Sept clichés TV sur… La neige !

Salut les sériephiles,

Ce n’est pas exactement un article que j’avais envisagé de publier avec ce titre ce mois-ci, ni tout à fait l’article que je pensais publier aujourd’hui, mais si jamais vous étiez passé à côté : il neige ! Enfin, en tout cas, il neige dans une bonne partie de la France. Et maintenant que j’ai pris le temps de me balader pendant un peu plus d’une heure sous et dans la neige, je suis rentré me mettre au chaud, mettre tout ça sur Insta et j’en suis à boire mon chocolat chaud en envisageant quel article écrire.

Comment ne pas penser à la neige ? Comment ne pas rester coincé là-dessus ? Je n’ai pas de réponse à ces questions, et c’est bien pour cela que l’on va aborder sept clichés liés à la neige… dans les séries TV !

SOMETHING TO LIVE FOR — Which episode of Buffy is your favorite and why?...

  1. Il neige à Noël, toujours… comme dans Buffy contre les vampires

Ce n’est pas forcément lié aux séries, mais plutôt à une espèce de représentation collective d’un Noël réussi qui ne le serait que parce qu’il neige. Il y a quelque chose de magique dans le fait de voir de la neige tomber, et si l’on n’est pas trop blasé par l’âge adulte ou par une région dans laquelle il neige toujours, on finit immanquablement par retomber en enfance quand on voit les premiers flocons ou quand la neige tient. Retomber en enfance ? Si ce n’est pas ça, la magie de Noël… pas étonnant que tout le monde associe ces deux-là en permanence ! Ce cliché est malheureusement FAUX, on n’a pas toujours de la neige aux vacances de Noël. Par contre, il est vrai qu’on en souhaite tous.

  1. Pas besoin de se couvrir sous la neige… comme dans Charmed (2018)

Jingle Hell | Charmed Wiki | FandomVoilà un point qui traumatise toujours le frileux en moi : vous avez remarqué comme les acteurs ne sont jamais vraiment couverts sous la neige ? Et vas-y que je laisse mon manteau ouvert, et vas-y que je mets une écharpe mais qu’elle ne couvre ni ma gorge, ni mon décolleté… mais comment font-ils ? Un des exemples les plus marquants reste celui de Charmed qui dans sa première saison nous fait un épisode de Noël où les sœurs sortent sans manteau sous la neige. Et elles n’ont pas froid. Croyez-moi c’est FAUX, j’avais trois couches de fringues sur moi tout à l’heure et j’avais FROID. En plus, je suis rentré trempé.

  1. Les flocons de neige ont une taille flippante… comme dans Once Upon a Time

once upon a time georgina haig gif | WiffleGifBon, pour la défense de cette série, il était question d’adapter La Reine des Neiges, alors évidemment qu’Elsa apportait des flocons ressemblant à des fleurs de cristal gelées, particulièrement lors d’une réécriture de la mythique scène de l’escalier. Et ça ne se voit pas autant que dans mon souvenir avec ce gif, contrairement au premier de cet article… Il n’empêche que dans les séries, quand il neige, c’est toujours à gros flocons, et c’est immédiatement à gros flocons d’ailleurs. Dans la réalité, je ne sais pas vous, mais moi, ce matin, j’ai vu des minuscules flocons et ça a fini en neige fondue…  Pas exactement ce qu’on voit à la télévision. Encore un cliché FAUX.

  1. La neige peut rapidement coincer des personnages où ils sont… comme dans This is us

We're gonna do this together." - This Is Us Recap - The Cabin - Head Over FeelsL’an dernier, la série a proposé un flashback bloquant l’un de ses personnages dans un chalet sous la neige avec un autre personnage qui n’était pas trop sympathique… mais c’est fou comme de nombreuses séries prennent le prétexte de la tempête de neige pour coincer des personnages ensemble. Parfois, c’est positif, parce que la neige apporte une touche de romance (j’y reviens juste ensuite), parfois, au contraire, c’est juste l’enfer d’être coincé sans possibilité de faire demi-tour. Admettons. Pour une fois, il s’agit d’un cliché sur la neige qui est parfaitement VRAI. J’adore ça, mais tout de même, la neige nous coince trop souvent dans nos vies, non ? Il y en a même qui finissent coincés dans une voiture sur l’autoroute à cause de ça.

