Le fail du Challenge Séries 2020 et mes envies de rattrapage improbables

Salut les sériephiles confinés,

Comme je n’avais pas trop d’article en stock pour aujourd’hui, je me suis dit qu’il était temps pour moi de reprendre les articles blabbla aujourd’hui et demain. Demain, on parlera film (sauf s’il y a des actualités plus urgentes d’ici là), mais pour cet article, je voulais surtout revenir sur les séries, avec plusieurs choses à en dire. D’abord, il me faut évoquer mon plus gros problème du moment, l’éléphant dans la pièce, qui est… le Challenge Séries 2020. Pour le coup, on est là sur un sacré fail.

Favorite Characters : NCIS

En effet, puisqu’on approche de fin avril, j’étais censé avoir fini Gentleman Jack, Killing Eve et Sabrina, tout en ayant bien avancé dans Teachers, Crazy Ex-Girlfriend, One Day at a time et NCIS… Résultat des courses, je n’ai rien vu à part quelques pilots, donc ce challenge séries est déjà amputé de quatre mois. Cela signifie qu’il va me falloir faire quelques ajustements sur ce que j’avais prévu, d’autant que j’ai commencé cette semaine Riverdale. Bref, je réfléchis à une manière de changer ma liste, pour en retirer des gros morceaux que je ne pense pas avoir le temps de finir.

Si je me dis que Riverdale peut bien faire partie de mon challenge 2020, je sais que d’autres petites séries vont aussi l’intégrer, comme Years and years (même si elle est déjà périmée parce qu’elle n’avait pas prévu le confinement de 2020) ou peut-être même Superstore, dans laquelle j’ai deux saisons de retard. Il est assez clair que mes envies de séries ont déjà bien changé en quatre mois et la liste que j’avais prévu sera sujette à changements, même si j’ai tout de même envie de continuer toutes les séries dont j’ai vu le pilot. J’imagine que je ferai un tri comme je peux, et je ne m’exclue pas non plus un rewatch.

Les 7 personnages les plus détestables des pilotes de teen séries
Spiritual guide.

Avant d’envisager de reprendre ce challenge, cependant, je pense qu’il m’est essentiel de finir les séries de cette saison 2019-2020 qui sont de côté sur mon planning depuis bien trop longtemps. Je profite de la fin d’un certain nombre d’hebdos en ce moment et du mois qu’il me reste avant les débuts de saisons d’autres séries pour tenter d’en rattraper certaines. Vous me connaissez, j’essaie toujours de me motiver avec des plannings que je ne tiens pas forcément. Vu le nombre de séries que j’ai en retard, je me suis donc fait un programme beaucoup plus souple que d’habitude.

Cette fois, je ne me dis pas que j’aurais vu tel épisode à telle date, car je sais bien que ça ne fonctionnera pas, mais je divise par jour de la semaine et par série, comme en temps de visionnage hebdomadaire finalement. L’idée est simple : à chaque jour, correspond une à trois séries et mon but sera de voir un épisode (ou plusieurs) d’au moins une de ces séries si j’ai le temps ce jour-là. Ca m’évitera les moments d’hésitation sur ce que j’ai à regarder, ça évitera aussi de tout voir d’un coup, histoire de profiter des saisons et de ne pas tout engloutir. Franchement, j’ai déjà rattrapé quasiment un mois de 9-1-1 et de Manifest cette semaine, alors que j’aime prendre le temps de savourer mes séries également. En plus, ça m’oblige à avancer sur plusieurs fronts à la fois, et donc ça évite que je me retrouve à finir une saison d’un coup et n’avoir plus envie d’autres séries pendant un moment.

https://www.denmultimedia.fr/wp-content/uploads/2020/04/ben-stone-glasses-manifest.gif
Faites pas genre, je suis sûr que ça nous arrive à tous !

