La saison 11 de Buffy & Angel

Salut les sériephiles !

Cette semaine, je ne suis décidément pas très porté en séries – non seulement, je n’ai pas encore commencé à rattraper mon retard dans les articles de l’#AventSéries et je ne vois rien d’inédit, mais en plus j’ai préféré parler de Star Wars mardi – et je vais donc plutôt vous parler aujourd’hui de… comic books.

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 8"
Je vous vois, mais promis, il faut les lire ces comics Buffy

Eh oui, à une époque, je comptais aussi parler de comics sur le blog, et puis j’ai fini par abandonner parce que la majorité de mes lectures comics se résument à Buffy et que la saison 11 m’a fortement déçu. Comme elle vient de s’achever (hier), je pense qu’il est temps d’en parler, même si j’ai dit récemment que je n’avais pas envie de la critiquer. J’ai tout (re)lu cette semaine alors c’est frais. Bien sûr, il y a tout plein de spoilers sur les saisons 8 à 11 en comics dans la suite de l’article !

Buffy

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 11"C’était une fois de plus une saison du renouveau qui était annoncée en grandes pompes l’an dernier : cette saison 11 ne contiendrait que 12 numéros (contre le double pour la 10 et presque le quadruple pour la 8) qui permettraient d’instaurer un rythme vif et de revenir aux fondamentaux de la série en se concentrant sur les personnages.

S’il est vrai que les fondamentaux de la série étaient là, je me suis très rapidement trouvé déçu : pour moi, Buffy avait lutté en saison 8, mais la saison 9 avait enfin réussi à lui faire trouver un équilibre dans le rythme et les aventures traversées. Cette saison 11 s’éloigne définitivement du principe de l’arc qui collait à l’ADN de Buffy pour proposer une seule longue histoire avec 12 numéros indépendants.

Résultat de recherche d'images pour "buffy season 11"Du coup, entre chaque numéro, on a parfois plusieurs jours qui s’écoulent et toute la saison m’a donné l’impression d’accélérer beaucoup trop son histoire. L’intrigue en elle-même était très politique et on sentait le message anti-Trump et les idéaux des auteurs dans une sorte de réécriture de la seconde Guerre mondiale version Buffy.

Alors, oui, ce sont tout à fait mes idées politiques, je ne vais pas le cacher, mais ça m’a plus dérangé qu’autre chose de voir les personnages enfermés (littéralement) dans cette intrigue. Plus on avançait, plus la série s’éloignait de certains personnages (Giles, Xander, Dawn…) pour se concentrer uniquement sur une intrigue qui ne m’embarquait avec elle, et c’était fort dommage.

La toute fin, comme tout le reste, est trop rapide, mais je reconnais que la dernière scène m’a filé les frissons, parce que c’était probablement la dernière avec ces personnages pour un moment… S’il s’agit indéniablement de la saison que j’ai le moins aimé (eh oui, j’ai préféré la huit malgré son début chaotique !), je suis quand même triste de la voir se terminer sans annonce de saison 12.

Angel (et pas Faith) 

Image associéeEn parallèle, nous avons aussi eu le droit, comme d’habitude depuis la saison 9, à une épopée pour Angel. Pas comme d’habitude, on nous a privé du personnage de Faith, probablement par manque de temps, et des crossovers qui fonctionnaient toujours vraiment bien. C’est fort dommage, car la dynamique du duo faisait finalement 80% de l’intérêt du comic (et leur saison 9 était ma préférée, de loin). Quant aux crossovers, ils m’ont manqué (même si Faith a fini par rendre visite à Buffy pour compenser un peu, ouf).

Privé de Faith, Angel s’embarque dans cette nouvelle saison avec Fred, toujours possédée par Illyria. Ce duo/trio de choc me plaisait bien en théorie, surtout que j’adore Fred et Illyria (mais bon dieu, qu’ils ont du mal à dessiner Amy Acker !), mais l’intrigue en elle-même m’a très vite refroidi – et même glacé.

