Ce que c’est qu’un fandom

Salut les sériephiles, 

Comme ce soir, nous avons prévu de faire tout un podcast sur les fandoms, et plus particulièrement ceux qui nous paraissent les plus insupportables, il m’a paru bien logique de prendre le temps aujourd’hui d’écrire un article qui s’est écrit tout seul : qu’est-ce qu’un fandom ? Concrètement, j’y avais déjà songé l’été dernier, j’avais prévu de l’écrire et je me suis rendu compte en préparant le podcast que l’article n’avait jamais vu le jour ! Il faut dire que je suis loin d’être le plus expert sur le sujet (je vous redirige vers le compte twitter de @melaniebourdaa pour ça, par exemple), mais en tant que fan, voilà ce que je sais du haut de l’iceberg !

Voir aussi : Le lexique du sériephile

Alors c’est quoi exactement un fandom ? Comme son nom ne l’indique pas forcément, le fandom (oui, oui, c’est masculin) désigne toute la sous-culture propre à un ensemble de fans. Sous-culture ? Le terme est large, ça va des échanges sur les réseaux sociaux aux rencontres dans les conventions, en passant par les fanfictions : tout ce qui va toucher aux fans d’un même univers va automatiquement devenir une partie du fandom.

Autrement dit, le fandom, ça désigne à la fois, par abus de langage, les fans d’une même œuvre (ça peut être une série, un livre, une saga, un film, un réalisateur, etc.) et les productions qui en découlent – productions de fans, mais aussi produits dérivés ou simples sites internet et forum. En France, on parle de communauté de fans, bien sûr, mais aussi de fanbase, étymologiquement plus proche du sens anglais. D’ailleurs, fanbase est souvent prononcé à l’anglaise. De toute manière, le terme fandom s’est imposé davantage ces dernières années.

Sherlock Et GIFs - Get the best GIF on GIPHYC’est quoi ce nom ? Une fois de plus, le terme nous vient de l’anglais : il s’agit de la contraction de fan (qui rappelons-le est l’abréviation de « fanatic », hein) et de « domain » en un seul mot. Un peu comme si « fandom » était le nom de ship entre fanatic et domain, quoi.

Voir aussi : Ce que c’est qu’un ship

Quelle origine ? Difficile de dater précisément quelque chose d’aussi vaste, mais le détective Sherlock Holmes serait à l’origine du premier fandom moderne, en grande partie lorsque l’auteur a voulu tuer le personnage. C’est totalement un hasard si « Sherlock » est un thème du Bingo Séries de ce mois, mais ça tombe bien – comme le détective quand il est mort la première fois. Refusant de le voir mourir, des fans ont commencé à écrire des fan fiction dans les années qui ont suivi sa mort littéraire (en 1893).

Voir aussi : Bingo Séries #49 : 4 ans !

Mandalorian GIFs | TenorComme souvent, c’est aussi dans le genre de la science-fiction qu’on retrouve un tas de fandoms ; et les univers de Star Trek et surtout Star Wars ont contribué aussi à rendre les fandoms plus populaires.

Et aujourd’hui ? Le terme est étudié plus que sérieusement par des universitaires s’intéressant de près à la réception des séries télévisées, et croyez-moi, c’est passionnant comme sujet. C’est aussi extrêmement vaste.

Voir aussi : Ce que c’est qu’une fanfiction

Au quotidien sur les réseaux sociaux, néanmoins, on est loin de toutes ces préoccupations et le terme est utilisé pour désigner les fans d’une même œuvre qui ont tendance à se réunir pour mettre en avant un hashtag et/ou pour faire pression. Aujourd’hui, de nombreuses séries sont à l’origine de la création d’un fandom plus ou moins visible sur les réseaux sociaux. Et bien souvent, ce sont les séries pour adolescents qui ont les fandoms les plus vocaux… et les plus insupportables ? Hum, je ne veux pas trop en dire tout de suite, on se retrouve à 21h dans le prochain épisode du podcast 42 minutes pour en parler entre fans dans une discussion qui s’annonce déjà houleuse !

the last fight discovered by ㅤ on We Heart It

Y a-t-il une Olivia Pope dans la salle ?

