Mes cinq séries françaises préférées

Salut les sériephiles,

Il est l’heure pour moi de me concentrer sur un nouveau TFSA qui m’a donné du fil à retordre : Tequi nous demande cette semaine de parler de nos séries françaises préférées. Si ça me donne du fil à retordre, c’est parce que je suis un mauvais compatriote et que je n’en regarde pas tant que ça. Et le peu que je regarde est de qualité quand même très variable, ce qui complique la donne.

Voir aussi : Mes cinq nouveautés préférées du premier semestre 2022


  1. Missions

Une équipe d’astronautes est envoyée sur Mars pour porter secours à la toute première équipe à s’y être rendue, disparue en cours de route.

Missions (S01) – Just One More EpisodeIl me reste une saison à voir, mais la saison est plus courte heureusement, alors j’ai bon espoir de prendre le temps de la voir prochainement. En attendant, ça reste une très bonne série française qui a le mérite de proposer une aventure de science-fiction. C’est suffisamment rare dans le paysage français pour être souligné, et même si ça me demandait toujours de me réadapter au fait que ça parle français, le mystère était bon. La série est trop peu connue et mérite d’être vue.

Voir aussi : Les meilleures séries dans l’espace


  1. Plus Belle la Vie

La vie des habitants du quartier du Mistral à Marseille.

https://www.stars-actu.fr/wp-content/uploads/2019/01/pblv-plusbellelavie-2019.jpgJ’ai beaucoup hésité sur la place à donner à la série. Concrètement, je ne pouvais pas l’exclure du top, car c’est la série que j’ai regardé le plus longtemps. J’ai environ onze mois de retard et la série s’approche de sa fin tellement elle était à bout de souffle depuis quelques temps. Cependant, si la qualité s’est nettement dégradée en cours de route et que les intrigues ou jeux d’acteurs n’ont pas toujours été au rendez-vous, le feuilleton quotidien a mérité sa place dans ce top pour des périodes et intrigues vraiment marquantes – la tromperie du mari de Johana avec Blanche, l’intrigue de l’éboulement du gymnase, celle de l’Enchanteur, tout ce qui touche Victoire ou même les débuts de Samia/Boher, en passant par, évidemment, l’évolution du personnage de Tom… Beaucoup de moments font de cette série une bonne série française, aussi critiquée soit-elle.

Voir aussi : L’annulation de Plus Belle la vie et moi


  1. Les bleus, premiers pas dans la police

La vie de jeunes policiers intégrant pour la première fois la police.

Les Bleus, premiers pas dans la police, Série TV, 2006-2009 | Crew UnitedLa série avait tout plaire, avec une équipe de jeunes acteurs brillants – la série a révélé Elodie Yung, à la tête aujourd’hui de The Cleaning Lady – et un synopsis très à la mode, pas sans rappeler Grey’s Anatomy, mais dans la police. Difficile de ne pas penser à la série aussi quand vingt ans plus tard, ABC se lance dans Quantico puis The Rookie… Bref, une série française qui a réussi à marquer son époque, et pas qu’un peu, avec des intrigues géniales, des scènes hyper marquantes (la nuit je mens) et un renouvellement de casting souvent réussi. A redécouvrir, vraiment, ne serait-ce que pour cette habileté à s’adapter à une production subissant de nombreux changements.

Voir aussi : The Cleaning Lady (S01)


  1. Dix pour Cent

Le quotidien des agents de stars de l’agence ASK.

Dix pour Cent – S04E05 – Just One More EpisodeTrop courte, aujourd’hui copiée à l’internationale, mais bien trop excellente pour être ignorée, Dix pour Cent est une véritable pépite du service publique. Avec des répliques cultes ou tranchantes, des personnages inégalables (Andrea en tête, bien sûr, mais aussi Noémie ou Hervé) et hilarants, des intrigues perchées et surtout une particularité remarquable : celle de faire intervenir de grands acteurs français mettant en scène leur vie. Enfin, acteurs français… Ils ont réussi à avoir en guest Sigourney Weaver tout de même ! Et la série a contribué à révéler au monde entier le talent de Camille Cottin. Vraiment incroyable et efficace de bout en bout concernant l’humour, la série s’est parfois perdue dans son intrigue, mais ça n’a jamais été grave.

Voir aussi : Call my Agent The Musical?!!!


  1. Les Bracelets Rouges

Le quotidien des enfants malades d’un service hospitalier, unis par les bracelets rouges du bloc opératoire.

