Ma première série annulée sauvagement (8/16)

Salut les sériephiles !

On continue aujourd’hui mon exploration des premières fois de sériephile avec une première fois qui fait plus mal que d’autres : ma première série annulée sans fin, de manière sauvage et imprévisible. Et ce n’était pas évident comme sujet, parce que je me suis rendu compte qu’autant certaines étaient hyper marquantes (coucou Les 4400 et Veronica Mars), autant il y en a d’autres que j’ai fini par oublier, probablement pour ne plus repenser à cette blessure d’égo de m’être investie dans une histoire qui n’a pas de fin. Et oui, c’est exactement pour cette dernière raison que je ne regarde plus les séries britanniques, parce que merci les apocalypses sans suite, y en a marre.

Parmi toutes les séries qui me sont alors venues à l’esprit parmi celles dont je n’ai jamais eu la fin, il y en a finalement une qui s’est imposée hier soir et dont j’ai encore le générique en tête seize ans après (aïe !), sans avoir jamais fait plus que l’évoquer en passant sur le blog :

Mutant X

Mutant X, c’est l’histoire d’un groupe de jeunes qui sont devenus des mutants bien malgré eux suite à des expériences et des manipulations génétiques du gouvernement, dans le but de sauver des vies humaines. À la tête du projet gouvernementale, on retrouve deux hommes : Adam Kane et Mason Eckhart. Le premier aide les nouveaux mutants à maîtriser les pouvoirs qu’ils développent et à s’insérer dans le monde, le second… veut éliminer toutes les anomalies génétiques qui n’ont pas le droit de vivre.

Articles de StargateAtlantis0412 taggés "Mutant X" - Blog de ...
Ah, Brennan et ses gestes carrément trop géniaux pour utiliser son pouvoir ! Des heures de jeu à l’imiter dans le jardin… mais vous n’avez pas lu cette information, merci.

Bon, ces prémices sont assez basiques, mais il y a finalement de quoi faire une bonne série avec tout ça, d’autant que c’était diffusé à l’époque dans la Trilogie du Samedi et que le casting n’est pas mauvais du tout, mené par John Shea. C’est notamment le premier gros rôle de Victor Webster (Coop de Charmed, Carlos de Continuum, etc.) après des passages dans des soaps tels Sunset Beach et Des jours et des vies.

Voir aussi : La Trilogie du Samedi

Bien sûr, ceux qui suivent le blog me connaissent et savent que cette série ne pouvait que m’intéresser, surtout enfant !, parce qu’il y est question de mutants et d’un groupe de jeunes adultes devant apprendre à vivre avec des pouvoirs et combiner leurs pouvoirs pour arriver à leurs fins.

Tout ce que j’adore, donc ! La série était absolument géniale et possède de nombreux moments vraiment marquants, avec notamment la mort totalement inattendue d’un des personnages principaux. Je ne m’en suis jamais remis en tant qu’enfant, imaginez un peu les dégâts psychologiques derrière (c’est faux, j’avais eu Prue avant !). Pour tout vous avouer, il m’arrive encore de la lancer en fond sonore parfois quand je travaille, parce que les épisodes passent comme des lettres à la poste.

brennan mulwray | Tumblr
Pas comme les coupes de cheveux improbables de certains… Les ravages des années 2000 !

Malheureusement, je vous vends donc là une saison qui n’a pas eu de fin et qui se termine après trois saisons, donc tout de même 66 épisodes (j’étais pourtant sûr que les saisons étaient plus courtes que ça !), sur un cliffhanger génial. Ah, la frustration.

brennan mulwray | Tumblr

Enfant, je ne pouvais pas le savoir (même si au fond, je l’ai toujours su je pense), mais adulte, j’ai pu faire quelques recherches pour mieux accepter cette fin abrupte. En fait, elle est liée à la fermeture d’une des compagnies de production, Fireworks Entertainment. En coulisses, évidemment, la Fox (mes grands amis en ce qui concerne les séries décidément) faisait un charmant procès contre Marvel. En effet, Mutant X, c’est déjà une série Marvel avant que ce ne soit la grande mode, et ça posait un énorme problème à la Fox puisque celle-ci avait les droits de la franchise X-Men et que, quand même, faudrait voir à pas nous prendre pour des billes on voit tous que Mutant X est une pâle copie des X-Men qui prouve que Marvel veut juste tirer son épingle du jeu…

Mutant X | Gifs
Ma toute première Lexa !