  1. La neige, c’est romantique, et ça attend même nos baisers pour tomber… comme dans How I met your mother

how i met your mother himym Robin Scherbatsky barney stinson the robin the final page himym meme my stuff: himym meme lady-lannistarth •Combien de couples de séries ont eu la chance de s’embrasser et de voir alors la neige se mettre à tomber ? La petite musique d’ambiance s’installe à chaque fois, les flocons tombent et les personnages passent un moment entre eux, moment forcément romantique. Cela peut être une demande en mariage qui se termine sous la neige, ou tout simplement un premier baiser qui provoque la neige, mais toujours, l’amour apporte de la neige. Pff. Si c’était si simple d’avoir de la neige, on en aurait eu plein dans nos vies, croyez-moi ! Et en plus, la neige, ce n’est pas forcément romantique non plus quand on est tout seul, hein. Et même en couple, je suis sûr que le côté « oh pardon je me suis cassé la gueule sur toi alors que je voulais te faire un câlin », ce n’est pas si romantique que ça. Bref, ce cliché est FAUX et puis c’est tout.

  1. La neige, c’est aussi un symbole de mort… comme dans Firefly

Jewel Staite Daily | Jewel staite, Old tv shows, Battle starQue le dernier plan tourné pour la série soit un enterrement sous la neige est assez symbolique, mais ce n’est pas la seule série à associer la mort à la neige. Difficile de ne pas parler de Game of Thrones alors que je ne l’ai pas vue, ou de Smallville qui avait aussi proposé un enterrement sous la neige… En tout cas, la neige est synonyme d’un froid perçant et d’une absence de vie chez un certain nombre de plantes, alors pourquoi pas chez l’être humain ? Et c’est bien malgré moi que je dois dire que ce cliché est VRAI… Je ne suis pas sûr que mes plantes survivent à la vague de froid de cette tombée de la neige. Oui, j’ai du chauffage chez moi, mais la nuit je coupe… Et je n’aurais pas dû, je crois.

  1. Quand il neige, on sort la luge, comme dans Home for Christmas

105Mon exemple est un peu alambiqué, parce que la série se déroule en Norvège, évidemment qu’il neige et qu’ils ont tout le matériel nécessaire pour s’en sortir… Il n’empêche que c’est un réflexe qu’on voit dans certaines séries : dès les premiers flocons, tout le monde a à portée de main tout ce qu’il faut pour faire face, histoire de se lancer dans les batailles de boule de neige et les moments funs en luge. Je pensais que c’était quelque chose de faux… mais finalement, c’est bien VRAI. La preuve, quand je me suis promené tout à l’heure dans ma ville, j’ai croisé tout un tas de familles en train de faire de la luge. Je suis sûr que les parents attendaient ça depuis des plombes, ce n’est pas possible autrement.

Voilà donc pour les sept premiers clichés qui me sont venus à l’esprit – c’est faux, il y en a eu un aussi avec les lacs gelés sur lesquels les personnages marchent, comme dans To the Lake… Mais ce n’est pas exactement dans le sujet. Vous en avez d’autres ? Je suis sûr qu’il y en a d’autres, j’oublie forcément des choses !

PS : ceci était le 4 000e article du blog… J’espère qu’il vous aura plu :’)

Disney + débarque enfin en France

Salut les sériephiles confinés !

La Reine des Neiges : 5 choses que nous ne savez pas sur le chef-d ...
LIBÉRÉ ! DÉLIVRÉ ! JE NE M’ENNUIERAI PLUS JAMAIS !

Ca y est, Disney + est enfin arrivé en France et, chose totalement dingue et inattendue, Internet n’a pas planté dans notre pays dis donc. Vraiment, ce décalage de deux semaines par rapport au reste de l’Europe n’aura servi à rien. En tout cas, comme l’indique le titre de cet article, je n’ai pas attendu longtemps avant de tester cette nouvelle plateforme de streaming que l’on a attendu depuis des mois. Forcément, j’en profite pour vous livrer mon avis pour peut-être vous permettre de vous faire une idée. Après, pour cela, rien ne vaut la période d’essai de sept jours gratuits – un mois aurait été bienvenu, honnêtement. Ensuite, ce sera 6€99 par mois, ou 69€99 l’année.

