Mes cinq séries françaises préférées

Salut les sériephiles,

Il est l’heure pour moi de me concentrer sur un nouveau TFSA qui m’a donné du fil à retordre : Tequi nous demande cette semaine de parler de nos séries françaises préférées. Si ça me donne du fil à retordre, c’est parce que je suis un mauvais compatriote et que je n’en regarde pas tant que ça. Et le peu que je regarde est de qualité quand même très variable, ce qui complique la donne.

Voir aussi : Mes cinq nouveautés préférées du premier semestre 2022


  1. Missions

Une équipe d’astronautes est envoyée sur Mars pour porter secours à la toute première équipe à s’y être rendue, disparue en cours de route.

Missions (S01) – Just One More EpisodeIl me reste une saison à voir, mais la saison est plus courte heureusement, alors j’ai bon espoir de prendre le temps de la voir prochainement. En attendant, ça reste une très bonne série française qui a le mérite de proposer une aventure de science-fiction. C’est suffisamment rare dans le paysage français pour être souligné, et même si ça me demandait toujours de me réadapter au fait que ça parle français, le mystère était bon. La série est trop peu connue et mérite d’être vue.

Voir aussi : Les meilleures séries dans l’espace


  1. Plus Belle la Vie

La vie des habitants du quartier du Mistral à Marseille.

https://www.stars-actu.fr/wp-content/uploads/2019/01/pblv-plusbellelavie-2019.jpgJ’ai beaucoup hésité sur la place à donner à la série. Concrètement, je ne pouvais pas l’exclure du top, car c’est la série que j’ai regardé le plus longtemps. J’ai environ onze mois de retard et la série s’approche de sa fin tellement elle était à bout de souffle depuis quelques temps. Cependant, si la qualité s’est nettement dégradée en cours de route et que les intrigues ou jeux d’acteurs n’ont pas toujours été au rendez-vous, le feuilleton quotidien a mérité sa place dans ce top pour des périodes et intrigues vraiment marquantes – la tromperie du mari de Johana avec Blanche, l’intrigue de l’éboulement du gymnase, celle de l’Enchanteur, tout ce qui touche Victoire ou même les débuts de Samia/Boher, en passant par, évidemment, l’évolution du personnage de Tom… Beaucoup de moments font de cette série une bonne série française, aussi critiquée soit-elle.

Voir aussi : L’annulation de Plus Belle la vie et moi


  1. Les bleus, premiers pas dans la police

La vie de jeunes policiers intégrant pour la première fois la police.

Les Bleus, premiers pas dans la police, Série TV, 2006-2009 | Crew UnitedLa série avait tout plaire, avec une équipe de jeunes acteurs brillants – la série a révélé Elodie Yung, à la tête aujourd’hui de The Cleaning Lady – et un synopsis très à la mode, pas sans rappeler Grey’s Anatomy, mais dans la police. Difficile de ne pas penser à la série aussi quand vingt ans plus tard, ABC se lance dans Quantico puis The Rookie… Bref, une série française qui a réussi à marquer son époque, et pas qu’un peu, avec des intrigues géniales, des scènes hyper marquantes (la nuit je mens) et un renouvellement de casting souvent réussi. A redécouvrir, vraiment, ne serait-ce que pour cette habileté à s’adapter à une production subissant de nombreux changements.

Voir aussi : The Cleaning Lady (S01)


  1. Dix pour Cent

Le quotidien des agents de stars de l’agence ASK.

Dix pour Cent – S04E05 – Just One More EpisodeTrop courte, aujourd’hui copiée à l’internationale, mais bien trop excellente pour être ignorée, Dix pour Cent est une véritable pépite du service publique. Avec des répliques cultes ou tranchantes, des personnages inégalables (Andrea en tête, bien sûr, mais aussi Noémie ou Hervé) et hilarants, des intrigues perchées et surtout une particularité remarquable : celle de faire intervenir de grands acteurs français mettant en scène leur vie. Enfin, acteurs français… Ils ont réussi à avoir en guest Sigourney Weaver tout de même ! Et la série a contribué à révéler au monde entier le talent de Camille Cottin. Vraiment incroyable et efficace de bout en bout concernant l’humour, la série s’est parfois perdue dans son intrigue, mais ça n’a jamais été grave.