Résultat de recherche d'images pour "angel season 11"En effet, dans cette saison 11 nous voyons les personnages voyager dans le passé pour rétablir des erreurs passées dans leur vie. Alerte paradoxe, à la poubelle l’effet papillon. J’ai très vite détesté l’histoire, hyper prévisible et pleine de failles, et je suis super déçu car ils n’ont pas réussi à retomber sur leurs pieds comme je l’espérais en fin de saison (je m’attendais à une connerie du genre Illyria & Angel s’empêchant de retourner dans le passé, devenant eux-mêmes un paradoxe cessant d’exister, un truc classe annulant toute la saison mais apportant malgré tout la conclusion de l’intrigue… et on l’a frôlé, mais en fait non).

Ajoutons à tout cela un couple Angel/Illyria qui ne me fait pas rêver (parce que Wes pour toujours, merde) et une dernière scène frustrante, parce qu’il s’agit possiblement de la dernière de la série, là aussi, qui se fait sans les ¾ des acolytes d’Angel (c’est déjà mon reproche habituel de ces comics, en même temps).

Résultat de recherche d'images pour "faith season 11"

En conclusion, il s’agissait d’une saison vraiment en-dessous du niveau habituel, qui a tenté de proposer quelque chose de nouveau mais s’est cassé les dents en ne respectant plus le rythme comics qui leur allait bien et avec des histoires aux thèmes qui ne m’ont pas accroché. C’est super frustrant pour un énorme fan comme moi, c’est la première fois que je suis si déçu (peut-être que ça mérite relecture), et ça l’est encore plus de voir qu’ils n’ont pas annoncé de saison 12 pour le moment. Bref, une ancienne entité a pris possession des scénaristes quoi…

Résultat de recherche d'images pour "giles season 11"La série n’est pas encore tout à fait terminée pour autant : elle revient le 28 février (c’est looooong) avec une mini-série de quatre numéros a priori centrés sur la seconde adolescence de Giles, en parallèle des événements de cette saison 11. Je suis curieux de voir tout ça.

Et curieux de savoir si je verrais un jour ce qui a provoqué le monde sans magie de Fray parce que chaque saison ils nous font croire que… mais en fait non.

Bon, pas sûr que j’arrive à vous convaincre de lire les comics avec cet article, mais promis, ça vaut le détour car les personnages sont encore là, et eux ne déçoivent jamais, ouf !

Les personnages qui vous font fantasmer

Salut les sériephiles !

J’espère que votre rentrée/reprise s’est bien passée si vous êtes concernés. Quoiqu’il en soit, le thème du TFSA proposé par Tequi cette semaine va nous permettre à tous une petite pause en allant rendre une visite à ces personnages qui nous font fantasmer, rien que ça.

Ce n’est pas évident comme thème, car il y en a à la pelle et j’ai dû faire des choix drastiques, parfois cruels, mais c’est comme ça, c’est la loi du TFSA. Pas facile tous les jours !

Pour rappel avant de commencer, le TFSA c’est un top 5 sur un thème précis, défini chaque semaine. Tout le monde peut y participer donc n’hésitez pas à nous rejoindre, c’est super marrant à faire. Personnellement, je me limite à un personnage par série histoire de varier autant que possible les réponses. Allez, je vous laisse découvrir tout ça… après une spoiler alert, et oui, même sur un sujet comme ça !

Spoiler alert :

J’y vais mollo, mais je parlerai de la saison 1 de Will, de la deuxième de Daredevil (avec mention de Defenders aussi) et des trois saisons de Fear the Walking Dead. En revanche, je spoile énormément les fins de saison 8 de Grey’s Anatomy et HIMYM, et même la saison 9 pour cette dernière. Vous êtes avertis, si vous n’êtes pas à jour, il y a quelques paragraphes qu’il ne vaudra mieux pas lire 😉