Disney+ arrive en France plus tôt que prévu | VL Média
La plateforme est dispo pour la France juste ici.

Qu’en est-il de la qualité sur le site ? Franchement, ça va, et je ne fais pas trop de différence avec la qualité de Netflix, Prime Video ou même OCS (eh oui, j’ai pris sept jours gratuits ehe) en ce moment. Comme le reste des plateformes, donc, Disney ne propose pas la 4K et l’ultra HD le temps du confinement, mais ce n’est pas si dérangeant en ce qui me concerne. La qualité actuelle est suffisante sur mon grand-écran. En plus, et contrairement à Netflix, je n’ai pour l’instant pas rencontrer de bugs de vidéos – j’ai juste eu un petit problème au démarrage d’une vidéo, mais je pense que le problème venait plutôt de ma connexion que de Disney +.

Bambi - Maagic-Disney.sky'
Quand t’as enfin Disney + mais que ta connexion internet te lâche

Le lecteur en lui-même ne présente rien d’exceptionnel – pas de X-ray comme sur Prime Video, malheureusement : un bouton pour reculer de dix secondes, un pour faire pause ou play, un pour avancer de dix secondes. On peut mettre en plein écran facilement, les options de langue ou sous-titres sont pour ce que j’ai testé hyper complètes et bien faites… mais je verrai davantage à l’usage sur d’autres titres, j’imagine. Je retiens que c’est une plateforme parfaite pour s’entraîner à pratiquer certaines langues, comme il y a plein de dessin-animés…

For National Dog Day, here are my favorite movie dogs...and a cat ...
Ce film ! Ce film !! Je suis un enfant, ça y est !

Pour l’instant, en revanche, je suis calé confortablement devant la VF de… L’incroyable voyage. J’ai vu et revu ce film des tas de fois quand j’étais petit, mais j’en avais oublié l’existence. Pour ça, la plateforme de Disney+ est une vraie mine d’or : les classiques Disney sont tous là, mais d’autres films aussi sont présents. J’ai eu la surprise, par exemple, de voir passer Anastasia, Avatar, deux des trois films Narnia ou les films La Coccinelle dans le catalogue. Ce ne sont pas forcément des grands films (je vais me faire taper), mais la carte de la nostalgie fonctionne à merveille.

De toute manière, avec la datée chronologie des médias en France, il ne faut malheureusement pas miser sur les films les plus récents. Ainsi, les catalogues Marvel (X-Men ou Marvel Cinematic Universe) et Star Wars ont beau être aussi complets que possible, il nous manque des films incontournables des trois dernières années.

https://media.melty.fr/article-3980857-raw/media.gif
Bref, pas encore de Tom Holland (ou presque), il faut aller sur OCS pour le retrouver !

C’est frustrant, mais je le savais déjà en venant et ça ne me dérange pas plus que ça : il y a tellement de classiques et de films cultes dans le catalogue, je trouve que ça vaut déjà le coup, surtout que le prix n’est pas si élevé et que j’aime la manière dont tout est rangé sur la plateforme (par licence, par collection type « Princesses » ou « Classiques » et, sinon, simplement par titre).

Performance de la semaine #45 | Just One More Episode
Rare représentation de la motivation de Disney en constituant un catalogue séries.

La plus grosse déception vient finalement du côté des séries où le catalogue me paraît hyper vide. Oui, d’accord, il y a trente saisons des Simpsons et ça peut déjà pas mal occuper pendant des heures et jours, mais je n’en suis pas un grand fan ! À l’inverse, je suis super fan d’Agents of S.H.I.E.L.D et c’est un plaisir d’avoir accès aux cinq premières saisons (sur six diffusées aux USA) en HD aussi facilement (plus besoin de me lever pour prendre les DVDs pour l’instant). Par contre, s’il y a bien Inhumans (on s’en passerait), il n’y a pas Agent Carter sur la plateforme. Et puis, l’absence de la saison 6 me brise mes espoirs d’une diffusion de la saison 7 « en direct des USA ».