Les Bracelets rouges – S03E08 – Just One More EpisodeLe synopsis ne donne pas envie, je sais. Cela paraît improbable que la série soit première avec un tel résumé, d’ailleurs. Cela m’embête de lui donner la première place pour une autre raison : il s’agit du remake d’une série espagnole, et c’est loin d’en être le premier remake (Red Band Society, par exemple)… mais ce n’est pas grave, on va faire fi du manque d’originalité car la série était brillante, tout simplement. Les meilleurs ingrédients de la version espagnole se retrouvent ici avec en plus la capacité de proposer de bonnes répliques et un vrai sentiment que ça se passe dans un service hospitalier français. Je l’ai dit pendant toute la diffusion de la série : je ne suis pas entièrement neutre sur le sujet pour avoir passé enfant quelques nuits à l’hôpital, mais au-delà même de ça, je trouve que la série a révélé d’excellents acteurs et a réussi à conserver le ton du livre dont elle s’inspire : on n’est jamais dans le pathos malgré le sujet, et au contraire même, la série parvient à donner le sourire. Et je ne vous parle même pas de ses autres qualités, comme la musique par exemple, parce que ça va finir par être trop long comme article !

Voir aussi : Piqûre de rappel pour Les Bracelets Rouges


Enfin, je ne peux pas terminer cet article sans citer également la géniale Fais pas ci, fais pas ça. Si elle n’est finalement pas dans la liste, c’est parce qu’elle s’est un peu perdue en cours de route, je dirais aux alentours de la saison 5 ou 6, à trop se concentrer sur les parents (excellents cependant) plutôt que les enfants. On aurait pu avoir mieux… mais eh, je les aime quand même les Bouley et les Lepic !

Voir aussi : Fais pas ci, fais pas ça, LA comédie française à (re)voir

Sinon, j’ai bien sûr retiré du lot les webséries, mais il y en a d’excellentes qui sont à voir, hein – Ulysse, Preview, Le Visiteur du futur (qui revient en septembre au cinéma, comme annoncé en… 2018 !!). Je n’oublie pas non plus les programmes courts qu’étaient Bref, Connasse ou même Kaamelott. Depuis, cette dernière a eu tendance à s’éterniser un peu trop et les dernières saisons font que je ne peux pas la citer ici, mais bon, elle rejoint les rangs d’autres séries que j’aimais beaucoup sans être dans le top, comme, par exemple au hasard… Léa Parker.

Non vraiment, la production française, c’est parfois quelque chose quand même…

Voir aussi : J’ai tout oublié de Kaamelott, bordel !

Sigourney Weaver (#116)

Salut les sériephiles,

On est dimanche soir, il est donc temps pour moi de faire le point sur ce que j’ai vu cette semaine histoire de trouver une performance qui soit vraiment remarquable. Et si j’ai vu moins de choses ces sept derniers jours, il y a une actrice qui sort clairement du lot, même si ce n’est pas exactement une actrice de série habituellement.

Sigourney Weaver Waving GIF - SigourneyWeaver Waving Wave - Discover & Share GIFs

La performance de la semaine :
Sigourney Weaver

La série concernée : Dix pour Cent
L’épisode : S04E05 – Sigourney- 19/20


Pourquoi Faut-il vraiment la présenter ? Cette actrice est un véritable monument, tout simplement, et la voir débarquer dans une série française, c’était parfaitement inattendu. Inattendu, oui, mais réussi, parce qu’elle a tout déchiré avec un français parfait. Rien que pour ça, j’étais bluffé : contrairement à un certain nombre d’américains dans les films ou séries, elle n’avait pas un accent hyper marqué. C’est tellement difficile de ne pas avoir d’accent quand on parle une langue étrangère, ça me bluffe toujours. Et on ne peut pas en dire autant de Camille Cottin par exemple (même si je la soupçonne d’avoir volontairement appuyé un accent franchouillard).

dix pour cent | Tumblr

Au-delà de ça, son rôle dans l’épisode était… détonnant, on va dire. Elle jouait son propre rôle et un fort caractère, mais elle marquait tous les points dans mon cœur avec celui-ci, puisqu’elle insistait pour jouer le rôle d’une cougar, histoire de bien montrer que le sexisme était franchement de mise en France comme à Hollywood. Je ne peux que dire oui face à ce genre de rôle.

Quand ça enchaîne ensuite sur une scène où elle montre qu’elle ne veut pas être considérée comme grabataire parce qu’elle a 70 ans et qu’on la voit se taper sa meilleure danse – certes avec une doublure par moments, mais il faut voir le script où elle nous fait une roue aussi ! – en gardant le sourire, je suis bluffé tout simplement. C’est là qu’on voit que le sport perpétuel des acteurs américains toujours plus ou moins au régime et en routine sport peut porter ses fruits. Parce que moi, j’ai quarante ans de moins et je ne garde pas le sourire si je dois faire ça, croyez-moi. J’adore danser, hein, mais les chorégraphies et moi, ça fait 15 !

Les gifs de cette série se faisant rare, merci à la personne qui a posté tout ça sur son tumblr, juste ici.


4 Sigourney Weaver Gifs - Gif AbyssVue aussi dans : Au risque de me répéter, faut-il vraiment la présenter ? Ghostbuster, Alien, Avatar, cette actrice est une référence du cinéma américain, tout simplement. Je l’ai adorée dans Prayers for Bobby, côté série, on l’avait vue récemment dans The Defenders et concrètement, elle est absolument partout, étant parfois même gage de qualité sur un script. Son rôle que je préfère ? Eh, elle fait une apparition surprise dans un de mes films préférés, mais comme c’est une surprise, je n’ai pas envie d’en parler ici, même si le film date de 2011. Bref, elle a une carrière gigantesque, il n’y a que l’embarras du choix !

