Les meilleures relations familiales

Salut les sériephiles !

Vaste sujet que celui proposé aujourd’hui par Tequi dans ce nouveau TFSA : la famille ! Voilà le noyau de bon nombre de séries en ayant fait leur thématique d’accroche parce que ça parle à beaucoup de gens, bizarrement. Pourtant, toutes les séries parlant de familles ne le font pas forcément bien, pas vrai Heroes ? Et puis, y a-t-il vraiment besoin d’une famille pour parler correctement de relations familiales ? Pas si sûr, répondraient les Agents du S.H.I.E.L.D qui constituent une petite famille parfaite quand on y réfléchit.

Au milieu de tout ça, il m’a donc fallu faire le tri et ce n’était pas simple. M’enfin, vous me connaissez, ce n’est pas une petite difficulté du genre qui m’arrête, sinon, ça fait longtemps que je ne serais plus à écrire ces tops hebdomadaires !

Related image

  1. Buffy

Alors, non, je ne parle pas de la famille Summers, mais bien du Scooby-Gang. Je ne me voyais pas faire un article sur les relations familiales sans parler de ces amis unis par tous les liens les plus forts et constituant bien plus une famille que les familles de nombreuses séries. C’était trop inoubliable pour être ignoré – ils ont littéralement un épisode qui s’appelle « Family » et ce n’est pas pour rien. Bon, Joss Whedon a bien essayé de faire pareil dans l’ensemble de ses séries par la suite (surtout Angel), mais ça n’a jamais aussi bien pris que dans celle-ci, je trouve !

Related image

  1. Orphan Black

Là encore, j’y mets une sorte de bémol, parce qu’on est sur une seestrahood (ehe) qui n’a pas vraiment grandit ensemble… mais en même temps, les liens créés entre les Leda et Felix a tout de ce qui fait une belle et grande famille unie. Dès le titre, il est clair que la famille est l’une des composantes essentielles de la série, et elle méritait largement sa place dans le top rien que pour cette évidence. Et l’air de rien, les sœurs de Sarah parviennent à virer la famille de Meredith Grey de Grey’s Anatomy, parce que la série a trop souvent perdu de vue cet aspect-là pour mériter d’être cité véritablement dans le top (même si je la cite quand même, du coup).

Image result for life in pieces

  1. Life in Pieces

J’en ai vu des comédies portant sur le thème de la famille ! Celle-ci sort carrément du lot, avec sa construction originale et au premier abord pas très convaincante… Les personnages sont néanmoins tellement attachant et les relations entre tous tellement bien fichues que c’est devenu une évidence de parler des Short dans les séries familiales. Ils me font toujours rire dans les dîners de famille, et ces dîners sont d’ailleurs les meilleurs moments de la série en général. J’adore quand les différentes parties de la famille se mélangent ou quand des duos improbables voient le jour, parce que c’est toujours là que je me retrouve à rire le plus ! Vivement leur retour !

Related image

  1. This is us

Difficile en 2018 d’envisager ce thème de TFSA sans penser à la famille parfaite que constituent les Pearson. Oui, il est vrai qu’il y a des embrouilles terribles entre certains membres de cette famille, mais dans l’ensemble, la série nous expose à merveille à la complexité des relations entre les personnes partageant le même sang. Rarement une série n’a réussi à capter de manière aussi juste ce que c’était que de faire partie d’une famille… même si bon, OK, ils sont beaucoup dans le mélodrame quand même.

Image result for brothers and sisters

  1. Brothers and Sisters

Oui, bon, forcément. J’ai beaucoup hésité avant de la mettre en numéro 1 parce que la précédente est plus fraîche dans mon esprit, mais je me suis lancé dans la précédente précisément parce que la famille Walker me manquait terriblement ! Les dynamiques de cette fratrie gigantesques ont redéfini à elles seules ce que devait être le modèle d’une famille sur le petit écran. Hyper réaliste malgré un nombre improbable de dramas, cette famille est l’une de mes préférées du petit écran et, évidemment, on a rarement vu mieux en terme de relations bien évoquées. Pourtant, elle est loin de faire rêvé quand on sait tous les secrets que les Walker cachent. M’enfin, vous savez ce qu’on dit : l’amour est aveugle !

