Cinq nouveautés printemps/été (TFSA)

Salut les sériephiles,

J’ai littéralement vingt minutes devant moi pour rédiger ce TFSA, mais je vais le tenter quand même, parce que bon, il faut bien que j’avance si je veux tenir mes envies pour le blog – et si je veux être cohérent après tout un article sur ma manière de m’organiser ! Pour cette semaine, Tequi nous demande quelles étaient nos cinq nouveautés Printemps/été 2020 préférées… Et contre toute attente, j’ai bien réussi à en trouver cinq ! Merci Quibi…

Survive Sophie Turner GIF by Quibi - Find & Share on GIPHY

5 – Survive (S01)

C’était naze, ne regardez pas. Tout simplement. Après, c’est joli à regarder, il y a des plans magnifiques et un très beau travail de photographie. Bon, le truc, c’est que même ça, comment voulez-vous l’apprécier sur un petit écran. Il est temps de révéler la triste vérité : j’ai regardé un épisode aux toilettes une fois. C’est dire le niveau d’intérêt que j’accordais à cette série !

Faut-il vraiment tolérer le sexisme (et tout le reste) de Perry Mason ? – Just One More Episode

4 – Perry Mason (S01)

La saison est complètement schizophrène à mes yeux. C’était très mauvais au départ, c’était plein de problèmes… Et petit à petit, ça s’est amélioré, avec, à la fin, des épisodes plus intéressants. Seulement, s’il n’y avait pas eu le Covid, je ne serais probablement pas resté devant, malgré son casting alléchant et plein d’acteurs que j’adore. C’est typiquement le genre de série qui a des choses à raconter mais ne le fait pas, préférant mettre en place son univers pendant les trois quarts de la saison. Et comme c’était à l’origine une mini-saison, je ne comprends vraiment pas qui a eu cette idée saugrenue. Finalement, il y aura une saison 2… que je regarderais probablement, en espérant qu’ils ne refassent pas les mêmes erreurs !

most dangerous game | Tumblr

3 – Most Dangerous Game (S01)

J’ai vraiment beaucoup aimé la course effrénée contre la montre du héros de cette série qui n’arrête plus de courir à travers la ville pour échapper aux tueurs qui veulent mettre fin à ses jours. Si la série met quelques épisodes à démarrer, et c’est dommage, elle est très addictive une fois que son concept est posé et je serais presque prêt à me mettre devant une saison 2, quitte à reprendre un compte Quibi juste pour la voir. Par contre, je regrette que ce soit si court… Et puis, cette plateforme va inévitablement disparaître, non ? Je dis ça uniquement parce que son sort est aussi prévisible que le scénario de ses séries !

Pères de substitution – Council of Dads | Smells like Chick Spirit

2 – Council of Dads (S01)

Si elle n’est pas totalement un coup de cœur, la série met tout de même en scène beaucoup trop d’acteurs géniaux pour ne pas être mentionnée dans le haut de ce classement. Les Perry me manquent déjà ! C’est une série familiale qui a su me faire m’attacher à l’ensemble de ses personnages, vraiment, et ça n’était plus arrivé depuis Brothers & Sisters. C’est d’autant plus impressionnant qu’il y avait beaucoup d’enfants dans cette série… Alors, OK, ce n’était pas souvent très original et il y avait trop de drama d’un coup pour que ce soit pleinement crédible, mais c’était une super série. Sarah Wayne Callies et J. August Richards à l’écran ensemble, ça me manque. En plus, c’était parfait pour le confinement !

Zoey's Extraordinary Playlist, une pépite musicale - photogeniques

1. Zoey’s Extraordinary Playlist (S01)

Je ne vais pas faire dans le très original en mettant cette série en première de mon classement, mais si on est plusieurs à la mettre à cette place dans nos TFSA, c’est pour une bonne raison. Je n’en attendais pas grand-chose, mais la fraîcheur de Zoey m’a fait beaucoup de bien, sa justesse dans le développement des personnages m’a beaucoup plu et les émotions qu’elle a su me procurer étaient elles aussi les bienvenues pendant le confinement. Zoey me manque… même si j’ai peur de ce que va donner cette saison 2. Hier (ce matin ? La journée est si longue !), on a appris que quatre acteurs de la saison 1 devenaient réguliers (ils seront là à chaque épisode et sont augmentés), et ça me fait drôlement plaisir ! Reste à voir si l’intrigue suivra. En attendant, je continue de chanter régulièrement certaines chansons de cette saison (I want you to be happier !).