En vain, donc. La série est très chouette, mais elle n’est pas devenue culte, faisant surtout parler d’elle pour son absence de fin, j’ai l’impression. À l’époque, difficile de fédérer autour de pétitions : il fallait se résigner face aux annulations encore plus rapidement qu’on ne le fait aujourd’hui. C’est bien dommage, parce qu’il y avait dans la série ma toute première Lexa – et oui, je l’adorais ! Elle n’était pas mon personnage préféré, je lui préférais largement Emma… Les acteurs n’étaient pas tous brillants (j’ai de mauvais souvenirs de Forbes March aka Jesse), mais j’adorais les personnages et leurs relations… Puis, franchement, Shalimar, elle est juste inoubliable !

Articles de StargateAtlantis0412 taggés "Mutant X" - Page 9 - Blog ...
Le summum des effets spéciaux des années 2000, avec toujours les bons zooms et ralentis ❤

Et pour ceux qui sont surpris que je ne parle pas de Firefly ici, je n’ai découvert la série qu’une dizaine d’années plus tard… J’avais du retard dans mes visionnages déjà à l’époque ! Bon, et vous, vous regardiez Mutant X ? Une autre série vous a traumatisé à ne pas avoir de fin ?

Les premières chansons marquantes (4/16)

Salut les sériephiles,

Toujours plus tard, mes articles, n’est-ce pas ? Et en plus de ça, le titre est de plus en plus mensonger ! Aujourd’hui, je poursuis en effet ma petite saga de l’été qui consiste à faire le tour de mes premières fois en série. À l’occasion de la fête de la musique demain, je me suis dit que je pouvais bien envisager un petit article sur la première chanson marquante dans ma vie de sériephile. A priori, ce serait un épisode de Charmed, pour ne pas changer… mais j’ai déjà eu la triste occasion d’en parler dans un article !

Voir aussi : The Cranberries dans les séries

Par conséquent, j’ai changé d’optique et plutôt que de réfléchir à la première chanson marquante, j’ai décidé d’essayer de dater le moment où j’ai commencé à me dire que les séries étaient un bon moyen de connaître plein d’excellentes chansons… Il y a tout de même toute une période de ma vie où elles étaient presque la seule manière pour moi de découvrir de nouvelles chansons, notamment lorsque j’étais en prépa. Depuis, j’ai pris un abonnement Spotify et je me fie à ses recommandations, même si c’est parfois douteux. Je ne voulais pas tomber dans la facilité des génériques non plus… Et j’ai fini par tomber sur la saison 2004/2005 qui a proposé des scènes vraiment marquantes. Oui, avant même que je ne regarde Grey’s Anatomy !

Voir aussi : Une seule chanson parmi les séries ?

Je pense que c’est à peu près l’époque où j’ai commencé à avoir des mp3 et à utiliser… Windows Media Player. Une autre époque, sacrément révolue ! Pourquoi cette période ? Je ne sais pas, c’est l’année où je suis entré au collège, j’imagine que ça a dû jouer, l’adolescence, l’émancipation culturelle, tout ça tout ça. En tout cas, je me suis dit que j’avais deux souvenirs de chansons très marquantes cette année-là, et que ça méritait bien un article, surtout qu’il s’agit de séries dont je ne parle pas souvent sur le blog !

Blog de couples-en-serie - [] .::. Couples-en-Série ...

Les 4400 – 1×05 : She Will Be Loved de Marron 5

Il est possible que je me contredise un peu par rapport à l’article de la semaine dernière, mais c’est tout le problème d’essayer de remonter le temps… La chanson est utilisée dans la série lors d’une scène entre Shawn et Nikki – que tout le monde a oublié, je pense. D’accord, tout le monde a oublié les 4400, mais moi, j’adorais cette série à l’époque et je l’adore toujours autant aujourd’hui.

