Mon amour pour Agents of S.H.I.E.L.D en sept points

Salut les sériephiles,

Agents of S.H.I.E.L.D. - Wikipedia
Quelle série ❤

À l’heure où se publiera cet article (écrit hier), les deux derniers épisodes d’Agents of S.H.I.E.L.D auront été diffusés et j’espère franchement que je n’aurais pas été spoilé… Le simple fait de l’écrire me fait déjà bien bizarre. Il me paraît à peu près inconcevable d’imaginer que je ne reverrais plus ce casting interagir ensemble à l’écran (Fitzsimmons, merde, quoi !) ou dans leur vraie vie (il s’en est tellement passé). Cet article est donc une lettre d’amour à une série qui m’a accompagné durant sept ans ! Et voilà pourquoi je l’aime tant (avec quelques spoils, attention)…

Voir aussi : Critiques de la saison 7

Agents of SHIELD's Jed Whedon & Maurissa Tancharoen Explain the ...

1/ Jed & Maurissa

Jed Whedon et Maurissa Tancharoen sont les cerveaux derrière la série, même si on nous l’a vendue à l’origine comme un projet de Joss Whedon. Depuis le premier épisode, le producteur s’est barré pour laisser son bébé à son frère et sa belle-sœur… Et honnêtement, il a bien fait. Le couple à la tête de la série a géré les sept saisons – à l’exception peut-être d’un moment de la quatrième où, comme par hasard dis donc, ils étaient occupés avec la naissance de leur enfant dis donc. Ce n’est pas une surprise : ils étaient déjà géniaux derrière Dollhouse.

 

Et loin de se contenter de la série, ils ont continué aussi à être bien créatifs à côté : Jed Whedon a sorti deux albums durant la série (le premier en saison 1 – d’ailleurs on entend une de ses chansons dans la série – le second cette année… bon, ok ça sent le projet avant/après la série) et Maurissa Tancharoen a continué de s’engager contre le Lupus – maladie dont elle est atteinte – tout en passant devant la caméra pour un épisode brillant.

Les 5 showrunners dont j'attends le prochain projet – Just One ...

2/ Une série familiale

Dites-en ce que vous voulez, mais Agents of S.H.I.E.L.D prouve que travailler avec sa famille est possible, et que ça peut même être brillant. Outre le fait que la série soit donc confié à un couple marié et à l’origine chapeauté par le frère du mari, il faut noter que du côté de la production, Maurissa a fait appel à son frère pour diriger plusieurs épisodes.

Agents of SHIELD Director Kevin Tancharoen Breaks Down Season 3 ...
Cette scène-là !

On doit à Kevin Tancharoen certaines scènes hyper marquantes, notamment une scène d’action de Daisy à couper le souffle par sa chorégraphie et les mouvements de caméra. Devant la caméra aussi, l’esprit est familial : deux sœurs ont été engagées pour jouer le rôle de Robin à différents âges, le fils d’un acteur a été engagé pour jouer le passé du personnage de son père, etc. Et ça fonctionne. Sans oublier le désir de faire une série diversifiée, avec notamment des personnages asiatiques sortant des clichés (merci Maurissa), mais pas que.

The Positives and Negatives of 'Agents of S.H.I.E.L.D.' 7x04: "Out ...

3/ Une transition des années 90 à 2020

Rien que ça. La saison 1 n’a pas beaucoup plu parce qu’elle semblait sortir d’un autre temps. On lui reprochait son rythme de procédural et ses personnages schématiques… mais en fait, ils nous faisaient simplement une série qui aurait cartonné dans les années 90, avec une progression très lente des relations entre chacun. Lente, oui, mais existante quand même : à l’épisode 6, je savais donc que j’étais vraiment plus attaché que je ne le pensais à cette équipe. Tout s’est fait progressivement. Et puis, il y a eu l’épisode « Turn, turn, turn » et on est passé à un autre rythme, toujours plus vif. La série a changé plusieurs fois de style, se modernisant toujours un peu plus et finissant désormais par une dernière saison rendant hommage à plein d’autres périodes. Ce n’est peut-être pas le but de base, mais la série montre sa maîtrise de tous les styles d’écriture, avec toujours du comique au milieu de bien nombreux drames…

https://media.melty.fr/article-4158047-raw/media.gif

4/ Le MCU autrement

La série a fait le buzz à l’origine pour son lien annoncé avec le Marvel Cinematic Universe, avant qu’on ne lui reproche de ne pas y être assez liée. Pourtant, son pilot qui traite des conséquences d’Avengers et sa fin de saison 1 totalement bouleversée par Captain America Winter Soldier suffisaient à montrer que tout était maîtrisé à grande échelle. Ils se sont perdus en route en fin de saison 5 et j’espère que les épisodes finaux réussiront à raccrocher tout ça, mais la série valait le détour pendant cinq ans pour son point de vue différent des films, et vraiment intéressant !