Voir aussi : Call my Agent The Musical?!!!


  1. Les Bracelets Rouges

Le quotidien des enfants malades d’un service hospitalier, unis par les bracelets rouges du bloc opératoire.

Les Bracelets rouges – S03E08 – Just One More EpisodeLe synopsis ne donne pas envie, je sais. Cela paraît improbable que la série soit première avec un tel résumé, d’ailleurs. Cela m’embête de lui donner la première place pour une autre raison : il s’agit du remake d’une série espagnole, et c’est loin d’en être le premier remake (Red Band Society, par exemple)… mais ce n’est pas grave, on va faire fi du manque d’originalité car la série était brillante, tout simplement. Les meilleurs ingrédients de la version espagnole se retrouvent ici avec en plus la capacité de proposer de bonnes répliques et un vrai sentiment que ça se passe dans un service hospitalier français. Je l’ai dit pendant toute la diffusion de la série : je ne suis pas entièrement neutre sur le sujet pour avoir passé enfant quelques nuits à l’hôpital, mais au-delà même de ça, je trouve que la série a révélé d’excellents acteurs et a réussi à conserver le ton du livre dont elle s’inspire : on n’est jamais dans le pathos malgré le sujet, et au contraire même, la série parvient à donner le sourire. Et je ne vous parle même pas de ses autres qualités, comme la musique par exemple, parce que ça va finir par être trop long comme article !

Voir aussi : Piqûre de rappel pour Les Bracelets Rouges


Enfin, je ne peux pas terminer cet article sans citer également la géniale Fais pas ci, fais pas ça. Si elle n’est finalement pas dans la liste, c’est parce qu’elle s’est un peu perdue en cours de route, je dirais aux alentours de la saison 5 ou 6, à trop se concentrer sur les parents (excellents cependant) plutôt que les enfants. On aurait pu avoir mieux… mais eh, je les aime quand même les Bouley et les Lepic !

Voir aussi : Fais pas ci, fais pas ça, LA comédie française à (re)voir

Sinon, j’ai bien sûr retiré du lot les webséries, mais il y en a d’excellentes qui sont à voir, hein – Ulysse, Preview, Le Visiteur du futur (qui revient en septembre au cinéma, comme annoncé en… 2018 !!). Je n’oublie pas non plus les programmes courts qu’étaient Bref, Connasse ou même Kaamelott. Depuis, cette dernière a eu tendance à s’éterniser un peu trop et les dernières saisons font que je ne peux pas la citer ici, mais bon, elle rejoint les rangs d’autres séries que j’aimais beaucoup sans être dans le top, comme, par exemple au hasard… Léa Parker.

Non vraiment, la production française, c’est parfois quelque chose quand même…

Voir aussi : J’ai tout oublié de Kaamelott, bordel !

Les persos préférés représentant le droit et la justice (et la loi)

Salut les sériephiles,

Allez, j’évite de prendre autant de retard que la semaine dernière (et probablement que la semaine prochaine) et je me lance tout de suite dans mon TFSA sur les personnages représentant l’autorité et la loi, en faisant le même « hors sujet » que tout le monde, parce que Tequi voulait qu’on parle de juges et que tout le monde a fait sur les policiers.

Et ça me donne encore plus de fil à retordre que celui sur les hors-la-loi, parce que j’aime les hors-la-loi, mais pas tellement les autorités, apparemment. C’est gênant tout ça… D’autant plus que j’ai aussi voulu me fixer sur les séries non-fantastiques, ou en tout cas mettant en scène des humains, ce qui limitait encore les possibilités. Puis à chaque fois, j’aimais pas les personnages quoi, ou alors on était sur des séries comme Quantico ou Agents of S.H.I.E.L.D où les personnages sont dans l’illégalité les ¾ du temps, donc v’là l’exemple de représentation de la loi.