Du coup, le préadolescent que j’étais a vibré pour ce couple qui s’est formé envers et contre tous… même si aujourd’hui, je me rends bien compte que c’est hyper problématique parce que c’est quand même un ado de 17 ans qui crushait sur une fille de 14 ans et qu’on nous présente comme chanceux de pouvoir avoir 17 ans en même temps qu’elle grâce à un petit rebondissement paranormal.

Il n’empêche qu’ils étaient super mignons ensembles et que cette scène avait été un grand plaisir à découvrir. Là-dessus, on m’a rajouté du Maroon 5 et ça doit être à peu près la première fois que j’entendais ce groupe. Clairement, ce n’était pas la dernière, parce que je me souviens très bien avoir cherché sur internet la chanson ensuite et demandé à ma sœur de me trouver un moyen de l’écouter chaque fois que l’envie me viendrait ensuite.

Smallville – 4×18 : You & Me de Lifehouse

L’Histoire est mal faite parce que j’aurais vraiment dû être un énorme fan de Supernatural. Merci M6 d’avoir tout cassé… Toujours est-il qu’avant ça, Jensen Ackles était dans Smallville et qu’il faisait des ravages dans le cœur de Lana. Fou amoureux d’elle, il a provoqué bien des remous dans le couple Clark/Lana, avant de devoir reconnaître sa défaite lors du bal de promo.

Finalement, c’est rigolo : je me souviens surtout de cette scène comme le départ de la série de Jason (c’est-à-dire Jensen Ackles) que j’aurais aimé voir rester en couple avec Lana… alors même qu’à la revoir des années plus tard, il est surtout question de poser les jalons d’un couple Clark/Lois, tout en détruisant les espoirs de Chloe (toujours bizarre de revoir Alison Mack et d’adorer son personnage quand on sait ce que l’actrice faisait de sa vie) et en le remettant ENFIN avec Lana, LE couple que l’on voulait tous voir, même s’il n’était pas endgame et qu’on le savait tous.

Cette scène, je l’avais sur une VHS et je l’ai vue et revue des dizaines de fois, au point d’en connaître par cœur la chanson qui tournait par conséquent en boucle dans ma chambre. Autant vous dire qu’à l’époque, je n’avais pas le niveau d’anglais que j’ai aujourd’hui et que c’est surprenant de savoir que j’en connaissais les paroles par cœur… oui, mais voilà : Lifehouse est un excellent groupe et la chanson me plaisait autant que la scène – Kristin Kreuk y est juste magnifique.

C’est toujours un plaisir de revoir cette scène des années après, surtout qu’on fait le tour du casting au complet un peu de temps (désolé Lex, t’avais rien à foutre là aussi).

Voilà donc pour des chansons marquantes, les premières que j’ai téléchargées grâce aux séries et qui ont fini dans mes playlists de MP3. Les premières d’une longue, très longue série… même si je reconnais que ces derniers temps, je ne fais plus aussi attention qu’avant aux découvertes musicales des séries. On parlera quand même de musique dans un autre article demain, alors que l’écriture de cet article m’a donné de quoi faire pour celui de la semaine prochaine qui sera une véritable plongée dans mon passé. Je n’étais pas prêt moi-même, attention !

Ces séries dont je ne parle pas assez

Salut les sériephiles,

Le TFSA du jour propose de me réfléchir aux séries que je ne cite pas assez dans mes tops hebdomadaires. Je pense que Tequi en a juste marre que je parle d’Alycia Debnam-Carrey et Chyler Leigh une ou deux fois par mois, donc elle a trouvé la parade ultime pour que je ne le fasse pas cette semaine. C’est bien joué de sa part, mais c’était mal me connaître : évidemment que je profite de l’introduction de l’article pour en parler mouahahaha.