Salut les sériephiles,

Très franchement, j’avais prévu aujourd’hui d’écrire un petit article sur les élections américaines, parce que je pensais quand même qu’après deux jours de décompte, on aurait le vainqueur… Il semblerait que certains états soient plus en galère que moi devant mes exercices de maths en seconde malheureusement. C’est dommage, ça aurait été sympa de faire un petit tour d’horizon des réactions d’Hollywood. Après tout, on a eu de très bonnes choses pendant la période d’élection – mais moins quand même qu’il y a quatre ans, malheureusement. De très bonnes choses ? J’ai partagé sur Twitter, mais pas ici, un micro-épisode de Community en Zoom Call qui est franchement délicieux, et qu’il faut vraiment que je partage une fois de plus :

OK, d’accord, ce n’est pas Community, parce qu’ils n’avaient pas les droits pour ça, mais avouez que ça le fait. J’étais replongé dans la série grâce à ça… et maintenant, avec tout ce foutoir autour des résultats, j’ai l’impression d’avoir été plongé dans un épisode de Scandal. Et non, pas un épisode de la bonne période de la série, plutôt un épisode des dernières saisons où on a qu’une envie : que ça s’arrête, et plus vite que ça, parce que ça urge à force ! Bordel, mais APPELEZ-MOI OLIVIA POPE pour tout régler de ces élections catastrophiques.

Olivia Pope GIF - Olivia Pope Scandal - Discover & Share GIFs

Vous savez ce que c’est le pire ? C’est que je sens qu’on finira par avoir droit à une nouvelle saison d’American Horror Story aussi naze que la saison 7. Pour la défense de Ryan Murphy, il y a toutefois de quoi faire avec l’année 2020, entre Trump qui balance ses mensonges sur Twitter, le Covid, le Black Lives Matter… Les États-Unis (et le monde) sont devenus une série d’horreur. OK, OK, j’exagère un peu, mais comprenez-moi : il faut bien que j’arrive à 500 mots pour justifier la catégorie de cet article.

There Was A HUGE Plot Twist On "AHS: Cult" And Fans Are Losing Their Sh*t - PopBuzz

Twitter est depuis hier un véritable aspirateur à temps libre, à un point que je n’imaginais pas. C’est simple, je n’arrive plus à décrocher entre Trump qui n’arrête pas d’être censuré et les démocrates qui sont accusés de tricher avec les votes par courrier. Chaque fois que je me connecte, je suis happé pour dix bonnes minutes par tout ce qu’il se passe. En plus, ça n’aide pas que je suive quelques acteurs très investis politiquement ; comme Yvette Nicole Brown ou, de manière plus surprenante, Alycia Debnam-Carrey. Ouep, Lexa a appris la leçon et ne veut pas d’un tyran pour gouverner son peuple, c’est fou.

En tout cas, vraiment, ils ont réussi à rendre ces élections aussi historiques que dingues. Les américains ont toujours eu le sens du show et du suspense, mais trois jours d’attente, ça devient trop, surtout quand toutes les heures il y a un nouveau scandale qui éclate, une nouvelle attaque de l’équipe de Trump, une nouvelle manifestation pour dire que chaque vote compte, un nouveau projet de Biden pour quand il sera président… Même Olivia Pope n’a jamais réussi à faire ça, mais en un mot comme en cinq-cents (parce que oui, on y est) : STOP. Juste, STOP.

the last fight discovered by ㅤ on We Heart It

(oui, c’est tout. Voyez ça comme un billet d’humeur)

Ces fanfictions que je pourrais lire

Salut les sériephiles,

Aujourd’hui, je suis à court d’idée d’article pour le blog – enfin, j’ai quelques présentations de livres de côté, mais ça supposerait d’avoir le temps de lire – alors je me tourne vers ma grille de Bingo Séries qui suppose de parler de fanfiction sur les séries. C’est un piège que je me suis fait à moi-même, parce que j’ai déjà écrit tout un dossier sur les fanfictions et moi il y a un an. Est-ce que j’avais totalement oublié ces articles ? Parfaitement.

Résultat de recherche d'images pour "dan gossip girl writing"Heureusement pour moi, WordPress n’oublie pas, et vous pouvez retrouver ces articles à portée de clics ci-dessous. D’ailleurs, je vous conseille même de commencer par-là, ce sera plus logique et efficace, je crois.

Voir aussi :
Ce que c’est qu’une fanfiction
Les fanfictions et moi

Bon, vous vous en doutez, depuis ces articles, j’ai continué à écrire des articles 500 mots quotidiens, alors j’ai laissé totalement de côté l’écriture de fiction. Il va de soi que ça continue de me trotter dans la tête et que ça me manque, donc nous ne sommes pas à l’abri que ça me reprenne un jour, mais pour le moment, je passe mes envies de tapoter sur un clavier dans le blog et le travail, avec finalement une bonne cinquantaine de pages en tout dans le week-end, l’air de rien.