Comme je sais que vous êtes curieux, et comme ça me permettra de me discipliner, voici ce que j’ai prévu dans mon programme, avec le nombre d’épisodes de retard au moment où j’écris cet article :

Lundi

Mardi Mercredi Jeudi Vendredi Samedi

Dimanche

Emergence

You (8 épisodes)

9-1-1

(8 épisodes)

Manifest

(7 épisodes)

The Purge

(6 épisodes)

The Rookie

(14 épisodes)

Charmed

(10 épisodes)

Altered Carbon

(3 épisodes)

Prodigal Son

(20 épisodes)

9-1-1 Lone Star

(10 épisodes)

Future Man

(8 épisodes)

AHS 1984

(7 épisodes)

The Other Two

(3 épisodes)

God Friended Me

(19 épisodes)

Evil

(10 épisodes)

Supergirl

(15 somnifères)

The Affair

(7 épisodes)

All Rise

(19 épisodes)

Stumptown

(17 épisodes)

Challenge Séries Challenge Séries The Outpost

(3 épisodes)

charmed maggie | Tumblr
J’y crois, j’y crois. Ca fait moins de 200 épisodes. Et puis, le speedwatching existe au pire, pour certaines séries qui n’arriveraient plus à m’accrocher.

Bien sûr, avant d’entamer le visionnage des séries de ce tableau, je laisserai la priorité aux hebdos – qui se concentrent en ce moment sur la journée du lundi et celle du vendredi – et je ne verrai donc ces séries que si j’ai du temps… Bien sûr, ce tableau est loin d’être complet, surtout qu’il y a des saisons Netflix qui m’attendent également. Bien sûr, ce tableau a aussi deux nouveautés que je n’ai pas encore regardées. Bien sûr, je laisse de côté Quibi que je peux regarder un peu n’importe quand. Bien sûr, le prochain #WESéries bouleversera peut-être les choses. Bien sûr, je n’ai pas casé Riverdale, qu’il faudra pourtant que j’avance de temps à autres. Bien sûr, ce n’est que prévisionnel et je ne m’engage pas à le respecter vraiment, parce que peut-être que j’aurai des envies différentes au moment de me lancer dans les séries… C’est juste que ça me donne une visibilité de tout ce qu’il me reste encore à voir sur cette saison et que ça m’évite des débats intérieurs de « je n’ai pas trop envie de voir ça » qui finissent en « je n’ai plus le temps de regarder quoique ce soit ».

9-1-1 Season 3 | Page 2 | Lipstick Alley

Voilà, maintenant vous savez tout de ce que j’ai prévu – et tout ce que je n’arriverai de toute manière pas à voir ! C’est dur la vie de sériephile !

Mon Challenge Séries 2020

Salut les sériephiles,

Comme promis il y a deux jours, il est temps pour moi de débarquer afin de vous révéler les séries qui constituent mon Challenge Séries 2020 que j’ai commencé tout en douceur pour le moment, avec seulement un épisode. Autant vous dire que c’est mal barré, parce que j’ai plus de 600 épisodes à voir si je m’en tiens à mon planning. Oui, oui, 600. Je ne suis jamais dans l’excès, voyez-vous ?

Je pense que c’est ma réussite de 2019 qui me fait pousser des ailes, mais bon, vous savez que je suis plutôt friand de switchs, alors ne vous inquiétez pas. Cette année, je me suis même gardé des séries de côté pour ça. Sinon, vous allez voir que comme d’habitude, j’ai tenté un planning prévisionnel pour me convaincre que tout passait bien dans l’année. Sur le papier, c’est le cas. En pratique, ça ne marche déjà pas, car j’ai déjà planté ce que j’avais prévu… alors qu’on est le 4 janvier. Je vous laisse imaginer en fin d’année, hein !

Voir aussi : Bilan du Challenge Séries 2019

Allez, c’est parti ! Pour rappel, le but est de rattraper complètement douze séries au cours de l’année, dans lesquelles on avait au moins une saison complète de retard au 31 décembre 2019. Les rewatchs sont autorisés, les switchs aussi, fort heureusement pour moi. Cette année, j’ai partagé ma liste avec six séries que l’on m’a conseillé fortement, deux que je veux terminer, une à rattraper et trois que je veux découvrir depuis un moment. Ouais, je sais, c’est pas cool vous m’avez conseillé fortement une vingtaine de séries et je n’en fais encore qu’à ma tête !

Résultat de recherche d'images pour "gentleman jack episode 1"
(le moment où j’ai su que la série allait me plaire)
  1. Gentleman Jack

Conseillée par Poluss.

Une série qui se déroule en 1832 et qui est inspirée par une histoire vraie ? Tout ce que je déteste ! Pourtant, Pauline m’en a tellement parlé et avec tant de ferveur que j’ai eu envie de découvrir un peu la vie de cette Anne Lister, une femme haute en couleurs à l’aplomb impressionnant pour l’époque, allant jusqu’à assumer son homosexualité dans un temps où ce n’était pas du tout commun de le faire. J’ai vu le premier épisode hier soir et… j’ai adoré ! Critiques complètes à venir.