 Image associée

  1. Richard Burbage – Will

Ouais, je commence avec un mec, surprise, mais ce qui me fait franchement fantasmer avec Richard, c’est sa vie : acteur raté mais ayant les rôles principaux, qui profite à fond de la vie et ne se prend jamais la tête, déconnant toujours de tout, c’est juste le grand kiff. Alors, oui, clairement, sa gueule d’ange et son physique parfait doivent bien l’aider, mais je veux bien la même vie que lui (enfin… son love interest en moins, du coup, parce qu’au-delà du physique pas très compatible, je ne l’ai pas trouvée si marrante/intéressante). Chacun ses fantasmes, j’imagine, mais je voulais prendre le thème au sens large avant d’entrer dans le vif du sujet ! En plus, son évolution en cours de saison était un sans-faute, je trouve, qui le faisait mûrir et le rendait parfait.
Résultat de recherche d'images pour "connor walsh"

Bon, dans le même genre, il y avait eu Shawn des 4400 qui me semblait avoir la vie parfaite, malgré toutes ses emmerdes, ou Connor de HTGAWM qui vit lui aussi la plupart du temps sa vie à cent à l’heure sans se prendre la tête. Tout l’inverse de moi, quoi. Bon, mais alors Connor, sa vie me fait un peu moins fantasmer après réflexion, parce que ça n’a pas l’air de tout repos d’être l’étudiant d’Annalise. Je passe mon tour.

 Image associée

  1. Alicia Clark – Fear the Walking Dead

On entre dans le vif du sujet avec Alicia, ou plutôt devrais-je dire Alycia Debnam Carrey s’il est question du fantasme. Et non, je n’ai pas choisi Lexa, parce que même si le personnage est l’un de mes préférés dans les séries, elle a un côté un peu flippant par moment, ne serait-ce qu’avec son maquillage, qui finit par casser le fantasme. La vie me paraît plus simple aux côtés d’Alicia, quand même, malgré les hordes de zombies. On écoutera de la musique, parce qu’elle a des goûts que j’aime, enfermés dans une chambre avec plein de livres pour la rendre un peu plus intelligente parce que ce n’est pas toujours ça (au moins, elle est débrouillarde), pas besoin de plus pour être heureux, non ? De toute manière, peu importe le personnage et le maquillage, je crois bien que c’est uniquement le physique de l’actrice dont il est question ici. Oups ! Bon, recadrons-nous sur les personnages dans la suite (ceci est un mensonge) !

 Résultat de recherche d'images pour "elektra natchios"

  1. Elektra Natchios – Daredevil

Allez, je continue avec Elektra, qui a failli ne pas avoir sa place ici mais que je ne peux ignorer après avoir vu The Defenders le mois dernier. J’ai toujours adoré le personnage d’Elektra depuis que je l’ai découvert dans le très mauvais film Daredevil, où elle était incarnée par l’excellente Jennifer Garner. Forcément, après ça, je m’étais vaguement mis aux comics et Elektra est la raison pour laquelle je connais un peu cette partie de l’univers Marvel. C’est aussi pour elle que j’ai regardé la saison 1 de Daredevil et me suis tant ennuyé sans elle. Quel bonheur de la voir débarquer en saison 2, surtout quand j’ai su qu’elle serait incarnée par Elodie Yung, gros coup de cœur des Bleus, premiers pas dans la police sur M6 il y a genre dix ans. La vie est pleine de surprises, surtout avec Elektra, qui est un personnage parfait, torturée par un passé qu’elle connaît mal et par un destin qu’elle préférerait ignorer. Son couple avec Matt, sa badassitude en toutes circonstances, et sa folie constamment sur le point d’éclater malgré une douceur incomparable en font un personnage que j’adore retrouver. Quant au fantasme… vous avez vu son look ?
Résultat de recherche d'images pour "grey's anatomy lexie"

  1. Lexie Grey – Grey’s Anatomy

Faut-il vraiment que je développe alors que j’en ai déjà longuement parlé ici ou dans ce TFSA (et dans celui-ci aussi)? Lexie est un modèle de perfection dans le fantasme de la petite amie idéale. Belle autant que drôle, hyper intelligente mais pas dépourvue de compassion et de sympathie, j’ai adoré Lexie dès ses premières scènes dans Grey’s. J’ai suivi le destin du personnage avec beaucoup d’intérêt et de rancune, parce qu’il y a quand même eu toute une saison 7 où elle était sous-exploitée (et elle s’était déjà un peu perdue en saison 6 je trouve, étant moins fun qu’avant sans vraie raison). J’ai mis beaucoup de temps à me remettre de sa mort en fin de saison 8, alors je ne me voyais pas l’ignorer dans ce top, même si cela signifie que j’ai dû mettre de côté d’autres personnages qui auraient mérité leur place. Mais alors attendez, si même Lexie n’est pas numéro 1, qui aura cet honneur ?