To celebrate the upcoming final season of Agents of S.H.I.E.L.D. ...
Pourquoi le Comic Con m’a manqué cette année

5/ Des coulisses délirants.

Marvel's Agents Of Shield GIF | GfycatC’est marrant comme la série a mis en son cœur l’idée que les personnages de l’équipe formaient une grande famille dès la fin de saison 1 et comme ça s’est reflété sur le casting. Le personnage de Skye, en quête de son identité et surtout de sa famille tout au long des deux premières saisons m’a toujours paru bien attachant grâce à ça, mais c’est aussi parce qu’en parallèle Chloe Bennet a une personnalité qui a illuminé la série et le casting. Tout comme son personnage, l’actrice montre régulièrement sur les réseaux sociaux son bonheur de travailler avec ses collègues, au travers de multiples vidéos. Et chaque fois qu’elle s’entend avec un collègue, ça transparaît à l’écran. Bref, elle s’est choisie sa famille aussi avec la série.

Image associéeRevenant de loin avec « Uh-oh », sa chanson qui était plus ou moins un carton en Chine, l’actrice n’a pas peur du ridicule : Ice bucket challenge, Dubsmash war, reprises loufoques… Elle ne nous aura rien épargné et aura aidé à rendre encore plus attachante la série en nous attachant au casting. Peut-être même un peu trop quand on voit qu’un méchant est revenu un peu trop souvent dans la série tellement tout le monde était attaché à lui. C’est chouette de savoir que les acteurs s’entendent aussi bien, et ça transparaît à l’écran !

leo fitz | Tumblr

6/ Les personnages au cœur de l’écriture

Ce qui fait le vrai succès de la série à mes yeux, c’est qu’elle n’a que rarement perdu de vue l’essentiel, à savoir la construction de ses personnages. Le plus souvent, les intrigues sont créées pour permettre l’évolution des personnages, et pas l’inverse. C’est un détail d’écriture bien sûr, mais ça change tout ! En effet, ça permet d’être toujours investi auprès des personnages et ça débouche sur des évolutions crédibles. Dès qu’ils l’oubliaient, ça se sentait : le premier arc de la saison 4 est une catastrophe parce qu’on s’éloigne des personnages et de l’équipe, idem en saison 6. La saison 7 a eu la bonne idée de les replacer vraiment à leur place parfaite : chacune des aventures permet le développement des personnages… et clairement fait plaisir aussi à toute l’équipe (et aux téléspectateurs les plus investis), avec des retours d’acteurs (cette réunion Dollhouse tellement improbable, j’étais aux anges aussi).

Agents of Shield Recap, Season 2, Episode 10: Skye is a Superhero ...

7/ Ma vingtaine

Le titre de l’article montrait que je citais des raisons personnelles, et je n’ai pas plus personnel que celle-ci. Quand la série a commencé, j’étais à peine au début de mes études supérieures j’avais 19 ans. Aujourd’hui, j’ai un boulot et j’en ai 27. Gloups. Entre temps, j’ai donc beaucoup évolué et grandi, mais comme trop souvent, ça s’est aussi fait en s’appuyant sur des séries. C’est cliché, mais je m’investis tellement dans certaines séries que je pense qu’elles ont un impact aussi sur ma personnalité – à défaut d’impacter mes choix de vie. C’est logique après tout : je passais chacun de mes mercredis pendant des années à regarder mon nouvel épisode de la série.

Agents of S.H.I.E.L.D. - Turtleman & Yo-Yo [Mack/Elena] #1: "I'm ...

