Le bilan séries d’avril (et des vacances)

Salut les sériephiles,

C’est sans prévenir et l’air de rien que le mois de Mai est déjà arrivé. Et s’il nous invite à faire ce qu’il nous plaît, je dois vous avouer que j’ai déjà fait ce qu’il me plaisait le mois dernier. Pour ça, je vous propose comme chaque mois de faire le point sur les saisons terminées entre le premier et le trente avril. Vous allez voir, je n’ai pas chômé. Je profite d’ailleurs de cet article pour faire le bilan de mes vacances, comme je le fais habituellement : ce serait répétitif d’avoir deux articles bilan pour le coup.

Je suis plutôt satisfait de mes vacances sur tous les plans à vrai dire, et ça, même si je n’ai pas du tout autant avancé dans les séries Marvel que ce que j’aurais voulu. J’en ai quand même vu une de plus après tout, c’est déjà ça, et en plus, j’ai bien avancé dans mon travail tout en ayant le temps pour la vie perso, ce qui est quand même l’essentiel.

Allez, trêve de blabla, c’est parti pour le bilan que je vous ai promis !

16-3

Séries renouvelées

Les Bracelets rouges (S02)Si la saison était un peu moins bonne que la précédente, c’est probablement parce que l’effet de surprise était passé pour celle-ci. C’était toujours aussi solide en tout cas, avec une excellente interprétation de la part des acteurs et une intrigue passionnante à suivre. La série m’a légèrement moins touché qu’en saison 1, mais je serai au rendez-vous pour la saison 3. Note moyenne : 17,5/20

The Walking Dead (S09)C’est parfaitement improbable, mais cette saison 9 a réussi à secouer les choses suffisamment pour revenir au stade des premières saisons. Si elle a toujours ses petits défauts, la surprise était tellement bonne que j’ai légèrement surnoté. En un an, la série gagne donc plusieurs points sur sa note moyenne et a bien gagné en qualité. On est arrivé au point où j’attends impatiemment la prochaine saison. Une nouvelle menace, de nouveaux personnages et une nouvelle ambiance, c’est tout ce qu’il me fallait. C’était pas si dur ! Note moyenne : 17/20

God Friended me (S01)Franchement, je l’ai regardée pour l’acteur principal et parce que la bande-annonce était sympa… et je me suis retrouvé face à un excellent divertissement. J’ai dévoré chaque épisode de cette saison à la qualité quasi-toujours constante. C’est certes plein de bons sentiments, mais ça fonctionne. Note moyenne : 16/20

This is us (S03)La saison n’était pas à la hauteur émotionnelle de l’an dernier, mais j’ai bien aimé malgré tout les intrigues proposées. Il y avait surtout des rebondissements que je n’attendais pas… et la série a réussi à me faire moins aimer l’un de mes personnages préférés en le contrastant totalement. Cela dit, c’était réussi et c’est tout ce qui compte, j’imagine. Note moyenne : 16,5/20

The Magicians (S04)Si la saison était plus inégale que l’an dernier, je continue de considérer cette série comme l’une de mes préférées. Elle est juste géniale dans sa manière de présenter en permanence des intrigues complétement perchées… mais toujours totalement logiques – ou en tout cas dans la logique de la série. Et puis, la fin était absolument dinguissime ! Note moyenne : 18/20

Atypical (S02)Si j’ai un an de retard, c’est uniquement parce que je ne regarde pas cette série seul. J’ai profité de passer quelques jours de vacances avec Poluss pour enfin la regarder. La saison n’est pas aussi bien que la première, mais ça reste très solide dans l’humour. En revanche, c’est mort, je ne supporte plus Elsa ! Note moyenne : 15,5/20

13-3

Série terminée

You’re the Worst (S05)Aussitôt vue, aussitôt oubliée. Si lors de ses premières saisons, cette comédie était une de mes séries préférées, ce n’est malheureusement plus le cas pour sa fin. La chute qualitative fut terrible et continue tout au long de la série… mais elle a tout de même réussi à se conclure d’une très bonne manière, faisant honneur à son passé. C’est déjà ça. Note moyenne : 14,5/20