 

Bon, j’en suis à cinq séries et ça tombe bien : je n’en ai pas une de plus à proposer… Sinon, jamais Survive n’aurait pu être dans le classement. Allez, 13 minutes de rédaction, plus que sept pour la mise en page. C’est mort, mais c’est pas grave, je ne suis pas à une ou deux minutes près, tant pis si je mange un plat hum… caramélisé, on va dire.

Bilan séries août 2020

Salut les sériephiles !

Oui, ça va encore être une grande semaine de visionnage d’épisodes sur le blog cette semaine, mais bon… On fait ce qu’on peut avec cette rentrée qui me laisse quelque peu sur les rotules à défaut d’avoir pu la préparer comme il se doit à l’avance. C’est mon problème, et je n’ai pas envie que ça me prive pour autant d’écrire mes articles, et voilà comment je me retrouve à ne pas avoir de temps (pour le moment) pour regarder des épisodes. Comme ça me manque, ça ne durera probablement pas trop longtemps. En attendant, voici donc le récap des saisons terminées au mois d’août, comme d’habitude. Et il y a de quoi faire, en plus !

Séries renouvelées

Perry Mason (S01) – J’ai eu énormément de mal à me plonger dans cette série, mais je suis resté pour son casting cinq étoiles qui a su me convaincre qu’il y avait du potentiel malgré bien des problèmes de sexisme, racisme et plein d’autres -isme tous plus abjects les uns que les autres. Se dérouler dans le passé n’excuse pas tout… mais la saison se termine bien en semblant s’améliorer sur ces différents points. Soit ils ont lu mes articles, soit ils ont juste conçu ça comme un truc qu’on pouvait bingewatcher pour voir l’évolution. Pas dingue, en tout cas. Note moyenne : 15/20

The Other Two (S01) – J’ai peut-être mis un an à regarder cette courte saison 1, mais j’en suis totalement fan et je ne saurais que trop la recommander. La série me fait énormément rire à raconter les déboires d’un frère et d’une sœur adultes névrosés et perdus dans leur vie… alors que leur petit frère est une rockstar qui cartonne. C’est intelligemment écrit, bien interprété et je ris à chaque épisode. Note moyenne : 17/20

The Outpost (S02) : Avant la reprise de la série pour la rentrée, je me suis dit que ce serait peut-être une bonne chose d’enfin regarder cette fin de saison 2… La surprise fut plutôt bonne. Pour moi, la saison 2 est plus solide que la première parce que les enjeux sont un peu plus grands et parce que je n’en attends plus grand-chose. Avec ses nouveaux personnages, la série a su insuffler un second souffle à son intrigue et m’être un peu plus intéressante ! Tant mieux. Note moyenne : 14,5/20

American Horror Story – 1984 (S09) : Avec peu de temps devant moi en octobre dernier (une constante dans ma vie parfaitement), j’avais mis en pause mon visionnage de cette saison pour une seule et unique raison… Il s’agissait à mes yeux d’un slasher à voir l’été, d’un coup, pendant une chaude soirée de canicule. C’est chose faite et c’est sans regret ; il s’agit définitivement des meilleures conditions pour regarder ce qui est totalement une réécriture frisant la parodie des slashers se déroulant dans les années 80. Drôle, terrible, percutant. J’ai adoré la première partie de saison. La deuxième partie, elle, nous fait du AHS, et c’est un peu dommage. American Hors Sujet, wesh. Note moyenne : 17/20

Fin de séries

Agents of S.H.I.E.L.D (S07) – On ne pouvait rêver meilleure fin de série, je crois, toute l’équipe créative de la série s’est donnée à fond et ça se sent. Cette saison déchirait tout ! Il y a bien quelques petites choses à redire et manque que j’aurais aimé voir à l’écran, mais honnêtement, la série s’en va sur l’une de ses meilleures saisons à mes yeux, et ça me fait tellement plaisir que je ne leur en veux pas le moins du monde. J’ai même envie de revoir la série, c’est dire ! Note moyenne : 18,5/20

The Rain (S03) – Si je ne peux pas en dire autant de celle-ci, j’ai beaucoup aimé la conclusion qui était à la fois logique et pertinente. L’évolution de la série depuis la saison 1 s’est toujours dirigée vers de plus en plus de science-fiction, mais ça ne m’a pas dérangé. Les enjeux de cette saison étaient peut-être trop rapidement survolés, par contre, mais en si peu d’épisodes, ce n’est pas étonnant. L’ensemble fonctionne bien, c’est une fin solide. Note moyenne : 17,5/20

Et ce sera tout pour aujourd’hui, je n’évoque pas Lucifer, puisque la saison n’est pas terminée, n’en déplaise à Tequi 😉 Bonne soi… ouais ben bonne nuit, en fait.