Visionnage : Janvier/juin (huit épisodes déjà diffusés, huit à venir en juin 2020).

Résultat de recherche d'images pour "killing eve pilot"

  1. Killing Eve

Conseillée par Poluss, Laura, Tequi…

Je ne sais toujours pas pourquoi je suis passé à côté de cette série avec Sandra Oh, parce que quand elle a été annoncée, j’étais motivé à l’idée de la voir. Je suis plein d’a priori qui s’avèrent faux en plus, à commencer par le fait que j’étais persuadé que les épisodes duraient une heure. Finalement, ça me paraît très jouable de la regarder… mais je ne sais toujours pas exactement de quoi ça parle, avec la vague impression qu’il s’agit d’une traque entre une enquêtrice et une meurtrière. On verra bien, je ne me renseigne pas plus que ça, j’ai confiance ! Critiques complètes à venir.

Visionnage : Janvier/février, puis avril ou mai (16 épisodes déjà diffusés, 8 à venir en 2020, renouvelée pour une saison 4 hier).

Résultat de recherche d'images pour "chilling adventures of sabrina pilot"

  1. The Chilling Adventures of Sabrina

Conseillée par Netflix :’)

Là aussi, il s’agit d’une série que j’ai envie de tester depuis ses débuts. Certains pensent qu’elle ne me plaira pas du tout, m’enfin, quand même, on est sur une histoire d’urban fantasy alors je devrais accrocher, surtout que j’en ai lu de bons échos. Puisque je n’ai plus Shadowhunters, ni Midnight Texas, je suis en manque du genre car Charmed ne suffit pas à tout combler ! J’ai donc bon espoir, et en plus, il n’y a que 28 épisodes, alors jusque-là, mon challenge est faisable ! Critiques complètes à venir.

Visionnage : Février à avril (20 épisodes déjà diffusés, 8 de plus le 24 janvier)

Image associée

  1. Suits

Série à terminer

Franchement, j’adore cette série et je me suis arrêté en pleine saison 8 alors que je trouvais que l’intrigue repartait enfin. Et ça va bien faire un an que je tente de la rattraper en la mettant finalement toujours de côté. J’ai espoir de la finir en 2020 et de savoir le fin mot de l’histoire sans avoir à être spoilé. Et puis, comme je connais déjà, je sais que ça passe tout seul. Critiques brèves à venir.

Visionnage : Avril/juin (10 épisodes me restant dans la saison 8, 10 pour la saison 9)

Résultat de recherche d'images pour "suits season 7 jessica"

  1. Pearson

Série à découvrir

Forcément, si je rattrape la précédente, je vais me regarder celle-ci, son spin-off centré sur Jessica, en parallèle, d’autant plus qu’elle est disponible (pour le moment en tout cas) sur Amazon Prime Vidéo et que j’adore l’actrice. L’épisode pilot diffusé dans Suits en fin de saison 7 ne m’avait pas particulièrement plu, mais ce serait dommage de passer à côté vu que le casting est génial et qu’il n’y a que peu d’épisodes. J’espère juste qu’on aura une fin satisfaisante, mais comme je ne veux pas me spoiler, le mystère restera complet. Critiques brèves à venir.

Visionnage : Avril/juin (10 épisodes)

Résultat de recherche d'images pour "teachers tvland"

  1. Teachers

Série à terminer

Cette sitcom inspirée d’une websérie sur la vie de professeurs d’une école primaire m’a fait mourir de rire des dizaines de fois… mais voilà, lorsqu’elle revenue de sa pause de mi-saison 2 alors que je pensais la saison terminée, j’ai laissé le retard s’accumuler en me disant que je me bingewatcherai tout d’un coup. Depuis, j’ai à nouveau du mal avec les comédies, mais j’espère que cette année va me réconcilier avec. Quoiqu’il en soi, il faut quand même que je me termine cette série que j’adore ! Critiques brèves à venir.