01-2

Sort Incertain

The Orville (S02)C’est un rare cas de série qui propose une meilleure saison 2 que sa première. Loin de tomber dans les pièges qui l’attendaient, elle a su trouver définitivement un équilibre entre série à la semaine et série aux intrigues suivies ainsi qu’un rythme efficace qui manquait encore parfois en saison 1. Note moyenne : 17/20

Osmosis (S01)Découverte Netflix du mois, je l’ai regardée parce que c’est une série française et que son synopsis me donnait vraiment envie. Malheureusement, ce synopsis ne reflétait pas spécialement l’histoire de la série qui était légèrement moins passionnante que je ne l’espérais. Ce n’était pas mauvais, mais ce n’était pas génial non plus. Note moyenne : 15,5/20

The Rookie (S01)C’est très clairement mon coup de tête du mois : j’ai vu que Felicia Day était une guest-star de l’épisode final et je me suis dit que c’était la goutte d’eau me donnant envie de la regarder. Il n’en faut pas plus pour que je me sois dit qu’il était temps de la commencer puisqu’elle me faisait de l’œil depuis septembre dernier. Je ne le regrette pas, parce que c’est un procédural plutôt sympa : la formule reste classique, mais les personnages sont bons et il y a quelques intrigues plus sérialisées. C’était parfait à dévorer. Note moyenne : 15,5/20

13

Challenge Séries

The Punisher (S01)Allez, enfin! J’ai pris mon temps pour la regarder, mais ça valait le coup de la voir, parce que c’est une bonne saison. J’ai bien accroché, même si la série a ses lenteurs. De toute manière, avec Ben Barnes, ça ne pouvait qu’être bien, non ? Il faudra voir ce que vaudra la saison 2 désormais. Note moyenne : 17/20

Jessica Jones (S02)Et voilà, je termine cet interminable article avec cette deuxième série Marvel/Netflix. La saison 2 est aussi cool que la première, avec un excellent sens de la dynamique, des répliques, du rythme. Oui, c’est Netflix, donc ça pourrait aller plus vite, c’est sûr, mais c’est une bonne série malgré tout. Je suis curieux de voir ce que donnera la saison 3 ! Note moyenne : 17/20

Douze ! Cela fait donc douze séries terminées au mois d’avril. Je ne m’étais pas rendu compte que c’était à ce point, mais je comprends mieux pourquoi mon calendrier série m’a paru si vide ces derniers temps : j’ai terminé trop de séries – d’habitude, c’est en mai que j’abuse du côté de ces statistiques.

Week-End en Séries #10 : du 3 au 5 mai

Salut les sériephiles !

Sortez vos agendas, c’est déjà l’heure de se préparer à un nouveau Week-end en séries ! Vous connaissez les règles et elles ne changent pas, donc il n’y a pas grand-chose à découvrir dans cet article… mais eh, il faut bien en passer par là pour présenter le challenge aux nouveaux et pour les défis. Cette nouvelle édition, la dixième déjà (wow) est toujours préparée en collaboration avec Ludo !

WES10.jpg

Le principe ne change pas et l’article est plein de copier-collers, pardon ! L’idée de base, qui vient de Ludo, consiste à nous gaver de séries pendant tout un week-end, dont vous aviez choisi la date dans un sondage lors de l’édition précédente.

Pour rappel, « le principe de ce challenge est assez simple : il s’agit de voir un certain nombre de minutes inédites de séries entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. C’est donc assez simple et totalement inspiré du Week-end à 1000, un challenge assez populaire qui consiste à lire 1000 pages en un WE (et oui, c’est aussi chaud que ça en a l’air). Qui dit minutes inédites dit des épisodes que vous n’avez jamais vu avant, attention ! ».

Quand ? Dès vendredi prochain, le 3 mai, à 19h, et cette édition se déroule comme toujours jusqu’au dimanche à minuit.

Pour qui ? Pour tout le monde, bien sûr, vous êtes tous invités à participer avec le hashtag  #WESéries sur Twitter ou Instagram et sur notre groupe facebook. Les réseaux sociaux sont un bon moyen de communiquer nos avancées et de rester motivés dans l’épreuve (oh cette terrible épreuve que de regarder tant d’épisodes) !