 

Image result for veronica and keith

Allez, je ne résiste pas à l’envie de citer également Veronica Mars qui fait une jolie exploration de la relation père/fille et à vous dire de fuir Lost dont les scénaristes ont des années de psychanalyse à effectuer parce que croyez-moi que le père, ils l’ont tué 15 ou 16 fois déjà ! Bon, je vous laisse avant de trouver beaucoup trop d’autres réponses susceptibles de rentrer dans ce top, et de regretter, et de vouloir tout changer au dernier moment !

Résultats Bingo Séries 16

Salut les sériephiles,

Une nouvelle grille de Bingo Séries s’est achevée hier et il est donc temps pour moi de résumer mes résultats loin d’être aussi bons que ce que j’espérais, parce que j’ai manqué de moments pour regarder des séries, comme toujours. Je reprends la présentation du mois dernier, parce qu’elle est assez efficace, je pense, et me fait gagner un temps précieux.

Voir aussi : La grille n°16 du Bingo

Related image

Fête nationale : 3/4

Bon, ben, j’avais prévu de profiter du point bonus pour marquer des points à ce thème, et finalement, je n’ai pas été chercher de trompettes dans ce que j’avais déjà vu. Tant pis ! Colony et Quantico m’ont assez facilement validé les deux premiers points de ce thème, alors que pour la référence à la fête nationale, j’ai profité d’un épisode de Salvation faisant référence à la guerre civile menant à la prise d’indépendance. Bon, d’accord, la référence n’est pas tout à fait explicite, mais avec quelques connaissances historiques, ça passe très bien… et puis, c’est ce que j’ai eu de plus proche de ce thème.

Timelapse : 4/4

Image result for 12 monkeysCe n’était pas un thème bien compliqué franchement, surtout qu’il me restait à voir des épisodes de 12 Monkeys pour le futur. L’ellipse était dans The Affair, le ralenti/accéléré dans Preacher (l’intrigue de Cassidy aura au moins servi à ça) et le pilot de Sharp Objects durait plus de trois jours. Il faudra que je pense à regarder la suite à un moment, d’ailleurs.

Joueurs du Bingo : 2/4

Image result for the affair alisonJe sentais bien que ce thème me résisterait, et ça a été le cas. Le plan sous l’eau m’est validé avec The Affair (voilà, je vais me remettre à déprimer purée, quelle saison) et l’épisode de plus de 5 ans l’est grâce au point bonus et à Brothers & Sisters. Hitler n’aura pas eu la bonne idée de parler à un autre personnage historique, donc c’était fichu pour les persos historiques alors que je comptais dessus (l’autre idée était de commencer une série rien que pour ce point et euh… non) ; et je n’ai pas eu l’occasion de reprendre la saison 4 de One Tree Hill, alors que c’était le plan. Tant pis.

 

Image result for reverie

Lieux où je rêve de… 4/4

Il fallait le vouloir pour ne pas trouver tout ce qu’il faut dans ce thème. J’ai choisi Reverie pour le travail, parce que c’est plutôt sympa ce job de Mara qui permet de voyager à moindre frais. S’il faut absolument des frais, alors je veux bien partir en vacances sur les routes de Los Angeles aperçues dans The Affair. Le soleil qui crame la peau, la décapotable avec tout le vent dans la tronche, c’est probablement très désagréable, mais ça fait rêver quand même ces paysages. Pour faire la fête, je me retourne du côté de Brothers & Sisters et de la pool party de l’épisode que j’ai revu. Ou n’importe quelle fête dans la maison des Walkers. C’est toujours très fun pour les invités d’assister à la folie familiale (même si probablement un peu gênant). J’aurais pu choisir d’habiter dans leur maison, mais ce n’est pas de tout repos quand même. Par conséquent, j’ai préféré noter que je rêvais d’habiter dans une des planques de Quantico. Peu importe laquelle : en saison 3, ils ont eu des QG de rêve à chaque fois, et c’était gratuit, et moi je veux bien vivre dedans.