Pendant cinq ans, c’était un rituel : dès que j’avais accès à l’ordinateur, hop, je regardais. Les choses ont changé quand la saison est passée le samedi puis le jeudi, mais vous avez l’idée : pendant des années, chaque semaine, je retrouvais ces personnages. Ben l’air de rien, ce n’est pas rien, justement. Leur dire au revoir– même si je suis en vacances, hors de question de rater ça – met un terme aussi à une période de ma vie. J’ai compris que j’associerai toujours certaines séries à mon enfance (Charmed) ou mon adolescence (Buffy). Agents of S.H.I.E.L.D restera l’une de celle de mon entrée dans l’âge adulte (et merde).

Agents of shield aos publishing sales rep GIF - Find on GIFER
Skye, une source de memes inépuisables.

Merci donc à nos Agents of S.H.I.E.L.D ! J’espère juste que la fin sera à la hauteur de mes attentes (c’est compliqué pour eux, ça par contre !).

Pin by Faith Rose on Agents & Avengers of MARVEL | Marvel agents ...

 

Stats de la semaine #26

Salut les sériephiles,

Deuxième semaine d’affilée que je décale les statistiques, rien ne va plus, je bouleverse toutes nos habitudes. Non, ça n’a rien de grave, c’est juste que ça me donne l’impression bizarre d’être lundi maintenant alors qu’on est mardi soir.

Au moins, la semaine va passer vite comme ça, et j’ai tout intérêt à ce qu’elle passe vite, puisque c’est celle qui me sépare des vacances. Enfin, concrètement, ça y est, je n’ai plus cours, il ne me reste que de l’administratif dans l’attente de savoir où j’irai en septembre – en espérant que ça tombe vite de manière à pouvoir préparer cet été plutôt qu’être dans le rush fin août et de confirmer le cliché des profs qui fichent rien pendant l’été. Gardez ça pour vous, surtout que c’est clairement pas un choix !

Series Hebdo (95) | Smells like Chick Spirit

Au moins, pas déménagement prévu pour moi cet été, ça va quand même me simplifier la vie, surtout que mon appartement est déjà bien fonctionnel comme j’ai pu profiter du confinement pour peaufiner mes petites habitudes dedans et faire un premier grand ménage de chaque pièce.

Je vous raconte ma vie, mais on n’est pas là pour ça, pardon, reprenons tout de suite avec les articles les plus lus de la semaine dernière :

  1. La saison 12 de Buffy : 287 vues
  2. Ce que c’est qu’un ship : 67 vues
  3. La saison 1 de This is us (Récap) : 63 vues
  4. La saison 11 de Buffy & Angel : 60 vues
  5. Cinq séries à rattraper cet été : 59 vues

Vous l’aurez compris, c’est une nouvelle fois Buffy qui sauve les stats du blog, qui repartent même à la hausse cette fois. Ce n’est pas si surprenant, finalement : la fin de la série a été rediffusée vendredi dernier, voilà donc pourquoi la série s’en tirait si bien. Peut-être que la prochaine fois, il faudra que je fasse un rewatch pendant la diffusion, histoire de.

Résultat du sondage Buffy : vos douze épisodes préférés - La ...

Si ça fait plaisir de voir ma série préférée cartonner autant, ça noie aussi pas mal les autres articles du blog, notamment les plus récents, au nombre de 25 ces derniers jours, tout de même. Il n’y a guère que le TFSA qui s’en sorte vraiment dans ce que j’ai publié au cours des sept derniers jours, mais j’ai pris l’habitude de voir les articles surgir plusieurs semaines, ou mois (ou années !), après leur publication. Par ailleurs, ce n’est que cette semaine que Survive a fait le plus de vues, parce que la série est dispo en streaming.

Après, concrètement, elle a bien marché sur les moteurs de recherches où vous cherchiez des choses type « Durée survive pourquoi trop court ». Pourquoi c’est trop court ? C’était le principe de Quibi, mais Quibi aura une durée de vie similaire à celle de ses épisodes apparemment… Quant à l’article, il a attiré du monde, mais pas autant que les articles sur ces saisons ci-dessous qui sont les plus consultées du blog :missbones Tumblr blog with posts - Tumbral.com