Je pense que ça veut probablement dire quelque chose de moi, tout ça, ou au minimum des séries que j’aime. Si je ne regarde pas de séries procédurales, ce n’est pas pour rien… et ce n’est pas pour rien si je trouve Kara complétement insupportable dans Supergirl !

Image result for maggie sawyer

  1. Maggie Sawyer (Supergirl)

Quelle transition magistrale, pas vrai ? J’ai aimé l’introduction du personnage de Maggie, que l’on voyait souvent sur le terrain où elle était une flic plus réaliste que Kara-mère-la-morale et où je la trouvais marrante dans sa relation avec Alex. Après, la série est partie en vrille en oubliant progressivement qu’elle était flic et en ne la mettant plus que dans des scènes au DEO où elle n’avait rien à faire et dans des scènes où elle n’était que la copine d’Alex et basta. Du grand gâchis qui la fait arriver en cinquième position.

Image result for ortega

  1. Ortega (Altered Carbon)

Même si j’ai bugué sur son nom pendant tout mon visionnage (me persuadant qu’elle s’appelait Bortega, allez savoir pourquoi), Ortega est une flic qui représente la loi et la justice dans un monde futuriste où l’argent a pris le pouvoir. À ne pas vouloir s’offrir la technologie pour rester aussi pure que possible, elle se démarque rapidement dans la série ; qui prend le temps de développer ses origines catholiques et ses mauvaises fréquentations lorsqu’elle rencontre Takeshi. Un personnage haut en couleurs et tout à fait dans les cordes de ces personnages que j’adore.

Image result for haven tv show

  1. Audrey Parker (Haven)

Bon, OK, une certaine tendance commence à se dessiner dans mes choix, je sais, mais quand cette agent du FBI débarque à Haven, elle ne sait pas encore dans quel merdier elle s’est foutue. J’ai adoré les cinq saisons de la série, et j’ai adoré le personnage d’Audrey qui a tenté tout du long de garder une certaine représentation de la loi. Pas toujours gagné !

Image result for Olivia dunham

  1. Olivia Dunham (Fringe)

D’une agent du FBI à l’autre, il n’y a qu’un pas (un peu de terre, de l’aube à la fin du jour, de l’amitié à l’amouuuuuur) que je n’hésite pas à franchir, parce qu’Olivia est géniale et représente totalement la loi. Elle fait partie de ces rares personnages qui me font aimer l’autorité et la justice, donc elle méritait parfaitement sa place ici. Et puis, c’est Olivia, quoi, je l’aimais bien, puis un jour, il y a eu Folivia et c’en était fini de moi, j’étais totalement conquis par le jeu d’Anna Torv. C’était inévitable, j’imagine.

Image result for laura les bleus elodie yung

  1. Laura Maurier (Les Bleus)

J’avoue tout, il y a une part de troll à remettre Elodie Yung dans ce TFSA qui répond un peu à celui que j’ai écrit hier où le personnage d’Elektra avait sa place… Mais au-delà de ça, je trouve qu’on ne parle pas assez du génie qu’était cette série (avec deux actrices se faisant une carrière aux USA derrière quand même). Je les aimais tous, mais Laura avait mes faveurs pour son sale caractère. Étonnamment, j’ai trouvé que la série parvenait à s’en tirer même en son absence dans la dernière saison, mais c’était quand même trop cool quand elle était là.

Image result for mike the following

Bon, dans tout ça, on se retrouve encore qu’avec des femmes, comme dans mon top des personnages préférés de ces quatre derniers mois. Pourtant, j’ai quand même songé à Mike Ross (Suits, mais il est totalement dans l’illégalité dès le pilote), Ryan de Station 19 ou surtout Carlos de Continuum et Mike de The Following… mais ils ne faisaient pas le poids. J’ai aussi mis de côté Rebecca Locke de The Inside et Joana de Burden of Truth, la première parce que je ne me souviens plus assez, la deuxième parce que je n’ai pas terminé la saison. C’est aussi pour ça que je ne cite pas Blindspot d’ailleurs.

Bon week-end à tous !