Côté lecture de fanfictions, je ne me suis pas replongé dedans depuis un moment, parce que je n’ai plus trop le temps de voir mes séries ou lire mes livres, alors l’entre-deux est compliqué. Je passe ma fan-attitude dans les funko pop et le blog. Est-ce que ça me manque aussi ? Résultat de recherche d'images pour "cosima laptop"Oui, évidemment, j’adore découvrir de nouvelles histoires avec des personnages que j’adore, surtout quand c’est canon. Là, je commence à me répéter de mes articles de l’an dernier, rien ne va plus.

Plutôt que de chercher artificiellement des fanfictions à lire pour le bien de cet article, voici donc une liste non exhaustive de fanfictions qui mériteraient de voir le jour et que je serais susceptible de lire si elles existent déjà :

  • Une suite d’Orphan Black : mais c’est compliqué de trouver une histoire à raconter qui puisse reprendre avec talent tout l’univers de la série. N’empêche que, évidemment que je ne serais pas contre retrouver les seestras de temps à autre.
  • Résultat de recherche d'images pour "lexa conclave"L’enfance de Lexa de The 100 : là, il y a énormément à raconter je crois. Tout ce que je trouve et peux lire sur cette série, c’est toujours des fics qui racontent la constitution de couples, le plus souvent non canons. Il faut dire qu’il y a genre 150 ships possibles dans cette série. L’enfance de Lexa en revanche, la constitution d’une guerrière, tout ça tout ça, ça me vend du rêve. Le problème, c’est qu’après il n’y aurait pas de vraie fin à une telle fic, on retomberait sur la série quoi.
  • La vie d’une Tueuse de Buffy, plus si Potentielle, qui découvrirait ses pouvoirs en 2019, serait au lycée et aidée par son groupe d’amis, dans un univers qui respecte le canon des comics. J’ai un léger espoir du côté du reboot annoncé à la télé, mais j’ai quand même quelques craintes. Et ce n’est pas le comic 2019 qui va me rassurer sur un simple remake.
  • Une saison 2 d’Here and Now. Mais alors, une fic d’une trentaine de pages. Ou une cinquantaine. Pas beaucoup plus. Une petite saison 2, quoi. Juste un truc qui tenterait de répondre aux questions laissées sans réponse.

Résultat de recherche d'images pour "ramon here and now"

  • Person of Interest : Shoot. Bon, ça, je suis sûr que ça doit exister quelque part, mais une saison 6 qui se consacrerait uniquement aux personnages de Root et Shaw et viserait à leur consacrer un impossible happy end, ça me conviendrait parfaitement. Et allez savoir ce qu’il pourrait y avoir ensuite !

Voilà pour moi, c’est à peu près tout ce qui me vient. Finalement, ça vous permet de cerner encore un peu mieux le type de fanfiction que je suis susceptible de lire : il faut que je sois attaché à l’univers pour que ça fonctionne avec moi. Plus j’adore la série de base, plus il est simple de me convaincre de lire une fanfiction, et surtout si elle respecte le canon ou le complète de manière intéressante. Le problème, c’est aussi que je suis du genre à avoir en tête des idées bien précises de ce que j’attends et que les fanfictions finissent parfois par me décevoir… autant, si ce n’est plus que les séries originales, parfois.

Résultat de recherche d'images pour "person of interest shoot"

Bref, je ferai mieux de me remettre à écrire les miennes… sauf que je termine toujours par avoir des plans sur la comète, avec quatre ou cinq saisons, et je lâche en cours de route. En même temps, j’arrive bien à avoir une régularité sur le blog… qui sait, peut-être qu’un jour, j’arriverai à avoir la même rigueur en fanfiction. Vous seriez les premiers au courant, ça finirait ici, probablement !

Pourquoi [SPOILERS] manque-t-elle à The 100 ?

Salut les sériephiles !

Aujourd’hui, j’ai décidé de répondre directement à l’une de vos questions que j’ai pris personnellement quand je l’ai repérée dans les mots-clés de recherches menant au blog. Je me suis dit qu’après tout, il y avait largement de quoi en faire un article ! En plus, le timing est bon : cette question traite de The 100 et la série revient officiellement dans… 100 jours (bon, en J+1, évidemment). Je ne vais certainement pas faire un article par jour sur la série, mais puisque tous les signes étaient en la faveur de cet article, j’aurais tort de m’en priver. Attention, tout de même, cet article va spoiler la saison 3 de la série… C’est inévitable parce que la question à laquelle je réponds dans cet article, c’est :

lexa.jpg

Voir aussi : Ce que c’est qu’une sitcomparce que ça, j’y ai déjà répondu

Sans revenir en détail sur le code 307, je rappelle donc juste que Lexa s’est fait tuer violemment et par surprise dans le septième épisode de la saison 3, et que ça a été suivi par une large campagne de protestations de la part des fans. Certes, sa mort faisait avancer comme jamais l’intrigue dans l’épisode 8, mais la promo de la saison avait largement été faite sur le couple Clarke/Lexa, alors évidemment…