Image result for comic con san diego

Actions : 4/4

Peu de difficultés ce mois-ci pour moi. Je me suis pris un bon thé glacé devant un épisode de Quantico et j’ai vu Salvation à la belle étoile. Les moustiques ont été plutôt sympas avec moi et m’ont laissé tranquille en plus. Pour le Comic Con San Diego, inutile de dire que j’ai largement validé le point rien qu’avec mes articles sur le sujet. Enfin, pour la série d’un pays en compétition de la Coupe du Monde, j’ai profité de la victoire de la France pour reprendre Plus Belle La Vie et avancer de plusieurs mois dans mon visionnage… avant de m’arrêter subitement de nouveau. Je me garde la suite pour quand je ferai la cuisine dans mon nouvel appartement. Je me connais, quand je vis seul, j’ai besoin de séries à voir en fond sonore. Gain de temps, rentabilité, tout ça tout ça. D’ailleurs, ça devrait être pas mal aussi pour corriger les copies. Peut-être.

Image result for plus belle la vie ariane
Moment le plus fun du mois.

Voir aussi : La nouvelle grille du Bingo (août/septembre)

Tout ceci me mène à un score de 17/20, ce qui est mieux que ce que je pensais quand même, mais qui n’est pas la perfection pour autant. En plus, j’ai validé deux points avec le bonus « rewatch », peut mieux faire. J’aurais pu mieux faire aussi du côté des rewatchs, d’ailleurs, pour une fois que je me les permettais. Pff. N’importe quoi, je vous jure !

Mon épisode préféré de… Brothers & Sisters #3

Salut les sériephiles !

Qu’il est dur de choisir son épisode préféré d’une série, et que c’est pire quand il s’agit d’une série pleine de rebondissements et dramas, tous plus marquants les uns que les autres. Pour cette semaine, j’ai décidé de m’attaquer à un morceau de choix en la matière avec Brothers and Sisters, que j’oublie beaucoup trop souvent dans la liste des séries que j’adore et que j’ai dévorée. Ce n’est pas faute d’en avoir tous les DVDs et de l’avoir revue trois ou quatre fois, pourtant.

Et comment choisir un épisode et un seul comme le meilleur ? J’ai beaucoup réfléchi et je me suis dit que choisir le pilot était la pire des idées : ce serait triste de dire qu’il n’y a pas de meilleurs épisodes après le premier, non ? Et en même temps, il y a tellement d’épisodes qui sont réussis que bon, ce n’est pas parce que j’en choisis un que les autres ne le sont pas. Avec cette idée en tête, j’ai décidé d’en prendre un qui était excellent parce qu’il changeait tout aux dynamiques de la série, parce qu’il avait du drama et parce qu’il m’avait marqué au moment de sa diffusion… et mon épisode préféré est donc :

Image result for brothers and sisters matriarchy

Matriarchy (1×23)

(attention aux spoilers)

Synopsis : Alors que Justin s’apprête à repartir en Irak, Kitty vient de se fiancer avec Robert et toute la famille veut en profiter pour organiser une grande fête.

Image result for brothers and sisters matriarchy sarah

Pourquoi cet épisode ? Parce que toute la famille est là, déjà, et que c’est un peu la dernière fois qu’ils sont tous aussi bien réunis : avec le divorce de Sarah, Justin qui apprend en cours de route qu’il s’est trompé de date de départ, Julia et Tommy qui viennent de perdre un bébé, Kitty qui s’apprête à déménager et Rebecca qui découvre encore tout le monde… Il y a de quoi faire et les dynamiques sont au summum de leur art.

Cet épisode est excellent, avec rapidement un dîner de famille qui part en vrille et beaucoup de dynamiques de groupe très réussies. Toute cette série repose sur les relations de famille de toute manière, mais cet épisode en est un excellent concentré : il n’y a pas spécialement de grands secrets quand tout commence, mais très rapidement ça s’accumule ; tout le monde veut être gentil avec les autres et prendre soin des sentiments de tout le monde, mais tout le monde finit par se faire du mal, tout en continuant de s’aimer malgré tout. Un épisode classique pour la série, donc, même s’il manque l’une de ses scènes de téléphone parfaitement gérées – réunissant tellement de personnages à chaque fois que cette famille finit par paraître ingérable.

Image result for brothers and sisters matriarchy

En fait, c’est facile, les Walker sont le genre de famille qu’on adorerait et détesterait tous avoir. Ils ont plein de points communs avec un tas de famille, mais comme cet épisode le souligne, ils sont une famille avec tout cet énorme potentiel, avec finalement une somme de chacun d’entre eux en faisant un rouage parfais.