Niveaux 10.jpg

Le basique : 520 minutes ! C’est le nombre de minutes de séries à voir entre le vendredi 19h et le dimanche minuit. Cela représente 13 épisodes de 40 minutes ou 26 de 20 minutes ou 8h30 minutes (un peu moins de 3h par jour, si je pousse les statistiques à l’extrême, c’est franchement faisable et dans la moyenne nationale de temps de TV par jour !). 520 minutes et absolument aucune contrainte : vous êtes libres de regarder ce que vous voulez, parce qu’on ne l’a pas appelé basique pour le compliquer.

Je vous conseille : de vous enfiler une saison de 13 épisodes, tout simplement. Il en existe plein parce que c’est le format privilégié par les plateformes de streaming type Netflix pour permettre le bingewatching. L’occasion de se rattraper, donc ! Ce peut aussi être un bon plan de rattraper le retard accumulé ces derniers mois dans quelques séries avant la période des fins de séries.

Vous trouvez ça trop simple ? OK, alors on vous propose de valider le niveau basique avec la mention « défi » ! Keskecé ? C’est tout à fait optionnel, mais si vous voulez la mention, vous pouvez reprendre n’importe lequel des défis des éditions précédentes et le réaliser.  Les défis des anciennes éditions sont toujours accessibles sur le blog, par ici.

Le moyen : 720 minutes ! Cette fois, il s’agit de regarder 12h de séries entre vendredi et dimanche (ça veut dire 18 épisodes de 40 minutes). Vous avez toujours le choix de regarder ce que vous voulez.

Je vous conseille : d’enchaîner les mini-séries. Chaque jour, six épisodes. Là encore, c’est un format qui s’est répandu les saisons en six épisodes. Bon et puis rien n’empêche de faire 12 et 6. Voyez ce qui vous arrange ! Je me suis rendu compte ces derniers temps que ça pouvait se faire assez vite six épisodes par jour !

Vous trouvez ça trop simple ? Validez le niveau moyen, mention « défi » en regardant le défi qui vous plaît le plus dans les anciennes éditions !

Le difficile : 880 minutes de séries à voir pour le valider. Cela représente 14h50 de séries. 14h50, c’est environ une saison de 22 épisodes de 40 min. Cela ne représente qu’un tiers du temps alloué au challenge, ce qui vous laisse largement l’occasion de manger et dormir, et même de sortir. Pour rappel (et je le laisse là à chaque édition, donc vous finissez par le savoir), la première fois, j’ai validé ce niveau en passant 24h loin de chez moi avec mes meilleurs amis ! Tout est possible avec un peu de motivation (et  beaucoup d’organisation).

Je vous conseille : de vous empiffrer une saison d’un coup d’une série que vous souhaitez rattraper depuis un moment ; ou d’une que vous n’avez jamais commencé. Par exemple, j’aurais encore et toujours Blindspot en réserve si j’étais motivé…

Vous trouvez ça trop simple ? Le défi reste le même : vous pouvez choisir celui d’une ancienne édition et le faire !

Le niveau ultime : 1040 minutes ! Cela paraît inatteignable ? Vous vous trompez, ce n’est que 26 épisodes de 40 minutes environ (17h gloups !). Bon, d’accord, c’est beaucoup, mais je l’ai déjà fait, et je ne suis pas le seul : c’est donc possible, mais c’est vrai qu’il faut se prévoir pas mal de temps libre – temps libre que je n’aurais pas d’ailleurs, parce que j’ai déjà un planning de travail chargé pour ce week-end là, qui ne commencera que le samedi après-midi pour moi. Une journée et demi, ce n’est pas terrible !