Visionnage : 1 épisode/mercredi (10 épisodes de retard en saison 2, 20 en saison 3 – le plus compliqué sera de ne pas tous les enchaîner…)

Résultat de recherche d'images pour "the bold type season 1"

7. The Bold Type

Série conseillée par Gaëlle, Tequi, Poluss…

Je ne désespère pas. J’ai vu les quatre premiers épisodes en 2018, et j’avais beaucoup aimé. Seulement voilà, la vie de ces trois new-yorkaises dans l’univers de la mode, ça exige d’être dans un certain mood qui colle bien à l’été, et ces deux derniers étés, je n’ai fait que des cartons et des déménagements. Je serai beaucoup en vadrouille cet été, mais j’ai quand même espoir de me poser pour voir quelques épisodes cette fois ! Critiques complètes à venir.

Visionnage : entre juin et août (26 épisodes de retard, 10 à venir en 2020)

Image associée

  1. Club de Cuervos

Série à poursuivre

Encore une série qui n’a rien pour me plaire, puisqu’elle suit la vie des gérants d’un club de foot. Seulement voilà, c’est soapesque, totalement délirant et j’adore le rythme autant que les personnages. Je n’ai pas vu la dernière saison parce que je voulais avoir vu le spin-off avant (dans mon Challenge Séries 2019). Maintenant que c’est chose faite, je vais profiter de mon été pour rattraper la série, enfin ! Enfin, j’espère… Critiques complètes à venir.

Visionnage : entre juin et août (1 téléfilm + 12 épisodes de retard, possible saison 5 en 2020 ?)

Résultat de recherche d'images pour "one day at a time first episode"

  1. One Day at a Time

Série conseillée par Gaëlle et Poluss, avec énormément d’insistance.

J’entends d’ici les cris d’hystérie en voyant la série dans ma liste car je me suis bien gardé de leur dire. Tout ce que j’en sais, c’est que c’est une sitcom familiale qui a énormément de succès auprès de ses fans, mais que Netflix a quand même annulé sans préavis. Heureusement, la série a été reprise et aura bien une saison 4. Et une bonne nouvelle n’arrivant jamais seule, je vais la commencer tout de suite ! Critiques complètes à venir.

Visionnage : 1 épisode/dimanche (52 épisodes en tout, normalement – et étant en vadrouille demain, je pense me voir le premier épisode aujourd’hui, comme ça, c’est dit)

Résultat de recherche d'images pour "crazy ex-girlfriend s01e01"

  1. Crazy Ex-Girlfriend

Série conseillée par TheSeriesvore

Attendez, comment ça se fait que je sois passé si longtemps à côté d’une série musicale qui proposait chaque semaine des chansons originales ? Le pitch de base a pourtant l’air d’être écrit pour me plaire. Et comme j’en ai entendu énormément de bien en 2019 et qu’on me l’a très bien vendue récemment, je me suis dit que j’allais m’y mettre en 2020, tout en espaçant les épisodes pour avoir le temps de réentendre les chansons au fur et à mesure de mon visionnage. Critiques à venir (on verra si je les détaille ou pas).

Visionnage : 1 épisode/dimanche (62 en tout – il faudra donc des week-ends avec deux épisodes ; mais bon, sur les fins de saison, ça peut le faire)

Résultat de recherche d'images pour "ncis season 7"

  1. NCIS

Série conseillée par Sophie, à poursuivre.

Ah, mon rapport avec cette série a toujours été bizarre, puisque je n’ai véritablement décidé de la regarder qu’à cause de son cliffhanger meurtrier de saison 2. Ensuite, merci M6, j’ai vu et revu les trois premières saisons, j’ai révisé mes DS tous les vendredis de soir ma troisième à la terminale devant les saisons 4 à 7 et… je n’ai plus vu que les épisodes importants sur les saisons 8 à 16. Vous l’aurez compris, voici donc mon énorme morceau de ce challenge, puisque les saisons font 24 épisodes. Seulement, j’ai redécouvert le plaisir de cette série avec la saison 17 en cours de diffusion, et j’ai bien envie de voir tout ce que j’ai raté, parce que c’est pas mal en se faisant à manger ou en faisant autre chose. Autrement dit, c’est la série qui me servira un peu de bruit de fond cette année. Si j’ai réussi à me faire une saison de Charmed par semaine comme ça l’an dernier, il n’y a pas de raison que ça ne fonctionne pas cette année non plus. En plus, je me souviens que je trouvais Sophie complètement folle quand elle l’avait fait, mais maintenant, je comprends mieux le délire. J’ai donc décidé de revoir la saison 7 dont je ne suis pas sûr d’avoir vu tous les épisodes, puis d’enchaîner avec les saisons 8 à 16. Critiques brèves à venir.