Toutefois, si cet épisode n’a pas sa traditionnelle scène de téléphone, il sort du lot, car c’est la première fin de saison et c’est une fin de saison complétement fluide et naturelle, avec des dynamiques familiales beaucoup remises en question et des réconciliations en tous points et à toute vitesse.

Related imageLe meilleur dans cet épisode reste encore la famille de Robert, complétement perchée et qu’on ne revoit pas assez par la suite dans la série, mais qui permet de bons moments d’humour – y compris toutes les scènes avec Jason et Tommy, d’ailleurs (j’avais totalement zappé l’existence de Jason avant de revoir cet épisode, par contre ; oups ! #TeamScotty). C’est génial d’avoir une famille plus perchée que les Walker pour changer.

La meilleure scène ? Nora se confiant à Robert, Robert expliquant à Nora que Justin veut juste des adieux… et qui est interrompu par la macarena se transformant en chenille. Quelle famille de dingue ! Côté confessions, on a aussi Rebecca se confiant à Justin sur le baiser de Joe auquel elle a consenti. C’est ainsi qu’elle se retrouve à être la seule à savoir que son « frère » part en Irak.Image result for brothers and sisters army justin

Forcément, elle cafte rapidement et ça mène à un chouette moment où Kitty et Nora retrouvent Justin à l’aéroport – c’est dommage de ne pas avoir tout le monde à l’aéroport, mais cette intrigue est finalement l’une des premières de la série, et l’une des plus importantes : Kitty et Nora ne se parlaient plus à cause de Justin à l’armée, et les voilà qui se retrouvent ensemble à lui dire au revoir pour un nouveau départ.

Tout ça mène naturellement à la fin et la scène de la piscine, mémorable en tous points, avec Rebecca faisant enfin partie de la famille Walker. Et puis, c’est une fin de saison qui est un véritable happy end alors que tout participait à en faire une fin de saison super triste quand on prend les intrigues personnelles de chacun, à l’exception de Kitty.

Image result for brothers and sisters matriarchy

Côté écriture, c’est donc un carpe diem très bien monté que propose la série ; et chaque fois que je revois cet épisode, j’ai les larmes qui montent pour Justin, puis les frissons sur la dernière scène. La première fois, j’avais évidemment éclaté de rire. Cette scène de la piscine est la quintessence de ce qu’est la série : une famille unie malgré ses différends, une Nora beaucoup trop insupportable qui finit par être attendrissante et une philosophie de vie qui consiste à voir le verre à moitié plein. Que cette série me manque !

La semaine prochaine : Person of Interest

Image result for brothers and sisters matriarchy

Les meilleurs politiciens

Et salut les sériephiles !

Je suis de retour pour un nouveau TFSA cette semaine. Comme toujours, Tequi nous a proposé un thème en rapport avec les séries sur lequel faire un top 5. Le titre vous l’a déjà indiqué, il s’agit aujourd’hui de désigner nos personnages politiques préférés. Bizarrement, ce n’était pas si simple d’arriver à faire une liste de cinq noms. Je ne regarde pas tant de séries politiques que ça (et certaines ne mérite pas franchement leur place dans ce top, coucou Scandal), alors c’était un peu prise de tête.

Comme d’habitude, je me limite à cinq séries et cinq personnages, je vais forcément en oublier, mais ce n’est pas si grave, ça fait un bon aperçu de ce que j’aime dans les personnages de politiciens de toute manière. Enfin, j’espère.

Spoiler alert : Je préviens évidemment en cours d’article si je m’apprête à spoiler. Les séries & saisons évoquées dans ce top sont Quantico (saison 2), Brothers & Sisters (saison 4), Les 4400 (saison 4), 24 (saison 1) et The 100 (saison 3).