Who Plays Alexandra on The Defenders? | POPSUGAR Entertainment


L’info en + : Malgré son rôle dans Dix pour cent où elle prêche un très bon féminisme et une indépendance évidente vis-à-vis des hommes, tapez son nom sur Google et les premiers articles que vous verrez… concerneront son mariage, parce qu’il est tout de même important de savoir avec qui elle est mariée depuis trente-six ans. Je trouve ça dingue, en 2020, que ce soit la seule chose qui intéresse.

De mon côté, je trouve ça bien plus dingue de savoir que Sigourney Weaver a accepté de jouer dans la série sans même lire le script, juste parce qu’elle en était fan. Oui, la série étant diffusée également sur Netflix, elle a une bonne popularité mondiale… y compris auprès d’une actrice d’une telle renommée, qui en avait vu tous les épisodes avant de débarquer à Paris début 2020 pour le tournage. Chapeau bas. Après, elle a tout de même insisté pour faire changer le script, et pas qu’un peu si on l’en croit : elle devait draguer des hommes jeunes à l’origine ; et on a tout de même autre chose dans l’épisode tel qu’il a été diffusé. Tant mieux, je pense que ça m’a beaucoup plus intéressé dans ce sens-là !

dix pour cent | Tumblr


Voir aussi : Les performances des semaines précédentes

Fais pas ci, fais pas ça : LA comédie française à (re)voir

Salut les sériephiles !

Je n’ai toujours pas percé le mystère du nombre de vues sur l’article de la saison 9 de Fais pas ci, fais pas ça ces dernières semaines*, mais ça a continué hier alors je me suis dit que c’était également l’occasion de revenir sur l’ensemble de la série, comme je n’en ai critiqué que les saisons 8 et 9.

Si vous ne connaissez pas la série, il faut savoir qu’elle raconte le quotidien de deux familles que tout oppose mais qui vivent à Sèvres et sont voisines. D’un côté, les Lepic, avec ses parents, Renaud et Fabienne conservateurs, de droite. Lui travaille pour les Robinet Binet et elle est mère au foyer. Ils ont quatre enfants : Christophe, qui s’apprête à passer le bac mais préfère dormir, Soline, plutôt brillante, Charlotte, très discrète, et le petit dernier, Lucas, tout juste à trois ans.

Image result for famille lepic

De l’autre côté, les Bouley, une famille recomposée, plutôt à gauche et aux parents plutôt décomplexés. La famille se compose de Denis, toujours entre deux petits boulots, Valérie, qui assure les revenus de la famille en agence de pub, Tiphaine, la fille de Valérie elle aussi sur le point de passer le bac et enfin Eliott, le collégien futé et un peu trop mature pour son âge.

Image result for famille bouley

Tout ce joyeux petit monde accepte, au moins en saison 1, de participer à un documentaire racontant leur quotidien.

Vous hurlez au plagiat de Modern Family ? Raté. C’est même plutôt l’inverse, Modern Family s’inspirant largement de la série française… mais sans en être officiellement une adaptation. Je n’ai jamais accroché à la version américaine, car je m’étais trop marré devant la production française et je suis content que la série abandonne le documentaire pour les autres saisons.

Image result for famille bouley

C’est rare de pouvoir le dire d’une série française, mais FPCFPC vaut véritablement le coup d’œil. Son casting est excellent, à commencer par l’inimitable Valérie Bonneton qui vous fera à coup sûr hurler de rire avec ses répliques perchées et ses hurlements, qu’il s’agisse d’appeler ses enfants à table ou de hurler « pénétration » au milieu du salon…

Related image

Si elle est un vrai atout comique, elle n’est pas la seule : les parents portent le gros du comique (les boulots et sorties improbable de Denis, les insultes de Valérie, le conservatisme de Renaud), mais la série n’a jamais de côté les intrigues personnelles des enfants.

Image result for denis bouley

Abordant de front les différences d’éducation et de points de vue politiques, la série n’est pas qu’une simple comédie, puisqu’elle traite des sujets de société, pour refléter au mieux la France des années 2006 à 2017. Et même 2027, en fait.

Related image

Ne nous mentons pas, si les premières années sont des pépites, les deux ou trois dernières saisons commençaient malheureusement à s’essouffler. Tout le monde s’en est rendu compte et les scénaristes ont offert une fin honnête qui ne manque pas d’émouvoir après avoir vu tout ce petit monde évoluer (et grandir pour les enfants), entouré de plus d’un personnage secondaire phénoménal.

Image result for fais pas ci fais pas ça christiane potin

Si vous êtes passés à côté, il est encore temps de rattraper les 8 premières saisons disponibles sur Netflix. Incontournable feel good !

Image result for fais pas ci fais pas ça isabelle nanty
Et pas d’excuse foireuse !

* Finalement, la série était tout simplement rediffusée sur France 4 les mardis.