La carte de la nostalgie et de l’enfance reste donc la pierre angulaire de la stratégie D+ y compris pour le catalogue des séries : Lizzie McGuire, Phénomène Raven et plein, plein, PLEIN, de dessins-animés sont disponibles. Côté nouveautés… Eh bien, c’est la dèche. Autant pour le lancement américain, la plateforme avait mis les petits plats dans les grands, autant la sortie européenne manque complètement d’une série événement.

Voir aussi : Critiques des épisodes de la saison 1 d’High School Musical: The Musical: The Series

https://media.melty.fr/pmedia-4051037-raw/it-is.gif
On notera que tout le monde a déjà vu la série ou est méga spoilé, ne serait-ce que sur le cliffhanger du premier épisode… mais bon, l’épisode 1 est diffusé ce soir sur C8 si vous voulez faire une idée de ce que vaut The Mandalorian.

On peut se rabattre sur High School Musical The Musical The Series et sur (la médiocre !) The Mandalorian, deux titres phares du catalogue, ainsi que sur les émissions de télé-réalité, mais le catalogue a encore sacrément besoin d’être étoffé pour vraiment intéresser les sériephiles. Concrètement, prendre Disney + dès maintenant, c’est faire un investissement sur l’avenir pour les séries de l’univers Marvel notamment. Celles-ci ne sont pas près de voir le jour pourtant, surtout que le confinement a eu raison des tournages et de la post-production outre-Atlantique.

Voir aussi : Critique des épisodes de la saison 1 de The Mandalorian

Bref, je n’ai plus qu’à me contenter des films de mon enfance, quoi – et c’est justement ce que je suis en train de faire, ça tombe bien ! Bonne fin d’après-midi à tous.

Mes derniers coups de… #24

Salut les sériephiles,

On prend les mêmes qu’hier soir et on recommence avec un article écrit à la va-vite ; mais ne vous inquiétez pas, il sera bien quand même, parce que c’est une formule que vous adorez normalement, et que vous connaissez bien maintenant : trêve de blabla, à présent, je tente le coup de vous parler sans spoiler et en coup de vent de mon dernier…

Résultat de recherche d'images pour "the magicians"

Coup de Cœur : EASY. Jeudi dernier, The Magicians est revenu sur nos écrans. Et si bien sûr, la série fait partie de mes séries préférées depuis un moment maintenant, elle reste une redécouverte constante et permanente. Chaque année, chaque épisode, je suis surpris de voir la série être si exceptionnelle et parfaite : les personnages sont développés, les répliques sont dingues, tout est super fluide dans cette série !

Coup de Mou : on est le 21 janvier et je n’ai toujours noté aucun point de mon Bingo Séries dans mon carnet. Autrement dit, il va falloir tout faire de tête et le résultat ne sera pas glorieux. Avec à peine quatre épisodes par semaine, en même temps, il est difficile de faire beaucoup mieux que ça, je pense. Vous aurez compris que je me laisse déborder par d’autres activités en ce moment, et inévitablement, ça signifie faire des sacrifices ailleurs.

Résultat de recherche d'images pour "ziva david"

Coup de Poing : Parlons peu, parlons de NCIS, donc bien ! La saison 17 a eu l’excellente idée de faire revenir le personnage de Ziva David et je suis super content de ce que ça a donné. La revoir était un vrai plaisir et ça m’a remis le pied à l’étrier de la série. Pour en revenir au coup de poing annoncé, ça peut être au choix les excellents coups que met régulièrement le personnage à toutes sortes de méchants, ou juste le coup de poing émotionnel que je me suis pris dans la tronche lors de sa dernière scène (encore une dernière scène pour elle !). Ca m’a rendu super triste… ce qui permet de faire la transition toute trouvée vers le…

Coup de Blues : L’intrigue de la saison 4 de This is us m’a filé un coup de blues. Attention spoilers, du coup, sur l’épisode 10 dont j’ai déjà pu parler dimanche dans l’article sur Mandy Moore : le personnage de Rebecca atteint un certain âge et se découvre donc une maladie terrifiante, qui est qu’elle s’apprête à perdre petit à petit tous ses souvenirs. Ce genre de maladie, c’est super dur pour ceux qui sont touchés, directement ou indirectement parce que proches d’un malade. Malheureusement, on en connaît tous, je crois, et je trouve cette intrigue vraiment triste. De là à en avoir le blues, il n’y a qu’un pas.