Visionnage : Tout le temps (240 épisodes à rattraper, 14 à venir encore en 2020 – à commencer par mercredi). Un seul problème : ça fait quatre jours que j’ai la flemme de me lancer. Ca me prendra bien à un moment ou un autre.

Résultat de recherche d'images pour "covert affairs pilot"

  1. Covert Affairs

Série qui me fait de l’œil depuis 2016.

Voilà la dernière surprise de ce challenge, mais c’est partie remise depuis si longtemps… Il faut bien que je la regarde un jour. Et vous allez voir que le jour où je me déciderai, Prime Vidéo la retirera de son catalogue où elle est depuis plus d’un an. Tout ce que je peux vous dire cette série, c’est que c’est une énième série policière qui est donc passée sous mon radar pendant toute sa diffusion… avant que je ne découvre finalement qu’elle avait Piper Perabo dans le rôle-titre. Le fan de Coyote Ugly en moi est donc révolté d’avoir raté ça ! Critiques brèves à venir.

Visionnage : Après NCIS, en bruit de fond aussi probablement (75 épisodes)

Et voilà donc pour les douze séries de mon challenge ! Si je ne me suis pas trompé dans mes calculs, cela me fait donc entre 609 et 621 épisodes à voir… ce n’est pas gagné du tout cette affaire, surtout que l’année commence sur ma plus grosse panne de séries depuis l’ouverture du blog il y a quatre ans. M’enfin, je ne désespère pas, je sais que j’ai en moi la capacité de m’empiffrer des dizaines d’épisodes par jour…

Image associée
This is me ignoring you

Sinon, comme je sais que certains vont être déçus de mes choix, voici une liste non-exhaustive de séries qui pourront peut-être me servir de switchs cette année si je craque en cours de route (notamment pour NCIS) : Years & Years, The OA, Dark, The Expanse, Teen Wolf, Titans, Burden of Truth, Superstore, Carnival Row, American Gods, Marianne, La Casa de Papel… sans oublier mes fortes, fortes !, envies de rewatch de Buffy, Angel ou Glee ! Autant dire que faire une liste de choix était un peu compliqué, mais voilà, en ce début de janvier, mon choix est celui-ci – après, on sait tous que les envies peuvent évoluer au cours de l’année.

Ce que c’est que l’urban fantasy (et moi)

Salut les sériephiles,

Résultat de recherche d'images pour

Après avoir fini Midnight, Texas hier soir – pour ne pas dire plus honnêtement cette nuit – et n’ayant pas le temps de regarder la moindre série aujourd’hui, je me suis dit que j’allais plutôt faire un rapide article de blabla sur le genre de l’urban fantasy, qui est un genre que j’adore en séries… mais pas tellement en livres. Pourtant, une grande majorité des séries d’urban fantasy que nous avons aujourd’hui vient d’adaptation de livres… Qu’importe, c’est l’heure de compléter un peu le lexique du sériephile, ça faisait bien trop longtemps !

Résultat de recherche d'images pour

Alors c’est quoi l’urban fantasy ? En français, elle s’appelle parfois « fantasy urbaine », et c’est comme son nom l’indique un sous-genre (littéraire, d’abord) qui voit des créatures mythiques (mythologiques, légendaires, féériques, etc.) vivre dans un centre urbain le plus souvent contemporain ou légèrement futuriste (ça commence à la fin du XIXe siècle, ça va jusqu’à nos jours ou le futur proche). L’idée est donc de proposer un cadre réaliste dans lequel existe en secret la magie. Et c’est génial, tout simplement, parce que le surnaturel fait irruption dans la vie quotidienne.

C’est quoi ce nom ? Je vous épargne l’explication, je pense qu’on voit tous pourquoi la fantasy dans un cadre urbain s’appelle urban fantasy, non ?