  1. Agents of S.H.I.E.L.D (S07)
  2. The 100 (S07)
  3. This is us (S03)
  4. Perry Mason (S01)
  5. Blindspot (S05)

Et là, la surprise est totale avec les deux premières ! Agents of S.H.I.E.L.D grimpe en flèche et effectue un joli retour sur le blog, ce qui est une très bonne chose, qui est bien méritée. En plus, notons que l’arrivée d’Agent Carter sur Disney + risque aussi d’apporter quelques vues de plus à la saison, tout en spoilant bien malgré moi. Ce n’est pas ma faute, c’est le référencement Google qui risque de poser problème ! En tout cas, si vous ne l’avez jamais vu, je vous conseille vraiment de regarder :

jemma simmons | Tumblr

Si Agents of S.H.I.E.L.D réussit vraiment sa dernière saison, ils ont eu du mal à démarrer dans le cœur du public. À l’inverse, The 100 effectue une drôle de trajectoire pour sa dernière saison : il y a pas mal de monde qui semble la regarder, mais c’est malheureusement une saison de trop qui ne plaît pas à tout le monde. Content de la voir ici en tout cas, mais j’espère que les scénaristes réussiront à se reprendre d’ici la fin…

Octavia and Diyoza | The 100, Bellarke, Octavia
Après, l’avantage avec cette série, c’est que les fans aiment bien commenter les épisodes aussi, je me sens moins seul à pas aimer :’) Oh, d’ailleurs, j’ai oublié de préciser dans l’article que vous aviez laissé 103 commentaires cette semaine !! Merci 🙂

J’étais surpris de constater aussi les résultats de Blindspot – la série tirant son épingle du jeu grâce à mon partage Twitter où je me suis dit surpris d’aimer la saison aha – et Perry Mason, qui semble être là parce que c’est une nouvelle série. Le deuxième épisode, dont j’ai publié la critique hier, attire en effet beaucoup moins de monde que le premier.

Season 4 Nbc GIF by Blindspot - Find & Share on GIPHY
Vous ne rêvez pas, j’ai bien dit que j’aimais la tournure de cette saison finale. Tout arrive.

Quant à la saison 3 de This is us, j’abandonne et n’essaie plus de comprendre : M6 n’en est qu’au tout début (déjà !) depuis le 25 juin, mais c’est le final de la saison 3 que tout le monde est venu lire. On se calme sur les spoilers, les amis, non ?

Bonne semaine à tous !

Disney + débarque enfin en France

Salut les sériephiles confinés !

La Reine des Neiges : 5 choses que nous ne savez pas sur le chef-d ...
LIBÉRÉ ! DÉLIVRÉ ! JE NE M’ENNUIERAI PLUS JAMAIS !

Ca y est, Disney + est enfin arrivé en France et, chose totalement dingue et inattendue, Internet n’a pas planté dans notre pays dis donc. Vraiment, ce décalage de deux semaines par rapport au reste de l’Europe n’aura servi à rien. En tout cas, comme l’indique le titre de cet article, je n’ai pas attendu longtemps avant de tester cette nouvelle plateforme de streaming que l’on a attendu depuis des mois. Forcément, j’en profite pour vous livrer mon avis pour peut-être vous permettre de vous faire une idée. Après, pour cela, rien ne vaut la période d’essai de sept jours gratuits – un mois aurait été bienvenu, honnêtement. Ensuite, ce sera 6€99 par mois, ou 69€99 l’année.

Disney+ arrive en France plus tôt que prévu | VL Média
La plateforme est dispo pour la France juste ici.

Qu’en est-il de la qualité sur le site ? Franchement, ça va, et je ne fais pas trop de différence avec la qualité de Netflix, Prime Video ou même OCS (eh oui, j’ai pris sept jours gratuits ehe) en ce moment. Comme le reste des plateformes, donc, Disney ne propose pas la 4K et l’ultra HD le temps du confinement, mais ce n’est pas si dérangeant en ce qui me concerne. La qualité actuelle est suffisante sur mon grand-écran. En plus, et contrairement à Netflix, je n’ai pour l’instant pas rencontrer de bugs de vidéos – j’ai juste eu un petit problème au démarrage d’une vidéo, mais je pense que le problème venait plutôt de ma connexion que de Disney +.