Et sinon, pour en revenir au sujet, je me suis quelque peu pris la tête, mais voilà ce que ça donne à peu près :

Résultat de recherche d'images pour "dear white people"

  1. Dear White People… et pas mal de séries Netflix

Cette série revient de temps en temps dans les TFSA, quand il est question de parler de mes personnages masculins préférés par exemple. Pourtant, je ne la cite que peu chaque semaine. Le problème est celui que rencontrent une grande partie des productions Netflix : je vois la saison en très peu de temps et je n’y repense pas forcément quand il est question de faire un top. Stranger Things ou Glow subissent d’ailleurs le même sort, alors que je les adore en théorie (plus ou moins selon la série, OK).

Résultat de recherche d'images pour "firefly fox"

  1. Firefly… et les séries cultes du passé

Je mets en avant Firefly parce que c’est, je pense, la seule création de Joss Whedon que je n’ai jamais eu l’occasion de citer auparavant dans un TFSA. Cependant, il y a pas mal de séries cultes auxquelles je ne pense pas en faisant mes tops, notamment toutes celles que j’ai pu voir enfant ou ado… Pourtant, certaines scènes ou épisodes étaient marquants ! NCIS, Bones, Le flic de Shangai, Une nounou d’Enfer ou autre Ma famille d’abord, en passant par Brothers & Sisters ou Les 4400… Voilà des séries qui pourraient figurer beaucoup plus souvent dans mes TFSA !

Résultat de recherche d'images pour "teachers"

  1. Teachers… et les comédies

Bien souvent, et malgré moi, je me rends compte que j’oublie totalement les comédies quand il est question de faire un top. Ce n’est pas le cas de toutes : je n’ai pas de mal à penser à Younger ou Life in pieces, par exemple, mais plein de comédies passent à la trappe, parce que bon, elles ne sont là que pour me faire rire un peu, mais je ne les trouve pas assez marquantes pour citées par rapport à d’autres. C’est que, l’air de rien, il y a une hiérarchie qui s’établit en fait !

Résultat de recherche d'images pour "lost jack kate"

  1. LOST

Bon, elle aurait pu faire partie du point 4, mais voilà, je la mets à part, parce que c’est quand même LOST. Je n’en ai que très peu parlé sur le blog, j’ai l’impression, alors que c’est une série qui a énormément marqué six années de ma vie, une des premières sur lesquelles je suis passé de la télé en VF au streaming VO, une de celles qui m’a fait le plus réfléchir, théoriser, etc. Bref, elle est au-delà de culte et elle a été super marquante. Pourtant, ces dernières années, je l’ai mise de côté. Un rewatch va s’imposer je crois…

Résultat de recherche d'images pour "haven"

  1. Haven

Autant je suis sûr d’avoir déjà eu l’occasion de citer la précédente dans un top, autant à part quand j’ai parlé des génériques, je ne suis pas sûr du tout de parler assez d’Haven. Oh, ça a dû arriver, y compris dans des TFSA, mais clairement pas à la hauteur de mon amour de cette série : je l’ai dévorée en une semaine. Et voir quatre saisons et demi en une semaine (avant de la terminer en diffusion à la semaine), ce n’est quand même pas rien. Le problème, c’est que c’est un peu flou, ça m’apprendra à me remettre de déceptions amoureuses en me réfugiant dans la fiction. Je n’ose pas la revoir non plus : j’ai peur d’être déçu alors que j’en garde un souvenir idéalisé de série génialissime… Après, je sais que d’autres ont aimé aussi la voir, alors ça me rassure !

Voilà, c’est tout pour moi cette semaine. Je suis sûr que je vais me rendre compte dans pas longtemps que j’oublie certaines séries encore dans ce top… mais bon, je fais ce que je peux, et cette liste parle déjà de séries que j’adore et que je vous conseille toutes, même si je n’en parle pas assez !

Mes derniers coups de… #16

Salut les sériephiles,

Si l’article est en retard aujourd’hui, il est un peu en avance dans le mois, donc ça compense, je pense, surtout que c’est un article que vous aimez bien en général, alors personne ne m’en tiendra rigueur. Avec les upfronts la semaine prochaine, j’ai décidé de consacrer les articles aux annonces de renouvellements, annulations et commandes par chaîne de lundi à samedi prochain. Par conséquent, j’étais un peu bloqué pour faire paraître cet article le 15.