Je vous conseille : dans l’idéal, deux saisons de type Netflix avec 13 épisodes. Habituellement, je donnais l’exemple de The Punisher et Jessica Jones, mais je suis enfin venu à bout de ces deux saisons ! Passons donc à Luke Cage et Iron Fist… Une le vendredi/samedi, une le dimanche, en n’oubliant pas de se faire une bonne grosse pause à un moment (perso, je privilégie le samedi quand je peux pour m’éviter l’overdose) ! C’est un gros défi de voir 1040 minutes, donc il faut aussi se ménager et se préparer : l’excès est dangereux, il faut bien penser à manger, dormir, bouger, tout ça tout ça. Je ne suis pas votre maman, vous vous connaissez mieux que moi, pensez simplement à consommer avec modération, tout ça, tout ça (bis).

Vous trouvez ça trop simple ? Tentez donc de voir les défis de ce niveau que nous avions proposé lors des éditions précédentes !

VOILÀ ! Comme les dernières fois, ma participation se retrouve donc compromise par ma vie professionnelle, à croire que c’est fait exprès (ou que je n’ai plus aucun week-end, allez savoir). En plus, c’est partiellement pour les mêmes raisons que la dernière fois… mais j’ai beaucoup plus de contraintes qu’en février, donc il est peu probable cette fois que je puisse me dégager du temps pour participer.

En tout cas, je peux déjà annoncer que je ne prévois pas le niveau ultime. J’aimerais réussir au moins à tenir le basique, et pourquoi pas le moyen. L’idée est plutôt de profiter de l’occasion pour rattraper mon retard dans des saisons déjà entamées, et malheureusement, j’en ai plusieurs en cours, justement. Avant la période des fins de saisons (et encore, on est en plein dedans!), ça peut être vraiment pas mal.

Pourquoi 10.jpg

Mes raisons ne changent pas d’une édition à l’autre, mais comme je sais que ça suscite toujours des questions et qu’on a des nouveaux à chaque édition, je les redonne ; et ça reste là aussi du copier coller malgré quelques petites modifications à chaque fois 😉

La première raison de participer à ce challenge est le PLAISIR de regarder des séries. En bon sériephile, j’ai toujours une liste longue comme le bras (pour ne pas dire comme le corps) de nouveautés à tester ou de saisons à rattraper. Ce défi est un bon moyen de m’y attaquer et c’est toujours un plaisir de savoir que je me bloque un week-end pour le faire. Chacun ses hobbies, que voulez-vous ?!

Une deuxième bonne raison de participer est de partager avec la communauté des sériephiles connectés ! Et oui, à commenter le challenge sur Facebook et Twitter, on croise les mêmes personnes à chaque édition et c’est toujours plein de sympathie. C’est cool d’accueillir de nouveaux participants, de discuter des épisodes qu’on regarde, de voir qu’on a des choses en commun avec d’autres, etc. Bref, ce challenge, c’est de la bonne humeur concentrée, un peu comme pour le Bingo Séries.

D’ailleurs, une troisième raison de participer est de réussir à se terminer le Bingo Séries si ce n’est pas déjà fait ! À l’heure où j’écris cette ligne, il me semble qu’il reste une place dans le top 3 de la grille d’anniversaire.

Comme toujours, n’hésitez pas à nous contacter si vous participez, même en cas d’échec ! Nous, ça nous fait plaisir de voir que nous ne sommes pas les seuls cinglés beaucoup trop fans de séries TV !

Et puis, « ne vous mettez pas la rate au court bouillon : n’oubliez surtout pas que le principal dans ce type de challenge, c’est de s’éclater ! Un échec sur le nombre de minutes à voir n’est pas à considérer comme un échec : vous aurez sûrement vu plus de séries que d’habitude quand même. Et ça, ça fait plaisir ! »

RDV le 3 mai à 19h !

Mes derniers coups de… #15

Salut les sériephiles,

La moitié du mois est passée, déjà, ce qui veut dire qu’il est temps pour moi de refaire un petit tour du côté de mes derniers coups ! Cela fait quelques jours que je réfléchis à ce que je vais bien pouvoir dire dans cet article, alors j’ai hâte de l’écrire, en plus. Trêve de blabla, à présent, je tente le coup de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

Résultat de recherche d'images pour "jessica jones"

Coup de Cœur : Ce point est assez facile, je le décerne directement à la saison 2 de Jessica Jones. Je me suis enfin décidé à la voir et, même si je ne l’ai pas encore terminée, je la trouve carrément trop cool. À vrai dire, j’ai même l’impression d’être plus à fond dedans que lors de la saison 1. Certes, elle a ses défauts d’écriture, qui sont ceux de Netflix, mais ça reste bien trop cool à regarder.