Bambi - Maagic-Disney.sky'
Quand t’as enfin Disney + mais que ta connexion internet te lâche

Le lecteur en lui-même ne présente rien d’exceptionnel – pas de X-ray comme sur Prime Video, malheureusement : un bouton pour reculer de dix secondes, un pour faire pause ou play, un pour avancer de dix secondes. On peut mettre en plein écran facilement, les options de langue ou sous-titres sont pour ce que j’ai testé hyper complètes et bien faites… mais je verrai davantage à l’usage sur d’autres titres, j’imagine. Je retiens que c’est une plateforme parfaite pour s’entraîner à pratiquer certaines langues, comme il y a plein de dessin-animés…

For National Dog Day, here are my favorite movie dogs...and a cat ...
Ce film ! Ce film !! Je suis un enfant, ça y est !

Pour l’instant, en revanche, je suis calé confortablement devant la VF de… L’incroyable voyage. J’ai vu et revu ce film des tas de fois quand j’étais petit, mais j’en avais oublié l’existence. Pour ça, la plateforme de Disney+ est une vraie mine d’or : les classiques Disney sont tous là, mais d’autres films aussi sont présents. J’ai eu la surprise, par exemple, de voir passer Anastasia, Avatar, deux des trois films Narnia ou les films La Coccinelle dans le catalogue. Ce ne sont pas forcément des grands films (je vais me faire taper), mais la carte de la nostalgie fonctionne à merveille.

De toute manière, avec la datée chronologie des médias en France, il ne faut malheureusement pas miser sur les films les plus récents. Ainsi, les catalogues Marvel (X-Men ou Marvel Cinematic Universe) et Star Wars ont beau être aussi complets que possible, il nous manque des films incontournables des trois dernières années.

https://media.melty.fr/article-3980857-raw/media.gif
Bref, pas encore de Tom Holland (ou presque), il faut aller sur OCS pour le retrouver !

C’est frustrant, mais je le savais déjà en venant et ça ne me dérange pas plus que ça : il y a tellement de classiques et de films cultes dans le catalogue, je trouve que ça vaut déjà le coup, surtout que le prix n’est pas si élevé et que j’aime la manière dont tout est rangé sur la plateforme (par licence, par collection type « Princesses » ou « Classiques » et, sinon, simplement par titre).

Performance de la semaine #45 | Just One More Episode
Rare représentation de la motivation de Disney en constituant un catalogue séries.

La plus grosse déception vient finalement du côté des séries où le catalogue me paraît hyper vide. Oui, d’accord, il y a trente saisons des Simpsons et ça peut déjà pas mal occuper pendant des heures et jours, mais je n’en suis pas un grand fan ! À l’inverse, je suis super fan d’Agents of S.H.I.E.L.D et c’est un plaisir d’avoir accès aux cinq premières saisons (sur six diffusées aux USA) en HD aussi facilement (plus besoin de me lever pour prendre les DVDs pour l’instant). Par contre, s’il y a bien Inhumans (on s’en passerait), il n’y a pas Agent Carter sur la plateforme. Et puis, l’absence de la saison 6 me brise mes espoirs d’une diffusion de la saison 7 « en direct des USA ».

La carte de la nostalgie et de l’enfance reste donc la pierre angulaire de la stratégie D+ y compris pour le catalogue des séries : Lizzie McGuire, Phénomène Raven et plein, plein, PLEIN, de dessins-animés sont disponibles. Côté nouveautés… Eh bien, c’est la dèche. Autant pour le lancement américain, la plateforme avait mis les petits plats dans les grands, autant la sortie européenne manque complètement d’une série événement.

Voir aussi : Critiques des épisodes de la saison 1 d’High School Musical: The Musical: The Series

https://media.melty.fr/pmedia-4051037-raw/it-is.gif
On notera que tout le monde a déjà vu la série ou est méga spoilé, ne serait-ce que sur le cliffhanger du premier épisode… mais bon, l’épisode 1 est diffusé ce soir sur C8 si vous voulez faire une idée de ce que vaut The Mandalorian.

On peut se rabattre sur High School Musical The Musical The Series et sur (la médiocre !) The Mandalorian, deux titres phares du catalogue, ainsi que sur les émissions de télé-réalité, mais le catalogue a encore sacrément besoin d’être étoffé pour vraiment intéresser les sériephiles. Concrètement, prendre Disney + dès maintenant, c’est faire un investissement sur l’avenir pour les séries de l’univers Marvel notamment. Celles-ci ne sont pas près de voir le jour pourtant, surtout que le confinement a eu raison des tournages et de la post-production outre-Atlantique.