Image associée
Tout comme il n’y a qu’un pas (ou un gif) pour faire la transition entre mes deux coups.

Coup de Vieux : C’est le 24e article « mes derniers coups de », ce qui veut dire que nous en sommes à deux années de l’invention de ce concept. Enfin, plus d’ailleurs, parce qu’à la base, c’était un article plus ou moins hebdomadaire que je n’arrivais pas à compléter très facilement à chaque fois. Après, pour tout vous avouer, ça fait deux ans et je n’arrive toujours pas à le compléter facilement. Parfois, je l’écris super vite, parfois, comme aujourd’hui, j’ai envie d’aller vite, mais ça rame au niveau des idées.

Coup de Barre : La grève SNCF/RATP s’essouffle sans que le gouvernement ne bouge vraiment, et il était annoncé aujourd’hui un retour à un trafic quasi-normal. Quasi-normal, ça s’est transformé ce matin en un train qui a déraillé, mon trajet annulé et ce qui m’a semblé être un milliard de recherches pour trouver un énième trajet alternatif capable de m’amener à bon port. La vie étant bien faite – et la région parisienne surtout – j’ai réussi à n’arriver qu’avec un petit quart d’heure de retard malgré un trajet en quatre bus ; mais j’avoue que ça commence à être vraiment fatigant toutes ces histoires de transport ! Et pourtant, j’insiste, je suis vraiment loin d’être le plus à plaindre, car je suis bien desservi.

Résultat de recherche d'images pour "altered carbon"

Coup de Bol : Je galérais à trouver des idées pour cet article et voilà que Netflix annonce que la deuxième saison d’Altered Carbon s’apprête à débarquer sur nos écrans. Et ça, c’est une sacrée bonne nouvelle. Elle débarquera donc le 27 février et je suis bien content de pouvoir vous l’annoncer dans cet article. C’est une sorte de coup de bol !

Coup de Gueule : Après la SNCF, j’ai envie de parler de mon opérateur téléphonique qui, comme beaucoup d’autres, a profité de la période des fêtes de fin d’année pour envoyer le fameux mail de modification de contrat qui, sans réponse de ma part, leur permet de m’augmenter de deux euros par mois en m’ajoutant une option qui ne m’intéresse pas. Bon, une petite gueulante plus tard, je suis remboursé et tout va bien, mais j’en ai un peu marre de toutes ces sociétés qui misent tout sur ce genre de coup bas pour s’enrichir. C’est lassant de devoir râler pour tout, tout le temps. Et ne me lancez pas sur l’argent que me doit la CAF, hein.

Coup de Tête : Je n’ai pas trop d’idée pour cette partie de l’article je dois vous avouer… alors je vais vous évoquer un coup de tête dont j’ai déjà parlé la semaine dernière, à savoir l’article sur la Quizz Room Paris. C’était vraiment une chouette expérience, un coup de tête total d’accepter d’y aller sans connaître grand-monde sur place… mais c’était bien, alors ça me prouve une fois de plus que sortir de sa zone de confort peut être une bonne idée.

Résultat de recherche d'images pour "plus belle la vie henon"
Autre coup de vieux, dis donc ! Et amusant, Samia est devenue insupportable, alors que Boher est devenu supportable !

Coup Tordu : Ce mois-ci, j’ai eu l’occasion d’être bluffé à la fois par la qualité du jeu de Stéphane Henon (Boher de Plus Belle la Vie) dans un paquet de scènes avec Gaëtan (à la fois le « t’es pas normal », qui mériterait d’être culte, et le côté Drag Queen) et par sa médiocrité lors de l’épisode de Noël. C’est le genre d’acteur qui montre à quel point c’est important pour un acteur d’être bien dirigé et à quel point le scénario peut tout changer. Quitte à dire que je suis bluffé par un acteur, soulignons aussi la qualité des scènes de Marwan Berreni (Abdel) en fin de semaine dernière et dans l’épisode de lundi. Je n’avais jamais vu qu’il pleurait si bien, dis donc !

Coup de Pub : Au risque de me répéter, je manque un peu d’idée pour cet article du jour, mais je peux vous parler tout de même de la prochaine édition de Paris Manga Sci-fi Show qui a la bonne idée de revenir les 7 et 8 mars avec pas mal de bons invités. Ca commence à me titiller d’y retourner : Erica Durance, Jason Dohring (surtout), Rose McIver, Tom Welling ou encore les actrices du doublage français de La Reine des Neiges feront le déplacement. Pourquoi pas moi ?