Autant le faire dès aujourd’hui du coup, parce qu’il y a plein de choses à dire, quitte à empiéter déjà sur les articles qu’il me faudra écrire dans les jours à venir. Je veux surtout les écrire pour en avoir une trace dans les mois qui arrivent, pas tellement pour le caractère inédit puisque l’on sait déjà tout sur Twitter.

Trêve de blabla, à présent, je tente le coup de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

Résultat de recherche d'images pour "the 100 season 6"

Coup de Cœur : J’avais peur de me retrouver à hésiter, mais finalement c’est sans hésiter que je peux vous parler de la saison 6 de… The 100, bien sûr. Les deux premiers épisodes, vus la semaine dernière, étaient extrêmement bons et je suis très content du renouvellement pré-annoncé de la série pour une saison 7 ! Je sais bien que ce n’est pas original de parler d’une saison 6 pour un coup de cœur, mais il faut dire ce qui est, chaque saison je redécouvre à quel point je suis fan.

Résultat de recherche d'images pour "le pouvoir des trois"Coup de Mou : J’ai terminé mon rewatch de Charmed et je ne sais pas encore ce que je vais faire ensuite. J’ai plusieurs possibilités, à la fois pour de futurs rewatchs (avec une envie inattendue de me refaire Les 4400) ou pour des séries procédurales à voir sans faire de critique. La vérité, c’est que comme après chaque rewatch, j’ai plutôt un coup de mou et l’envie de rester un peu plus longtemps dans l’univers que je dois quitter. Le pouvoir des trois me protègera du coup de mou ? Pas sûr, mais je trouverai bien une série pour le faire, pas vrai ?

Coup de Poing : Je pense que je vais l’accorder à la saison 3 de Blindspot, parce qu’elle est pleine de combats en tous genres et parce que je l’ai vue tellement vite qu’elle était non pas comme une claque, mais comme un coup de poing. J’ai totalement changé d’avis en 24h, me décidant finalement à la reconsidérer comme une série que j’aime, malgré son format procédural. Tout finit par arriver. Il me reste donc à rattraper la saison 4, puis la saison 5, puisque la série a été renouvelée cette nuit pour une saison raccourcie.

Résultat de recherche d'images pour "life in pieces"

Coup de Blues : Grosse déception cette nuit d’avoir découvert l’annulation de Life in Pieces au terme de sa quatrième saison. Il s’agit en effet de l’une des rares comédies pour lesquelles je suis encore à jour et surtout qui arrive encore à me faire rire à chaque épisode. Il faudra peut-être que je reprenne d’autres saisons remises à plus tard, mais je me rends compte que je décroche de plus en plus des comédies. Et donc que je risque fort d’enchaîner les coups de blues.

Coup de Vieux : Grey’s Anatomy rempile pour non pas une, mais deux saisons, ce qui fait qu’elle ira (au moins !) jusqu’à la saison 17. C’est improbable, franchement : Ellen Pompeo a vraiment sécurisé le job de sa vie, alors même qu’elle voulait percer au cinéma, et c’est complétement fou de se dire que l’on aura suivi la vie de Meredith sur plus de vingt ans (parce qu’il y a eu des sauts dans le temps). Je sais que j’avais déjà été traumatisé à l’idée que mes élèves n’étaient pas tous nés quand j’ai commencé la série, mais vraiment, c’est la série d’une vie, l’air de rien ! Et moi, je suis content.

Résultat de recherche d'images pour "meredith grey"

Coup de Gueule : Comme chaque année en période d’upfront, je le dirige à l’encontre de la Fox, parce qu’ils n’ont toujours pas annoncé s’ils renouvelaient ou non The Orville, et que c’est une série dont je veux absolument la saison 3. Plus le temps avance, moins ça sent bon, et c’est super triste parce qu’elle mériterait vraiment de revenir l’an prochain !