Coup de Mou : La diffusion des séries au moins d’avril, c’est la définition même du coup de mou. Avant un mois de mai qui va être rock’n’roll puisqu’il y aura plein de fins de saison et de retours, il faut bien constater que ce mois d’avril est une plaie ! Toutes les séries sont en pause cette semaine, et en plus, il y en a dont les saisons sont déjà terminées. C’est d’un triste !

Résultat de recherche d'images pour "punisher billy frank"Coup de Poing : Assurément, ce coup ne peut qu’aller qu’à la saison 1 de The Punisher. Les scènes de baston de la série sont hyper soignée, mais le coup de poing le plus marquant est probablement celui du dernier épisode… bon, d’accord, ceux des derniers épisodes. Evidemment la suite de ce paragraphe spoile la fin de saison, donc attention à vous, mais le combat entre Frank et Billy est tout de même super prenant. Et c’est un coup de poing qui s’avère tout aussi efficace d’un point de vue figuré, parce que la scène est super marquante.

 Coup de Blues : Après avoir publié cet article, je pense que j’enchaînerai non pas avec du boulot, mais avec le dernier épisode de la saison de The Magicians. Cette saison est passée beaucoup trop vite et j’ai autant hâte de la voir finir que peur de la finir. J’ai cru voir passer une rumeur spoiler hier avant la diffusion de l’épisode… Et puis dans tous les cas, je sais que la série va me manquer. Heureusement, j’ai les DVD et encore deux livres de la saga à terminer !

Image associée

Coup de Vieux : Faire un rewatch de Charmed, c’est bien… Mais alors par contre, bonjour les coups de vieux que je me prends ! Entre les épisodes et intrigues dont je ne me souviens pas et les acteurs tous jeunes (notamment du côté des guests parfois), je me rends compte que la série a pris quelques années. Non, franchement, Eric Dane paraît si jeune par rapport à son rôle dans Grey’s Anatomy… Et ça fait déjà quelques années qu’il n’est plus dans la série médicale non plus !

Image associée

Coup de Gueule : Ce matin, j’ai appris que la FOX annulait The Gifted. Si je ne peux clairement pas faire semblant d’être surpris, je suis bien dégoûté par la nouvelle malgré tout, parce que la saison 2 se terminait sur un cliffhanger dont j’aurais aimé connaître le fin mot. En plus, ça veut dire qu’Amy Acker disparaît une nouvelle fois de mes écrans. Je sais bien qu’elle a l’habitude d’y revenir, parfois de manière totalement improbable d’ailleurs (pas plus tard que la semaine dernière) ; mais ça me rend tout de même triste.

Résultat de recherche d'images pour "jessica jones trish i got your cray cray"

Coup de Barre : Lundi soir, Notre-Dame a pris feu. J’ai déjà écrit tout un article sur la manière dont ça m’avait pris par surprise ; mais la vérité, c’est que ça a cassé mon planning de visionnage également. Je suis à peine à la mi-saison de Jessica Jones quand je pensais sérieusement sur mon planning être capable d’avoir terminé Iron Fist, la saison suivante, ce soir. Hum.

Coup de Bol : Malgré ce coup de barre du côté des séries, j’arrive à tenir parfaitement mon planning de boulot pour l’instant, et ça, c’est déjà très cool. Je viens de me porter la poisse à écrire ça, je sais bien, mais j’y crois ; je vais le tenir jusqu’au bout et pouvoir passer une partie de la deuxième semaine de vacances à être… ben en vacances, pardi.