Et depuis, personne ne semble s’être tout à fait remis, du côté des fans, de l’abandon par les scénaristes de cette relation. Voilà donc les sept raisons pour lesquelles, personnellement, elle continue de me manquer – et je me suis laissé aller à des spoilers sur la saison 5, attention :

Image result for lexa

1. Parce que Lexa était un personnage vraiment original : tiraillée entre le souvenir guerrier des anciens Commandeurs et ses propres envies de paix, Lexa était en conflit permanent avec elle-même, comme le montre bien sa décision de fin de saison 2. Elle grandissait enfin par rapport à tout ça… et paf, la Lexa (too soon).

2. Parce qu’elle nous expliquait tous les rituels de la Terre assez simplement. Certes, elle était arrivée à peu près au bout de ce qu’elle pouvait nous en apprendre et on a Indra et Gaia qui ont pris le relai pour nous apporter les informations nécessaires à la compréhension des Grounders, mais quand même, le conclave expliqué au lit par Lexa, c’était beaucoup plus intéressant, non ?

Image result for lexa octavia

3. Parce qu’on n’a jamais eu de combat Octavia/Lexa. Et putain, j’aurais tellement aimé voir ça à un moment dans la série. Je ne peux pas être le seul, franchement ! Toutes les deux sont (ou sont devenues) des combattantes hors pair sûres de gagner l’ensemble de leurs combats. Mais l’une face à l’autre ? J’aurais adoré. C’est valable aussi pour Lexa/Echo, d’ailleurs.

4. Parce qu’elle m’a rendu accro à la série. Lexa était complexe, mais facile à comprendre. Il n’y a pas eu une seule de ces décisions qui n’a pas été justifiée à un moment donné dans la série. Certes, sa trahison de fin de saison 2 a été dure à digérer, mais elle était dans la logique du personnage. Elle permettait de prouver la vraie fluidité d’écriture de cette série et c’est par elle que j’ai découvert que j’adorais la série et sa mythologie complexe. En plus, elle a même fini par me faire aimer Clarke, et ça, fallait y aller franchement !

Image result for clexa

5. Parce que Clexa, merde. Ce couple avait une véritable alchimie à l’écran. Je sais, je sais, Bellarke, aussi, et en ce qui me concerne même Becho déchire tout niveau entente et perfection. N’empêche que toute la tension entre Lexa et Clarke manque dans la série, parce que tout ce qui a suivi pour Clarke, c’était un peu trop plat et doux pour les enjeux dramatiques recherchés. Ouais, même Roan, j’assume. Non, puis franchement, la « surprise » de les voir enfin assumer leur couple alors que ça faisait deux bons mois que tout le monde me disait que j’abusais totalement à les voir finir en couple parce gnagnagna Clarke elle est pas lesbienne. Bim, dans vos faces, elle est bi, évidemment !

6. Parce qu’elle est toujours là, mais pas vraiment, mais en fait si, mais putain décidez-vous. Tout ce qui est arrivé à la flamme depuis la mi-saison 3 nous a franchement fait péter un câble à tous, mais maintenant qu’elle est en Madi, le personnage de Lexa est en quelque sorte de retour dans la série. Et ses interactions avec Clarke vont être tellement chelou, à parler depuis le corps de sa fille adoptive ! C’est tellement tordu. Et non, mon article sur les raisons pour lesquelles Lexa me manque n’est pas caduque malgré cette sorte de retour qui n’en est pas un, parce que…

Image result for lexa octavia

7. Et bien, parce que j’adore Alycia Debnam Carey, tout simplement, et que la voir plus souvent à l’écran ne m’aurait pas dérangé. Je suis sûr qu’il y avait moyen de faire coïncider ses emplois du temps mieux que ça : Fear the Walking Dead n’est tournée qu’une petite moitié de l’année franchement.

Bref, voilà quelques-unes des raisons pour lesquelles Lexa me manque, et apparemment, je ne suis pas le seul puisque certains débarquent sur le blog en se posant cette question. Maintenant, vous savez. Et même si la série est partie loin, loin, depuis, une partie de moi espère toujours la voir revenir. Allez, quelques petits flashbacks ? Non ? Bon, d’accord. Elle me manquera quand même !

Image result for lexa obvious

 Si vous aussi vous avez des questions d’ordre général un peu comme ça, n’hésitez pas à me les poser en commentaire (en précisant avant la question si c’est spoiler, hein), j’y répondrai peut-être dans un futur article !