Résultat de recherche d'images pour "claire haas quantico"

  1. Claire Haas (Quantico)

Oui, bon, il faut que j’avoue que j’ai préparé cet article mardi soir pendant que je regardais Quantico, donc forcément, ça m’a un peu influencé dans ma décision de lui donner une place dans ce top. Je l’aime bien, parce que c’est toujours cool de voir une femme au pouvoir et qu’elle était clairement un pari de la part des scénaristes pour bien nous faire comprendre qu’il voulait Clinton au pouvoir. Au-delà de ça, il y a de bonnes répliques féministes de sa part, beaucoup de forces, mais aussi pas mal de faiblesses (à commencer par ses fils putain). Le gif ci-dessus reste quand même pour le cliffhanger le plus marquant de la série (et putain, on s’est tous fait avoir !). Bon, et puis, ça aide que Marcia Cross soit une actrice si douée, aussi.

Résultat de recherche d'images pour "david palmer saison 1"

  1. David Palmer (24)

Je n’ai vu que la saison 1 de la série, ce qui explique que je ne me sente pas de le placer plus haut dans ce top. J’ai eu un peu de mal au départ avec le sénateur Palmer, et pendant un moment, j’ai même hésité à utiliser dans ce top la traîtresse qui lui sert de femme parce qu’elle s’en tire quand même méga bien. Du coup, nous avons les deux sur le gif, dans l’une des meilleures scènes de la saison. Enfin bref, j’ai appris à aimer David Palmer et tout ce qu’il a fait pour sauver sa famille. Difficile de ne pas penser aux Obama, en plus, donc ça aide encore plus.

Résultat de recherche d'images pour "robert mccallister"

  1. Robert McCallister (Brothers & Sisters)

Quand j’ai vu le thème de cette semaine, le premier à qui j’ai pensé, c’est ce bon vieux Robert, dont je me suis déjà servi dans d’autres TFSA (attention, spoilers dans le lien). Finalement, je tourne en rond dans mes choix, je ne suis pas bien original. Pourtant, je n’aimais pas plus que ça le personnage lors de mon premier visionnage, mais en fait, il est quand même très parfait dans sa manière de mener campagne. C’est toujours sympathique de suivre ce type d’intrigue, surtout que c’était une part entière de la série, mais pas uniquement. C’est ce qui aidait à accrocher autant, on connaissait le personnage aussi dans le cadre intime.

Résultat de recherche d'images pour "4400 gif"

  1. Shawn Farrell (The 4400)

Je me base sur des souvenirs bien flous pour le mettre ici, et j’ai même failli lui attribuer la première place, mais je sais que c’était mon personnage préféré dans cette série. J’adorais le personnage en saison 1 et son évolution ne m’a pas déçu. Il est passé du loser du coin au politique riche et influent. Il a certes pris quelques mauvaises décisions en chemin, surtout du côté des fréquentations (Jordan Collier ou avec Isabelle là), seulement, personne n’est parfait. C’est l’un des premiers personnages de séries qui a su me convaincre de m’intéresser un peu à la politique. La série date tellement que je n’ai pas été fichu de trouver un gif de Shawn, mais purée, j’ai découvert que l’acteur était dans Chicago Fire & PD et ça m’a presque donné envie de (re)commencer la franchise !

Résultat de recherche d'images pour "lexa"

  1. Lexa (The 100)

Dire que je n’y ai même pas pensé instinctivement ! Évidemment que The 100 est une série hyper politique. Certes, ce n’est pas de la politique traditionnelle républicains VS démocrates… mais ce n’est pas le cas non plus dans The 4400 alors je pense que ça colle. Là encore, j’ai déjà eu l’occasion de parler de la perfection du personnage de Lexa dans la série. On peut difficilement envisager une figure de femme forte plus badass que ça. Je l’ai adoré dès le début, quand elle apparaît comme une simple prisonnière, mais aussi par la suite, malgré la mort de Finn qu’elle provoque, précisément parce qu’elle la provoque, même, alors qu’elle aurait aimé une autre issue je pense. Hormis sa trahison de fin de saison 2, qui reste parfaitement logique, le personnage ne m’a jamais déçu. Il y en a d’autres dans cette série, bien sûr, mais Lexa reste mon personnage préféré dans une série ces dernières années, même si le fandom a souvent tendance à m’énerver et me donner envie d’arrêter de parler de Lexa ! Et ouais, faut arrêter de la caser partout (dit-il en la casant dans son article).

Et voilà pour ce TFSA ! J’espère que ça vous a plu 🙂