Résultat de recherche d'images pour "reine des neiges"

Coup de Grâce : Je ne verrai encore aucun épisode de série aujourd’hui, donc vous pouvez faire une croix sur un deuxième article ce soir. C’est pas grave, je vais essayer de me rattraper demain. Au moins, les épisodes s’accumulent, donc je n’ai qu’à craquer à un moment ou un autre et me décider à tout voir, non ? Et ça mettra encore plus un coup de grâce à mon planning et ma liste de choses à faire.

Les films vus en novembre (2/2)

Salut les sériephiles,

Il est temps de se retrouver pour parler à nouveau du mois de novembre et des films que j’ai pu regarder pendant ce mois-ci, me rapprochant petit à petit de la fin d’année et de la fin de mon challenge un film/semaine en 2019. Il y en a eu encore un nombre raisonnable, mais j’ai déjà parlé de certains d’entre eux. Je vous rassure, cela ne va pas m’empêcher de faire le point avec vous malgré tout, évidemment !

Résultat de recherche d'images pour "mowgli legend of the jungle"

Semaine 46 – Mowgli : the legend of the jungle

Il faut bien avouer ce qui est : j’ai failli planter mon défi, mais il en était hors de question, si proche du but. Lors de la sortie de ce film sur Netflix, je l’avais mis dans ma liste. Je n’ai jamais été un grand fan de Mowgli, mais les images étaient quand même super belles, alors je m’étais dit pourquoi pas. Quelques mois plus tard, j’ai donc craqué et je l’ai regardé, et je ne regrette pas vraiment, parce que j’ai trouvé qu’il s’agissait bien d’un film super chouette à regarder. En fait, c’est le mot, il se regarde, parce qu’il y a de sacrées images. Côté histoire, je préfère largement Tarzan, désolé, mais bon, ça se ressemble quand même grandement. Un bon moment, je conseille si vous avez une soirée à perdre, mais c’est à peu près tout.

Résultat de recherche d'images pour "frozen 2"

Semaine 47 – Frozen 1 & 2 (La Reine des Neiges)

Bon, j’ai déjà fait le point dessus, alors je me permets de vous rediriger vers mes articles de la meilleure manière qui soit…

  1. LIBÉRÉEEEEEEEEE, DÉLIVRÉEEEEEEEE JE NE MENTIRAI PLUS JAMAAAAAAAAAAIS
  2. DANS UN AUTRE MOOOOONDE, DANS UN AUTRE MOOOOONDE, DANS UN AUTRE MOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOONDE

Trois noisettes pour Cendrillon

Résultat de recherche d'images pour "trois noisettes pour cendrillon"Un film culte pour certains, à l’ambiance Noël parait-il… mais je ne connaissais pas du tout. C’est sur un coup de tête que j’ai regardé ça, pour un Thanksgiving transformé en Pizzagiving pour l’occasion. Film d’enfance de ma meilleure amie qu’elle avait en DVD et qu’elle voulait revoir, c’est lors d’une conversation banale que je me suis chauffé et que je me suis dit que faire Thanksgiving devant un film, ça pouvait être drôle.

Pizza, bonbons et bonne ambiance, difficile de ne pas apprécié le film, qui ne vieillit pas trop, trop mal. On s’est bien marré, les effets spéciaux sont phénoménaux et l’histoire est on ne peut plus banale. C’est Cendrillon, avec une marraine la fée qui est une chouette et la magie qui se transforme en trois vœux sous forme de noisettes. Oui, je sais, si je le dis comme ça, ça paraît super chelou, mais c’est un film super chelou venu de l’Est, avec une musique totalement entêtante.

Personnellement, ça m’a lancé ma période de Noël puisqu’on était tout proche de décembre et que j’ai passé le week-end suivant à faire mon sapin !

Voilà donc pour le mois de novembre. Rien de bien exceptionnel, dites-vous que c’est encore pire pour décembre pour l’instant… Enfin, pas pire, mieux d’ailleurs, parce que je fais beaucoup de détours par Poudlard, comme je vous l’avais indiqué 😉