Coup de Barre :Je m’en doutais déjà le week-end dernier lorsque j’ai abusé de l’excuse du #WESéries, mais mon coup de barre du moment est définitivement cette fin semaine qui s’achève, avec peu de séries vues et deux migraines ophtalmiques ces derniers jours. C’est pas génial, génial pour la productivité, et ça me donne encore plus envie de regarder des séries, alors que je suis du coup super fatigué. C’est malin. Bon, ça m’apprendra aussi à me coucher à trois heures du matin un vendredi soir, je sais…

Résultat de recherche d'images pour "shadowhunters"

Coup de Bol : Mardi matin, j’ai pu voir sans problème l’ensemble de la fin de série de Shadowhunters avant d’aller au travail. Je considère que c’est un coup de bol car c’est le premier mardi depuis un bon moment que je réussis à voir un épisode, et là, il fallait en voir deux et demi quand même. En plus, c’était une fin de série plutôt intéressante dans l’ensemble et je n’ai pas vu le temps passer ! Les larmes de Clary me manqueront, promis !

Coup de Tête : Zut, je n’ai pas eu de grands coups de tête dernièrement concernant le blog… et donc, je n’ai plus qu’à raconter ma vie, mais ce n’est pas forcément passionnant. Je dirais juste que mon dernier coup de tête, c’était donc jeudi quand j’ai découvert un peu plus la Gironde en me baladant dans la région en voiture cette fois, plutôt qu’à pied. Ou alors hier soir quand je ne savais pas où j’irai pour marquer le coup de la fin de la formation. Rien de bien dingue, pas le coup de tête du siècle.

Résultat de recherche d'images pour "the fix"

Coup de Théâtre : Pour une fois, on dirait que j’ai fait les bons choix de nouveautés cette année, car mes saisons 1 sont majoritairement renouvelées. Les séries que je voulais regarder et que j’ai laissé de côté ne le sont pas toutes en revanche. Ainsi, il est sûr que je ne vais pas continuer The Fix après un premier épisode bof et une saison unique. Dommage, le casting était bien. Pour The Cool Kids, j’attends de savoir si elle a une vraie fin, car le pilot était vraiment top. Dans l’ensemble, je suis plutôt content d’avoir fait les bons choix.

Résultat de recherche d'images pour "supergirl season 4"

Coup Tordu : Commencer un épisode et le finir trois jours plus tard ? Cela ne m’était pas arrivé depuis des années… mais voilà, je l’ai fait pour le dernier épisode de Supergirl, parce que le début était complétement perché dans ce qu’il proposait comme intrigue. C’est vraiment dommage de voir à quel point la série ne fait plus vraiment attention ni à la cohérence globale, ni à l’évolution logique de ces personnages. Et ça ne me donne pas envie de la regarder.

Coup de Pub : Je n’ai une fois de plus pas d’idée pour ce point, alors je vais me contenter de vous parler de l’arrivée de Manifest sur TF1 mardi prochain. N’hésitez pas à y jeter un oeil, la saison 1 est vraiment pas mal dans le genre série qui se regarde en nous prenant petit à petit dans son mystère. Elle n’invente pas grand-chose du côté des relations entre les personnages, mais ça se regarde tout seul. Et on aura au moins une saison 2 ! Quant à l’histoire, il s’agit des passagers d’un avion qui se retrouvent à atterrir cinq années après être partis, alors que seulement quelques heures sont passées pour eux…

Résultat de recherche d'images pour "manifest"
Manqueraient plus qu’ils aient des pouvoirs, en plus !

Coup de Grâce : Pour écrire cet article, j’ai repris le brouillon de l’article précédent, dans lequel je me plaignais de la disparition à venir de Pulp Fiction sur Netflix… et le coup de grâce, vous l’aurez deviné, c’est que je viens juste de redécouvrir cette information qui m’était sortie de la tête. C’est tout de même bête, mais je vais totalement passer à côté de ce film culte… pour le moment, en tout cas ! On sait bien que ce n’est que partie remise avec ce genre de monument du cinéma.