 Résultat de recherche d'images pour "tracy mcconnell"

  1. Tracy McConnell – How I met your mother

Je n’en parle pas assez souvent, mais cette sitcom a quand même marqué mon adolescence et le casting de la mère n’aurait pu être plus parfait. Si la conclusion de la série (bon, énorme spoiler hein, on s’arrête de lire ici si vous ne l’avez jamais vue) nous apprend que Ted n’est resté que peu de temps avec elle et souhaite désormais retourner vers Robin, il n’empêche que Tracy est celle qu’il a toujours cherché – et du coup, moi aussi, c’est mon côté romantique et fleur bleue. Tracy a quand même un sens de l’humour à toute épreuve et des passions geeks qui la rendent exceptionnellement intéressante, en plus d’avoir un physique au top de la mignonnitude et du choupi correspondant à sa douceur. Puis, en plus elle aime l’alcool.

Résultat de recherche d'images pour "cristin milioti"

Il suffit de la voir se commander un billet de train pour fondre ; mais en plus, la scène de la première rencontre entre elle et Ted est l’exemple le plus fou d’écriture maîtrisée et réussie que je connaisse. Cette scène, je l’adore, j’en suis juste fou tant elle est réussie narrativement parlant, parfaitement interprétée et conclue à merveille la série. Oui, comme tout le monde, la transition sur la fin a été brutale et j’ai hurlé devant mon écran quand je l’ai vue… mais il m’a fallu trois minutes pour comprendre que la série avait la fin la plus parfaite possible et tous ceux qui disent le contraire n’ont juste jamais compris ce dont il était question tout au long des neuf saisons de la saison – Ted & Robin, et pas seulement Tracy.

Résultat de recherche d'images pour "cristin milioti"

Ils étaient parfaits ensemble en saison 2, mais Ted voulait plus et Robin n’était pas prête. Les voir revenir ensemble des années plus tard est logique et très satisfaisant… même si ce dernier épisode a été trop rapide, c’est vrai, le voyage effectué par chacun des personnages dans la série est parfaitement logique. Je m’égare totalement du sujet, mais Tracy est très exactement tout ce que je recherche encore aujourd’hui, parce que dans le fond, je suis aussi chiant que Ted !

 Image associée

Pfiou, c’était long et éprouvant ! Il y en a bien d’autres qui auraient pu se retrouver dans ce top, à commencer par Winifred Burkle d’Angel que j’ai le cœur brisé de ne pas citer plus longuement, Alison Hendrix d’Orphan Black EVIDEMMENT, Juliet Burkle de LOST, Skye d’Agents of SHIELD, Ella de Lucifer (je ne la connaissais pas quand j’ai rédigé ce top, sinon elle se serait sûrement frayé un chemin quelque part je crois)Gretchen de You’re the Worst ou Olivia de Midnight, Texas

Résultat de recherche d'images pour "winifred burkle"

Mon TFSA se limitant toujours à cinq choix, j’ai fait quelques sacrifices. C’est comme ça, et puis le sens du sacrifice (associé à la douceur et à une répartie à toute épreuve) est quand même une énorme constante de ces personnages parfaits dont je tombe amoureux à chaque fois.

Résultat de recherche d'images pour "tracy mcconnell"
Je crois qu’elle est jalouse…

Hop, vous savez tout de moi avec cet article. De toute manière, je ne m’en cache jamais vraiment dans mes critiques, il y a plein d’actrices & personnages qui me font fantasmer, mais c’est la base d’une série de faire fantasmer une histoire de folie, alors ce n’est pas si étonnant 😉

Bonne journée !

Résultat de recherche d'images pour "tracy mcconnell"