Résultat de recherche d'images pour "the rookie pilot"

Coup de Tête : Hier, j’ai commencé la saison 1 de The Rookie. Et promis, ce n’est même pas en prévision de ce coup que je l’ai fait, c’était vraiment sur un coup de tête, à cause d’un post insta et à cause d’une flemme monstre. Si la série n’a pas tout à fait tout ce qu’il faut pour me plaire, elle me remotive dans une idée que j’avais depuis quelques temps : celle d’arrêter de tout critiquer à fond sur le blog. Je vais donc la continuer sans faire la critique de chaque épisode, je pense. En revanche, je pense tout de même noter chaque épisode et donner mon petit avis dessus après visionnage. Bref, je compte me contenter de l’intro de chaque épisode – et comme ça, ça ne m’empêche pas de me consacrer plus longuement à certains épisodes aussi. On verra en fin de saison si j’ai envie d’en faire aussi un 500 mots. Et si cette nouvelle formule me convient, il y a des chances que d’autre séries y passent (Blindspot, notamment, depuis le temps que j’en parle). Je sais, je sais, rien d’autre que moi ne me force à écrire des articles ; laissez-moi faire un compromis avec moi-même !

Résultat de recherche d'images pour "manifest"

Coup de Théâtre : Manifest est renouvelée ! Je m’attendais tellement à ce qu’elle soit annulée que j’ai du mal à y croire. Comme pour The Gifted, je sais bien que nous ne sommes pas nombreux à être fan… mais bon, ça m’aurait encore plus embêté qu’elle soit annulée celle-ci, parce que son intrigue est vraiment prenante et son cliffhanger avait totalement redéfini mes attentes par rapport à la série. C’était une grosse fin, avec une révélation totalement imprévue. Et pourtant, j’ai l’habitude de les voir venir ces rebondissements !

Résultat de recherche d'images pour "how to get away with murder harassment"

Coup Tordu : Une ex-machiniste de How to get away with Murder porte plainte contre ABC pour discrimination sexuelle, balançant fort sur l’ambiance malsaine qui règnerait en coulisses, notamment à cause de Bryan Thomas, directeur de la production. Si ce n’est malheureusement qu’à moitié étonnant pour un plateau de tournage américain, je trouve que c’est tordu parce que je ne m’attendais pas à ça d’une série estampillée Shonda Rhimes. Certes, Grey’s a connu ses nombreux déboires, mais les scripts de ces séries sont tellement dans la bien-pensance et l’ouverture sur le monde qu’il est assez dingue de se dire qu’en coulisses, c’est comme partout ailleurs. Allez, y a encore du boulot à faire en 2019, ça m’énerve… Surtout qu’on ne sait pas encore si la série sera renouvelée ou non.

Coup de Pub : Je ne savais pas trop quoi dire dans ce coup, alors eh, vous saviez que Camille Cottin avait décroché un nouveau rôle dans une série ? C’est pour Canal + qu’elle va interpréter le rôle principal de Mouche, une série qui est l’adaptation de Fleabag, série anglaise dispo sur Netflix. Si l’originale ne m’a jamais tenté, la version française risque fort de me faire craquer, parce que j’adore Camille Cottin !

Résultat de recherche d'images pour "camille cottin"

Coup de Grâce : Pour une fois, c’est du côté cinéma qu’il se tiendra : alors que Netflix vient tout juste de mettre en ligne Psychose, j’apprends que la plateforme retirera en mai Pulp Fiction. Les deux films font partie de mon poster des 100 films à voir avant de mourir, alors ça me soule, ça veut dire qu’il faut que je les vois rapidement… Surtout que les Kill Bill aussi vont y passer ! Un nouveau film à voir, pour trois à voir avant leur disparition, c’est malin. Et puis, ce n’est pas comme si j’avais les versions longues du Seigneur des Anneaux qui m’attendaient. Qu’importe : je vais d’abord commencer par revoir Avengers Infinity War, avant la sortie d’Endgame dont il sera bientôt question sur le blog !