Résultat de recherche d'images pour

Quelle origine ? Comme je le disais, elle tire surtout son origine de la littérature : certains la rattache à des œuvres comme Peter Pan, mais c’est surtout à la fin du XXè siècle qu’elle apparaît chez les auteurs américains. Elle se distingue surtout de la fantasy : on sort d’un cadre médiéval/uchronique et on présente des personnages ayant des pouvoirs. Souvent, elle se rapproche aussi de l’horreur… En France, ce n’est qu’à la toute fin des années 90 qu’elle commence à vraiment se développer. Le plus souvent, il s’agit de traduction, qu’on retrouve sous le nom de bit lit (très, très souvent chez Milady). Il s’est développé ces dernières années une tendance à la romance dans l’urban fantasy qui a tendance à vraiment me décrocher de ces bouquins, parce que ça ne m’intéresse pas plus que ça et que j’ai souvent du mal avec la manière dont c’est écrit, soit trop puritaine (coucou Twilight – ce gif ci-dessus, c’est juste pas possible), soit à l’inverse trop explicite. Et puis, c’est toujours cucul quoiqu’il arrive, je n’accroche vraiment pas à la romance, désolé pour ceux qui adorent.

Résultat de recherche d'images pour

Et dans les séries ? La même tendance existe aujourd’hui dans les séries, c’est sûr, mais je trouve que c’est légèrement plus digeste à l’écran qu’à l’écrit. Pourquoi cela ? On nous épargne le plus souvent les pensées des personnages (à moins d’être devant True Blood et d’avoir Sookie qui écoute les pensées des autres) et tout le côté hyper gnangnan s’en trouve adouci.

Cependant, il n’y a pas que la romance dans l’urban fantasy. Si je suis aussi fan de ce genre, c’est parce que je suis tombé dans la marmite petit : Charmed, c’est déjà de l’urban fantasy avec l’idée des sorcières et des démons qui vivent dans notre monde. Le meilleur exemple, cependant, ça reste pour moi Buffy et Angel, puisque ces séries sont en plus hyper attachées à leur centre urbain (Sunnydale/Los Angeles) là où les sœurs Halliwell l’était plus au Manoir qu’à San Francisco (qui reste un élément incontournable de la série, je sais).

Résultat de recherche d'images pour
Sorcière, vampire, loup-garou, démon, ogre, dieu, fée, ange, métamorphe, panthère-garou, Tueuse… Les seules barrières de l’Urban Fantasy sont finalement celles de l’imagination !

Il existe des dizaines d’œuvres d’urban fantasy désormais. Je parlais de Midnight Texas, mais il y a aussi eu Shadowhunters ces dernières années, ou même Once Upon a Time, qui s’est souvent détachée de l’urban fantasy après sa saison 1 mais finissait toujours par y revenir. Ce n’est pas un hasard si j’ai adoré la saison 7 : elle revenait au cœur du concept avec quartier urbain centre de tous les éléments magiques de la saison…

Résultat de recherche d'images pour

Il est facile de citer aussi The Magicians, parce que ce n’est pas ma série préférée pour rien. Et puis, difficile de ne pas citer le retour de Sabrina. Celle-ci manque encore à l’appel des séries vues par mes soins, mais je sais très bien que je finirai par la dévorer un jour ou l’autre, surtout maintenant que j’ai eu à dire au revoir à une autre série que j’adore !

Voilà donc pour la fantasy urbaine… Je sens que cet article ne lui fait pas autant justice que ce que je voudrais, mais je suis pressé par le temps. Voyons-le comme l’occasion d’en parler plus longuement en commentaire en attendant que je me décide à écrire un nouvel article dessus 😉

Résultat de recherche d'images pour

Qu’est-ce que vous en pensez-vous ? Vous êtes plutôt ambiance moite et sexy à la Midnight/True Blood ou sauce teenage à la Buffy/Sabrina ? Rassurez-moi… je ne suis pas le seul fan, si ? Parce que même quand c’est super mauvais, je ne peux m’empêcher de regarder…

Les sorcières & sorciers préféré(e)s

Salut les sériephiles !

C’est avec un peu de retard non justifié (sauf si se dorer la pilule au soleil – et encore, j’ai un bronzage peu efficace – est une justification) que je débarque aujourd’hui avec le TFSA de la semaine, qui était loin d’être facile. En effet, Tequi nous proposait de parler de nos sorciers et sorcières préféré(e)s cette semaine… Et j’en ai tellement qu’il était compliqué de restreindre les choix, surtout que je voulais continuer sur ma lancée du « un seul par série ». Les choix furent drastiques, mais voilà, j’ai réussi à me fixer sur cinq à peu près ; et même si j’en oublie sûrement, voici donc mes réponses !