Voir aussi : Critique des épisodes de la saison 1 de The Mandalorian

Bref, je n’ai plus qu’à me contenter des films de mon enfance, quoi – et c’est justement ce que je suis en train de faire, ça tombe bien ! Bonne fin d’après-midi à tous.

Marvel TV : une décennie et puis s’en va

Salut les sériephiles,

S’il y a bien une firme qui fait beaucoup de bruit ces dernières années, c’est Disney. Après de nombreux rachats, Disney est quand même une société qui possède une bonne grosse partie de l’industrie américaine, et elle a encore frappé un nouveau coup cette semaine. Seulement cette fois, c’était assez peu surprenant : Disney a fait fermer de manière officielle sa filiale Marvel Television.

Résultat de recherche d'images pour "marvel tv"

Quand je dis que ce n’était pas une surprise, c’est que cette fermeture fait suite à une vague d’annulations bien violente qui laissait la filiale face à des difficultés financières évidentes. Tout a commencé d’abord avec la rupture du contrat entre Marvel et Netflix, qui a résulté en l’annulation pure et simple de six différentes séries. Tout un univers étendu a pris fin au passage, et on a bien compris que c’était pour faire place à Disney +. Pas de bol pour Netflix, pas de bol pour les fans surtout. Après, je crois qu’on est tous d’accord pour dire que la qualité de ces séries n’était plus tellement au rendez-vous…

Résultat de recherche d'images pour "the defenders"

Il n’empêche que ces annulations ne sont pas les seules pour Marvel Television ! En effet, ABC a annoncé qu’Agents of S.H.I.E.L.D allait se terminer à la fin de sa septième saison. Cette fois, ça y est, Disney a donc décidé d’en finir avec une série dont l’annulation a été maintes fois murmurée et suggérée, notamment après la saison 5. Et ainsi, une septième série Marvel tombait.

Dès lors, les annulations des séries restantes étaient prévisibles – mais personne ne voulait trop y croire. Et pourtant, c’est chose faite : Freeform a mis fin à Cloak & Dagger et Hulu diffuse en ce moment les derniers épisodes de Runaways. Et c’est ainsi que tout l’univers étendu Marvel Television touche à sa fin. C’est tout de même une sacrée débâcle, après des années de construction et d’anticipation. La hype était belle et bien là.

Résultat de recherche d'images pour "agent carter"

La hype, mais c’est à peu près tout : les séries d’ABC, Freeform et Hulu n’ont jamais vraiment eu le succès attendu par Disney, et les séries Netflix se sont pris trop rapidement les pieds dans le tapis. C’est bien dommage… mais ça ne va pas arrêter Disney. Maintenant que le géant a limité les pots cassés, il peut se consacrer à une la phase deux de son plan : reprendre ses droits et faire enfin concurrence (peut-être) au succès du DCverse bien établi sur la CW – vous savez, le fameux Arrowverse ? – en enchaînant les succès et en créant un nouvel univers de séries TV de manière plus réussie.

Pour ce faire, rien de plus simple : le succès anticipé et évident de Disney+ dans le monde entier servira de base à un ensemble de nouvelles séries liées très fortement au MCU et le tout sera géré par Kevin Feige, qui gère déjà les films. Pfiou, son boulot m’épuise franchement : c’est horrible d’imaginer tout ce qu’il doit gérer au quotidien, ça ne s’arrête plus.

Résultat de recherche d'images pour "the inhumans"

Finalement, la fermeture de Marvel Television pointait le bout de son nez depuis un moment, y compris avec l’échec d’Inhumans par exemple. Jeph Loeb a donc démissionné et Marvel TV s’éteint sans provoquer de vives émotions chez qui que ce soit. Perso, je trouve qu’on lui devait bien un article, parce que la firme aura marqué la décennie, de son premier succès en 2010 à ses terribles échecs en 2019. Et maintenant, place à Kevin Feige pour la décennie suivante, avec le gros risque d’overdose et de méfiance générale vis-à-vis de Disney qui a prouvé que l’argent importait plus que le respect des fans… Débarquement des nouvelles séries prévu pour 2020 !