser la galerie, parce que c’est un dessin-animé. Cela dit, c’est justement ce qui fonctionne : chacun a sa personnalité de dessin animé, mais ces traits caricaturaux sont source de plein d’histoires. Ainsi, Aang est très puissant et a beaucoup de connaissances de l’ancien monde, mais c’est encore un enfant qui a besoin d’être canalisé ; Katara est très posée, mais elle manque souvent de confiance en elle par rapport aux deux autres et Sokka… Sokka, il est insupportable, c’est le garçon pas très mature de base avec plein de stéréotypes en tête et de réflexions débiles… qui finissent par le rendre marrant, toujours à ses dépens, quand il découvre qu’il se trompe.

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender season 1"
C’est aussi un grand fan de facepalm, et il finit par être attachant par moment, heureusement.

Cette saison 1 se dévore toute seule, franchement. Chaque épisode apporte son lot de mésaventures et problèmes pour nos héros, mais à la manière des meilleures séries, cela permet bien souvent de faire avancer le fil rouge. Il y a peu d’épisodes qui n’ont pas d’intérêt sur le long terme et le dessin-animé représente alors une grande saga, divisée en trois livres.

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender season 1"Comme lorsque j’étais petit, Katara s’est rapidement imposée comme mon personnage préféré par sa douceur et sa manière d’être toujours réfléchie. Oh, il y a bien une part de jalousie de voir Aang maîtriser si vite ses pouvoirs, mais son combat perpétuel pour être acceptée et reconnue comme héroïne dans un monde très misogyne est vraiment cool à suivre. D’ailleurs, la série est très claire dans son message : Katara est loin d’être la seule guerrière/femme d’importance de cette saison, et ça ne fait pas de mal.

Image associée

Quant à la saison en elle-même, elle propose une histoire assez complète, malgré le cliffhanger final. Dans le dernier épisode, on assiste donc à un combat contre la flotte de Zuko et Iroh, combat que l’on attendait depuis le premier épisode, malgré de nombreuses confrontations en cours de route. Avec beaucoup d’humour, chaque épisode mène petit à petit vers ce combat final qui ne laissera pas nos trois héros indemnes. Et d’ailleurs, un autre gros plus de ce dessin animé, c’est que les personnages grandissent et évoluent côté caractère. Eh, ça change de Pokemon et leur éternelle dixième année !

C’est chouette comme tout… et j’ai commencé la saison 2 hier soir. Je ne peux que vous conseiller d’en faire autant, avant l’arrivée prochaine d’une série en live action, toujours sur Netflix !

Saison 1 | Saison 2 | Saison 3

Résultat de recherche d'images pour "avatar last airbender season 1 appa"