Résultat de recherche d'images pour "regina once upon a time"

  1. Regina (Once Upon a Time)

Franchement, ça me fait tout bizarre de citer cette série dans un TFSA tellement ça fait longtemps que je n’en ai plus parlé ! Pourtant, il faut bien reconnaître que si j’ai subi ces sept saisons, c’est bien parce qu’il y avait le personnage de Regina qui est géniale. Beaucoup d’humour, un brin de machiavélisme et un cœur gros comme ça, c’est une sorcière qui a su se montrer de plus en plus attachante… Même si elle était souvent chiante à régresser au bon vouloir des scénaristes. M’enfin, elle n’était pas Rumple non plus, ça va !

Image associée

  1. Macy (Charmed 2018)

La lutte était terrible (et je ne voyais que les ombres), mais il fallait bien me décider à ne sauver qu’une seule des trois sœurs du reboot. C’est finalement Macy qui l’emporte, même si Maggie n’est vraiment pas loin derrière (avec Mel qui leur fait des tacles au passage), parce que c’est elle qui a eu l’intrigue la plus originale cette année. J’aime beaucoup le fait qu’une part d’ombre se cache en elle, et les raisons du pourquoi. De toute manière, j’ai adoré ce reboot, parce que même si c’est super perché, il y avait un bon humour tout du long. Et Macy était chouette ! #DrunkAndClumsy

Résultat de recherche d'images pour "quentin magicians"

  1. Quentin (The Magicians)

Alors là, c’est incompréhensible, je sais ; j’en suis le premier surpris. Je n’ai pas aimé ce personnage pendant deux saisons, j’ai commencé à l’apprécier en saison 3 et depuis la fin de saison 4, je n’arrive plus à ne pas l’adorer. La raison, c’est probablement l’évolution du personnage : l’écriture est efficace et son développement vraiment impressionnant. J’adore tout le casting, mais dernièrement, je me rends compte qu’il est l’un de mes personnages préférés, et j’ai envie de reprendre au début pour l’adorer dès le début, parce que je sens que j’ai changé d’opinion sur lui à ce point-là (bien aidé par les livres aussi, sûrement)… même si Margo aurait pu tout autant figurer ici. Il fallait faire un choix. Et si, les magiciens sont des sorciers ; ne chipotons pas sur les termes.

Image associée

  1. Paige (Charmed)

S’il ne fallait sauver qu’une Halliwell, ce serait une Matthews qui aurait mes faveurs. Ce n’est pas nouveau et ça s’est encore confirmé lors de mon rewatch de la série cette année : Paige est un super personnage. Elle apporte beaucoup de fraicheur à la série et j’adore comment son caractère la différencie bien de Prue tout en trouvant un nouvel équilibre naturel dans la famille. C’est assez dingue de voir comment les scénaristes s’en sont tirés avec elle, et rien que pour ça, elle mérite d’être dans le top. Et puis, ensuite, j’adore la majorité de ses intrigues, tous ses mecs et tous ses pouvoirs, qui sont largement ceux que j’aimerais bien avoir. J’aime même le personnage de Billie en saison 8, c’est vous dire si j’accroche à tout ce qui touche de près ou de loin à Paige !

Résultat de recherche d'images pour "tara maclay"

  1. Tara (Buffy)

Oh, je sens que certains fans de la série vont me tomber dessus pour ne pas avoir choisi Willow, mais la vérité, c’est que même si j’adore Willow, Tara sera toujours au-dessus pour moi dans la représentation des sorcières. Douce, gentille et aimante, Tara est un personnage hyper attachant, de son bégaiement timide à la révélation de ses grands pouvoirs, en passant par sa famille tordue et ses nombreuses connaissances. Vraie maman de substitution après la saison 5, c’est un personnage équilibré qui faisait beaucoup de bien à la série au beau milieu de toutes les souffrances. Bref, c’est ma sorcière bien-aimée (fallait que je la fasse) !

Résultat de recherche d'images pour "magnus shadowhunters"

Voilà pour moi cette semaine. Du côté des mentions honorables, il y a évidemment Magnus de Shadowhunters et certaines sorcières d’American Horror Story, Zoé et surtout Madison en tête. Contrairement aux apparences, je n’oublie pas Fiji de Midnight Texas : elle ne mérite pas sa place dans le top parce que c’est un personnage qui me souuuuuuuuuuuuuuule énormément ! Et puis, ensuite, il y a des séries que je n’ai pas encore vues, comme Sabrina… Un jour, peut-être !