Vus cette semaine #15

Ce RDV se contente de reprendre l’ensemble de mes avis sans spoiler sur les épisodes vus au cours de la semaine. C’est donc un simple copier-coller de ce qui se trouve déjà dans la colonne de gauche et qui est mis à jour quotidiennement. Le titre de chaque épisode mène à la critique plus complète et avec spoilers. Les épisodes sont reclassés par ordre chronologique de diffusion, en J+1… 

Mardi

Shadowhunters – S03E17 – Heavenly Fire – 14/20
Je dois avouer que je n’étais pas du tout motivé pour regarder cet épisode, mais je ne m’en suis rendu compte qu’une fois devant quand je me suis senti plus fatigué qu’autre chose. C’est gênant quand c’est comme ça : je ne regarde que d’un œil… Bon après, avec cette série, on sait tous que c’est suffisant quand même. L’épisode était bien, mais ce n’était pas leur meilleur du tout.

Jeudi

The Magicians – S04E12 – The Secret Sea – 19/20
Nooooon ! Toutes les pièces du puzzle se sont enfin emboitées dans cet épisode : plus aucun mystère à présent, on sait vers quoi se dirige le dernier épisode et on comprend à peu près pourquoi l’intrigue est allée dans tant de directions différentes. Maintenant, il ne reste plus qu’à conclure la saison la semaine prochaine, mais moi, j’aurais envie que ça continue encore longtemps, je ne suis pas prêt à ce que ça se termine déjà. Heureusement que la série est renouvelée !

Vendredi

In the Dark – S01E02 – Mommy Issues – 16/20
De l’humour, des sous-intrigues sympathiques et un bon mystère général permettent de confirmer ce que j’avais pensé du pilot : on a là une série qui tient juste assez la route pour être un très bon divertissement. Comme je n’en attendais pas tant d’une série CW, je suis plutôt content de ce que ça donne !
Station 19 – S02E13 – The Dark Night – 16/20
Des guests que j’adore aident beaucoup cet épisode à se démarquer des autres, mais je me rends compte aussi que plusieurs intrigues relationnelles de la série ont réussi à me convaincre dernièrement, du coup, je suis curieux de voir ce qu’ils vont nous proposer par la suite pour la fin de saison.
Grey’s Anatomy – S15E21 – The Good Shepherd – 18/20
Difficile de noter cet épisode, parce que d’un côté, je l’ai trouvé moins bon que beaucoup d’épisodes dans son rythme, de l’autre, je l’ai trouvé brillant dans son écriture parce qu’il éclaire beaucoup d’aspects restés un peu trop flous ces neuf dernières années. Et puis, cela faisait longtemps que je ne m’étais pas autant investi dans un épisode d’une série, je n’ai quasiment pas pris de notes devant tellement j’étais happé par ce qu’il se passait. C’est donc qu’il y avait une sacrée qualité, notamment dans les dialogues.
The Orville – S02E12 – Sanctuary – 17/20
Franchement, ça partait mal pour cet épisode que je trouvais trop prévisible dans son premier quart d’heure. Et puis, d’un coup, c’est parti à toute vitesse comme ils savent si bien le faire cette saison. L’intrigue étend encore un peu plus l’univers de la série, tout en se fondant toujours sur ce que l’on savait déjà. C’est donc efficace à tous les points de vue : c’est un épisode unitaire intéressant, mais qui a aussi un impact sur le long terme. Tout ce que j’aime, quoi – et je ne vous parle même pas des guests stars d’exception.

Challenge Séries 2019 – The Punisher

Bien que la série ne puisse toujours pas compter officiellement dans mon challenge, je l’ai rattrapée encore cette semaine de manière à être à jour de manière définitive dans les séries Marvel/Netflix, qui font autrement toutes parties de mon challenge, alors voilà :

S01E08 – Cold Steel – 16/20
Une fois de plus, cet épisode se concentre surtout sur la dynamique entre les différents personnages, faisant avancer bien lentement les différentes intrigues. D’ailleurs, je dirais même trop lentement. Heureusement, la fin d’épisode est suffisamment bonne pour remonter le niveau en flèche et permettre à l’épisode d’atteindre une note confortable, même si j’aime de moins en moins le personnage de Frank.
S01E09 – Front Toward Enemy – 19/20
C’est de manière explosive que cet épisode parvient à réinstaurer une bonne tension pour la série, avec une intrigue mise de côté dans l’épisode précédent. Bizarrement, cette intrigue qui me blasait jusque-là m’a passionné, parce que le suspense est là, l’écriture est excellente et l’ensemble particulièrement prenant. Difficile de ne pas être à fond dans cet épisode.
S01E10 – Virtue of the Vicious – 20/20
Oh, voilà une vraie réussite : le schéma choisi pour le scénario est un schéma que j’ai tendance à détester habituellement, mais là, chaque pièce du puzzle s’emboîte tellement parfaitement que cela nous offre une cinquantaine de minutes nous laissant à bout de souffle. Beaucoup de révélations sont faites, beaucoup d’avancées sont proposées et c’est de loin les meilleurs moments de la saison. Je suis curieux d’en voir les retombées à présent.
S01E11 – Danger Close – 17/20
Les éléments se mettent tous en place, un à un, pour mener à ce qui sera la fin de saison. On sent qu’il ne manque plus grand-chose pour conclure les intrigues entamées et j’attends beaucoup de la manière dont tout ça va se terminer, parce que ça a mis le temps à se construire, alors il faut que ce soit génial maintenant !
S01E12 – Home – 16/20
Dans l’ensemble, c’était long et trop bavard, et même l’excellente fin d’épisode ne parvient pas à tout leur pardonner. Je m’attendais à plus d’action, mais finalement le choix est fait de privilégier la tension dramatique. Cela met du temps à vraiment fonctionner, même si je reconnais que l’épisode est marquant et qu’il y a pas mal de moments de celui-ci qui me resteront en tête.
S01E13 – Memento Mori – 18/20
Ce n’est pas leur meilleur épisode, mais c’était une sacrée conclusion de saison, même si je connais assez les comics pour avoir vu venir la décision finale de cet épisode. C’est une fin de saison réussie, qui boucle bien l’histoire. J’en profite : c’est rare avec les séries Marvel/Netflix, et il va maintenant falloir que je passe à des séries qui n’auront pas de vraie fin…

Et pour bien faire les choses, j’ai naturellement enchaîné avec Jessica Jones :

S02E01 – AKA Start at the Beginning – 20/20
Oh, je sens que ça va être une saison de malade ! Pourquoi ai-je tant attendu avant de reprendre cette série, honnêtement ? Je surnote légèrement tant je suis content de retrouver les personnages de Jessica et Malcolm. Les répliques sont percutantes et l’intrigue de la saison se met progressivement en place. Je suis à fond dedans, en tout cas et j’ai hâte de continuer…
S02E02 – AKA Freak Accident – 17/20
L’intrigue principale avance vite et bien, avec des connexions qui se font et des rebondissements quelque peu surprenants. En revanche, tout n’est pas encore lié dans cette saison, et ça me pose quelques problèmes pour la cohérence globale, d’où les points en moins. Après, ça reste bien trop cool comme série.
S02E03 – AKA Sole Survivor – 17/20
Les épisodes sont longs, mais franchement, c’est une série passionnante à suivre. Je trouve qu’on est pour l’instant loin de la complexité d’autres séries Netflix/Marvel ; l’intrigue se suit vraiment toute seule. En plus, j’aime vraiment une grande majorité des personnages, alors ça aide à ne pas décrocher, et ça, c’est plutôt nécessaire pour s’éviter des problèmes de compréhension.
S02E04 – AKA God Helps the Hobo – 17/20
La qualité reste constante, et c’est une bonne chose. Je suis investi dans cette saison et je trouve qu’elle fonctionne vraiment bien, mais les épisodes sont tellement construits sur un schéma similaire que je ne sais plus quoi dire dans ces introductions sans spoilers : je ne peux que me répéter, là où eux ne le font pas en restant toujours surprenant. Si ça, ce n’est pas un gage de qualité.
S02E05 – AKA The Octopous – 18/20
Cette saison continue et les épisodes respectent vraiment tous l’exact même schéma. Seulement, cette fois, les liens entre les différentes intrigues sont un peu plus clairs et les avancées des différentes relations entre personnages plus intéressantes. J’ai vraiment aimé les rebondissements de l’épisode qui mènent à de bonnes révélations et un cliffhanger qui donne envie de continuer.

> Vus en 2019